AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 she's so heavy (piper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 435
MIROIR : aaron johnson
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 01/01/2017

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: she's so heavy (piper)   Sam 3 Mar - 20:33



❝She's so heavy❞
Piper & Oscar
Il faisait bientôt nuit et la porte de ma chambre était encore ouverte. Cela faisait trois jours maintenant. Ma chambre se situait à l’autre bout du couloir et je n’avais plus réellement de voisins. Ils avaient disparus, la nuit après que j’eus entendu des hurlements. Alors depuis, j’étais seul, livré à moi même, totalement oublié par le personnel. La plupart des patients pourraient s’en réjouir, mais pas moi. Je me fichais bien d’avoir de la liberté ici, ça n’était pas ce que je voulais. Contrairement aux autres, je ne cherchais pas à imposer ma loi ou m’amuser de tout et n’importe quoi. Je voulais simplement être tranquille. Je me demandais quand même bien ou ils avaient pu passer ces cons, ou même ce qu’ils avaient pu faire pour être privé de chambre aussi longtemps. J’étais encore jamais allé en isolation, même après six ans passés ici. On m’avait décrit ça comme ‘pas marrant.’ Dude, qu’y a t’il de marrant ici, sérieusement ?

Je m’approchais du bureau de ma chambre pour saisir mon livre. Je l’avais trouvé, abandonné sur une chaise de l’hôpital en sortant de chez le psy. Ca m’avait plutôt bien arrangé, parce que me confronter aux autres pour prendre un foutu livre dans la bibliothèque de la salle commune, même pas en rêve. Sur mon bureau, j’avais un journal aussi, vieux de six ans. Un journal qui concernait Philadelphie et… Moi. La photo n’était pas très flatteuse mais qu’importe. Y avait une photo du lycée et du bordel que j’y avais foutu aussi, avec un texte révoltant comme quoi je n’étais qu’un sombre personnage qui ne voulait pas s’intégrer aux autres et qui préparait son coup dans l’ombre depuis une éternité. S’ils savaient…  Ils étaient tellement loin de la vérité. Je ne savais même plus comment j’avais eu ce bout de papier, c’était juste avant que j’arrive ici. La lettre de Zoey par contre, pas moyen de la récupérer. Je me demandais bien pourquoi et surtout ce qu’elle avait pu m’écrire. J’avais aussi tellement de choses à lui dire… Et la première serait « Pardonne moi ». Bien qu’elle me foutrait une énorme claque à la gueule, surement méritée.

J’entendis des pas dans le couloir. Tiens, on allait peut-être enfin se rendre compte de mon existence. Je n’en demandais pas tant. J’étais bien, seul en paix. Plus le bruit se rapprochait, plus je commençais à reconnaitre ces pas que j’entendais. Piper. C’était bien son genre, de s’incruster dans les chambres des hommes pour les tourmenter. Elle pouvait, elle avait de quoi. Je me réjouissais parfois de ne pas être en prison. Ici au moins, je pouvais observer les femmes dans leurs blouses moulantes, les infirmières et leurs tenues courtes, leur autorité. Diablement excitant. « Je sais que c’est toi Piper » Je lançais ça avant même qu’elle n’atteigne ma porte. J’aimais bien gâcher ses petites entrées qu’elle voulait sensuelles. Je pris le temps de l’admirer le plus discrètement possible avant de demander « Alors, que me vaut cette visite, vilaine fille ? » Piper se fout totalement des règles. Elle fait sa loi ici. Ca ne m’impressionne pas, si c’est comme ça qu’elle s’amuse, tant mieux. On est arrivé ici quasiment en même temps, et on a compris qu’on avait des points communs. Alors depuis, on tente de survivre ensemble à ce cauchemar.


