AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 1604
MIROIR : la gorgeous carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
They think I m insane, they think my lover is strange but I don t have to fucking tell them anything
SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Lun 26 Sep - 8:25


Nirina Vespucci
Parfois on ne peut pas aider les gens. Parfois il vaut même mieux ne pas essayer.

identité : Nirina Vespucci. surnom : Aucun. date et lieu de naissance : le 7 juillet 1985 à l'hôpital Carregi de Florence, Italie. âge : 32 ans. nationalité et origines : : Le hasard a voulu que son père, d'origine italienne, soit affublé du même nom que le célèbre navigateur florentin Amerigo Vespucci, celui qui ravit le titre de « découvreur de l’Amérique » à Christophe Colomb. L’histoire est d’autant plus pittoresque quand on sait que le père de Nirina est lui aussi originaire de Florence. Et pourtant aucun lien de parenté ne semble le relier à la généalogie de l'explorateur. Sa mère est quant à elle d'origine suisse. Cependant la famille Vespucci a revêtu la nationalité anglaise lorsqu’elle s'est installée à Cambridge peu après le quinzième anniversaire de Nirina. situation maritale : célibataire. orientation sexuelle : hétérosexuelle. occupation : Psychologue de piètre réputation. Son ambition et son excès de confiance l’ont poussé à toujours voir plus grand, elle est persuadée de pouvoir révolutionner le monde de la psychologie en expérimentant de nouvelles approches thérapeutiques. Toutes ses techniques expérimentales ont lamentablement échouées, à un tel point qu’elle est devenue la risée de ses confrères. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle a baissée les bras car elle est toujours persuadée d’être destinée à accomplir de grandes choses, qu’importent les risques impliqués. ancienneté à ostrov island : Quelques semaines maladie(s) : Beaucoup s’accordent à dire que Nirina souffre du syndrome du sauveur, ce besoin immuable d’aider les autres à tout prix. Nirina se voit obligée de voler au secours de l’autre, même si celui-ci ne lui a strictement rien demandé. Cette recherche constante de la reconnaissance de son prochain lui permet d’obtenir une grande estime d’elle-même. Certains pourraient assimiler ça à une tendance narcissique. Nirina aime se sentir indispensable pour résoudre le mal être des gens, plus particulièrement de ses patients. Cependant il serait bien vain de la mettre face à ses travers, elle les nierait avec véhémence. Pour elle, nul syndrome de sauveur ou autre déviance ne la caractérise et ceux qui osent prétendre le contraire ne sont que de pauvres individus égoïstes et insensibles face à la détresse d’autrui. C’est d’ailleurs ce qui l’a conduit vers le monde de la psychologie, car c’est à travers ses patients qu’elle peut pleinement satisfaire son besoin de gratitude. avatar : Carey Mulligan. groupe choisi : Narcissus Poeticus. principaux traits de caractère : Naïve ; Obstinée ; Excès de confiance ; Ambitieuse ; Arriviste ; Etourdie ; Maladroite ; Excitée ; Hypersensible ; Bienveillante ; Imaginative ; Inconsciente.
i'm not mad, my reality is just different from yours...
« Moi plus tard je serais psychiatre comme mon papa ! ». Toute personne ayant séjourné chez les Vespucci avait obligatoirement entendue cette phrase. Et le même schéma s’ensuivait à chaque fois : on riait puis on tapotait affectueusement le sommet du crâne de l’enfant qui avait prononcé cette tirade avec une fougue comparable au rugissement d’un lion. L’enfance de Nirina Vespucci pouvait se résumer ainsi, si jeune et déjà ambitieuse. Car l’ambition est la clé du succès.

La famille Vespucci avait réussi à se tailler un nom dans le monde de la psychiatrie : son père était le directeur du pôle psychiatrique à l’hôpital Vincenzo Chiarugi de Florence, tandis que sa mère écrivait des articles sur le psychisme humain dans des revues scientifiques. Fille unique et avec un tel patrimoine parental, l’avenir de Nirina était condamné dès sa naissance. Et pour cause, tels des horlogers, ses parents avaient minutieusement réglés leur fille afin qu’elle soit en mesure de prendre la relève à leurs morts. Afin que le nom Vespucci ne s’éteigne pas, afin que ce nom puisse continuer à briller et à être cité lorsqu’on parlait des grands psychiatres ayant foulés cette terre. Et Nirina l’accepta, mieux, elle s’en fit un défi personnel.

