AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 RESISTE! PV Annabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 1291
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Chamelon circuit
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016

SITUATION : Avec Annabeth mais chut
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar

MessageSujet: RESISTE! PV Annabeth   Jeu 16 Nov - 14:24



RESISTE!

Combien de temps étais-je rester à l'infirmerie ? Je n'en savais rien. Ce que je savais c'est que j'avais attendu nuit et jour Annabeth, seulement celle-ci n'est jamais venu ... Lorsque je fus remis et que les gardes m'on emmené en isolement, je n'ai rien dis, je cherché juste un visage, celui de Annabeth mais elle n'était toujours pas la ... Ou était-elle ? Avait-elle quitter Ostrov Island ? Pire! était-elle malade ? Quand je suis ressorti de l'isolement, j'ai été enfermé dans ma chambre quelque jours, moi espérant toujours le retour de Annabeth mais rien à faire ... Regardant par la fenêtre, je pouvais voir la pluie tomber, un temps à vouloir se mettre une balle dans la tête ... Un temps à vouloir se mettre une belle de la tête ... J'eu un soupire, m'appuyant contre le rebord de la fenêtre, j'ai fais vivre un véritable enfer à Annabeth, je n'ai que le mot "mort" à la bouche alors que celle-ci tente de me faire sortir la tête hors de l'eau, j'ai la plus belle c*nnerie en prenant fuite dans la forêt et en frôlant la mort, si elle n'était pas la, c'est qu'elle avait ses raisons ... Annabeth a vécus aussi des moments difficiles, malgré tout elle était la, elle continue de lutter, mais moi je ne suis qu'un rocher qui l'entraîne vers le fonds. Enervé je donnais un coup de poing dans le mur, en colère contre moi-même d'avoir était aussi égoïste. Un garde entra dans ma chambre, de suite je roulais des yeux m'attendant à m'en prendre plein la tronche parce que j'avais cogné dans le mur, mais non, celui-ci me dit que c'était l'heure de l'atelier et cette fois-ci il ne fallut pas me le dire deux fois. De suite je pris les devants connaissant très bien le chemin, à peine étais-je arriver à l'atelier que je suivi les autres et au lieu de m'asseoir au sol, je m'assis à table. Sixtine m'offrit un sourire que je lui rendis, puis Annabeth arriva, je n'avais qu'une hâte, commencer cet atelier et me rattraper, il était temps que je me réveil, comme-ci mon frère m'avait aussi donné un bon coup de pied aux fesses ... D'ailleurs de son vivant c'est ce qu'il aurait fait.
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Seth Frances le Jeu 16 Nov - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 330
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Jeu 16 Nov - 18:22

I fell in love with anything self destructive.
Annaseth ღ
Les jours avaient passé depuis l'accident, et Annabeth n'était jamais retournée voir Seth. Ni durant son coma de quelques jours, ni durant sa convalescence, ni durant son isolation et toujours pas durant sa consignation en chambre. Elle voulait oublier pour ne pas souffrir, fermait les yeux aussi forts que possible pour se convaincre que ça allait fonctionner. Et certains jours, ça marchait. Certains jours seulement. Annabeth en était revenue à des ascenseurs émotionnels sauf qu'ils étaient moins puissants et que cette fois-ci, elle tentait par tous les moyens de le stopper. Le moyen en question était surtout au fond d'une bouteille, mais elle ne désespérait pas que ça passerait d'ici peu, une fois le plus gros de la tempête traversée. Après tout, tout finissait toujours par passer n'est-ce pas ? La preuve, elle avait réussi à se débarrasser de son compagnon et vivait une toute nouvelle vie. Sans doute pas plus heureuse que la précédente cependant... Le fait est qu'Annabeth passait de la culpabilité à la honte, puis au besoin impérieux de s'en sortir en laissant le reste derrière elle, sa relation avec Seth comprise. Ça ne donnerait rien, elle devait arrêter de se cramponner stupidement à toute forme d'espoir. Elle-aussi avait droit d'être heureuse, et elle n'avait pas à s'excuser pour ça. Néanmoins une peur la tenaillait au fil des jours : celui de finir par retomber dessus. Elle ignorait complètement comment ça se passerait. Avec un peu de chance, il aura compris le message et l'ignorerait pour retourner à sa dépression qu'il n'avait de toute façon jamais quittée. Avec moins de chance, il tenterait de comprendre et elle devra se montrer honnête et ferme. Quant à savoir s'il serait capable d'ébruiter leur relation pour se venger, elle préférait ne pas y penser.

