AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LE DANGER EST PARTOUT
PILULES AVALÉES : 319
MIROIR : le maître du jeu.
CRÉDITS : eden memories
A DÉBARQUÉ LE : 08/01/2015

SITUATION : dangereux
avatar

MessageSujet: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Ven 13 Avr - 18:52


Murder House


La cafétéria sera vide pour la journée. Tout le monde devra se contenter d’un sandwich déposé dans sa chambre aujourd’hui. En effet, la cafétéria servira à Anastasia pour interroger deux patientes. Patientes discrètes mais réfléchies. Pourraient-elles, derrière leurs bouilles d’ange, cacher la coupable de ce meurtre ? C’est tout à fait possible. C’est à Anastasia de ruser afin de découvrir si elles cachent un secret ou non… Et elle est tout à fait libre de faire cela à sa manière…
Quant à Roméo, il s'était également porté volontaire pour interroger les patients. Les supérieurs ne le trouvant pas tellement en état, ont préféré le mettre en équipe. Roméo, de quel côté es-tu réellement ?

Personne ne voit d’inconvénient à ce que son personnage soit blessé.
Ordre de passage : Le membre du personnel en premier et ensuite comme vous le souhaitez.
Si un membre est absent / inactif : passez son tour !
Bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostrovisland.forumgratuit.eu
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 730
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/alaska
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Sam 14 Avr - 23:27

murder house
elfy, alice, roméo & anastasia

"TU NE COMPRENDS PAS ? T’ES UN RAT DANS UN LABYRINTHE."
Une tape pour éteindre le réveil qui sonnait, puis c’était comme si le néant m’avait à nouveau envahi. J’étais à nouveau tombée dans les bras de morphée. Et si je me faisais portée pâle aujourd’hui, hein ? Ouais, c’était une bonne idée. Puis d’un seul coup, mes yeux s’ouvrirent. Merde. J’avais dormi une heure de plus. Une putain d’heure de trop. Aujourd’hui n’était pas un jour de travail comme les autres et j’allais être en retard. Je me levais d’un seul coup et me préparais. Une douche, je m’habillais et m’attachais les cheveux en un chignon.

Il y avait eu un meurtre. Encore. Encore une mort inexpliquée. Un patient était tombé dans les escaliers. Et les grands patrons voulaient savoir qui l’y avait fortement aidé. Alors aujourd’hui, au lieu d’être une infirmière comme toujours, j’allais être flic. Je devais interroger deux patientes, dont on m’avait donné les noms la veille. J’avais rapidement lu leur dossier, comme en témoignait le sol de ma chambre. Ils étaient toujours là, prêt de la bouteille de vodka que j’avais descendu en même temps. Je me frottais le visage en soufflant. Les deux patientes n’étaient pas considérées comme dangereuses, mais je n’avais pas pour autant envie de le faire. En plus on m’avait collé avec un psychologue. Et autant pour dire que ça ne me motivait pas énormément non plus. Je ne lui avais jamais réellement parlé, je le connaissais de nom et de réputation. Et elle n’était pas la meilleure des réputations qu’on puisse avoir. Alors je ne savais pas comment tout ça allait se passer. Est-ce qu’on allait être sur la même longueur d’ondes ? Est-ce qu’on allait être le genre de duo bon et méchant flic ? Aucune idée.

Etrangement -et surtout miraculeusement- j’arrivais à la cafétéria les deux dossiers sous le bras, en avance. Peut-être de cinq petites minutes, mais en avance tout de même. Alors j’en profitais. Je posais les dossiers sur une table et allait dans les cuisines, me faire un café. Le café le plus fort que je pouvais me faire. Histoire de tenter d’effacer cette vilaine gueule de bois. Quand je retournais dans la salle avec ma boisson, les deux patientes étaient déjà là. Je saluais le garde qui les accompagnait, avant qu’il ne parte, certainement se poster devant la porte, au cas où. Je posais mon regard sur les filles. Les dossiers disaient vrais, elle n’avait pas l’air bien méchante. Mais méfie toi de l’eau qui dort, Ania. Je buvais une gorgée, avant de prendre la parole. « Bonjour. Un psychologue doit encore venir, on va l’attendre. »
(c) DΛNDELION

