AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 428
MIROIR : Colton Haynes
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : class whore stuff & tmblr
A DÉBARQUÉ LE : 26/07/2015
FORCE : 1639

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 23 ans et toutes mes dents
avatar
Evan S. Harrington

MessageSujet: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 12:19



Evan Simon Harrington
La douleur n'existe pas. Comme toute la gamme des émotions humaine, du reste. C'est juste une question de chimie.


identité : Evan Harrington  surnom :Ev' ou Evanchou pour ma mère sauf que ça c'était quand j'étais petit et encore sage  date et lieu de naissance : Le 1er Avril 1992 à Minneapolis dans le Minnesota . âge :23 ans nationalité et origines : Américaine  groupe choisi : Les Bitsouris  situation maritale : Célibataire  orientation sexuelle :hétéro . métier : Patient du bloc D  ancienneté à ostrov island : J'traine ici depuis que j'ai 15 ans aujourdh'ui, j'en ai 23 donc ça fait 8 ans maintenant  maladie(s) : Sadisme sexuel, agression physique,  Schizophrénie catatonique avatar : Colton Haynes . principaux traits de caractère : Vous voulez vraiment que je vous parle de moi ? Alors accrochez vous, ça va swinguer !- Je suis le dernier cadet d'une fratrie d'un ainé et d'une petite sœur- Mon grand frère Kyle, s'est occupé de moi pendant toute mon enfance- Niveau caractère, j'en ai un sale de caractère - Ma mère était alcoolique - Elle passait sa vie à boire du whisky du coup j'ai arrêté l'école en Cm2, ça fait de moi un mauvais élève- Ma mère a  finit par avoir un accident de voiture et comme je n'ai pas de cœur, je n'ai pas pleuré à son enterrement - On nous a ensuite envoyé dans un orphelinat- Fallait obéir aux ordres et ça  c'est pas mon fort, je suis du genre à briser les règles - Et puis c'est à l'orphelinat que tout à commencé, que les traumatismes se sont déclenchés, c'est là-bas que dans ma tête tout a commencé à se mélanger, c'est là que j'ai commencer à être fou dans ma tête - On m'a toujours dit que j'étais un méchant garçon et c'est peut être pour ça que je finissait à l'isolement tout les soirs- Un jour, j'ai fini par être violent mais pas qu'un peu- J'ai commencé à avoir des crises, parfois, j'étais super excité et  très heureux et d'autres fois, j'avais envie de tuer tout le monde -C'était comme si des voix me disaient, "Evan, prend ce couteau" - Alors une nuit, je suis allé dans la cuisine et j'ai pris le couteau et j'ai poignardé la directrice de l'orphelinat, ça fait de moi un gars hyper violent, ça fait même de moi un criminel- J'avais 12 ans à ce moment là et sans le savoir pourquoi, j'aimais voir le sang couler- Je  ne supporte pas qu'on me touche sans que j'en ai envie- J'ai constamment envie de mettre des claques à ceux qui me cherche- Face à mon comportement, on a finit par m'enfermer définitivement-Faites gaffe, parfois sans que je le sache, je cache des couteaux sur moi et c'est à cause de ça que ma petite sœur est morte- Pris d'une colère et d'un état second, j'ai poignardé ma petite sœur- Ce soir là, si j'avais voulu, j'aurais pu en faire de même avec tout les pensionnaires de l'orphelinat et c'est ce que j'ai fais, j'suis limite un meurtrier tellement j'ai mauvais caractère -J'ai balancé une bougie  sur le plancher du dortoir des filles et j'ai regardé de loin ce beau spectacle, j'suis sadique vous trouvez pas ? -On a finit par me dire : "Evan, tu es malade quelque chose cloche dans ta tête" et on m'a placé dans un établissement spécialisé, au milieu de nul part, Ostrov Island, j'avais 15 ans et j'ai jamais accepté qu'on puisse me dire que j'ai un problème et que je suis malade- Quand je désire quelque chose, je l'obtient et ça marche aussi pour les filles- J'aime qu'on m’obéisse et avoir le contrôle- Pour aimer, il faut savoir souffrir, voilà ce que je dis à toute celle qui franchissent le seuil de ma chambre, elles savent pourquoi- crédits : Nalex, tmblr

Alouette gentille alouette, Alouette gentille alouette,  je te plumerai le bec, je te plumerai le bec et la tête !  
Minneapolis, il y a fort longtemps