Aujourd'hui était un autre jour, et la trentenaire ne voulait pas se flageller de peut-êtres inutiles. Elle improviserait au moment où leurs chemins se croiseraient, même si ça ne l'empêchait pas d'espérer que plus tard serait le mieux. Peut-être devrait-elle prendre des vacances en attendant que cette histoire se tasse ? Sûrement oui. Mais pour l'heure, elle n'avait pas d'autre choix que d'assumer son emploi du temps. Il était 14.00, son atelier débutait et les patients l'attendaient. Arrivant devant la porte, Annabeth prit un grand bol d'air et entra dans la pièce sans regarder en direction des personnes présentes. « Bonjour tout le monde. » lança-t-elle tout en se dirigeant vers son bureau. Elle avait voulu employer un ton joyeux mais à la dernière seconde, elle avait senti qu'il sonnerait faux. Du coup, elle avait opté pour un ton professionnel impersonnel. Tant pis pour la compassion. Elle eut cependant un moment de soulagement en constatant qu'il n'était pas assis sur le sol. « Aujourd'hui nous allons faire de l'origami. On commencera par quelque chose de simple mais ceux qui en ont déjà pratiqué peuvent demander à choisir un modèle plus dur. » expliqua-t-elle, toujours en évitant soigneusement de regarder son auditoire. Elle se leva ensuite vers Sixtine et lui tendit une pile de feuilles à distribuer. C'était idiot, mais la présence de la rouquine et son sourire ingénu la rassura. Tout semblait toujours si simple pour elle, alors qu'elle vivait dans un asile remplit de pervers avec aucun espoir d'en sortir. Pour le coup, elle aurait aimé être Sixtine Emerson, afin d'oublier tout le sale et le douloureux de sa vie. Annabeth revint vers son bureau et alluma le rétroprojecteur. Elle y plaça une feuille qui montrait le cheminement à suivre pour créer une grenouille capable de sauter si on lui appuyait sur l'arrière-train. « Voilà, tout est là. Je vous laisse commencer et appelez-moi si vous avez besoin d'aide. » Elle d'ordinaire si proche des patients avait opté pour une nouvelle stratégie éducative : leur autonomie pour pouvoir se barricader derrière son bureau.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1291
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Chamelon circuit
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016

SITUATION : Avec Annabeth mais chut
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Jeu 16 Nov - 19:28



RESISTE!

Le message était bien passé, Annabeth ne me jeta même pas un regard ... Enfin si ça était le cas, ce fut tellement rapide que je n'eu pas le temps de voir. Lorsqu'elle était entré son "bonjour" avait été assez sec ... Je me passé une main dans les cheveux, complètement mal à l'aise, pendant qu'elle demandé à Sixtine de distribuer des feuilles. De l'origami ... Je connaissais bien l'origami, j'en avais fait à l'hôpital pour me passer le temps avec mon frère. Annabeth venait de distribuer une feuille pour nous aider à faire une grenouille en papier, ce qui m'avait fait arquer un sourcil, non merci, j'ai eu ma dose de grenouille quand j'étais plus jeune, d'ailleurs les infirmières croyaient m'amuser en appuyant dessus pour les faire sauter, et à chaque fois elle gagné un regard las. Alors que Annabeth était parti se "cacher" derrière son bureau,  j'eu un soupire regardant ma feuille de papier, puis relevant la tête vers les autres patients qui se mettaient déjà au travail. Bon je n'allais pas me lever devant tout le monde, j'allais plutôt faire l'activité proposé, mais avec une petite touche personnel. Je pris un stylo et écrit sur la feuille "Pourquoi courir après les disparus alors que le bonheur est devant moi ?", puis je commençais à faire mon pliage et ça n'allait pas être une grenouille. Je connaissais beaucoup de forme d'origami et j'avais opté pour un papillon. Me concentrant, je ne relevais pas la tête de ma création, tout le monde venait de commencer la grenouille, de mon côté j'eu rapidement fini le papillon, c'était un origami assez simple à faire. Tout le monde était vraiment plongé dans son travail, j'en profitais pour me lever, puis j'allais en direction du bureau de Annabeth, évitant de croiser son regard, je déposais le papillon sur son bureau avant de repartir m'asseoir à ma place, j'eu alors un profond soupire.
AVENGEDINCHAINS



