AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 don't run away. [ZCAR]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : skeet hot ulrich.
IDENTITÉ : plumyts.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 25/01/2018

SITUATION : fiancé à une superbe demoiselle, qui lui a été ôtée peu avant leur mariage.
EST ÂGÉ DE : quarante-et-un ans.
avatar

MessageSujet: don't run away. [ZCAR]   Dim 11 Fév - 18:52

Le stress est palpable, et je n'arrive pas à m'empêcher de regarder autour de moi encore et encore, en espérant voir son joli minois apparaître quelque part. Je sais qu'elle est là, dans un recoin, dans une chambre, cachée et sûrement apeurée. Scar, ma douce, mon amour, où es-tu ? Je reviens de la cafétéria, et du jardin, et je ne l'ai pas vu. Alors, discrètement, j'ai profité d'un changement de gardien pour m'engoufrer dans le dortoir des femmes, à la recherche de mon aimée. Et putain, j'aurais franchement jamais imaginé qu'il pouvait y avoir autant de chambres dans un hôpital psychiatrique. J'ai beau regarder dans chaque recoin, pour le moment, je ne trouve rien et ça m'agace franchement. Je vais pas demander mon chemin non plus, ça paraîtrait complètement suspect. J'essaie de me faire passer pour un garde, histoire d'avoir l'air réglo même si c'est pas du tout le cas. Bon, je suis pas là pour violer une nana non plus, hein. Faut pas croire, j'ai jamais touché une autre femme que la mienne, depuis qu'on est ensembles. J'ai mes défauts comme tout le monde, mais clairement pas celui là.

J'arrive presque au bout du couloir, et toujours rien. Bon sang, ça me déprime complètement. Quelqu'un peut me dire où se trouve ma putain de Scar, bordel de merde ? Je suis pas quelqu'un de patient, c'est connu, et là je dois dire que la colère commence à bouillonner sévèrement en moi, ouais. Alors je continue de marcher en serrant les dents, quand soudainement, je la vois. Elle est là, face à moi. J'aurais eu beau chercher dans toutes les chambres du monde, si c'est dans un couloir qu'elle se trouve, j'aurais pu chercher encore longtemps. Ma douce. Sans plus attendre, je me précipite vers elle, attrapant son visage entre mes mains pour vérifier qu'elle va bien, aussi bien qu'on peut aller dans un endroit pareil. « Scar.. Scar je suis là, excuse moi bébé. » Ouais, comment dire, j'ai mis trois mois à te trouver. Et pourtant, maintenant qu'elle est là dans mes bras, j'ai pas envie de la lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 48
MIROIR : la douce lizzie olsen.
IDENTITÉ : padfoot.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 11/02/2018

SITUATION : fiancée, théoriquement, mais c'est bien compliqué à présent.
EST ÂGÉ DE : trente-et-une années, la douce innocence de la jeunesse envolée.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Lun 12 Fév - 20:18

Fades sont les journées qui passent à Ostrov Island. Long est le temps, qui semble bien capricieux. Froide, est la douche qu'elle vient de prendre, grelottant désormais en se demandant s'il serait possible qu'elle en vienne à se transformer en un glaçon. Il faut avouer que les pensées de Scarlett Beaulieux ne sont pas vraiment des plus agréables ces derniers temps. Son éternel optimiste a finit par se briser, à tel point que la jolie blonde est désormais persuadée qu'elle passera le reste de sa vie entre ces murs grisonnants, à l'odeur désagréable. « Zack ... » Elle murmure, en triturant nerveusement la peau de sa hanche où figure un joli tatouage coloré, avant de secouer vivement la tête. Repenser au passé est bien trop douloureux. Quatre-vingt-quatorzième jours ici, qu'elle griffonne sur son papier, dans un coin de sa tête, avant d'enfiler sa blouse et son pantalon, certainement un peu trop grand pour elle. Dans le fond, cela l'arrange. Elle sent moins le regard de certaines personnes sur elle ainsi, car il faut avouer que les patients de cet hôpital sont, pour la plupart, effrayants. Fous. Elle, ne l'est pas. C'est un coup monté, mais personne ne la croit.

