AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 I plead for an answer from you. (rebecca)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 28
MIROIR : Lucy Hale
IDENTITÉ : enoleen
A DÉBARQUÉ LE : 27/12/2017

SITUATION : Le cœur libre comme l'air, bien trop difficile à obtenir.
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar

MessageSujet: I plead for an answer from you. (rebecca)   Ven 29 Déc - 18:06

And just like that my life is broken.
Rebecca & Serena
L’heure était arrivée. Serena allait rencontrer sa mère, sa véritable mère.  Elle ne parvenait même pas à y croire elle-même. Elle avait l’impression d’être en plein cauchemar. Mais non, non c’était la réalité. Elle s’était bien faite internée à l’hôpital Ostrov Island ce matin. Elle venait bien de foutre littéralement sa vie en l’air parce qu’elle ne supportait plus cette situation. Elle ne supportait plus ces cauchemars incessants, elle ne supportait plus de ne plus trouver le sommeil, de se mettre dans une rage folle aussi subitement que si quelqu’un appuyait sur un bouton. Elle avait toujours su qu’il y avait quelque chose, qu’il y avait quelque chose de différent chez elle. Une colère à peine perceptible derrière son sourire lumineux, ses charmes et ses coups de pinceaux. Mais elle comprenait aujourd’hui. Elle comprenait maintenant qu’elle savait que toute sa vie était un mensonge. Elle savait qu’elle était peut-être en train de tout gâcher, Serena. Mais elle devait la voir. Elle devait voir sa mère.  Elle avait choisi de tout risquer pour elle et maintenant il était l’heure d’assumer.

Ce matin elle était passée par de nombreuses étapes, dont l’attribution de sa chambre. En usant de ses charmes, et en jouant la petite nouvelle inquiète de savoir avec quel genre de personne elle tomberait, Serena était parvenue à s’incruster dans la chambre double de sa mère. Ce n’était peut-être pas la meilleure des idées en sachant qu’elles ne s’étaient jamais vues toutes les deux, tout du moins depuis de très longues années, et que Serena n’avait aucune idée de l’état dans lequel était cette dernière. D’ailleurs, avançant petit à petit vers la chambre avec un gardien, elle ne parvenait pas à cacher son angoisse. Elle était rongée par la peur, elle n’avait même jamais eu aussi peur de toute sa vie. Plus ses pas la rapprochait de Rebecca, plus Serena regrettait d’avoir à ce point forcé le destin.  Cela faisait des années qu’elle était enfermée ici et peut-être qu’elle l’avait oublié. Peut-être même qu’elle n’avait jamais eu aucune envie de la voir. Ses parents lui avaient décrit Rebecca comme une femme complètement folle, qu’aucun enfant ne voudrait avoir dans sa vie. Alors pourquoi Serena était-elle tant attirée par cette femme ? Cela ne pouvait pas être seulement à cause des liens du sang.

Elle allait bientôt le découvrir. La porte s’entrouvrait, laissant apparaître la chambre dans laquelle elle allait passer ces prochains mois. Le gardien la laissa tout d’abord entrer en disant. Serena Meryn, voilà votre chambre. La belle brune sentit alors immédiatement son cœur manquer un bon. Sa mère allait forcément la reconnaître. Si ce n’était pas par son visage ce serait par son nom. Et elle n’avait plus le choix. Elle ne pouvait plus s’enfuir alors que le gardien refermait la porte derrière lui. Elle était tétanisée comme une petite fille de cinq ans. Et Rebecca, elle était là, face à elle. Elle ressemblait énormément à la femme qu’elle voyait dans ses rêves, à la femme qu’elle avait vu un soir d’hiver chez elle, alors qu’elle n’était qu’une enfant. Elle était juste plus âgée. Mais ce que ressentait Serena à cet instant c’était indescriptible. C’était la même chose que lorsqu’elle avait retrouvé ses souvenirs. Bon..soir… Elle ne savait même pas quoi lui dire. « Bonsoir » était déjà un effort surhumain pour elle. Elle ne parvenait pas à bouger, à avancer. Elle restait bloquée là, attendant une quelconque réaction.
electric bird.