SPOILER

Spoiler:
 


Dernière édition par Seth Frances le Sam 18 Nov - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 330
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Ven 17 Nov - 21:32

I fell in love with anything self destructive.
Annaseth ღ
Les consignes donnés, barricadée derrière son bureau, Annabeth sortit un bouquin et se mit à lire. Définitivement, elle n'avait plus le courage de s'occuper des patients alors qu'elle avait juste envie de s'enfuir de cet endroit et de ne plus jamais y remettre les pieds. Néanmoins, sa curiosité et son besoin de savoir finirent par avoir raison d'elle et Annabeth jeta un rapide coup d’œil dans la salle. En dehors de Sixtine, elle reconnut ses habitués et... son cœur se mit à accélérer en tombant sur Seth. Finalement il était de retour. Mais impossible de savoir ce qu'il pensait, et elle était trop lâche pour vouloir le savoir. En position défensive, la jeune femme se tassa un peu plus sur sa chaise et releva son livre comme un mur entre elle et les autres. Il fallait juste attendre deux heures que l'atelier se termine et elle pourrait retourner s'enfermer dans sa chambre. Les yeux rivés sur les mots fassent à elle, Annabeth se surprit à les lire et les relire sans jamais avancer, incapable d'en comprendre le sens. Ses nerfs étaient trop à vif, et son malaise grandissait. Lorsqu'elle entendit finalement quelqu'un se lever, elle espéra se tromper sur l'identité de la personne mais un bref coup d’œil lui fit voir avec horreur que son cauchemar s'avançait vers elle. Annabeth se planqua encore plus derrière son livre, comme si elle cherchait à se fondre dans la chaise. Et à chaque pas qu'il faisait, les battements de son cœur s'accéléraient. A cette vitesse-là, elle allait finir aplati sur le sol et s'il lui adressait un mot, Annabeth se sentait capable de partir en courant. D'ailleurs, au moment il était proche d'elle, ses mains devinrent tremblantes. Mais Seth ne dit rien, et elle entendit simplement le son d'un papier touché la table. Faisant mine de rien, Annabeth attendit que le bruit de pas soit loin avant de regarder sous son livre. Elle y vit un papillon, et se remémora instantanément le jour de leur rencontre. Seth refusait de parler, alors elle lui avait donné une feuille pour qu'il puisse écrire ou dessiner. Ainsi ils avaient communiqué par feuille interposée, d'abord avec des citations puis par des dessins. Annabeth s'était dessinée avec des ailes de papillons. Était-ce en souvenir de ce jour qu'il lui avait conçu cette figure particulière ? Fixant le papillon, il lui sembla ensuite que quelque chose était écris dessus. Elle posa son livre et déplia légèrement l'origami pour lire ce qu'il y avait écris. « Pourquoi courir après les disparus alors que le bonheur est devant moi ? » Annabeth relut la phrase, cherchant à comprendre. Était-ce sa façon de lui dire qu'il allait changer ? Elle ne pouvait y croire. On lui avait déjà bien trop fait de fausses promesses pour qu'elle se montre si naïve. Et pourtant, elle crevait d'envie d'y croire. Se mordillant la lèvre, incertaine, elle finit par regarder dans sa direction, attendant... Quoi ? Une confirmation ? Annabeth ne savait plus quoi faire. Sa seule certitude, c'était qu'elle ne voulait plus souffrir. Elle connaissait bien trop ce sentiment, et elle ne le supportait plus. Le cœur en vrac, ses iris reprirent la direction du papillon. Elle se figea ensuite pendant un instant, essayant de réfléchir. Elle aurait voulu simplement oublier, ne plus ressentir le moindre sentiment. Mais elle n'y arrivait pas. Elle avait appris à connaître Seth, son histoire, son caractère, et elle en était tombée amoureuse pour ce qu'il était, et non par pitié. Elle s'était senti si bien contre lui, à partager un amour hors du commun. Attrapant une feuille, Annabeth écrit sur celle-ci avant de la plier en forme de grue. Elle se leva ensuite pour la déposer sur la table de Seth. « N'hésitez pas à en faire d'autre lorsques vous en avez fini une. » fit-elle mine d'expliquer pour justifier qu'elle se soit levée, puis elle repartit à sa place et reprit son livre. Sur le papier, de son écriture élégante, Annabeth avait écrit « Quel bonheur cherchez-vous ? » car elle avait besoin de comprendre ce qu'il attendait vraiment d'elle, d'eux, des prochains jours, de son avenir. Elle ne voulait plus être une oubliée, une abandonnée, celle qu'on met de côté dès qu'on en a plus besoin. Annabeth avait besoin d'être aimée pour les bonnes raisons, et de pourvoir elle-aussi compter sur les autres.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1291
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Chamelon circuit
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016