Un pas devant l'autre, chancelante, la douce aux yeux verdoyants tresse ses nattes avec maladresse, les mains tremblantes. Elle n'a malheureusement rien pour les accrocher, sait-on jamais, peut-être pourrait-elle se blesser, ou faire du mal à autrui, avec un élastique. Les choses vont parfois si vite. Elle a vu une femme tenter de se jeter du troisième étage. Un autre mordre avec violence un médecin alors qu'il hurlait dans tous les sens en hurlant des paroles insensés. Elle s'arrête soudainement dans sa marche lente, sourcils froncés. Il y a quelqu'un devant sa chambre. Des ennuis, certainement. Alors, elle rebrousse chemin, allant dans l'un des couloirs du fond, se laissant glisser au sol tout en restant contre le mur. Sûrement finira-t-elle comme tous ces gens. Avec une maladie mentale qu'elle n'avait pas en rentrant.

Pourtant, une voix qui ne lui est pas inconnue vient la tirer de ses tristes pensées. La jeune femme, qui avait posé quelques secondes plus tôt sa tête contre ses genoux, se redresse aussitôt. Elle papillonne des yeux, fixant le corps musclé qui se dresse, un peu plus loin devant elle. « Zack ? » Murmure-t-elle, le souffle coupé, avant de se lever maladroitement, les jambes légèrement tremblantes. La belle blonde se laisse faire quand l'homme se saisit de son visage, la regardant sous toutes les coutures. Elle va bien. Aussi bien qu'elle pourrait aller en ce lieu démoniaque. Alors, quand elle comprend enfin qu'elle ne divague pas, qu'il ne s'agit pas là d'un mirage, la douce agrippe la nuque du beau brun, totalement sous le choc. « Oh Zack … Que fais-tu là ? Savent-ils que tu es ici ? Il faut te cacher ! » Elle le fixe en paniquant, ne voulant pas vraiment que l'on s'en prenne à lui, sous prétexte qu'il a réussi à la retrouver. Il l'a fait. Pour elle. Il est venu. Elle n'y croyait plus et pourtant, il est là … Elle peut enfin sentir son odeur, toucher sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : skeet hot ulrich.
IDENTITÉ : plumyts.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 25/01/2018

SITUATION : fiancé à une superbe demoiselle, qui lui a été ôtée peu avant leur mariage.
EST ÂGÉ DE : quarante-et-un ans.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Ven 16 Fév - 12:07

Chaque minute passée loin de sa belle est une véritable torture, et Zack ne comprenait pas comment il pouvait être encore debout après ça. Scar avait été son tout, sa meilleure amie, son aimée, son essentiel, et on la lui avait arraché de manière brutale et soudaine. Alors, avant même qu'il n'ait proposé ses vœux face à elle, il lui avait promis de la retrouver coûte que coûte, et c'était sûrement ce qui expliquait sa présence dans le bâtiment des femmes. Il fouillait chaque étage, chaque chambre pour essayer de retrouver celle qui lui a volé son cœur quelques années plus tôt. Alors, il s'arrête quelques instants devant une chambre vite, la dernière de l'étage, en observant le contenu en soupirant. Elle n'est pas là, c'est impossible, il ne la trouve pas. Qu'est ce qu'on lui a fait pour qu'il ne puisse pas la retrouver ? Il s'inquiète, le brun, et passe une main nerveuse dans ses cheveux quand il croit l'apercevoir un peu plus loin. Alors, rapidement, il suit la jeune femme, espérant de tout cœur que ce soit elle, appelant son prénom discrètement.

Et lorsqu'il voit son visage, bon sang, c'est un réel soulagement. Elle est là, sa blonde, avec de jolies nattes et un habit trop grand pour elle, le même qu'il porte en cet instant. Rapidement, il la rejoint, l'aidant à se relever avant de la serrer contre lui rapidement, embrassant son visage, son épaule, ses lèvres, caressant chaque recoin de sa peau comme pour s'assurer qu'il ne rêve pas, qu'elle est bien là devant lui. « Je suis là.. Je suis là mon amour.. » Il s'en veut, horriblement, de l'avoir laissée dans cet endroit aussi longtemps. Il se mord la lèvre inférieure, caressant doucement sa nuque quand il vient la serrer contre lui, fronçant les sourcils légèrement. « Si je.. J'ai rejoins l'hôpital pour te retrouver, pour qu'on parte ensembles mon amour.. » Il se mord la lèvre inférieure, caressant doucement son visage avant d'enfouir son visage contre les cheveux de sa blonde, respirant son odeur, sentant son corps contre le sien, encore. Elle lui a horriblement manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 48
MIROIR : la douce lizzie olsen.
IDENTITÉ : padfoot.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 11/02/2018