Dernière édition par Serena A. Meryn le Mar 2 Jan - 19:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 19
MIROIR : Rachel McAdams.
IDENTITÉ : Sam.
CRÉDITS : Nightblood.
A DÉBARQUÉ LE : 28/12/2017

SITUATION : Célibataire.
EST ÂGÉ DE : 37 ans.
avatar

MessageSujet: Re: I plead for an answer from you. (rebecca)   Ven 29 Déc - 21:10



I plead for an answer from you.
Serena & Rebecca

«It just takes a second for my world to come crumbling down. Oh I'm sure in the distance you can hear that awful sound. How I plead for an answer, Plead for an answer from you, But if you give me and answer that just makes no sense. »
Assise sur son lit contre le mur, les jambes repliées, Rebecca est plongée dans un roman, un bon vieux Austen. Elle se perd dans les histoires de ses personnages, oubliant les siennes le temps de quelques lignes. Il n’y a rien de mieux qu’un livre pour la sortir du monde auquel elle appartient. Il en a toujours été ainsi même quand… Même dans son Autre vie. Celle qui n’existe plus aujourd’hui. Celle dont il ne lui reste plus rien, absolument plus rien… Ce qu’elle croit en tout cas. Le silence environnant est soudain interrompu par le cliquetis si familier du jeu de clefs de l’un des gardiens qui vient ouvrir la chambre de la jeune femme.  Instantanément, elle relève les yeux pour connaître l’origine de sa présence. Elle le reconnaît, lui, par contre celle qui l’accompagne lui est inconnue… Une nouvelle voisine de chambre. Elle la regarde, jute une seconde, avant de se tourner vers le gardien qui prend finalement la parole. Pas un mot envers elle, pas une quelconque attention envers elle. Il s’adresse à l’autre fille. Serena Meryn. Serena Meryn. Elle fait tomber le livre qu’elle tenait entre les doigts sur le matelas. Son cœur manque un battement, il semble même s’arrêter complètement pendant plusieurs secondes. Quelques secondes seulement, mais qui lui semblent être une éternité. Sous le choc, stupéfaite même, elle n’a pourtant pas le temps de prononcer une parole que la porte claque, l’enfermant de nouveau dans cette pièce avec Serena Meryn. Serena, sa fille.

Elle n’y croit pas. Elle n’ose pas y croire. Elle ne parvient pas à y croire. C’est le moment le plus bouleversant, le plus déconcertant de sa vie. Elle se trouve face à cette fille qu’elle ne connaît pas mais qu’elle a pourtant porté pendant neuf mois en elle. Elle sent l’émotion qui l’envahit, les larmes qui lui montent aux yeux. Jamais, elle n’a cru qu’elle la reverrait. Jamais, ici. Ici… C’est impossible qu’elle soit ici, dans ce centre. Des milliers de kilomètres les séparent, et surtout… Elle n’a rien à faire dans un endroit pareil, absolument rien. Puis, comment le pourrait-elle ? Connaissant sa sœur, Serena n’est pas même au courant de son existence. Elle sait encore moins le lieu où elle se trouve. Ce n’est pas elle, cela ne peut pas être elle. Quand elle entend la voix de la jeune femme, Rebecca ne prête aucune attention à ce qu’elle lui dit, ni même au regard terrifié qu’elle lui lance. Elle est trop perdue, trop tourmentée elle-même pour y faire attention. – Qu’est-ce que ça veut dire ? demande-t-elle subitement alors que des centaines de questions l’envahissent. Il y a tant de possibilités mais elle ne saurait dire, au fond, laquelle serait la pire pour elle, pour toutes les deux. Est-ce une blague ? Une plaisanterie de mauvais goût dont le gardien est complice ? Ou bien, un nouvel exercice de son psychologue ? Ou bien… Ou bien, est-ce vraiment sa fille qu’elle a face à elle ?