©️️ Pando

_________________
+IN THE MOOD FOR CHAOS+
All the other kids with the pumped up kicks, you'd better run, better run, out run my gun. All the other kids with the pumped up kicks, you'd better run, better run, faster than my bullet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2211
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/frimelda
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 27 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: she's so heavy (piper)   Jeu 8 Mar - 14:39



SHE'S
SO HEAVY
Sa chambre était au bout du couloir. Et celle autour de lui étaient vide. Depuis pas très longtemps, mais elles l’étaient. Je devais être la seule patiente à connaître les chambres des patients masculins par cœur. Et tout en marchant dans le couloir, normalement, n’en ayant absolument rien à foutre qu’on me voit ici. De toute façon, les autres patients avaient l’habitude de me voir traîner dans le coin. Et les gardes, je m’en foutais roy-a-le-ment. Qu’ils m’attrapent et me foute en isolement ou me punisse d’une quelconque autre façon, je m’en fichais. Marchant tranquillement dans le couloir des chambres des hommes, je jetais quelques coups d’œil aux différentes portes. Devant chaque chambre, je faisais silencieusement une remarque sur la personne y séjournant. Bon coup, à refaire. Mauvais coup, plus jamais. Nouveau, à tester. Gay, pas la peine. Chacun y avait droit. Pire erreur de ma vie, en passant devant la chambre de Gabriel. Que je n’avais pas croisé depuis un moment d’ailleurs. Et c’était tant mieux. J’arrivais presque à sa chambre, lorsque je remarquais que sa porte était entre ouverte. Il ne savait pas que je venais, je ne lui avais pas fait part de ma visite la dernière fois qu’on s’était venu. L’envie d’aller le voir m’avait pris d’un seul coup, juste comme ça. Parce que je me faisais chier. Que je m’emmerdais. Il faisait presque nuit et on allait finir par venir me chercher à un moment où un autre mais je m’en fichais. Il fallait bien que je m’occupe un peu. « Je sais que c’est toi Piper » J’arrêtais ma course d’un seul coup, plantée au milieu du couloir. « Putain fais chier », marmonnais-je avant de reprendre ma route. M’arrêtant une nouvelle fois, cette fois dans l’encadrement de sa porte que j’avais totalement ouverte, je le regardais, légèrement frustrée. Il m’avait reconnu. Mon effet de surprise était gâché. « Tu as ruiné mon entrée, Bradshaw. » J’entrais totalement dans la pièce, fermant la porte derrière moi. Totalement cette fois. Afin d’être tranquille. Seule. Avec lui. « J’espère que je ne sortirai pas doublement frustrée de cette pièce… », lui lançais-je un sourire en coin dessiné sur les lèvres. Je savais qu’il comprendrait de quoi je parlais. Tout le monde comprenait toujours de quoi je parlais. Sans en demander l’autorisation, je m’installais sur son lit, alors qu’il me demandait pourquoi je venais lui rendre visite. Je souriais une nouvelle fois. « A ton avis ? » Finalement je haussais légèrement les épaules. « Je m’ennuie. A mou-rir. Alors j’espérais que tu puisses me divertir un peu. »

EXORDIUM.

_________________
know my tongue is a weapon There's a light in the crack that's separating your thighs And if you wanna go to heaven you should fuck me tonight
(c) FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 435
MIROIR : aaron johnson
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 01/01/2017

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: she's so heavy (piper)   Dim 11 Mar - 20:33