Durant son adolescence, la famille de Nirina dut déménager pour se rendre en Angleterre. Son père avait reçu une lettre du célèbre institut psychiatrique Fulbourn près de Cambridge. L’ancien directeur ayant pris sa retraite, c’est à lui que revint la proposition d’en devenir le nouveau dirigeant, une demande qu’on ne pouvait pas refuser. Tout était déjà écrit d’avance et rien n’aurait dû enrailler la machine si bien mise en route. Enfin c’est ce qui était prévu…

2 février 2001 :

" _Mademoiselle pourriez-vous me décrire le physique de cet individu? Les habits qu’il portait ?
Nirina ne répondit pas immédiatement au policier, elle se demandait si l’homme en question était sain et sauf, peut-être avait-il besoin d’aide ?
_ Vas-tu répondre à la question ! Vociféra sa mère.
_ Cet homme a un nom marmonna-t-elle entre ses dents, il s’appelle Bill.
Le policier commença à s’impatienter, il leva les yeux au ciel avant de choisir ses mots avec soins.
_ Ecoutez je sais que vous pensiez au mieux, mais vous devez avoir conscience qu’on n’invite pas un inconnu chez soi, surtout un sans abris…
_ MAIS IL MOURRAIT DE FROID ! Il avait besoin d’aide, de MON aide ! Je voulais juste qu’il vienne à la maison pour prendre un repas chaud.
S’en eut assez pour la mère, elle se leva du canapé, fonça sur sa fille tel un faucon piquant vers sa proie, ses doigts s’enfonçant dans les épaules de Nirina, pareils à des serres se frayant un chemin dans la chair animale.
_ Tu as fait entrer un mendiant dans notre maison et par ta bêtise il a profité que tu avais le dos tourné pour partir avec nos bijoux et notre argent, te rends tu compte de ton inconscience idiote que tu es !"
Nirina se contenait pour ne pas hurler sa rage d’être incomprise, comment pouvait-on lui en vouloir alors qu’elle avait simplement voulu aider une personne dans le besoin ? Son père lui se tenait droit devant la fenêtre, le dos tourné vers le massacre verbal qui se déroulait derrière lui. Rien ne permettait de deviner l’expression affichée sur son visage.


Après cet incident, plus rien ne fut pareil. L’ambition de Nirina avait mué en autre chose, un besoin irrésistible de secourir ceux qui avaient besoin d’elle. Une amie s’était disputée avec son petit ami ? Elle accourait chez le copain en question pour le convaincre de s’excuser. Elle gagnait le droit de choisir une peluche à la fête foraine ? Elle prenait la plus hideuse, celle que personne d’autre ne prendrait afin que cette peluche ne soit pas malheureuse d’être délaissée pour sa laideur. Une autre fois, en voyant une femme ivre se traîner par terre dans la rue, Nirina tenta de la relever pour l’amener dans un centre d’alcooliques anonymes. Ce n’est que lorsque la femme lui hurla de la laisser tranquille et tenta de la frapper qu’elle dût renoncer.

Cela avait atteint de telles proportions que son père n’eut d’autres choix que de la faire suivre par un de ses confrères psychanalystes. Le résultat était tombé : syndrome du sauveur. Après de longues et coûteuses thérapies, Nirina avait finalement réussi à contenir cette envie irrépressible de reconnaissance en aidant les autres.

Le temps passant, elle avait réussi à intégrer une fac de médecine. Ses parents jubilaient d’avance, ils savaient que ce n’était qu’une question de temps avant que leur progéniture ne devienne elle-même une psychiatre de renom. Mais une nouvelle fois, un obstacle vint se mettre en travers de leurs chemins menant au glorieux héritage Vespucci. Après trois années d’échecs et de déboires, Nirina fut contrainte d’abandonner les études de médecine et donc sa prétention à devenir une grande psychiatre. La nouvelle était tombée comme un couperet, pire qu’un désenchantement c’était un cauchemar. Mais la famille se releva très vite, il en fallait plus pour abattre la notoriété Vespucci. C’est pourquoi Nirina reprit ses études pour devenir cette fois psychologue. Psychiatre, psychologue, qu’importe pourvu qu’elle ne jette pas l’opprobre sur notre famille, se disait son père.

N’importe quelle personne, de son regard extérieur, aurait compris qu’elle n’était pas faite pour cette voie, alors pourquoi s’y obstiner ? Tout simplement parce qu’un nom doit laisser des traces après notre passage sur Terre. Mais peut-on réellement blâmer les Vespucci pour avoir tué dans l’œuf toutes autres formes d’avenir pour leur enfant ? Inutile de se leurrer, toutes les familles qui ont acquis une once de puissance ou de renommée ont voulu laisser leurs marques à travers la gloire d’un nom. Mais cette fois aussi le parcours fut chaotique, Nirina crut bien ne jamais décrocher son diplôme de psychologue. Pour assurer la réussite de sa fille, son père n’avait pas hésité à faire pression sur le jury afin qu’elle obtienne son précieux sésame. Il est toujours intéressant de voir avec quelle facilité le monde s’agenouille à vos pieds pourvu que l’on soit une personne influente.