SITUATION : Avec Annabeth mais chut
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Sam 18 Nov - 16:34



RESISTE!

La belle brune avait souffert comme ça pour que j'en rajoute une couche, même si c'était déjà fait ... Je devais me rattraper par n'importe quel moyen, je devais aussi être honnête envers elle et j'y comptais bien. Alors comme on dit, je vais prendre le taureau par les cornes et me bouger, même si je n'étais pas vraiment direct, je voulais y aller en douceur, ce n'était pas mon genre de brusquer les autres ... Enfin si ... Mais avant et c'était surtout quand ça concerné des personnes dont je voulais me débarasser. Je pouvais me rappeler de notre première rencontre, j'avais été amené de force à l'atelier, Annabeth avait de suite pris ma défense et j'étais parti m'asseoir à même le sol, refusant de parler, refusant de participer à l'activité. C'est grâce à des citations et des dessins que j'ai communiqué avec Annabeth, je pouvais alors me rappeler du papillon qu'elle avait dessiné. A cet instant précis, je venais de m'en inspirer pour faire un papillon en origami, lui laissant aussi un message, certes un petit message, mais je n'étais pas non plus un grand bavard, c'était de même sur le papier. Alors que j'avais apporté le papillons à Annabeth, j'étais aussitôt reparti, le coeur battant la chamade, me demandant si je ne faisais pas une erreur, si il n'était pas déjà trop tard. Lorsqu'elle revint avec une feuille de papier, j'eu vraiment peur de lire ce qu'elle avait noté, seulement si je voulais connaître son choix, son avis, je devais le faire, alors je fini par baisser la tête et lire les mots qu'elle m'avait écrit. A ses paroles et à ce qu'elle m'avait écrit, j'eu un léger sourire et je choisi de suite mes prochains mots. Sur une feuille de papier j'écris "vivre avec ceux qui m'aiment", puis je chercha l'origami que j'allais faire, il devait être assez simple et rapide, je tenais vraiment à faire durer cette "conversation". Je choisi un origami en forme de coeur, lorsqu'on ouvrait celui-ci on pouvait y trouver le message, j'aimais le concept et je me mis de suite au travail. Une fois que j'eu terminé, je ne faisais même plus aux autres, j'allais vers le bureau de Annabeth, lui déposant l'origami et regagnant ensuite ma place, comme un élève en attente d'une bonne note à son devoir.
AVENGEDINCHAINS



SPOILER

Spoiler:
 


Dernière édition par Seth Frances le Mer 13 Déc - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 330
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Mar 12 Déc - 22:41

I fell in love with anything self destructive.
Annaseth ღ
L'éducatrice s'était imaginée des centaines d'hypothèses sur ce que serait leurs retrouvailles. Car bien qu'elle le fuie ces derniers jours, Annabeth avait également su que ça ne pourrait pas durer indéfiniment et qu'elle allait bien devoir faire face à l'homme dont elle était tombée amoureuse, mais avec qui elle ne pourrait jamais avoir de relations normales. Tantôt elle s'était imaginée des scènes bouleversantes qui finissaient bien, d'autres fois des crises de nerfs et d'incompréhension qui mettaient un terme à leur relation secrète. Mais à aucun moment elle n'avait songé que ça prendrait la forme de petits mots sous le couvert d'une activité d'origami pour qu'ils renouent le contact. Ça lui faisait inexorablement penser à leurs premières rencontres.