SITUATION : fiancée, théoriquement, mais c'est bien compliqué à présent.
EST ÂGÉ DE : trente-et-une années, la douce innocence de la jeunesse envolée.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Ven 16 Fév - 20:08

L'odeur de Zack lui emplit les narines, alors que la jolie blonde agrippe son fiancé de ses mains tremblantes, serrant fortement ses doigts sur le haut du beau brun. Il est là. Enfin. Il est venu pour elle. Comment a-t-elle pu tomber ne serait-ce qu'un simple moment que cet homme allait l'abandonner à son triste sort ? Sentant les larmes monter, Scar se laisse faire docilement quand le garçon lui embrasse le visage, l'épaule, puis ses lèvres. Bon sang. Ce que c'est bon. Tendre. Agréable. Réconfortant. Elle se blottit un peu plus contre lui, allant nicher son visage contre son cou. Il aurait pu refaire sa vie, l'abandonner. Bien-sûr, cela l'aurait entièrement détruite, mais elle ne lui en aurait pas voulu très longtemps, elle aurait sûrement compris. Il est normal d'avoir peur, de fuir ses problèmes. Mais Zack est là désormais. Alors tout va bien. Tout ira mieux, elle le sait. « Tu m'as terriblement manqué, tu sais … J'pensais ne plus jamais te revoir ... » Elle murmure, avant de se mettre sur la pointe des pieds pour l'embrasser, gagnant assez de centimètres pour faire se rencontrer leurs lèvres de nouveau.

Pour autant, les nouvelles paroles de son fiancé ne la rende pas plus détendue que d'ordinaire. Bien au contraire. Scar fronce les sourcils, prenant son visage entre ses mains, avant de le détailler du regard, de haut en bas, plusieurs secondes. Il s'est fait interner. Il est dans la même case qu'elle. Deux fous. « Comment as-tu fait … ? Zack … Il n'y a aucun moyen de partir d'ici … J'ai déjà demandé à certains patients … Ceux qui ont essayé ont été tués … ou p't'être pire ... » Elle blêmit. L'important, c'est qu'il soit là. Mais elle se demande tout de même comment est-ce qu'on a pu le faire venir ici, sous cet uniforme idiot et horriblement laid. « Pourquoi ils t'ont interné ? » Elle demande, rapidement, la jolie blonde, le cœur atrocement serré. Ce n'est pas ce qu'elle voulait. Elle aurait préféré le haïr, plutôt que d'être inquiète à l'idée qu'il puisse lui arriver quoi que ce soit en ce lieu monstrueux. S'il lui arrivait quelque chose ; n'importe quoi, l'ancienne professeur des écoles se sentirait coupable jusqu'à la fin de ses jours. Car tout est de sa faute. Elle le sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : skeet hot ulrich.
IDENTITÉ : plumyts.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 25/01/2018

SITUATION : fiancé à une superbe demoiselle, qui lui a été ôtée peu avant leur mariage.
EST ÂGÉ DE : quarante-et-un ans.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Ven 23 Fév - 11:55

Bon sang, elle est là, il l'a trouvée. Sa dulcinée, sa douce, son amour. Il peut enfin la serrer dans ses bras, sentir son odeur qui est toujours la même, caresser sa peau. Oh bon sang. Il sent ses yeux s'humidifier, et déposant ses lèvres sur son front, il caresse doucement ses joues sans la quitter du regard. Lorsqu'elle vient se blottir dans son cou, il glisse doucement l'une de ses mains dans ses cheveux pour la serrer un peu plus contre lui, regardant autour d'eux tandis que sa deuxième main se faufile dans son dos. « J'pensais jamais y arriver.. Tu m'as manquée.. » Il souffle, sentant de nouveau ses lèvres sur les siennes. Alors il prolonge le baiser, encore et encore, glissant ses mains sur ses joues pour la garder contre lui, encore un instant.