Une fois son diplôme en poche, Nirina commença sa carrière de psychologue dans une petite unité psychiatrique. Et c’est en voyant toutes ces personnes enfermées dans un monde qu’elles seules percevaient que les vieux démons de Nirina ressurgirent. Tous ces gens qui avaient sombré dans une folie qui les avaient happés comme une marée noire ne demandaient que son aide…

Pour commencer, on lui confia un premier patient. Il n’était pas dangereux et souffrait simplement de crises aiguës de claustrophobie. Mais il n’en était pas moins futé et il avait compris qu’il avait affaire à une bleue. Naïve de surcroit, donc facilement manipulable. De séances en séances, il s’était évertué à convaincre sa psychologue qu’il voulait prendre l’air, mais qu’il refusait de sortir avec les gardes qu’il jugeait violent et sans empathie. Non, il voulait y aller avec elle seule. Nirina voulait que son premier patient soit le début d’une longue carrière de succès et de réussite. Beaucoup de techniques thérapeutiques lui avaient été enseignées, mais elle avait jugée qu’aucune ne valait la peine qu’on s’y intéresse. Non il fallait voir plus grandiose. Peut-être que l’approche intime serait une bonne idée, être ami avec son patient pourrait le mettre en confiance et l’aider à vaincre sa peur de l’enfermement. Elle avait donc accepté. Alors qu’ils longeaient un parterre de fleurs, Nirina aperçu un magnifique rosier blanc, elle s’en approcha pour en humer le parfum. Et ce n’est qu’en se retournant pour inviter son patient à sentir les fleurs qu’elle s’aperçut qu’elle était seule… Aucune trace de son patient en vue.  Fort heureusement on le retrouva deux jours plus tard, mais l’affaire fit grand bruit au sein de son unité psychiatrique. Son père dut user de toute son influence pour étouffer l’affaire.

Nirina avait été obligée de revoir ses approches thérapeutiques et après ce premier échec cuisant elle était plus déterminé que jamais à aider ses autres patients. Finalement, on décida de lui accorder une seconde chance en lui confiant un second patient. Il avait fait plusieurs tentatives de suicides mais cette fois-ci Nirina savait ce qu’elle devait faire. Nouvelle approche expérimentale : la confrontation choc. Elle était persuadée qu’en forçant son patient à affronter ses problèmes, il pourrait comprendre d’où provenait sa souffrance. Ainsi la guérison serait possible, et elle pourrait enfin recevoir la gratitude qu’elle méritait tant.

29 décembre 2015 :


"_ Mr Cortez, nos séances s’accumulent et je ne vois toujours pas d’améliorations de votre côté. Pourtant vous savez que je ne cherche qu’à vous aider. Si seulement vous vouliez comprendre que le suicide n’est pas la solution…
_ Vous ne pouvez pas comprendre, vous ne savez pas ce que je vis tous les jours ! Pourquoi devrais-je supporter encore plus longtemps cette souffrance qui me tue chaque jour un peu plus ?
Cela faisait trop longtemps que son dossier restait bloqué, il était temps de passer à la vitesse supérieur. Il était temps de mettre en place la confrontation choc.
_ Mr Cortez, à mon avis vous ne pensez pas ce que vous dites et vous faites du cinéma. Une personne qui a 8 tentatives de suicide à son compte, c’est parce que c’est son seul moyen de crier à l’aide pour qu’on la remarque.
Nirina essaya de le dire avec une voix la plus douce possible, il ne fallait pas trop le brusquer. Lentement elle se leva de son bureau, se dirigea vers son placard et en sorti une corde. Le patient la regardait avec appréhension, ses mains tremblantes. Nirina plaça délicatement la corde sur son bureau.
_ Voilà ce qui va se passer Monsieur Cortez, vous allez fixer cette corde et réfléchir à tous les beaux moments qui ont jalonnés votre vie. Je veux que vous compreniez que la vie vaut la peine d’être vécu et que cette corde représente une facilité illusoire. Je vous promet que je vais vous aider à vous en sortir. Je vous laisse 5 minutes le temps d’aller chercher un café."
Elle sortie du bureau, referma la porte et se dirigea vers le distributeur près de l’entrée du bâtiment. Après avoir commandé sa boisson, elle reparti et ouvrit la porte de son bureau…