Cette ville grouille de monde. Cette ville ne s'arrête jamais. Comme toute les autres d'ailleurs.
Au milieu d'elle, il y a trois enfants qui marchent, trois petites têtes. Vous les reconnaîtrez  sûrement facilement. Eux, ce sont les trois enfants Harrington. Ils rentrent de l'école parce que leur maman n'est pas là pour les chercher. Lisa Harrington n'a jamais été là, n'est pas là et ne sera jamais là pour eux. La cause ? Lisa traîne dans les bars jusqu'à des heures pas possible. Lisa abuse un peu trop du whisky. Lisa ne sait même plus qui sont les pères de ses trois enfants. Alors, les enfants se débrouillent comme il l'ont toujours fait. C'est Kyle qui marche en tête du petit cortège, il a 13 ans et il porte le sac de Lucy, la petite dernière. C'est Evan, 10 ans et qui n'aime pas l'école qui le suit. Et puis la petite Lucy, 9 ans, ferme la marche. De loin, on pourrait penser qu'ils sont heureux, pourtant c'est tout le contraire.

Minneapolis, une semaine après.

J'entends des sirènes de police résonner dans la rue et j'aperçois les lumières qui clignotent en bas de chez nous. Je ne comprends pas ce qu'il se passe mais Kyle me dit que tout va bien se passer, qu'on restera ensemble et qu'on sera heureux. Pourtant, ce soir, maman n'est pas rentrée. En fait, elle ne rentrera jamais.

Je n'ai pas pleuré le jour où nous avons enterré maman et je n'ai même pas pleuré quand on m'a dit qu'elle était morte dans un accident de voiture parce qu'elle était encore bourrée. Comme dirait Kyle, «  Evan, tu as un cœur de pierre » .
Du haut de mes dix ans, j'ai croisé la mort puisqu'elle m'a enlevée ma maman, pourtant, sans le savoir, je l'apprécie la mort moi.


St Paul , un mois plus tard.

Les policiers sont venus nous chercher. Ils nous ont dit qu'on allait être en sécurité maintenant. Tante Jane la sœur de maman , ne veut plus nous garder  alors nous partons  tout les trois vers l'orphelinat de St Paul.
On nous as déposé devant une imposante bâtisse qui n'avait rien d'accueillante. C'est une religieuse vêtue de noir qui nous a ouvert la porte.
J'ai regardé une dernière fois le soleil avant que la lourde porte  de l'orphelinat se ferme pour ne jamais se rouvrir.


Orphelinat de St paul, deux semaines plus tard.


La vie à l'orphelinat n'a rien d'enviable. Nous faisons nos lits au carré et nous nous brossons les dents le matin. Nous apprenons nos leçons et nous exécutons les tâches ménagères. Nous allons tout les dimanches à l'église et récitons notre bénédicité avant de manger.
De loin, vous pourriez croire que les orphelins de St Paul, sont des enfants parfaits, des gentils petits garçons et petites filles,  pourtant c'est tout le contraire.

« Evan, tu ne sais pas faire ton lit, tu seras punis »
« Evan, tu ne sais pas laver une assiette, tu seras punis »
« Evan, tu n'as pas appris tes tables de multiplication, tu seras punis »
« Evan, tu ne connais pas tes prières par cœur, tu seras punis »
«  Evan, tu n'es pas un petit garçon sage, tu iras en salle de correction »

ça là, c'est ce qu'on me dit à longueur de journée. Au début ce n'était que des paroles, que des avertissements et  que des travaux d’intérêts généraux comme punitions. Je devenais comme tout les garçons, un garnement qui avait soif de liberté et qui ne voulait pas être soumis à des règles.  
Seulement, je ne savais pas que cela pouvait avoir des conséquences.


Orphelinat de St Paul, salle de correction


C'est dans la salle de correction qu'on m’envoie. J'ai encore désobéi, j'ai fais quelque chose de travers. J'ai tâché ma chemise lors du dîner et j'ai chipé un dessert en plus.

La mère supérieure me demande de m’asseoir sur la chaise qui est au milieu de la salle de correction ; C'est là première fois que je met les pieds ici alors je ne sais pas ce qui m'attend.
« Evan, tu as encore désobéi »voilà ce qu'elle me dit.
Elle me fout alors une claque, puis deux puis 8 en fait. Elle me demande de descendre mon pantalon et me frappe les fesses. Les fessées c'est pour les méchants garçons, ce n'est rien de grave.
Pourtant dix d'affilée, ça fait mal, vraiment mal.
Je suis un méchant garçon après tout, je le mérite, me dit encore la mère supérieure.  