Se mordant la lèvre inférieure, Zack l'écoute avec attention, se disant que ce qu'il a fait n'était peut-être pas la meilleure des façons de la récupérer. Mais il a tenter le tribunal, et tout un tas d'autres manières. Rien ne le laisser récupérer sa blonde, alors c'est bien là son unique chance. « Alors je resterais ici avec toi pour toujours, mon ange. Je ne veux pas qu'on me sépare de toi encore une fois, tant que tu ne partiras pas d'ici, je le resterais aussi. » Il souffle et embrasse son front, son épaule, caressant doucement son dos avant de grimacer à ses paroles. « Tu sais très bien que j'ai des antécédents.. Colérique, tout ça.. J'ai juste.. Frapper quelqu'un, dans la rue, sans raison.. Il va bien, j'ai fais attention je.. Je voulais juste être interné auprès de toi.. Et ça a marché.. » Il se mord la lèvre inférieure, caressant doucement ses hanches, son dos, embrassant son épaule avant de la reprendre contre lui, encore une fois. Non, il ne l'abandonnera plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 48
MIROIR : la douce lizzie olsen.
IDENTITÉ : padfoot.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 11/02/2018

SITUATION : fiancée, théoriquement, mais c'est bien compliqué à présent.
EST ÂGÉ DE : trente-et-une années, la douce innocence de la jeunesse envolée.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Sam 24 Fév - 16:46

Elle s'agrippe à son fiancé, la belle blonde, les jambes tremblantes. Le retrouver la détend et l'inquiète en même temps. Tant de sentiments contradictoires qui la prennent au dépourvu. Elle aurait préféré qu'il reste loin d'ici. En sécurité. Il aurait pu refaire sa vie. Trouver quelqu'un d'autre, une jolie femme capable de lui donner un enfant. Elle sent les larmes monter, en y pensant. Heureusement qu'ils n'ont jamais eu d'enfants, au final. Sinon, que serait-il devenu ? Sans parents. Ou du moins, sans sa mère, internée dans un hôpital psychiatrique. « T'm'as manqué aussi, Zack ... » Elle murmure, prolonge ses baisers, parfois maladroitement, toute retournée. Le retrouver ici, ça la soulage, il faut l'avouer. Mais ils ne pourront jamais dormir ensembles. Ils sont sans arrêt surveiller. Elle ne supporte pas d'être loin. Elle s’inquiétera beaucoup trop pour lui. Alors, Scar regarde autour d'elle, l'attirant finalement dans sa chambre, fermant la porte derrière eux pour qu'il puisse parler tranquillement, entre personnes sans problèmes intérieurs. Car aux yeux de la jolie blonde, son fiancé n'a aucune déficience mentale. Il est normal. Il l'a toujours été. Tout du moins, avec elle. Non, il n'a jamais été comme ces fous, comme ces gens qui vivent ici, à Ostrov Island. C'est impossible.

Elle le regarde, tristement, quand le beau brun lui annonce qu'il finira certainement sa vie ici, avec elle. Ce n'est pas ce qu'elle voulait pour Zack. Il est si doux, si gentil avec elle. Scar souffle fort et pose sont front contre son torse, fermant un instant les yeux. « Mais c'est dangereux ici … J'veux pas qu'on te fasse du mal à cause de moi. » Elle lance en se collant à lui, tentant de le sentir un peu plus que cela n'est possible contre elle. Il devra faire attention à lui, son fiancé. Et elle devra le surveiller. Avec toutes ces femmes étranges, aux envies sexuelles agressives. Non. Personne ne peut toucher à Zack. Personne. Jamais. « Tu pourras plus sortir d'ici … Et on pourra pas dormir ensemble. On s'verra même pas deux heures par jour … C'est pas ce que je voulais pour toi ... » Scar lui caresse la joue, secouant doucement la tête avant de prendre une grande inspiration. Il est là maintenant. Le mal est fait. Alors … à présent, ils devront profiter un maximum de la présence de l'autre. « Je t'aime tellement … Les laisse jamais te faire du mal, tu m'entends ? » Elle l'embrasse, encore, avec force, sourcils froncés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : skeet hot ulrich.
IDENTITÉ : plumyts.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 25/01/2018