Attendant à son bureau comme une adolescente qui trépignait d'impatience d'obtenir la prochaine réponse de son amoureux potentiel, Annabeth se prenait à espérer que tout rendre dans l'ordre, que les pleurs laissent place au bonheur retrouvé et qu'elle puisse rafistoler les bris de son cœur. Elle n'en pouvait plus de vivre avec une âme divisée et suintant de tous côtés, encore moins lorsque ça rouvrait des meurtrissures qu'elle pensait fermées depuis longtemps. La trentenaire aurait aimé fermer son cœur aux sentiments amoureux afin de ne plus jamais souffrir. Mais ça lui était impossible. Annabeth était amoureuse du simple fait d'aimer. Et elle se sentait si bien avec Seth... Elle avait oublié à quel point aimer et être aimé étaient des sentiments intenses, puissants, et vecteurs d'un bonheur sans nom. Il était donc difficile d'y renoncer si facilement. Finalement, au bout d'un moment, Seth se releva pour poser un origami sur la table de l'éducatrice. Craignant la réponse tout autant qu'elle était avide de la découvrir, Annabeth n'attendit même pas que l'objet de son amour se soit rassi pour déplier le cœur et y lire ce qu'il avait inscrit. D'ailleurs, si la forme de l'origami avait déjà fait battre son palpitant plus vite et dessiné un sourire d'espoir sur ses lèvres, la phrase écrite lui arracha une larme de joie. A sa manière, Seth lui faisait comprendre qu'il l'aimait toujours et qu'il voulait sincèrement changer. Peut-être que finalement son absence et son silence l'avaient fait réfléchir ? Après tout ça avait été plus ou moins le but recherché après son besoin irrépressible de prendre de la distance pour souffrir le moins possible. Si ce triste épisode lui avait ouvert les yeux, Annabeth ne pouvait que s'en réjouir ! Mais il fallait maintenant qu'elle songe à comment elle allait lui répondre. Variant les plaisirs, la belle trentenaire opta pour une rose. Au creux des pétales, un message d'espoir et d'amour : alors aimons-nous, et vivons. C'est peut-être tout ce qu'il nous reste, mais c'est aussi le plus important ♡ Et sous une des feuilles, on pouvait également y lire : Attends-moi après le cours, je crois que nous avons besoin de parler. Ils avaient besoin de se retrouver, de se rassurer, de se dire ce qu'ils avaient sur le cœur. Ce serait même vital s'ils voulaient repartir sur de bonnes bases.

Lorsque finalement l'atelier se termina, Annabeth fut accaparée un moment par diverses patients qui avaient des questions à lui poser ou des origamis à lui offrir. Comme à son habitude et malgré son impatience de retrouver Seth, elle prit le temps nécessaire que requérait chaque âme abimée. Puis elle ferma la porte, se retrouvant en tête-à-tête avec celui qui faisait battre son cœur, et donc celui qui était aussi capable de le lui briser. « Tu vas mieux ? » demanda-t-elle alors, un sourire emprunt de douceur mais aussi avec maladresse. Annabeth ne savait pas trop comment se comporter, et ses antécédents n'aidant pas non plus, elle se contenta de rester près de lui en attendant de voir ce qu'il allait faire et ce que cette conversation allait réellement donner.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1291
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Chamelon circuit
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016

SITUATION : Avec Annabeth mais chut
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Mer 13 Déc - 19:47



RESISTE!

J'étais sur le point de perdre Annabeth à cause de mes erreurs ... A force de vouloir jouer avec la mort, j'avais pratiquement faillit mourir en dévalant une colline ... Annabeth avait été affolé, je ne mettais pas rendu compte que ça l'ateigne à ce point la ... Alors que j'avais passé des jours à l'infirmerie, pour ensuite finir en isolement, pour moi il était hors de question d'abandonner le combat. Annabeth refusé de me voir, alors j'étais venu par moi-même à son atelier, j'avais de suite pris place à une table et j'avais participé. J'avais déjà perdu mon frère, hors de question que je perde Annabeth. Aujourd'hui ça avait été atelier origami, ça me rappelait l'hôpital ... J'en avais appris diverses pliages, alors à chaque fois que je me lancé dans un nouveau pliage, j'allais l'offrir à Annabeth avec un petit mot. Le cours m'avait pas mal amusé, pour une fois j'avais réellement retrouvé le sourire, avec Annabeth c'était comme un jeu ou l'on devait rester discret, et disons que côté discrétion je m'y connaissais. A chaque fois que je revenais à ma table, j'avais un petit sourire aux lèvres, attendant que la belle revienne vers moi. A chacune de ses réponses je répondais aussitôt, à mon avis Sixtine devait soupçonner quelque chose, car j'avais bien vue son petit sourire en coin. Le dernier origami que me donna Annabeth me fit sourire, ne quittant plus celle-ci des yeux, j'attendais avec impatience que le cours se termine. Lorsque se fut le cas, j'attendis que tout le monde sorte de la pièce, Annabeth avait toujours du succès auprès de ses patients, une fois que tout le monde fut sortie, Annabeth ferma la porte de la salle. Alors que celle-ci reprit la parole, j'hochais la tête et je répondis.