Quand je reviens dans la salle de correction, tout est encore pire. On croirait presque que cette mère supérieure aime me faire souffrir.  Elle me demande maintenant  de me coucher par terre et d'enlever mon t-shirt. A ce moment là, elle approche la bougie qu'elle a sur mon bureau et parcourt le long de mon torse avec la petite flamme.
« C'est bien Evan, tu es un gentil garçon maintenant » me dit la mère supérieure avant de me donner un baiser sur le front en guise de récompense.

Et puis sans le savoir, au fur et à mesure que je souffrais, c'est là que tout c'est déclenché.


Il y avait des jours où j'étais heureux, où je souriais et riais avec mes amis. Puis il y en avait d'autres où je sentais la colère en moi lorsque je jetai  tout les crayons et cahiers de la salle de classe par terre après avoir étranglé la sœur qui nous faisait la classe. Ou alors il y avait des jours où je regardai dans le vide sans rien faire. C'est là qu'on a compris qu'il y avait trois Evan, Evan le souriant, Evan le méchant et Evan le silencieux.
La mère supérieure a décidé que j'aurais double dose à cause de mon attitude et  à cause de mes différences de comportement.
« Evan, enlève tout tes vêtements s'il te plaît » .

La mère supérieure m'a alors rué de coups en me disant que j'étais un fou et un bon à rien. Elle a ensuite ramené un nouvel instrument, le fouet. Et là, j'ai senti des blessures qui n'allait jamais se refermer, s’ouvrir . J'ai senti le sang couler et étrangement, je n'ai pas détesté ça .  Elle a ensuite laissé couler la cire brûlante de la bougie sur tout mon corps avant de  me faire une petite entaille avec des ciseaux sur le torse.
Pourquoi moi je méritai cela ?

Je souffrais de  plus en plus mais je ne pleurai pas. Je me contentai d'encaisser et de tenir le coup. Pourtant, très vite, Evan le souriant et le silencieux n'apparaissaient plus si souvent que ça et ont laissé la place à Evan le méchant avant de disparaître totalement.

Orphelinat de St Paul, chambre de la directrice.

Je n'arrivai pas à dormir cette nuit là. Les voix dans ma tête me murmuraient plein de choses.
Les voix dans ma tête prenaient encore le dessus.
J'avais observé les couteaux de la cuisine depuis deux semaines maintenant. Je les connaissais par cœur, je connaissais les tailles des lames par cœur. Je savais comment  les manier et surtout je savais où ils étaient rangés.
«  TUE EVAN TUE EVAN TUE  »
« PRENDS LE COUTEAU EVAN PRENDS LE COUTEAU »
Les voix dans ma tête se faisaient de plus en plus fortes. Le sang qui coulait me donnait déjà des frissons. Je sentais même son goût sucré et métallisé sur ma langue.
Je savais ce que j'allais faire.
Je savais ce que je voulais faire.
Tuer la directrice.

J'ai pris le plus grand couteau et j'ai pris soin d’aiguiser sa lame. A petit pas, je suis sorti du dortoir pour aller dans la chambre d'en face. Là mère supérieure dormait paisiblement. J'ai enfoncé le couteau dans son flanc, elle a gémit silencieusement avant de dire :
«  Evan que fait tu ? »
«  ça ne se voit pas ? Je suis entrain de vous tuer »Je lui ai répondu
Elle m'a supplié de l'épargner.
« Evan non ! Ne fais pas ça, repose ce couteau »
Je ne l'ai pas écouté et je enfoncé le couteau une deuxième fois puis une troisième fois dans son flanc.
J'ai vu son sang couler le long de la lame du couteau.
Et j'ai souri.

Madame la mère supérieure était morte.


Orphelinat de St Paul, cellule d'isolement.

Les autres sœurs ont décidés de m'enfermer dans la cave, à clé. Je ne peux plus sortir ni voir mes camarades.
Les sœurs ont peur. Elles ont peur de moi. Elles ont peur d'Evan le méchant.

Pourtant, elles ne savent pas, elles ne savent pas que j'ai souffert dans la salle de correction pendant des mois.  
Elles ne savent pas que la souffrance engendre la violence.