SITUATION : fiancé à une superbe demoiselle, qui lui a été ôtée peu avant leur mariage.
EST ÂGÉ DE : quarante-et-un ans.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Lun 12 Mar - 13:20

Les mains comme collées dans le dos de son amour, Zack la gardait contre lui encore et encore, incapable de la lâcher au risque de la perdre à nouveau. Oh non, pas alors qu'il vient juste de la retrouver, ce serait horrible. Insupportable. Il ne peut pas vivre sans elle, c'est une évidence. Bien sur, qu'il lui a manqué. Enfin, il l'espère. Il ne manquerait plus qu'elle l'ait oublié, et soit passer à autre chose en ces lieux lugubres. Oh, ça aurait été possible, bien entendu. Et il ne lui en aurait pas tant voulu. Un peu, au début. Et puis il aurait fait le nécessaire pour ne pas devoir vivre sans elle. Car la blonde est tout ce qu'il a, et il ne souhaite la perdre pour rien au monde. Lorsqu'elle l'attire dans sa chambre, le brun fronce légèrement les sourcils avant de la regarder fermer la porte, s'asseyant doucement sur le lit tout en la regardant. « Personne ne me fera de mal, princesse, je te le promet. »

Il sourit tendrement, le brun, glissant ses mains sur sa nuque, ses cheveux, pour la rassurer et la sentir contre lui, n'arrivant point à réussir à se détacher d'elle. Elle lui avait bien trop manqué. « Chh.. calme toi.. Ce n'est pas vrai. J'ai observé, depuis que je suis ici.. Il y a des couples parmi les patients, et la journée nous sommes libres de nos actions, pas vrai ? Alors on pourra passer nos journées ensembles, princesse.. On ne dormira pas ensembles, d'accord.. Mais on va s'en sortir. Je te le promet. Je ne te laisserais plus seule, encore moins ici. » Il fit la moue, la prenant sur ses genoux pour l'enlacer, déposant ses lèvres encore une fois sur les siennes, avec douceur. « Je t'aime aussi. Personne ne me fera de mal, et personne ne t'en fera. Je ne le permettrais pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 48
MIROIR : la douce lizzie olsen.
IDENTITÉ : padfoot.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 11/02/2018

SITUATION : fiancée, théoriquement, mais c'est bien compliqué à présent.
EST ÂGÉ DE : trente-et-une années, la douce innocence de la jeunesse envolée.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Sam 17 Mar - 9:45

Ce n'est ni l'endroit rêvé, ni l'endroit le plus sûr de l'univers et Scar en a bien conscience. Elle ne sait pas, dans le fond, si elle est heureuse de revoir son fiancé, ou si elle est nerveuse et inquiète. Sûrement les trois en même temps, il faut l'avouer. Ainsi, la voilà qui commence à se triturer les doigts avec inquiétude, alors que le beau brun s'assoit doucement sur son lit, après avoir fermé la porte de sa chambre d'hôpital. Elle se fiche bien qu'on lui fasse du mal, à elle, tout ce qui lui importe, c'est Zach. Il ne mérite pas tout ce qui lui arrive ; peu importe s'il a de vrais problèmes, lui. Elle s'en fiche. Il a toujours là pour elle, à la soutenir dans ses choix, à l'aider, la respecter, la câliner. Elle aurait de loin préférée qu'il refasse sa vie ; avec une femme capable de lui donner des enfants, avec une personne où il aurait pu vivre, loin de cet enfer.

Pourtant, quand Zach l'attrape de nouveau pour la serrer contre lui, Scar se laisse aller. La douce s'installe sur ses cuisses, enfouissant son visage dans son cou, tandis que le plus vieux vient caresser sa nuque, puis ses cheveux. Plus jamais elle ne veut être séparée de lui. Tout est si contradictoire en elle, que cela pourrait la rendre folle. Sûrement est-ce cet endroit. « J'sais qu'il y a des couples … Mais … J'aime pas dormir toute seule, Zach. Même la nuit, s'passe des trucs, je crois. M'en fiche d'être seule. J'veux juste que tu sois heureux, Zach. » La jolie blonde prolonge ensuite avec tendresse le baiser que son fiancé lui donne, caressant sa nuque avec douceur, avant de plonger son regard dans le sien.