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 28
MIROIR : Lucy Hale
IDENTITÉ : enoleen
A DÉBARQUÉ LE : 27/12/2017

SITUATION : Le cœur libre comme l'air, bien trop difficile à obtenir.
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar

MessageSujet: Re: I plead for an answer from you. (rebecca)   Sam 30 Déc - 20:39

And just like that my life is broken.
Rebecca & Serena
La réaction de Rebecca ne s’était pas fait attendre, comme le craignait Serena. Aussitôt son nom prononcé dans la bouche du gardien, aussitôt le livre qu’elle tenait dans les mains était tombé sur le matelas. Elle aurait préféré lui annoncer d’une autre manière, beaucoup moins brutale. Mais elle n’avait pas eu l’occasion de le faire et dans le fond, ce n’était peut-être pas plus mal parce qu’elle ne savait pas si elle aurait été capable de prononcer les mots qu’elle s’apprêtait à prononcer. Serena était toujours tétanisé, face à sa mère qui semblait-elle totalement bouleversée. Mais aussi dans l’incompréhension. Comme si elle ne croyait pas totalement à ce qui était en train d’arriver. Et dans le fond la jolie brune pouvait la comprendre, c’était une histoire de dingue, qu’elle se retrouve ici à ses côtés. Et puis à elle aussi, cela lui faisait quelque chose. C’était presque incroyable parce qu’à ses yeux elle n’aurait dû être qu’une inconnue. Et pourtant ce n’était pas le cas. Elle ressentait cette petite chose en elle, cette chose que l’on ressent peut-être seulement avec sa mère. Mais la peur ne s’éteignait pas pour autant, bien au contraire elle ne faisait que grandir encore et encore créant une boule dans son estomac. Et puis Rebecca avait pris la parole. Mais que pouvait-elle lui répondre. Elle s’était imaginée ce moment tellement de fois dans son esprit, pourtant la réalité était bien plus compliquée à gérer. Elle était face à sa mère, une mère qu’elle n’avait jamais vue de sa vie, qui était internée depuis des années. Et elle ne savait même pas à quoi est-ce qu’elle s’attendait en débarquant si violemment dans sa vie. Mais la vérité c’était qu’elle n’avait pas eu d’autres possibilités, Serena, et elle ne faisait pas toujours les bons choix. C’était même tout le contraire. C’était comme si depuis toujours elle n’avait cessé de prendre les chemins les plus compliqués. Et retrouver Rebecca en était une nouvelle preuve. Seulement elle était là, maintenant. Face à elle. Et cette dernière attendait une réponse de sa part. Mais que dire d’autre que la vérité. Je… Je suis votre fille. Du courage, elle n’en manquait pas. C’était dit, lâché comme une bombe. Mais il n’y avait pas d’autre manière de lui annoncer la chose, dans de telles circonstances. Il ne restait plus qu’à attendre maintenant. Attendre une quelconque réaction de sa part. Elle détournait le regard presque machinalement, gigotant ses doigts entre eux. Elle n’avait pas bougé de devant cette porte comme si elle avait peur de se faire attaquer. Mais dans le fond, c’était aussi parce qu’elle n’arrivait pas à croire qu’elle était ici, que cette femme était sa mère. C’était comme si encore une fois elle était dans un de ses rêves, et non dans la réalité. Elle n’avait aucune conscience de ce qu’elle venait de faire. Tout ce qu’elle savait c’était qu’à présent il était bel et bien trop tard pour faire machine arrière.
electric bird.


Dernière édition par Serena A. Meryn le Mar 2 Jan - 19:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 19
MIROIR : Rachel McAdams.
IDENTITÉ : Sam.
CRÉDITS : Nightblood.
A DÉBARQUÉ LE : 28/12/2017