Je me sens seul dans la cave mais j'écoute le bois qui craque en haut et les rires des autres orphelins.

Personne ne vient jamais me voir. J'ai même l'impression que personne ne m'aime.

« Evan ! Evan ! Est ce que tu m'entends ?! »

Il y a une petite ombre qui s'approche de moi. Je la reconnais, c'est Lucy, ma petite sœur.

« Lucy ! Tu ne devrais pas venir ici ! Tu n'as pas le droit ! »

« Je voulais voir mon grand frère, il me manque »

Lucy me sourit et sort la clé de la poche de sa jupe. Lucy me libère  alors de ma cage  et je la sers fort dans mes bras.

Pourtant, les voix refont surface dans ma tête.

« EVAN TUE EVAN TUE »
« TUER TUER TUER TUER »
« COUTEAU COUTEAU COUTEAU »
Elles sont tellement fortes que je ne peux plus les contrôler.
Alors, même si j'aime ma petite sœur du plus profond de mon cœur, je prends le couteau que j'ai  caché sous mon t-shirt et je la poignarde.
Lucy tombe sur le sol glacé.
Lucy est morte.

Je me souviens que j'ai pleuré quand j'ai vu que ma petite sœur ne bougeait plus.
« Rendez là moi ! Rendez là ! » j'ai crié de plus en plus fort.

Mais les voix dans ma tête n'ont rien voulu savoir et elles ont continués à murmurer.
« TUER TUER TUER TUER TUER»

J'ai laissé Lucy et je suis monté dans le dortoir des filles. Il y avait une bougie allumée sur la palier. Je l'ai jeté sur le parquet.
Toutes les petites filles ont crié .
J'ai alors  fermé la porte du dortoir à clé.
Et toutes les petites filles ont brûlés.

J'ai regardé le spectacle depuis dehors. L'orphelinat de St Paul brûlait. Le lieu de mon enfance partait en fumée.  
Et moi, je souriais.


Ostrov Island, une semaine plus tard.


«  Evan Harrington, tu es malade, très malade, il va falloir te soigner »

Voilà, ce que m'a dit la dame alors que je venais d'être transféré dans un étrange endroit.
On m'a dit que c'était un hôpital où il y avait des gens comme moi.

On m'a envoyé à Ostrov Island ce jour là, j'avais 15 ans.
Et je ne suis jamais parti.


Ostrov Island, aujourd’hui,


Je ne compte plus les années passées à Ostrov Island. Aujourd’hui, j'ai 23 ans. Il y a quelque chose qui cloche dans ma tête, sinon je ne serais pas dans cette asile. Mais je m'en fous de ça. Ce que je sais, c'est que moi Evan Harrington, je suis irrésistible. Ne cherchez pas, le prédateur c'est moi, les filles, je les attrape et je les enchaîne. Pourquoi se contentez de profiter d'une seule fille alors que toutes les autres sont à vos pieds ? Ça sert à rien de se taper la même fille pendant toute une vie. Alors si je couche avec nimportequi , j'innove, je varie, vous voyez. Ça ne dure jamais avec moi, les filles, elles sont comme des vieilles poupées, au bout d'un moment, on s'en lasse.  

C'est d'ailleurs ce que j'essaye de faire comprendre à la jolie rousse qui me tourne autours, elle s'appelle Soan je crois. C'est vrai qu'elle est pas mal. Soan et moi, on se comprends, on est presque pareil et on a les même passions, la même devise. Et puis surtout, nous aimons tout les deux souffrir.
Mais bon, moi je veux voir ailleurs. Il ne peut pas avoir que Soan dans ma vie. Comme je vous l'ai dit, j'aime l'innovation.
Si Soan veut vraiment m'appartenir. Je le dis tout de suite, il y aura un prix un payer.
Sera t-elle prête à le faire ?

Vous me direz peut-être que je me prends pour un Don Juan, pourtant c'est tout le contraire. Je ne suis pas dans le genre romantique vous voyez.
Pour aimer, il faut souffrir.

Dans ma vie, j'ai appris à souffrir.
J'ai appris à encaisser les coups.

Aujourd’hui, pour m'avoir fait ça, les autres paieront même s'ils y sont pour rien.

Ne vous inquiétez pas si je parais violent, c'est dans ma nature, je suis comme ça.