Ce qu'il est beau Zach. Malgré le fait que la quarantaine ait été fêtée, il reste un très belle homme. Et jamais elle ne pourrait se passer de lui, de ses bras, de son regard, ni même de ses sourires. « Kay … On peut parler d'autres choses ? Qu'est-ce que tu as fait de notre maison … ? Tu sais ce qu'elle va devenir, maintenant qu'on est … ici ? » Scar garde l'espoir qu'ils pourront peut-être sortir, un jour, s'ils se tiennent à carreaux. Après tout, elle n'est pas malade. Cet endroit la rend juste … plus agressive que d'accoutumé, mais maintenant que son fiancé est dans les parages, elle ne s'attaquera plus aux médecins. Elle doit agir normalement, et Zach aussi, le devra, s'ils veulent retrouver la vie qu'ils ont toujours eu ensemble, depuis qu'ils se sont rencontrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : skeet hot ulrich.
IDENTITÉ : plumyts.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 25/01/2018

SITUATION : fiancé à une superbe demoiselle, qui lui a été ôtée peu avant leur mariage.
EST ÂGÉ DE : quarante-et-un ans.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Jeu 5 Avr - 18:52

Doucement, il l'entraîne dans sa chambre, fermant la porte derrière eux avant de venir l'enlacer en douceur, l'attirant avec lui sur le lit. Ses bras se nouent dans le dos de sa fiancé, alors qu'il dépose doucement ses baisers sur ses épaules, remontant ses mains vers sa nuque, vers ses cheveux. Bon sang, ce qu'elle lui a manqué. C'est tellement bon de pouvoir la retrouver et la serrer de nouveau contre lui comme cela. « Des trucs, comment ça ? Je n'aime pas dormir sans toi non plus, mon amour.. Si seulement on pouvait dormir ensembles.. Je vais te protéger, Scar, il ne t'arrivera rien de mal.. » Il inspire et glisse doucement ses mains sur ses joues pour lui sourire, l'embrasser, la fixer dans les yeux avec tendresse. Il ne veut pas la lâcher, sa chérie, qu'il aime plus que tout.

Pas maintenant qu'il l'a enfin retrouvée dans ses bras, oh ça non. Elle est belle. Cernée, fatiguée, mais toujours aussi belle. Ses mains descendent doucement dans le dos de sa fiancé, inspirant longuement avant d'hocher de la tête. « J'ai signé des papiers.. Tant que je suis ici, mes comptes bancaires, notre maison, tout est sous la garde de mes parents. Ce ne sera pas revendu, ils n'en ont pas le droit sans mon accord. » Il inspire doucement et caresse ses joues, puis se mordille la lèvre inférieure et glisse ses mains sur ses hanches. « On s'en sortira, je te le promet. On arrivera a s'en sortir, on pourra reprendre notre vie, dehors.. Et personne ne saura nous séparer à nouveau.. » Il inspire longuement, caressant sa joue avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 48
MIROIR : la douce lizzie olsen.
IDENTITÉ : padfoot.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 11/02/2018

SITUATION : fiancée, théoriquement, mais c'est bien compliqué à présent.
EST ÂGÉ DE : trente-et-une années, la douce innocence de la jeunesse envolée.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Dim 15 Avr - 15:58

Scar se pose lourdement sur les genoux du beau brun, alors qu'elle plonge son regard inquiet dans le sien. Sa présence le rassure, malgré tout, et il semblerait qu'elle se détende petit à petit, bien que l'inquiétude reste tout de même à son comble ; il va de soit que la jolie blonde est effrayée à l'idée d'être séparée de Zack. Le beau Popesco est bien trop important à ses yeux et s'il lui arrivait quoi que ce soit, ce serait bien évidemment de sa faute. Il est ici à cause d'elle. « On ne peut pas, c'est interdit. Protège-toi, d'abord. S'il t'arrive quelqu'chose, ce s'ra d'ma faute, Zack. » Elle caresse ses joues, lui rendant son sourire, de manière un peu plus faible pourtant, avant de prolonger avec douceur son baiser. C'est qu'il sait y faire avec elle. Zack a toujours su calmer ses peurs, ses doutes. Il a tendance à agir de manière agréable et douce, ce qui lui a toujours plu, en réalité. C'est un homme charmant. Vraiment.