SITUATION : Célibataire.
EST ÂGÉ DE : 37 ans.
avatar

MessageSujet: Re: I plead for an answer from you. (rebecca)   Dim 31 Déc - 16:53



I plead for an answer from you.
Serena & Rebecca

«It just takes a second for my world to come crumbling down. Oh I'm sure in the distance you can hear that awful sound. How I plead for an answer, Plead for an answer from you, But if you give me and answer that just makes no sense. »
Elle n’ose encore y croire, Rebecca. Elle est perdue, déboussolée par la jeune fille qu’elle a sous les yeux. Cette belle et si jeune femme qui répond à un nom qu’elle n’imaginait plus jamais entendre. Elle est dans l’incompréhension la plus totale. Elle se demande si c’est bien vrai, si les médicaments qu’ils lui forcent à ingurgiter n’ont pas fini par la rendre dingue. Elle croit même, durant un instant, que tout ceci est un coup monté. Cela n’est pas vrai, cela ne peut pas être vrai. Elle a besoin de comprendre… Des réponses, c’est cela qu’elle veut. Pourtant, l’inévitable vérité est exposée par quelques mots. Quatre petits mots qui viennent de tout changer. Je suis votre fille.

Le choc est violent, plus brutal qu’un coup de massue en pleine tête. Elle est incapable de retrouver ses esprits, non, elle perd toute notion du monde qui l’entoure. Et elle se retrouve plongée malgré elle dans ce passé qui l’a détruite, ce passé qui la tue chaque jour un peu plus. Elle a tant de fois imaginé ce moment, elle l’a tant de fois espéré… Mais jamais, jamais, elle n’a envisagé qu’il se passe dans cet enfer. Et c’est ce qui la préoccupe à cet instant, la seule chose qui la tétanise véritablement. Rebecca a tout juste conscience que c’est bien elle qui se tient debout face à elle... Que, déjà, le lieu dans lequel elles se trouvent vient tout gâcher. Comment sa fille, sa fille bon sang, peut se trouver à Ostrov Island ? Comment a-t-elle pu entrer dans le centre ? Comment a-t-elle pu… Etre internée là-dedans ? Elle ne peut pas l’imaginer. Elle ne veut pas l’imaginer. C’est bien trop horrible, bien trop monstrueux. Et c’est tout ce qui lui vient à l’esprit, alors qu’elle est en train de vivre le moment le plus attendu, le plus espéré de sa vie. Ce qui aurait dû être le plus beau jour de sa vie est gâché, réduit à néant par la vérité terrible. Serena vient de mettre les pieds dans le pire endroit au monde… Et elle n’en a surement pas même conscience.

Soudain, le choc laisse place à la colère. Elle se lève brusquement, parce qu’elle ne peut plus rester assise, parce qu’elle ne peut pas rester ici avec elle. Serena ne peut pas rester dans un endroit pareil. – Mais qu’est-ce qui t’a pris de venir ici ? Tu n’as aucune idée de l’endroit où tu te trouves ! Tu n’aurais jamais dû venir, bon sang ! Elle s’énerve, elle s’emporte. Elle réagit comme elle ne le fait jamais, Rebecca. Elle a appris à taire son opinion sur le centre, elle a appris à être docile. Mais là, elle ne peut simplement pas. Elle est furieuse contre elle. Ce n’est surement pas la réaction que Serena espérait en venant la retrouver mais c’est la seule qu’elle a. Et, en vérité, c’est la seule réaction qu’une véritable mère doit avoir.



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 28
MIROIR : Lucy Hale
IDENTITÉ : enoleen
A DÉBARQUÉ LE : 27/12/2017

SITUATION : Le cœur libre comme l'air, bien trop difficile à obtenir.
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar

MessageSujet: Re: I plead for an answer from you. (rebecca)   Lun 1 Jan - 20:27

And just like that my life is broken.
Rebecca & Serena
Et le silence s’était installé sans même que Serena n’ait eu le temps de s’en rendre compte. Elle avait prononcé cette phrase qu’elle n’aurait jamais imaginé dire un jour, à cette femme qu’elle n’aurait jamais imaginé voir non plus. Alors il fallait sûrement quelques instants pour que l’une comme l’autre puisse réaliser ce qui se passait juste là, sous leurs yeux. Et si elle-même avait déjà du mal à encaisser la situation elle imaginait très bien à quel point cela devait être difficile pour Rebecca. Mais le silence ne dura pas longtemps, parce que cette dernière ne tarda pas à se relever d’un coup sec, en affirmant qu’elle n’aurait jamais dû venir ici. Serena se recula immédiatement par instinct, comme si en réalité elle avait peur de ce qui pouvait se passer avec cette femme qu’elle ne connaissait pas. Ce n’était peut-être pas la meilleure réaction à avoir, sûrement pas, même. Mais elle était incapable d’en avoir une autre parce qu’elle avait encore préféré le silence précédent que cette colère face à laquelle elle s’était subitement trouvée. Peut-être qu’elle avait été trop naïve, qu’elle s’était bêtement imaginée que tout se passerait bien et qu’elle pourrait enfin comprendre sur quoi reposait sa naissance. Et pourquoi est-ce qu’elle avait été obligée de subir tous ces mensonges. Elle y avait cru bêtement, oui. Et maintenant elle se braquait, tout simplement parce qu’elle avait bien trop peur de ce que cette relation pourrait devenir, ici, dans cet endroit. La jolie brune ne savait pas ce dont souffrait sa mère et elle ne savait même pas si elle était capable de gérer quoi que ce soit alors qu’elle ne parvenait pas à la regarder dans les yeux. Je… Non je n’aurai pas dû venir. C’était une erreur. Elle se sentait mal. Terriblement mal même si elle essayait par tous les moyens de ne pas le montrer. Elle aurait aimé disparaître en un claquement de doigts mais ce n’était pas possible. Désolée. Elle était totalement perdue, Serena. Elle ne savait pas ce qu’elle devait dire ni faire. Elle qui d’habitude dégageait plutôt une assurance se retrouvait complètement démunie.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 19
MIROIR : Rachel McAdams.
IDENTITÉ : Sam.
CRÉDITS : Nightblood.
A DÉBARQUÉ LE : 28/12/2017

SITUATION : Célibataire.
EST ÂGÉ DE : 37 ans.
avatar

MessageSujet: Re: I plead for an answer from you. (rebecca)   Mar 2 Jan - 19:51



I plead for an answer from you.
Serena & Rebecca

«It just takes a second for my world to come crumbling down. Oh I'm sure in the distance you can hear that awful sound. How I plead for an answer, Plead for an answer from you, But if you give me and answer that just makes no sense. »
Elle la voit, Serena. Elle voit son geste de recul, son geste de peur. Sa fille a peur d’elle. Elle a peur de la femme qu’elle peut être, elle a peur de ce qu’elle pourrait lui faire. Rebecca n’ose pas même imaginer ce que ses parents ont pu lui dire sur elle. Ce serait trop douloureux à entendre pour qu’elle le supporte, sans doute. Mais, pourtant, il va bien falloir que la jeune femme ouvre les yeux sur la réalité qui l’entoure. Il va bien falloir qu’elle se rende compte que, si sa mère n’a rien d’une personne dangereuse, il en est autrement pour d’autres patients de ce centre. – Qu’il y a-t-il ? Tu as peur ? Pourtant, c’est bien dans cet endroit que tu vas vivre maintenant ! Personne ne sort d’ici. Jamais. Serena, en mettant les pieds dans ces lieux ne le savait surement pas, mais elle a arrêté sa vie à l’instant même où elle a passé le pas de cet hôpital. Elle ne le sait pas, mais elle vient de gâcher sa vie. Pour… Pour elle. Pour la rencontrer ? Pour avoir des explications, peut-être ? A quel point est-elle inconsciente pour avoir entrepris une telle démarche ? Et où sont ses putains de parents qui voulaient tant veiller sur elle, au point de la lui arracher ? Elle est furieuse, Rebecca. Elle n’arrive pas à s’en remettre. La colère est là, dans chaque parcelle de son corps, prête à exploser plus encore. Mais c’est quand elle entend la voix douloureuse et mal, presque blessée de la jeune fille, que la belle sent toute cette colère s’évaporer. Instantanément, en une seconde. Elle est lunatique, ses médecins diraient qu’elle est bipolaire. Mais, en réalité, elle déteste l’idée de la voir souffrir. Alors elle prend une profonde inspiration, comme pour essayer d’oublier, quelques instants seulement, l’endroit dans lequel elles se trouvent. – Serena… Elle hésite, une fraction de seconde, avant d’avancer jusqu’à elle pour prendre délicatement son visage entre ses mains. – Je suis désolée, je… Ne voulais pas te crier dessus… Viens, on va s’asseoir. propose-t-elle en posant à peine sa main contre son dos pour l’entraîner jusqu’à l’un des lits. Elle regrette d’avoir provoqué cet air si déboussolé sur le beau visage de celle qui est sa fille. Elle est juste terriblement inquiète pour elle mais… Elle n’a pas envie, pas une seconde que Serena puisse croire qu’elle n’a pas attendu cet instant durant toutes ces années.