Ne vous inquiétez pas si mes pratiques sont un peu étranges

Je ne vois pas le monde comme vous le voyez.

Mais mon monde à moi est tellement plus beau que le votre.  

Romy
prénom : Johanna . âge : 18 ans . type de personnage : Scénario de Soan   d'où connais-tu le forum ? bazzart id>comment le trouves-tu ?Super méga génial . as-tu lu le règlement ? C'est fait Monsieur l'agent !  autre chose à dire ? J'vous aime déja


Dernière édition par Evan S. Harrington le Mer 29 Juil - 16:13, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1510
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015
FORCE : 4368

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Soan A. Calloway

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 12:42

BIENVENUE je suis trop heureuse que tu aies choisi mon scéna Hâte de lire ta fiche et de rp avec toi, on va bien s'amuser tous les deux Si tu as des questions, n'hésite pas

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 428
MIROIR : Colton Haynes
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : class whore stuff & tmblr
A DÉBARQUÉ LE : 26/07/2015
FORCE : 1639

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 23 ans et toutes mes dents
avatar
Evan S. Harrington

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 13:32

Merci Soan J'ai trop hâte de voir comment va évoluer le lien et nos rps
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1510
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015
FORCE : 4368

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Soan A. Calloway

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 13:52

Pareil

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 15:14

MON ENNEMI
(bon c'est pas écrit dans le scénario mais je t'expliquerai ça )
Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! Inutile de te dire que t'as fait un choix de scénario de malade
Comme l'a dit Soan si t'as la moindre question hésite pas à nous harceler d'mp, on adore ça
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 18:06

bienvenue chez les fous
courage pour ta fifiche et n'hésites pas si tu as des questions ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 18:28

COLTON en plus le scénario de Soan que je trouve tellement cool
t'inquiètes pas, contrairement à Kieran je serais très gentille avec toi
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 18:30

J'adore ton pseudo Bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas
CODEUSE
PILULES AVALÉES : 672
MIROIR : nobody
IDENTITÉ : the doctor
A DÉBARQUÉ LE : 08/01/2015
FORCE : 1205
The Doctor

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Dim 26 Juil - 19:07

Oooh, enfin C'est un super choix de scénario que tu as fais là
Bon courage pour ta fichette et je vois que tu es déjà entre de bonnes mains
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Lun 27 Juil - 10:40

Ooooh bienvenue 8D
Bon choix de scénario, tu fais des heureux
Bonne continuation pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Lun 27 Juil - 20:41

Colton. Super choix de scénario.
Bienvenue sur Ostrov, bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 428
MIROIR : Colton Haynes
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : class whore stuff & tmblr
A DÉBARQUÉ LE : 26/07/2015
FORCE : 1639

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 23 ans et toutes mes dents
avatar
Evan S. Harrington

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Mar 28 Juil - 17:52



Kieran : Sérieux ? J'ai un ennemi ?! Oh mais c'est génial ça, j'ai hâte que tu m'expliques ça

Piper : Je serais aussi gentil avec toi alors

Merci à vous pour cet accueil de fou
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1510
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015
FORCE : 4368

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Soan A. Calloway

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Mer 29 Juil - 21:56



Félicitations !

Dangereux et sexy, tout ce que j'aime   Et oui, Evan m'appartiendra un jour   Ta fiche me convient très bien, alors je te pré valide, un admin passera te répartir dans ton groupe et terminer ta validation. N'hésite pas à me mp si tu veux plus d'infos sur notre lien. Hate de rp avec toi    

Te voilà maintenant validé Désormais, tu dois aller recenser son avatar en priorité par ici. Ensuite, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir, et pour les patients il faut aussi choisir un psychologue (et se recenser pour ces derniers). Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Mar 12 Juil - 18:57

J'adore trop trop trop trop trop
:murder:
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 428
MIROIR : Colton Haynes
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : class whore stuff & tmblr
A DÉBARQUÉ LE : 26/07/2015
FORCE : 1639

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 23 ans et toutes mes dents
avatar
Evan S. Harrington

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    Mer 13 Juil - 13:49

Tu veux un lien ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-    

Revenir en haut Aller en bas
 

Evan - Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d'eux.-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelles de chez nous
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» Dana ~ il n'y a pas de destin, mais ce que nous faisons
» - Quel jour sommes-nous ? - Aujourd'hui - Chic, c'est mon jour préféré !
» Forum nous les fans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-