« Ton accord ? Zack … T'es dans un hôpital psychiatrique, techniquement, ton accord ne vaut rien .. » Elle fronce légèrement les sourcils. Tout du moins, c'est ce qu'elle pense. S'ils sont ici, c'est qu'ils sont jugés dangereux, incapables de vivre en société. Par conséquent, ils sont également incapables de prendre des décisions, non ? Bon sang. Il aurait mieux fait de se trouver une autre blonde aux yeux verts. Elle pose son front contre celui de son fiancé, frottant son nez au sien, avec lenteur et tendresse. « Faut pas se bercer d'illusions, c'est tout … P't'être qu'on sortira, un jour, mais pour l'instant, vaut mieux rien promettre. J't'aime. Personne nous séparera. » Elle embrasse son cou avec douceur, humant son odeur. « T'm'as manqué, Zack. Toi tout entier. Ta présence. Tes mots doux. Ton corps. Tes caresses. Ta voix. » Elle murmure, de sa voix douce, alors qu'elle lui déboutonne doucement sa chemise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : skeet hot ulrich.
IDENTITÉ : plumyts.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 25/01/2018

SITUATION : fiancé à une superbe demoiselle, qui lui a été ôtée peu avant leur mariage.
EST ÂGÉ DE : quarante-et-un ans.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Mar 24 Avr - 21:18

Ses bras lui ensserrent aussitôt la taille, alors qu'il plonge son regard dans le sien, glissant délicatement ses mains sur ses hanches pour la sentir contre lui, autour de lui. Tant elle lui a manqué, qu'il ne veut plus la lâcher désormais. « Je me protège. Il ne m'arrivera rien, je te le promet mon amour. Je t'en fais réellement la promesse, d'accord ? Tout va bien.. » Il sourit doucement et embrasse son cou, essayant de la rassurer, de lui montrer qu'il est là, présent. Et que maintenant, ça ira mieux. Parce qu'il pourra la protéger contre les malheurs du monde. Parce qu'il l'aime, plus qu'on ne peut aimer quelqu'un dans une vie. Parce qu'elle est son âme sœur et que tout le monde le sait maintenant.

Certes, son accord ne vaut peut-être plus rien, maintenant. Mais les papiers ont été signés, et aucune justice n'ira contre ça. « Je leur fais confiance, ils ne vendront pas, d'accord ? Enfin, je l'espère. » Il inspire longuement et embrasse sa joue avant de l'enlacer délicatement, hochant faiblement de la tête, glissant ses mains sur ses joues tout en la regardant avant de se redresser, quand il l'entendant. « Oui, tu as raison. Je t'aime aussi, et tu m'as horriblement manqué.. Je pensais ne jamais te revoir, ne jamais y arriver.. Et là je te serre dans mes bras. » Il soupire de soulagement, le sourire aux lèvres avant de caresser délicatement ses hanches, embrassant son cou, puis sa joue. « On peut passer du temps ensembles, non ? Malgré tout. » Il hausse un sourcil, caressant doucement ses longs cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 48
MIROIR : la douce lizzie olsen.
IDENTITÉ : padfoot.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 11/02/2018

SITUATION : fiancée, théoriquement, mais c'est bien compliqué à présent.
EST ÂGÉ DE : trente-et-une années, la douce innocence de la jeunesse envolée.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Lun 7 Mai - 13:25

Scarlett regarde son fiancé d'un air tendue, essayant de prendre sur elle pour contrôler sa peur. Elle ne voudrait pas qu'il lui arrive quoi que ce soit par sa faute, après tout. Et pourtant, Scar sait que Zack la protégera, au péril de sa vie. C'est encore plus effrayant que de devoir prendre ces médicaments qui lui font parfois perdre la mémoire sur le court terme. « D'accord, d'accord … » Elle caresse ses joues, malgré sa barbe rugueuse, datant certainement de quelques jours. Malgré cela, Zack est toujours aussi beau. Cela lui donne un air un peu plus dur, un peu plus sexy et elle a toujours aimé ça, chez lui. Ses sourires en coin, son regard de braise. Ses grandes mains douces qui savaient comment lui faire plaisir. Qu'il est dommage que le beau brun aie atterri ici, par sa faute. Elle aurait dû le protéger de tout cela, de sa famille de dingue, de son passé. Elle qui pensait qu'on ne l'emmerderait plus jamais avec ses anciens troubles, elle s'était fourvoyée d'une superbe manière.