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 28
MIROIR : Lucy Hale
IDENTITÉ : enoleen
A DÉBARQUÉ LE : 27/12/2017

SITUATION : Le cœur libre comme l'air, bien trop difficile à obtenir.
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar

MessageSujet: Re: I plead for an answer from you. (rebecca)   Mer 10 Jan - 19:02



And just like that my life is broken
Rebecca & Serena

«It just takes a second for my world to come crumbling down. Oh I'm sure in the distance you can hear that awful sound. How I plead for an answer, Plead for an answer from you, But if you give me and answer that just makes no sense. »
Elle avait presque l’impression d’être dans un monde parallèle, Serena. Comme si tout ce qu’elle était en train de vivre ne pouvait pas arriver. Pourtant c’était bien la réalité. Elle était bien là, face à sa mère biologique visiblement plus qu’en colère. Et elle, elle regrettait tellement d’être là. D’avoir fait tout cela, d’être si malheureuse, d’être à fleur de peau. Mais tout était sa faute et elle en était pleinement conscience. C’était pour cela qu’elle n’était pas capable de dire quoi que ce soit à Rebecca à ses premières paroles. Parce qu’elle l’avait voulu, et maintenant elle l’assumait pleinement. Dans le fond elle redoutait les questions que sa mère lui poserait, parce qu’elle n’était même pas certaine d’avoir les réponses. Tout du moins, elle ne savait pas si elle serait capable de l’expliquer à haute voix alors que c’était la première fois qu’elle la voyait, et qu’elle avait appris son existence depuis peu. Mais soudainement, alors que la jolie brune ne s’y attendait pas, sa mère avait pris une voix plus douce. Elle changeait littéralement de comportement. Elle s’excusait même d’avoir réagi si violemment avant de poser une main sur elle. Cela lui faisait bizarre, tellement bizarre. Elle relevait alors enfin les yeux vers elle, surprise, mais rassurée en même temps. Heu… D’accord, oui…[ /b] Elle alla alors s’installer avec elle et l’angoisse montait à nouveau en elle. Qu’allait-elle pouvoir lui dire. Surtout après une première prise de contact aussi négative. Mais elle devait se lancer. Elle ne pouvait pas rester là sans rien dire, ni faire. Alors après quelques instants de silence, elle reprit courageusement la parole. J’imagine bien que… Enfin que ça doit être plutôt brutal pour toi… J’avais pas prévu que ça se passe comme ça. Serena n’arrivait pas à la regarder dans les yeux. Alors qu’elle était sa mère. Mais même cela elle n’arrivait pas à le réaliser. En réalité j’avais rien prévu tout court. Et cela devait se voir, au vu de la manière dont elle lui parlait. Mais peu importe, elle faisait de son mieux, et elle était là, elle était là pour elle.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I plead for an answer from you. (rebecca)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I plead for an answer from you. (rebecca)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rebecca] Un mail et une Visite
» Marionnettiste, je veux des ficelles à mon destin ! | Rebecca
» Biographie de Rebecca Chambers
» (F) Rebecca Mader - Sorcière
» Défi pour un sourire ... {Ferdinand & Rebecca }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: Women's corner :: The Bed Rooms-