❝She's so heavy❞
Piper & Oscar
Evidemment que j’avais ruiné son entrée, et j’adorais ça. C’était drôle, d’emmerder et de frustrer les gens. Même le peu de gens que j’aimais bien. Ca me provoquait une drôle de satisfaction, et croyez moi dans cet endroit, j’en avais pas beaucoup. Enfin ces derniers temps, ça allait. Les gardes se répartissaient les patients par chambres, en fonction de leurs zones. Et comme moi j’étais seul, telle une brebis égarée, ils m’oubliaient chaque matin. Quel bonheur d’aller me doucher et manger à l’heure que j’avais choisi. Même si en général je ne m’attardais pas, j’étais plus tranquille ici. Jusqu’à ce qu'une tornade blonde vienne me rendre visite… Sa mine boudeuse me fit un instant rire. « Pardon Blackwood. » J’adore faire chier, aurais-je dû ajouter. Et voilà qu’elle entrait dans le vif du sujet, me servant l’un de ses sous entendus. Doublement frustrée ? Bien sur qu’elle le serait. Non pas que Piper ne me plaise pas, elle était tout à fait attirante et même plutôt à mon goût -les blondes étaient mon point faible- seulement… Je n’étais pas d’humeur à ça. Je l’étais très rarement d’ailleurs. Alors j’espérais ne pas la vexer, et le meilleur moyen pour éviter ça était d’entrer dans son jeu d’une toute autre façon. « Tu ne seras pas frustrée… Je sais tout à fait ce qu’il te faut. » Je lui lançais un sourire et un regard qui se voulaient énigmatiques. J’espérais qu’elle laisserait aller son esprit à son imagination. Elle alla s’installer sur mon lit, m’expliquant à quel point elle s’ennuyait. Pauvre petite chose. « Amusons-nous alors... » Je faisais durer le suspens, c’était exaltant. Je me dirigeais vers mon bureau pour y prendre quelque chose. Ensuite, j’allais m’assoir sur le lit pour la rejoindre, laissant le silence peser quelques secondes de plus. Plongeant mon regard dans le sien, je souriais bêtement. Et tel un idiot, je montrais l’objet. « Un jeu de cartes. Ramassé par terre un jour. Il n’est pas complet. » La déception allait l’envahir sans aucun doute et moi j’allais continuer de jouer à l’imbécile -elle voulait de la distraction après tout- c’était si drôle. « Je suis sur qu’on peut en tirer quelque chose, pas vrai ? » Je savais bien que Piper Blackwood avait plus d’un tour dans son sac et qu’elle saurait comment répliquer pour me mettre mal à l’aise, mais en attendant, je savourais ma petite victoire. Ce couloir grouillait d’autres mâles de toute façon, alors même si elle sortait frustrée d’ici, elle trouverait bien vite consolation, j’en étais persuadé. Mais ici était idéal, après tout ma chambre était isolée, et je n’étais pas le genre de patient con qui irait dénoncer ses escapades… C’était sans doute pour cela qu’elle était là aujourd’hui. Désolée de te décevoir Piper, mais… Pas aujourd’hui.


©️️ Pando

_________________
+IN THE MOOD FOR CHAOS+
All the other kids with the pumped up kicks, you'd better run, better run, out run my gun. All the other kids with the pumped up kicks, you'd better run, better run, faster than my bullet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2211
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/frimelda
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 27 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: she's so heavy (piper)   Sam 31 Mar - 12:11



SHE'S
SO HEAVY
Mon entrée ruinée, j’espérais alors que je ne sortirai pas totalement frustrée de cette pièce. Et je connaissais Oscar depuis un moment, ce n’était absolument pas gagné. Il s’excusait et ma mine boudeuse s’effaça assez rapidement après ça. Je n’en avais pas fini avec lui, alors mieux valait ne pas garder cette moue trop longtemps. Je devais passer aux choses sérieuses. Je souriais, quand il me disait que je ne serais pas frustrée. « Je sais tout à fait ce qu’il te faut. » Mais le connaissant, je ne devais pas me faire trop d’espoir. Je ne le lâchais pas du regard lorsqu’il se levait, s’avançait vers son bureau, de plus en plus silencieux. De plus en plus mystérieux. J’attendais avec impatiente ce qu’il allait m’apporter, et au fond de moi j’espérais qu’il sorte une capote qu’il avait trouvé quelque part afin qu’on puisse directement passer aux choses sérieuses. Alors je souriais, je souriais comme si j’étais sur le point de réussir mon coup. Comme s’il allait se retrouver dans mon lit (enfin, le sien pour le coup), nu, dans quelques instants à peine. Il prit une petite boîte et s’installait près de moi à nouveau, faisant toujours durer ce suspens qu’il avait mis en place. Et lorsqu’il souriait, je savais que ça ne présageait rien de bon pour moi. « Un jeu de cartes. Ramassé par terre un jour. Il n’est pas complet. » Directement, j’arrêtais de sourire. Un jeu de carte, sérieusement. Mon regard passait du jeu, à son regard, puis à nouveau au jeu et pour finir, se plongeait une dernière fois dans le regard d’Oscar. « Sérieusement ? » Je pinçais les lèvres, une nouvelle fois déçue. « Je suis sur qu’on peut en tirer quelque chose, pas vrai ? » Bien sûr qu’on pouvait en tirer quelque chose. On pouvait faire pas mal de truc avec un jeu de cartes. Un tour de magie, une belotte, un black jack, un poker… Mon sourire était à nouveau présent. Un strip-poker. « Bien sûr qu’on peut en tirer quelque chose… » Rapidement, je prenais son jeu et le sortie de sa boîte, avant de mélanger les cartes, toujours en souriant. « Comme un strip-poker par exemple. »

EXORDIUM.