« Oui .. Espérons-le, c'est tout. J'veux juste que … Tu puisses retrouver une vie normale si t'arrives à sortir d'ici un jour. » Sans elle, cela ne la dérangerait pas. Tant qu'il peut retrouver une vie tranquille, loin de tout cela. Scar se détend peu à peu, grâce aux belles paroles de l'homme qui partageait chacune de ses nuits et ses journées quand elle était encore libre de ses faits et gestes. Et la belle blonde laisse finalement glisser ses doigt sur la chemise d'hôpital de son fiancé, déboutonnant son habit avec lenteur.  « Oui, on peut passer du temps ensembles.. » Elle murmure, glissant son visage dans son cou, pour embrasser sa peau, la lécher, la mordiller. « J'ai envie de toi, Zack. » Renchérit-elle, pour bien lui faire comprendre le message, tandis que sa chaleur corporelle augmente encore de quelques degrés. Il lui a bien trop manqué. Lui. Sa voix. Son corps tout entier. Ses sourires. Son regard sombres. Bon sang. Par pitié, qu'on ne les éloigne plus jamais de la sorte. « C'était de la torture d'être loin de toi. » Continue-t-elle, alors qu'elle descend de ses genoux pour se glisser entre ses cuisses, après s'être agenouillée au sol, lui déboutonnant son pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : skeet hot ulrich.
IDENTITÉ : plumyts.
CRÉDITS : les roses noires.
A DÉBARQUÉ LE : 25/01/2018

SITUATION : fiancé à une superbe demoiselle, qui lui a été ôtée peu avant leur mariage.
EST ÂGÉ DE : quarante-et-un ans.
avatar

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   Mar 8 Mai - 18:08

Elle est effrayée et il le voit très bien, sans peine même. A son regard, cet air de biche effarouchée qu'elle peut avoir quand elle est inquiète. Souriant tendrement, le brun essaie de la rassurer au mieux, caressant délicatement ses joues tout en la gardant contre lui. Il dépose un doux baiser sur ses lèvres, appuyant son front contre le sien tout en la fixant dans les yeux. Il a envie d'elle. De la retrouver entièrement. Mais c'est peut-être un peu tôt, et il le comprend très bien. Alors, il se contente de la câliner encore et encore, hochant de la tête en l'entendant. « Mais il est hors de question que je ne parte d'ici sans toi. Ma vie n'a aucun sens, quand tu n'es plus là, Scar. Je resterais à tes côtés jusqu'au bout, rappelle toi ce que l'on devait se promettre. » Il lui sourit, attendri, prolongeant tendrement le baiser qu'elle lui donne, sans vraiment la quitter des yeux.

Et quand les mains de Scar s'aventurent sur son torse, pour déboutonner sa chemise avec une lenteur qu'il lui connaît bien, le brun se redresse aussitôt, cherchant son regard un court instant. « Hmm.. J'y compte bien.. » Et quand elle vient mordiller son cou, lécher sa peau, le faire se cambrer sous le plaisir qu'il commence à ressentir, le brun pousse un long soupir d'aise, penchant la tête en arrière. « Ah.. Si tu savais comme j'ai envie de toi aussi.. » Il grogne doucement, poussant son bassin contre celui de la jolie blonde après lui avoir retirer son haut, et s'être débarrassé de sa chemise soudainement trop gênante. « Plus jamais on ne sera séparés, je te le promet.. Je t'aime.. » Il grogne, la regardant glisser entre ses jambes et sent un sourire fleurir au coin de ses lèvres alors qu'il la fixe dans les yeux, glissant une main dans ses doux cheveux dorés sans vraiment la quitter du regard, alors que la bosse de son pantalon se fait maintenant bien visible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: don't run away. [ZCAR]   

Revenir en haut Aller en bas
 

don't run away. [ZCAR]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: Women's corner-