_________________
† what if we rewrite the stars? say you were made to be mine, nothing could keep us apart you'd be the one I was meant to find, it's up to you, and it's up to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 63
MIROIR : elle fanning
IDENTITÉ : oxygène.
CRÉDITS : fassylover
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2017
SITUATION : seule
EST ÂGÉ DE : vingt-et-une années
avatar

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Ven 20 Avr - 22:01

Murder House

Une mort suspecte et un interrogatoire, décidément il se passe des choses quand je sors de l'ombre. Franchement j'aurais largement préféré passer mon après-midi à l'extérieur. Au lieu de ça je devais me coltiner une batterie de questions. Je me demandais bien ce que j'allais pouvoir raconter. A vrai dire, je n'etais pas vraiment au courant de ce qui se passait en ce moment à Ostrov Island. Puis même si j'étais au courant je n'étais pas du genre à me mêler des affaires des autres alors je n'aurais rien dit. Enfin apparemment ils devaient en avoir suffisamment marre des morts suspectes pour bloquer la vie de l'hôpital.

Un garde vient me chercher pour me conduire dans la cafétéria. Il accompagnait également une autre fille. Elle était sans doute aussi jeune que moi pourtant je ne l'avais jamais vu avant. Enfin, ce n'était pas bien étonnant si elle était arrivée récemment, je sortais à peine d'une période bien brumeuse. Une femme était déjà sur le lieux quand nous arrivâmes. Je l'avais déjà vu à l'infirmerie, mais comme j'évitais l'endroit pour ne pas avoir plus de problèmes, je ne suis pas sûre qu'elle pouvait de mémoire mettre un nom sur mon visage. Enfin maintenant elle devait me resituer car il devait bien y avoir une photo dans un de ces fichus dossiers posés sur la table. Même qu'elle devait me connaître par coeur. Quoi que je ne serais pas étonnée qu'il ne dépeigne pas exactement la réalité. Il faudrait quand même que je trouve le moyen de le lire un jour.

Elle nous informa qu'un quatrième protagonistes allait nous rejoindre. Génial plus on est de fous plus on rit. En attendant je posais mes fesses sur une des chaines, on les connaît les psy, ils aiment bien se faire attendre.
lumos maxima



Dernière édition par Alice Morrow le Dim 22 Avr - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeandmagiev5.forumactif.org/forum
PILULES AVALÉES : 15
MIROIR : india E
IDENTITÉ : stvr.k
CRÉDITS : EXORDIUM
A DÉBARQUÉ LE : 25/02/2018

SITUATION : la solitude m'accompagne
EST ÂGÉ DE : dix-neuf années dans ce monde irrécupérable
avatar

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Dim 22 Avr - 19:10



murder house

« Non. Vous vous trompez. Je ne suis pas celle que vous prétendez. Je ne serai jamais quelqu'un qui répondra à vos souhaits. Jamais ce ne sera le cas. Jamais quelqu'un réussira à faire de moi ce que je ne suis pas. Tentez de toutes les manières que vous désirez, jamais ça ne changera. Jamais on ne m'enlèvera, ne serait-ce, une unique partie de moi. »

Tu paniques encore une fois. Te voilà sous effet de l'adrénaline, t'as comme seule envie de t'échapper de la réalité. Il t'faut quelques minutes avant d'te réveiller, d'ouvrir les yeux avant d'te souvenir où tu es. Cet endroit, tu le hais. Tu ne comprends pas ce que tu fais là, tu es normale. Totalement capable de vivre comme un humain n'ayant aucuns problèmes le ferait. Alors pourquoi toi ? Pourquoi pas une autre personne ? Elfy, tu souffres petit à petit. La haine semble s'accaparer du peu d'pensées censées qui t'restaient. Tu commences à ne plus savoir qui tu es. Tu perds la notion du temps comme un nouveau né.