Si une personne était passée devant ce bureau, elle aurait d’abord été interpellée par une mare de café s’écoulant vers le hall, tel un ruisseau paisible se frayant son chemin. Puis elle aurait aperçu une silhouette féminine se tenant dans l’embrasure de la porte, stoïque comme une statue figée dans le temps. Et ce n’est qu’en suivant la direction de son regard que cette personne aurait pu apercevoir le corps d’un homme, son visage bouffi et bleu, avec des yeux semblant vouloir exprimer un sentiment, mais lequel ? Et c’est en regardant de plus près que l’on aurait aperçu cet homme se balançant doucement, le cou étranglé par une corde elle-même reliée à un lustre…


Encore une fois, le père de Nirina dut redoubler d’effort pour ne pas que l’on sache les véritables causes de la mort de Mr Cortez. Par chance il n’avait aucune famille et il était chez les fous. L’homme a toujours rejeté ce qu’il craignait et ce qu’il ne connaissait pas. On ne sait rien de la folie d’un homme et on la craint. Pourquoi donc se soucierait-on de la mort d’une personne rejetée du système ? Une personne qui en a été expulsée avant même d’y avoir été invitée. Voilà pourquoi dans le certificat de décès de ce pauvre homme, on pu lire en face de « cause du décès » la notification «  inconnu ». Car après tout qui se soucierait du sors d’un fou ? Certainement pas l’opinion publique.
Mais pour le père se fut la goutte de trop, il ne pouvait pas continuer à couvrir les dégâts occasionnés par sa fille. Un jour où l’autre, le scandale finirait par ressortir si on la laissait faire tout ce qu’elle souhaitait. Et tout ceci viendrait éclabousser le nom et la notoriété qu’il avait consciencieusement bâtit toute sa vie durant. Non il fallait qu’il trouve un endroit d’où on n’entende jamais parler d’elle, qu’importent les pires bévues qu’elle pourrait y commettre. Il décida donc d’appeler le directeur d’Ostrov Island.



Lorsqu’elle aperçu la façade sinistre d’Ostrov Island, elle ne pût s’empêcher de reculer d’un pas. Ce n’était pas du tout la vision qu’elle s’était faite de son nouveau lieu de travail, cet endroit sordide était tout sauf ce à quoi elle aspirait.

« _Papa je ne suis pas sûr de vouloir y aller dit-elle d’un regard implorant, sa voix chevrotante. Malgré ses 31 ans révolus, elle ressemblait à une enfant effrayée le jour de la rentrée des classes.
Jusqu’à sa mort elle se souviendra du sourire que lui adressa son père, un sourire sans émotion.
_ Tu dois aller à Ostrov Island car ils ont besoin de toi, je sais que tu es destinée à accomplir de grandes choses. ».
Il l’embrassa sur le front, et reparti vers le ponton pour rejoindre les terres anglaises. Nirina ne vit jamais le rictus de haine déformant le visage de son père, ce rictus qu’il s’était toujours tenu de cacher en la présence de sa fille. Et jamais sa fille ne sut que son père l’avait punie pour ce qu’elle avait fait, ou plutôt ce qu’elle avait été incapable de faire : continuer à faire briller l'héritage qu'on lui avait donné. Et jamais il ne lui pardonnerait d’avoir été la cause de l’extinction de la grande famille Vespucci. Tout ce qu’elle vit fut une silhouette noire disparaître dans la brume. Lorsqu’elle s’aventura vers les imposants bâtiments elle prit une profonde respiration. Si son père disait qu’elle devait aller à Ostrov Island pour prouver à tous qu’elle était une psychologue compétente, c’est qu’il avait forcément raison. C’est pourquoi elle s’aventura dans l’allée de l’hôpital avec confiance.

Verendrye
prénom : Mélanie. âge : 23 ans. type de personnage : inventé par mes soins et avec amour   d'où connais-tu le forum ? On peut remercier Juda St. John qui m'a fait découvrir ce chouette forum   comment le trouves-tu ? Il est trop classe ! pour sûr que oui. as-tu lu le règlement ? Voui et je l'ai même relu ! autre chose à dire ? C'est la 1ère fois que je m'inscris sur un RPG donc j'espère être à la hauteur  


Code:
<t>carrey mulligan »</t> <ps>nirina vespucci</ps>




Dernière édition par Nirina Vespucci le Sam 12 Aoû - 2:28, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1450
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : class whore stuff
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016

SITUATION : Quelle importance...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Lun 26 Sep - 8:40

Welcome la sauveuse !

Ton personnage risque d'être comique.

Bon courage pour la suite !