_________________
know my tongue is a weapon There's a light in the crack that's separating your thighs And if you wanna go to heaven you should fuck me tonight
(c) FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 435
MIROIR : aaron johnson
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 01/01/2017

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: she's so heavy (piper)   Dim 1 Avr - 0:02



❝She's so heavy❞
Piper & Oscar
Piper allait m’en vouloir c’était certain. C’était le genre de femme à qui on ne pouvait pas dire non. C’était aussi le genre de femme qui détestait être frustrée. Et également une femme dangereuse. Un bien grand lot de qualités… Elle avait tout pour plaire, et physiquement elle me plaisait énormément mais… J’étais le genre d’homme qui liait beaucoup trop le sexe aux sentiments. Et à part des sentiments amicaux et un profond attachement, il n’y avait rien de plus entre Piper et moi. C’était pour ça que je me contentais d’observer -ou plutôt mater- les femmes. J’étais chanceux, il y en avait un grand nombre ici, et la plupart étaient belles.

Seulement voilà, Piper se foutait des sentiments et elle avait toujours envie de tout le monde. Même de moi, aussi étonnant que cela puisse paraître. J’en finissais par me demander si parfois elle ne couchait pas sans aucune attirance pour son partenaire. Je trouvais ça vraiment sinistre.

En tout cas, ma petite parade avait eu son effet. Je l’avais vue y croire, puis redescendre de cinq étages. « Tu imaginais autre chose ? » Demandais-je en la laissant s’emparer des cartes. J’avais pris un air innocent, comme si je n’avais strictement aucune idée de ce qu’elle pouvait avoir en tête. Faire tourner Blackwood en bourrique, un véritable passe temps. Mais la blonde ne tarda pas à reprendre ses esprits, trouvant le moyen parfait d’y trouver son compte : un strip poker. Quelle horreur. Le fait de se retrouver sans vêtement ferait forcément déraper les choses. Je lui fis un sourire pincé, récupérant tant bien que mal le jeu, faisant tomber quelques cartes au passage. « Hors de question. Je suis très mauvais perdant. » Je me levais du lit, comme pour rompre la proximité, me rendant compte que je n’allais plus rien maitriser face à une aussi bonne joueuse. « Piper. Je sais très bien que je n’ai pas besoin d’un strip poker pour que tu te mettes à nu… » Sous entendu : tu es trop facile Piper. Je n’ai rien à en tirer. C’est moi la proie, et ça ne m’intéresse pas.


©️️ Pando

_________________
+IN THE MOOD FOR CHAOS+
All the other kids with the pumped up kicks, you'd better run, better run, out run my gun. All the other kids with the pumped up kicks, you'd better run, better run, faster than my bullet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 2211
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/frimelda
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 27 ans (née le 29 septembre 1990)
avatar

MessageSujet: Re: she's so heavy (piper)   Mer 25 Avr - 23:02



SHE'S
SO HEAVY
Il me faisait marcher. Et évidemment, j’avais couru. J’avais horreur de me faire avoir comme ça, mais c’était souvent le cas avec Oscar. Il me menait par le bout du nez avec ses sous-entendus. Je détestais ça. Mais je l’aimais bien Oscar, et j’avais toujours l’espoir qu’il craque un jour. Après tout, rien était impossible (à part sortir d’ici). Un jeu de cartes. J’espérais totalement autre chose, mais je ne me laissais pas démonter. Avec des cartes, on pouvait faire un poker. Et l’une des variantes de ce jeu était le strip-poker. Alors, heureuse, ravie, j’attrapais ce jeu et commençais à le mélanger. Tout en proposant mon idée à mon ami. J’arrêtais de sourire. Il refusait, encore. J’aurais dû m’en douter. « Hors de question. Je suis très mauvais perdant. » Il se levait, alors que je restais sur le lit. Plus de jeu. Il m’avait sous-estimé. J’étais plus forte et plus maligne que tout le monde ne le pensait. Il me prenait tous pour une gourdasse blonde qui ne pensait qu’au sexe. Mais j’étais bien plus que ça. « J’suis plus maligne qu’on ne le pense, Bradshaw. Beaucoup plus. » Je ne comptais pas sortir de cette chambre, pas tout de suite. J’étais venue parce que je m’ennuyais, alors je restais ici tant que je ne m’étais pas amusée un tant soit peu. « T’as de la chance, Oscar. Je t’aime bien, alors je ne me vengerais pas. » Pas comme j’ai pu faire avec tout ceux qui ont refusé de coucher avec moi. Je m’étais vengé, juste pour m’amuser vu que je n’avais pas pu le faire avec eux. « Mais j’pourrais perdre patience, tu sais. » Et ça aussi c’était vraie. Ma patience avait des limites. Je repliais mes jambes, et me retrouvais en tailleur sur le lit. Je ne bougerais pas.