Alors que tu voudrais fuir, un bras s'approche de toi puis t'attrape, te penchant vers lui puis te forçant à réaliser une centaine de pas. Lorsque tu arrives dans le lieu peu fréquenté, tu observes celle face à toi, pensant lire Anastasia sur le haut qu'elle porte. Rien qu'en la voyant, elle ne te plait pas, celle-là. Tu ne désires pas l'écouter ni même effectuer un autre pas. Tu es déterminée. Quoi qu'elle tentera de savoir, tu ne l'aideras pas. Tu te contentes d'un dernier regard. Le garde, tu ne l'aimes pas non plus, d'ailleurs. Tu n'apprécies pas qu'on te touche alors que ce soit un inconnu ne te plait en rien. Tu as désormais une mine de dégoût, ne souriant pas et ne répondant pas non plus à celle qui a prévu de vous poser des questions à toi comme à l'autre fille dont tu ignores tout.

« Ca ne m'étonne pas. » est ce que tu dis sans pour autant y prêter grande attention. À l'heure actuelle, tu te moques des réactions portées à ton égard.
panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 527
MIROIR : Dylan O'Brien
IDENTITÉ : Romy
CRÉDITS : labonair
A DÉBARQUÉ LE : 27/10/2015

SITUATION : Célibataire personne n'a voulut de moi, mais carrément en manque d'amour & de sexe d'où le fait que saute sur tout ce qui est joli et qui bouge
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Mer 25 Avr - 14:05

J'ai fais un rêve étrange encore. J'étais poursuivi par une bande de zombies. Et j'ai finis par être le seul survivant. Ouais ok,j'ai trop regardé the walking dead je vous l'avoue. En attendant, ce cher patient qui a dégringolé de l'escalier, lui non plus n'a pas survécu, pas de zombies ici mais juste des fous. Et un meutre et une tonne de suspects. Chouette, on va pas faire des mots croisés aujourd'hui dans mon bureau mais un interrogatoire.

J'ai aussi la gueule de bois quand je me reveille et j'avale un café à la va vite. Ouais hier soir, j'ai pas beaucoup dormi, j'ai du calmé tout le monde après l'annonce du corps que l'on a retrouvé. Voilà rôle de psychiatre, on donne des bonbons à la fraise pour que tout le monde se tiennent tranquilles mais malades comme sont les gens ici. Les bonbons à la fraise vous pouvez oublier.

Je suis en retard comme d'hab. Ma mission du jour m'attend à la cafétéria avec une collègue infirmière et deux patientes. Cool trois belles filles juste pour moi. Ça me branche. Je ne vais pas râler.
Je ne fais jamais mon travail , rappelez vous de ça. Je suis louche. J'ai la double personnalité héhé.

Bref, je me munis tout de même d'un papier et un crayon pour prendre des notes et prend ma blouse à la volée. J'espère que je serais sexy pour ces belles demoiselles.

Arrivé dans la pièce, je remarque que tout le monde m'attend. Normal. Que ferait t-on sans un psy ?

-C'est bon, la star est là, on va pouvoir commencer. Désolé pour le retard. C'est les bouchons dans les couloirs. Je me présente , Roméo Johnson , médecin psychiatre.

Ce discours n'a aucune modestie, je sais mais bon c'est signé Roméo Johnson.


Je me tourne ensuite, vers Anastasia, l'infirmière.
-Alors pour les questions on commence par quoi ?

Ouais comme dit, j'étais vachement au courant des directives à ce que vous voyez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 730
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/alaska
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Mer 25 Avr - 23:10

