AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Evil Twins - Joméo-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 656
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : Mr J. Grey
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Evil Twins - Joméo-    Jeu 5 Juil - 11:19

J’avais l’impression que toute les journées se ressemblaient ici à Ostrov. Même si l’été pointait le bout de son nez, ici régnait toujours une froideur. En permanence. J’étais revenu de mes semaines de vacances chez maman et papa et déjà les British tea me manquaient déjà. J’étais passé chez le psy. Pour régler «mes petits problèmes » mais rien n’a vraiment changé. Toujours le même speech depuis des années. Rien ne m’aidait vraiment. Et puis les tonnes de médicaments à prendre. Moi je faisais comme les patients, je cachais mes pilules sous mon lit histoire de les oublier.

Ce que j’ai ressenti immédiatement quand je suis revenu à Ostrov c’est cette froideur évidemment mais aussi cette solitude dans laquelle j’étais plongé en permanence.
Personne ici n’était de confiance. Ici, c’était un peu chacun de son côté. Protéger sa peau à tout prix. Quoi qu’il arrive.

Quand je suis revenu, j’étais seul dans les couloirs. Une pile de dossier m’attendaient. Je vous avoue que j’étais d’humeur assez dépressive de me retrouver seul au monde. J’espérai vraiment que le premier patient allait me réveiller un peu et qu’il y aurait de l’action. Mais ça je n’en doutais pas.


C’était le bordel dans les dossiers pas possible de mettre la main sur mon emploi du temps. J’avais laissé un bazar avant de partir whaouh.

C’est là que je vis enfin la photo du type, pas très commode en effet. Et le nom encore moins commode.

J’eus à peine le temps de parcourir le dossier que le garde m’envoya le patient numéro 1363663: Johan Alaric Grey.

Je lui fis signe de s’installer. Première séance. Il avait changé de psy donc. Voilà.
Ça allait être le bordel.

- Bonjour. Je suis ton nouveau médecin psychiatre, Monsieur Johnson. Et toi tu es Johan ? Grey ?

Le nom résonne dans ma tête et je pouffe de rire tout seul comme un con. Soudainement.

- t’es fan de 50 nuances de Grey ou quoi ? Avec un nom pareil ...

Bien bien Roméo. Toujours aussi pro ....
30 secondes depuis le début de la séance, j’avais déjà perdu toute crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 334
MIROIR : Thomas Brodie-Sangster
IDENTITÉ : M. Collins, L.
CRÉDITS : DΛNDELION, 2981 12289 0, M. Collins
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2018
I'm sorry for being me.
SITUATION : Compliquée.
EST ÂGÉ DE : 24 ans.
avatar

MessageSujet: Re: Evil Twins - Joméo-    Ven 6 Juil - 15:54



Evil Twins
Roméo L. Johnson & J. Alaric Grey

« finalement t'es mon identique, tu me ressembles, on s'assemble, on est nous »


Il se tient dans cette pièce blanche. Mains jointes tandis qu’il compte les secondes, lentement. Il a les yeux rivés sur la table, laissant ses mèches blondes s’emparer pleinement de son visage. Il attend, sagement, la venue de son nouveau psychologue. Le blond n’est guère surpris qu’ils lui ont titré un autre. En effet, l’ancien ne voulant plus voir le jeune homme, un remplaçant était nécessaire. Cependant, il est calme en cet instant. Il attend la venue de l’homme. Au bout de quelques minutes d’attente, il entend grincer la porte suivi de quelques pas dans la pièce. L’homme vient s’asseoir devant lui, ses dossiers en main. Néanmoins, Alaric ne relève pas le chef. Il craque un à un ses doigts avant de placer en une lenteur désirée ses mains sur le bord de la table.

Puis, il relève le menton avant de pencher légèrement la tête, pour mieux évaluer le brun qui se tient devant lui. Il ne dit pas un mot, laissant le malaise s’installer pour mieux briser l’homme en face de lui au meilleur moment. Alaric affiche cette mine qui lui correspond tant bien. La coopération avant de le faire blêmir par ses mots si glaçant. Le blond laisse échapper un léger rire lorsque le brun se présente, le coupant quelque peu dans sa lancé. Johnson. Le nom n’est guère important pour Alaric, cet homme n’est qu’un clone de l’ancien qu’il avait eu sur cette même chaise jadis. Le brun continue alors, voulant confirmer son prénom et son nom.

- “ Je ne réponds pas à ce prénom.” dit-il doucement, en un calme particulièrement malsain.

Puis il regarde Johnson qui commence à rire à son nom.

- T’es fan de 50 nuances de Grey ou quoi ? Avec un nom pareil …


Alaric hausse un sourcil. Il ne s’attendait pas à une lumière, certes, mais un bouffon pareil, cela l’étonne, l’amuse presque.

- “ Johnson … Non, ça ne me dit strictement rien.  Vous êtes nouveau n’est-ce pas ? Oui, cela explique donc le niveau de votre stupidité dans ce cas-là.”

Il s’étire lentement, légèrement blasé, fatigué par cette petite mascarade qui est seulement synonyme d’une perte de temps pour Alaric. S’il ne se tenait pas là, il aurait sûrement rejoint ce beau blond qu’il avait rencontré plus tôt dans la cafétéria. Le blond s’ennuie alors, trouvant le sujet bien trop abrutis pour lui. Il le reluque, méprisant. Cependant, il prend note dans son esprit. La bêtise est humaine, et c’est homme en est la preuve vivante. C’est en un mélange indescriptible de dépit et de moquerie qu’Alaric se prend à sourire lentement. Un sourire en coin particulièrement hautain, suffisant, tandis qu’il jauge l’homme devant lui. Dépit car Alaric n’a guère trouvé son égal et que la partie s’annonce facile avec le brun en face de lui. Moquerie car l’homme est bien inférieur au blond et il peut alors exprimer tout son mépris envers ce sous-homme.

- “ Je vais vous posez une question … mmh … Johnson c’est ça ? dit-il, nonchalant avant de reprendre, pensez-vous réellement que ce petit jeu va aboutir à quelque chose de concluant ? Nous savons tous deux que les chances pour que je sorte d’ostrov sont minimes, Monsieur … le psychologue … ou je ne sais quoi d’ailleurs vu votre allure. Enfin, quittons-nous entre simple … homme ? Avant que tout cela dégénère et que je change d’attitude envers … la personne que vous représentez ?

Alaric joint ses mains, lentement, d’une manière fatidique comme s’il venait à l’instant de sortir la plus douce des vérités. Il soupire lentement, sans pour autant abandonner cette allure de grâce, presque précieuse tout en inspirant un certain respect. Il garde cette posture qu’il lui convient tant, presque royale, un peu présomptueuse lorsqu’il précise àl’homme se tenant devant lui.

- “ Ce n’est guère avec ce genre de parlote que nous allons … sortir de là.

Et il ricane. Lentement.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Evil Twins - Joméo-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I am not in danger, I am the danger ft Evil Twins
» Besoin d'avis sur schema pour mes futurs evil sunz
» liste armée evil sunz pour tournoi 2000pts
» [Galeries]gros MEK Evil Sunz news
» Ma petite WAAAGH Evil Sunz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: psychiatrists's offices-