« Tu sais que je peux être une proie, moi aussi. », annonçais-je, un sourire en coin sur le visage. Ce n’était pas ce que je préférais, mais s’il fallait en arriver là pour atteindre mon but, j’étais prête à faire cette concession. Après tout, il fallait bien montrer aux hommes qu’ils étaient le mâle dominant de temps à autre. « Bon, on y joue à ton jeu ? »

EXORDIUM.

_________________
know my tongue is a weapon There's a light in the crack that's separating your thighs And if you wanna go to heaven you should fuck me tonight
(c) FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 435
MIROIR : aaron johnson
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 01/01/2017

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: she's so heavy (piper)   Lun 18 Juin - 23:49



❝She's so heavy❞
Piper & Oscar
Evidemment qu’elle était maligne, j’en avais bel et bien conscience. Elle avait une tonne de membres du personnel dans la poche grâce à son joli minois. Et quand elle voulait quelque chose, elle ne renonçait jamais. La preuve encore aujourd’hui. Et si ça ne l’amusait pas, moi je riais beaucoup intérieurement. « Mais je ne te sous estime pas, Piper. » Lançais-je en haussant les épaules. Elle ne se vengerait pas. Je m’en doutais bien, on était amis depuis des années maintenant. « Quelle gentillesse… » Ca me faisait rire, de l’imaginer se venger de tous ceux qui avaient refusé ses avances. Ils ne devaient pas être bien nombreux… « Perdre patience ? La patience, c’est la clé de la survie ici. » On était arrivés dans ce trou à rat quasiment en même temps, six ans en arrière.

Elle était tellement maligne qu’elle avait vite compris pourquoi je ne voulais pas lui céder. Parce que je n’avais rien à y gagner. Enfin si, une nuit d’extase, soyons d’accord. Mais après ? Piper aurait gagné, et elle ne cesserait de vouloir me faire céder encore et encore. Et elle y parviendrait surement. C’était pour ça que je mettais vite fin à son petit jeu. Je ne le montrais pas, mais je jouais moi aussi, d’une façon bien différente. Elle pouvait être une proie elle aussi ? Intéressant. « Prouve le. » Lâchais-je en ne pouvant m’empêcher de lui faire un sourire en coin. Si elle me voulait vraiment, eh bien qu’elle tente de me rendre fou. Elle devait penser que ses efforts étaient vains alors qu’il suffirait simplement qu’elle change de stratégie.

Et voilà que maintenant, elle voulait jouer aux cartes. Etrange. Moi qui n’avait sorti cette trouvaille que pour éviter ses sous entendus… « Il manque pleins de cartes comme je te l’ai dit. Mais on va tenter. Bataille ? » Nouveau sourire complice, et je la rejoignais sur mon lit, séparant le paquet de cartes en deux. C’est cool quand elle réussit à se contenter de jouer à la pote, Piper. J’aimais bien aussi quand elle me faisait du rentre dedans, c’était flatteur -mais je me garderai bien de le lui dire, cela va de soi-. On commençait. Et j’avais déjà une carte inférieure à la sienne. Je retenais un soupir. Mauvais joueur, je l’ai déjà dit...


©️️ Pando

_________________
+IN THE MOOD FOR CHAOS+
All the other kids with the pumped up kicks, you'd better run, better run, out run my gun. All the other kids with the pumped up kicks, you'd better run, better run, faster than my bullet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: she's so heavy (piper)   

Revenir en haut Aller en bas
 

she's so heavy (piper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heavy in your arms [Wyatt] -TERMINÉ
» Questionnaire : Piper Marc Tire
» Heavy Rain [mission]
» [RMT ORAS OU] Heavy Offense Mega Scizor
» Heavy & co.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: Men's corner :: The Bed Rooms-