murder house
elfy, alice, roméo & anastasia

"TU NE COMPRENDS PAS ? T’ES UN RAT DANS UN LABYRINTHE."
Le psychologue était en retard. Au début je me disais qu’au moins j’aurais quelqu’un pour m’aider à gérer, mais plus le temps passait plus je me disais que j’allais devoir gérer les patientes, et le médecin. Génial. Je me pris le temps d’observer les deux patientes. La blonde, Alice. Quand on la voyait comme ça, son dossier semblait dire vrai. Elle n’était pas le genre de patiente à faire du grabuge, encore moins à tuer quelqu’un. Je pense qu’elle voulait la même chose que moi : partir le plus vite d’ici. La brune elle, avait l’air un peu moins commode. Elfy. Rien à signaler dans son dossier, mais elle semblait avoir un caractère plus trempé. Je pouvais me tromper. L’alcool que j’avais bu hier soir, et le fait que je m’étais réveillée en retard (mais toujours moins en retard que mon collègue) n’aidait pas forcément dans mon jugement. Je m’asseyais en attendant que le psy arrive. Au bout d’un temps qui me semblait interminable, je regardais l’heure. Seulement cinq minutes. Je lâchais un soupir discret et bu une gorgée de café. J’allais commencer en attendant. J’avais l’intuition que je serais plus efficace sans lui. « Bon, on va co… » La porte s’ouvrait et je levais les yeux. Ça devait être lui. Il avait l’air encore plus dingue que je ne le pensais. « C'est bon, la star est là, on va pouvoir commencer. » Et modeste en plus de ça. Puis il se tourne vers moi et me demande par quoi on devait commencer. Comme si j’étais flic. Comme si j’avais conduit des interrogatoires toutes ma vie. J’en avais subi un. Oui. Un interrogatoire brutal. Qui avait fini par la mort de ma mère. « Je pense qu’on peut leur demander ce qu’on veut, tant que ça a un rapport à leur enquête. » J’attrapais mon stylo et me tournais, m’adressant cette fois aux patientes. J’essayais de me remémorer les séries télévisées que j’avais pu voir dans ma vie, et les questions qu’ils pouvait poser dans un interrogatoire pour meurtre. « Etiez-vous bien dans votre chambre, hier soir aux alentours de 23h30 ? »
(c) DΛNDELION

_________________
† what if we rewrite the stars? say you were made to be mine, nothing could keep us apart you'd be the one I was meant to find, it's up to you, and it's up to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 63
MIROIR : elle fanning
IDENTITÉ : oxygène.
CRÉDITS : fassylover
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2017
SITUATION : seule
EST ÂGÉ DE : vingt-et-une années
avatar

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Dim 6 Mai - 21:45


Murder House

L'autre fille avait dit à haute voix ce que je pensais tout bas. Les médecins sont incapables d'être à l'heure. Certes ils ont de quoi faire ici mais parfois on dirait vraiment qu'ils font exprès, comme si à force ils prenaient goût au fait qu'on les attende. Enfin on ne pouvait rien dire. En tant que bon petit patient on devait sagement attendre. Et bien entendu il ne fallait pas suivre l'exemple sinon c'était la fin.  

Au bout de plusieurs minutes la femme allait commencer quand le jeune médecin, pardon la star, finit par débarquer comme une fleur. Vraiment j'aurai tous vu dans cet hôpital. Il veut quoi d'autres, un tapis rouge et des applaudissements ? Une preuve de plus que les membres du personnel sont parfois plus atteints que les patients. Le pire c'est qu'il ne semblait même pas savoir pourquoi il était là. Franchement il aurait mieux fait de s'abstenir de venir. Quoi que non, j'allais prendre plaisir à le critiquer intérieurement. Au moins l’interrogatoire passerait plus vite, car ça risquait de prendre du temps. Après tout j'étais prête à parier qu'ils avaient pour mission de ne pas nous lâcher avant d'avoir des informations sur le ou les responsables.

La première question que posa l'infirmière demandait une réponse simple, même pour moi qui n'aimait pas discuter. Que ce soit vrai au non il fallait répondre par l'affirmatif.

« Bien sûr. Ce n'est pas franchement conseillé de traîner après le couvre-feu. »

A vrai dire j'étais bien dans une chambre, mais pas la mienne. Il m'arrivait effectivement de prendre parfois le risque de me rendre dans la chambre de Sixt' quand je n'arrivais pas à dormir. Enfin comme ça ne changeait rien il n'y avait aucune raison d'attirer l'attention sur ce point.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeandmagiev5.forumactif.org/forum
PILULES AVALÉES : 15
MIROIR : india E
IDENTITÉ : stvr.k
CRÉDITS : EXORDIUM
A DÉBARQUÉ LE : 25/02/2018

SITUATION : la solitude m'accompagne
EST ÂGÉ DE : dix-neuf années dans ce monde irrécupérable
avatar

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Mar 8 Mai - 15:54



murder house

« Il a vraiment prévu de venir ? Ou il vous pose un lapin ? »

Effectivement, ma patience avait des limites. Plus le temps passait, plus je commençais à me dire qu'il n'y aurait finalement que l'infirmière à nos côtés afin de nous poser une multitude de questions ne résolvant rien. Je me contentais de baisser la tête et souffler tout en observant l'autre patiente que je ne connaissais que de vue, évidemment.

