AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 calypso 》hell is empty, all the devils are here.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 451
MIROIR : Amber Heard
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2015
FORCE : 1367

SITUATION : elle a perdu son fiancé, lâchement assassiné par un fou furieux
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Calypso Maddox

MessageSujet: calypso 》hell is empty, all the devils are here.   Lun 8 Aoû - 14:00


Calypso Maddox
L'enfer, c'est l'attente sans espoir.

identité : calypso maddox. surnom : caly date et lieu de naissance : le 10 juillet à new york. âge : 27 ans. nationalité et origines : américaines. situation maritale : célibataire. orientation sexuelle : hétérosexuelle. occupation : psychologue. ancienneté à ostrov island : deux mois. maladie(s) : aucune avatar : amber heard. groupe choisi : narcissus poeticus principaux traits de caractère : maligne, à l'écoute, patiente, manipulatrice, rancunière, soignée, sociable, intelligente, calme, autoritaire, calculatrice, égocentrique, inaccessible, indépendante, prudente, obstinée, sournoise.
i'm not mad, my reality is just different from yours...
Je suis née à New York il y a vingt-sept ans de cela, dans une famille aimante et beaucoup trop protectrice. Mes parents, tous deux médecins, étaient un peu du genre à tout décider à ma place. Et moi je ne disais rien, et je me laissais faire. Puis à l'âge de seize ans, j'en ai eu marre, et j'ai décidé que tout allait changer. Je ne rentrais plus à l'heure, je trainais dans les quartiers mal fréquentés avec une bande de potes que je jugeais de "vraiment cool". Le genre qui fume des pétards et qui deale. Et si au début, j'étais réticente, j'ai rapidement cédé à l'interdit. Cela faisait un bien fou de désobéir. Quand j'y repense aujourd'hui, je ne suis vraiment pas fière de cette période. Le pire, c'est quand mes parents ont découvert tout ça. Je me souviendrais toujours de cette engueulade monumentale que j'ai eu avec eux, mais je n'oublierais jamais la déception que j'ai pu lire dans leurs yeux. J'ai eu le droit à un ultimatum : ou je me reprenais en main, ou bien c'était la porte. Et si j'ai pensé tout d'abord à partir, quelque chose m'a freinée : partir, mais pour aller ou? Vivre dans un squat de drogués, c'était la mort assurée. Alors j'ai coupé les ponts avec ce milieu peu recommandable et je me suis reprise en main. J'ai étudié comme jamais, rattrapant mon retard, pour obtenir mon diplôme. Puis j'ai commencé des études de médecine, me spécialisant dans la psychologie.

C'est pendant mes études que j'ai rencontré James. C'était un homme charmant, le genre qu'on ne croise qu'une seule fois dans une vie. Il étudiait la médecine lui aussi, dans le but de devenir chirurgien. Ambitieux, intelligent, charmant, j'ai vite succombé à son charme et à son accent californien. J'en était persuadée, il était mon grand amour, le seul, le vrai. Notre histoire a évolué petit à petit, et nous nous sommes installés ensemble au bout de deux ans. Mes parents étaient ravis, vous vous doutez bien, leur fille fiancée avec un futur chirurgien, ils ne pouvaient pas rêver mieux. C'est lorsque j'eus vingt-cinq ans que ma vie bascula dans un sombre cauchemar.

C'était un samedi, et il était environ quatorze heures. Nous étions au centre commercial avec James, dans le but d'acheter de la nourriture et des décorations de table, car nous recevions des amis le soir même. Je me rappelle encore de James qui se plaignait car il y avait beaucoup trop de monde. Je me souviens aussi, de tout ces gens qui nous bousculaient, sans même prendre la peine de s'excuser. Puis nous nous sommes trouvés au mauvais endroit, au mauvais moment, tout simplement. Un jeune homme avait hurlé des injures, puis il avait sorti une arme, en plein milieu du centre commercial. James m'a attrapée et m'a poussée vers le sol, dans un instinct protecteur, puis je l'ai vu tomber à mes côtés, comme frappé par la foudre. Je ne voulais pas y croire, et pourtant, son sang coulait déjà.  Il m'avait regardée une dernière fois, puis ses yeux s'étaient fermés doucement. Le reste s'est déroulé comme lorsque l'on se réveille d'un mauvais rêve. On se souvient de quelques bribes, mais le reste est flou. Je sais que la sécurité a réussi à maitriser rapidement le tireur, et que la police est ensuite arrivée, avec les secours. C'est à ce moment là que j'aurais aimé me réveiller, et constater que rien de tout ça n'était vrai. Et pourtant, ça l'était.

4 morts, 5 blessés grave. James était décédé quasiment sur le coup, et moi j'en voulais au monde entier. Pourquoi? Comment avait-on pu m'enlever la meilleure personne que j'avais connue? James n'avait jamais causé de tord à personne, et on lui avait lâchement ôté la vie, sans raison, sans explication. L'auteur de la fusillade est parti en prison, et la vie a repris son cours. Ca a été dur pour moi de ne pas tomber dans la dépression, mais je me suis accrochée à ce que j'avais : ma famille, et le travail. J'ai rapidement terminé mes stages et j'ai décroché mon titre de psychologue. Ce sont les souvenirs de James qui m'ont aidée. Il disait toujours que je serais une psy très douée. Il croyait en moi alors que je n'en étais pas capable.

Ma vie connut un nouveau rebondissement il y a peu : L'auteur de la fusillade était sorti de prison. Il y causait trop de problèmes, et avait apparemment de sérieux soucis psychologiques... Ce qui n'était pas étonnant. Lorsque j'appris qu'il avait été transféré dans un asile, nommé Ostrov Island, le but de ma vie changea soudainement. Cette homme allait payer ce qu'il m'avait fait, à moi, à James, et à ces autres personnes parties trop tôt. C'est ainsi qu'Ostrov Island compta une nouvelle psychologue parmi ses rangs...

 

yellowsubmarine
prénom : clé'. âge : 20. type de personnage : inventé.  d'où connais-tu le forum ? ça fait bien longtemps maintenant    comment le trouves-tu ? au top     as-tu lu le règlement ? oui. autre chose à dire ?  


Code:
<t>célébrité en minuscule »</t> <ps>pseudo en minuscule</ps>



_________________
she exists as in dreams. she has no sense of reality. she gets nervous because people are always interrupting her daydreams.
IT'S ALWAYS ME ALONE.


Dernière édition par Calypso Maddox le Mer 10 Aoû - 12:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
CODEUSE
PILULES AVALÉES : 672
MIROIR : nobody
IDENTITÉ : the doctor
A DÉBARQUÉ LE : 08/01/2015
FORCE : 1205
The Doctor

MessageSujet: Re: calypso 》hell is empty, all the devils are here.   Mer 10 Aoû - 10:51


Félicitations !

Mooh, c'est triste son histoire pauvre petite demoiselle ! J'ai hâte de voir la suite hihi !

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !
Revenir en haut Aller en bas
 

calypso 》hell is empty, all the devils are here.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AMBER HEARD ♆ hell is empty, all the devils are here
» Hell is empty And all the devils are here.
» Ozvan - Hell is empty and all the Devils are here...
» hell is empty and all the devils are here × ft. Fay
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-