_________________
★ Damage incorporated ★
Stepping out ? You'll feel my hell on your back. Blood follows blood and I make sure. Victim is your name and you shall fall. I chew and spit you out, I laugh, you scream and shout. Fuck it all and fucking no regrets, never happy endings on these dark sets. Step a little closer if you please...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1659
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Lun 26 Sep - 13:58

Bienvenue parmi nous
Bon courage pour ta fiche & n'hésite pas si tu as des questions !

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mar 27 Sep - 15:42

Bienvenue
et bonne continuation pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mar 27 Sep - 15:45

Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1604
MIROIR : la gorgeous carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
They think I m insane, they think my lover is strange but I don t have to fucking tell them anything
SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mar 27 Sep - 17:29

Merci beaucoup pour votre accueil ça fait chaud au coeur  ça me motive encore plus pour terminer ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 323
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
CRÉDITS : Lempika. sur Bazzart
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mar 27 Sep - 17:45

Bienvenueeeeeeeee
J'adore ton pseudo Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mar 27 Sep - 18:20

Coucou toi ♥ Bienvenue et bonne chance pour le reste de ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mar 27 Sep - 18:33

Bienvenue, très jolie avatar
J'espère que tu plairas ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 499
MIROIR : teresa palmer
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/astra (@bazzart)
A DÉBARQUÉ LE : 05/09/2016

SITUATION : fiancée, maman d'un petit garçon.
EST ÂGÉ DE : vingt-huit ans. (18/05/1989)
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mar 27 Sep - 19:36

bienvenue parmi nous bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1252
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Chamelon circuit
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016

SITUATION : Avec Annabeth mais chut
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mar 27 Sep - 22:50

Oh une Mélanie ** bienvenue à toi collègue de prénom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mer 28 Sep - 13:28

Bienvenue & bon courage pour ta fifiche
N'hésites pas si tu as des questions
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1604
MIROIR : la gorgeous carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
They think I m insane, they think my lover is strange but I don t have to fucking tell them anything
SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Mer 28 Sep - 13:56

Merci à vous, si je pouvais je vous offrirais à tous une boîte de chocolat tellement vous êtes gentils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Jeu 29 Sep - 17:55

Je suis arrivée juste avant toi du coup je te souhaite la bienvenue quand même ! Ton choix d'avatar est vraiment sympa, elle est toute mignonne cette dame et puis ton personnage promet d'être sympa intéressant aussi. Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 366
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : labonair
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Jeu 29 Sep - 19:28

Ouiiii une collègue psy ! Toute mignonne en plus ! on va bien s'entendre

Bienvenue chez les fous et Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1604
MIROIR : la gorgeous carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
They think I m insane, they think my lover is strange but I don t have to fucking tell them anything
SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Ven 30 Sep - 6:59

Merci beaucoup Sirkka, ton personnage aussi est super intéressant, j'ai dévoré ta fiche pour être honnête

Huhu Roméo, je sens que Nirina va se faire un ami  merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Ven 30 Sep - 7:58

J'ai honte ! J'avais commencé à taper quelques idées de maladies avant de voir ta fiche, et j'ai même pas relevé que tu avais mis également syndrome du sauveur, sinon j'aurai changé ! Désolée, c'était pas du tout volontaire. boh avec un peu de chance ça pourra donner une petite idée de lien. ^^"
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1604
MIROIR : la gorgeous carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
They think I m insane, they think my lover is strange but I don t have to fucking tell them anything
SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Ven 30 Sep - 14:19

Haaan mais non faut pas Liam  au contraire moi j'y vois de multiples occasions de scènes cocasses entre eux deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Ven 30 Sep - 14:25

Ca me rassure alors.
Je te garde une place pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Ven 30 Sep - 16:49

Bienvenue parmi nous .
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 568
MIROIR : Amber Heard
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2015

SITUATION : elle a perdu son fiancé, lâchement assassiné par un fou furieux
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Sam 1 Oct - 0:21


Félicitations !

L'histoire était super prenante, le personnage est original, j'adore ! Je te valide et j'espère que tu t'amuseras parmi nous

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
le poison était dans la plaie voyez-vous, et la plaie ne se refermait pas.
it's always me alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com En ligne
PILULES AVALÉES : 1604
MIROIR : la gorgeous carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
They think I m insane, they think my lover is strange but I don t have to fucking tell them anything
SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Sam 1 Oct - 12:26

Youhou merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   Lun 3 Oct - 7:48

OOOK, j'arrive cent ans plus tard, dieu me pardonne ! Bienvenuuue sur le forum gentille psychologuue~ Bon courage pour dompter les fous d'Ostrov~ 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nirina ♖ Et les songes ne sont que des mensonges...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-