En tant que récente patiente, je ne me sentais tellement pas à ma place ici. Rien ne me semblait abordable. Quant aux autres, rares étaient ceux qui m'avaient l'air agréables. Alors je passais la majorité de mon temps à réfléchir en dehors des nombreux cauchemars que je réalisais encore.

Lorsque le fameux psychologue tant attendu arrivait, je me retenais de ricaner. Il avait l'air tellement insoucieux, beaucoup trop drôle pour un médecin devant être sérieux que j'arriverai presque à l'apprécier malgré son grade au sein de l'hôpital psy.

« Hier soir aux alentours de 23h30, évidemment que oui. Il n'y a rien de trop attractif, ici. Pour quelles raisons aurai-je voulu quitter ma chambre ? ». J'avais du mal avec les interrogations et comme à mon habitude, au lieu de répondre, je posais indirectement une question, à mon tour.
panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 730
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/alaska
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   Ven 18 Mai - 14:54

murder house
elfy, alice, roméo & anastasia

"TU NE COMPRENDS PAS ? T’ES UN RAT DANS UN LABYRINTHE."
J’aurais dû me douter que le psychologue ne me serait pas d’une grande aide. Sa réputation le dépassait et elle ne mentait absolument pas. Génial. J’allais devoir gérer les trois. Et si lui aussi avait quelque chose à cacher ? J’avais l’impression que j’en aurais vite fini avec les patientes. Aucunes d’entres elles n’avaient l’air coupable, et elles n’avaient pas franchement l’air d’avoir la force de pousser quelqu’un dans les escaliers au point de le tuer. Qu’est-ce que j’aimerais être ailleurs. Dans mon lit par exemple. Je regardais Alice, elle n’avait pas l’air de mentir. Un hochement de tête rapide et je notais ce qu’elle disait. Je ne savais pas si c’était bien utile de tout noter mais je notais. Ça m’occupait. Puis je posais les yeux sur Elfy, qui avait répondu par une question. « J’en sais rien… tuer quelqu’un par exemple ? » C’était une raison assez attractive pour certains patients ici. Peut-être pas les deux-là, mais il y avait certains de leurs comparses qui n’hésiteraient pas une seule seconde. Je notais aussi, ajoutant quelques notes sur leurs comportements. Et je notais aussi que mon collègue ne disait pas un mot. Qu’il était bizarre.

Je prenais une nouvelle gorgée de café après avoir eu les réponses des deux patientes. Un petit blanc s’installa, j’espérais que mon collègue ajoute quelque chose mais il n’en était rien. Super. Il fallait tout faire soi-même ici. Je n’étais clairement pas flic et je n’étais pas payé pour ça. Mais les ordres étaient les ordres alors j’exécutais bêtement. Mais la prochaine fois, s’ils voulaient encore me coller un médecin qui ne servait à rien, je me ferais un plaisir de les envoyer balader. Je posais mon regard sur les bras d’Alice. « C’est toi qui t’es fait ça ? Ou alors c’est la victime qui a tenté de se défendre ? » Enfin, je regardais Elfy. « J’ai entendu dire que tu connaissais la victime et que votre relation n’était pas des plus… stables. Tu as quelque chose à dire ? » Ce n’était pas vrai. Je n’ai jamais entendu qu’elle connaissait la victime. Je voulais juste voir sa réaction.
(c) DΛNDELION

_________________
† what if we rewrite the stars? say you were made to be mine, nothing could keep us apart you'd be the one I was meant to find, it's up to you, and it's up to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy   

Revenir en haut Aller en bas
 

Murder House - Anastasia, Romeo, Alice, Elfy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: The Cafeteria-