-Mieux, j'ai eu le temps de réfléchir ... Et tu m'a énormément manqué ...


Je baissais la tête avant de relever celle-ci.

-Je suis vraiment désolé Annabeth, je t'ai fais du mal et ... Je m'en veux, je ne suis pas rendu compte des conséquences ... Enfin surtout des conséquences envers toi, c'était égoïste

AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Seth Frances le Dim 11 Fév - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 330
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Ven 9 Fév - 20:30

I fell in love with anything self destructive.
Annaseth ღ
Le cours lui parut durer une éternité après cela. Mais à aucun moment l'éducatrice ne montra la moindre trace d'impatience. Elle était bien trop habituée à devoir attendre et à composer avec ce qu'on voulait bien lui donner. En l'occurrence, son boulot devait avant passer ses désirs, et elle ne devait rien laisser transparaitre des émotions qui l'habitaient. Ce n'était pas la faute des autres pensionnaires si elle vivait une relation tumultueuse et destructrice avec Seth, relation qui la faisait souffrir depuis qu'il avait tenté de s'enfuir en la laissant derrière lui. Elle lui en voulait, sans pourtant y parvenir. Et c'était peut-être ça le plus douloureux. Même si son cœur était en morceaux, elle continuait de se mettre à sa place et de compatir à ce qu'il endurait, lui trouvant des excuses et le laissant revenir sans chercher à se montrer cruelle. Elle aurait pu pourtant, mais à quoi bon ? Puis de toute façon, ce n'était pas dans son caractère. En dépit de tout le mal qu'on lui avait fait dans sa vie, Annabeth continuait de se montrer empathique, préférant s'en prendre à elle-même plutôt que de faire du mal aux autres. Son ancien concubin avait été une exception. Face à une mort certaine, elle avait tout de même préféré vivre. Une décision qui la perturbait encore à ce jour. A présent, même si sa raison tentait de lui ouvrir les yeux et de lui faire comprendre que le geste de Seth démontrait avec force qu'elle devait se détacher de lui, la trentenaire était prête à lui donner une seconde chance, si toutefois c'était ce qu'il voulait. Une fois encore elle taisait ses souffrances dans l'espoir que celui qui la faisait pleurer soit celui qui sècherait ses larmes.

Une fois tout le monde partit, Seth fut le dernier patient dans la pièce. Annabeth guetta dans le couloir qu'aucun garde n'était là et qu'aucun pensionnaire ne cherche à lui parler une fois le cours terminé, puis elle ferma la porte. Il était temps qu'ils se parlent après l'absence dont avait fait preuve l'éducatrice. Car compatir ne l'avait pas empêché de souffrir, et Annabeth avait préféré l'éviter le plus longtemps possible. Une fois face à lui, elle lui demanda tout simplement comment il allait. « Mieux, j'ai eu le temps de réfléchir... Et tu m'as énormément manqué... » Voilà qui était direct et Annabeth baissa les yeux, heureuse mais incapable de laisser sortir ses sentiments après ce qui était arrivé. A vrai dire, elle espérait bien lui avoir manqué, mais devaient-ils pour autant chercher à continuer à marcher sur cette pente glissante ? Elle l'aimait, sincèrement, mais son petit cœur fragile ne pourrait pas supporter une autre déception, Annabeth le sentait. On l'avait déjà trop maltraité pour qu'elle puisse s'en sortir indemne une fois encore. Toujours en attente, incapable de savoir quoi faire et étant de toute façon trop fatiguée pour bouger, la trentenaire resta immobile. « Je suis vraiment désolé Annabeth, je t'ai fais du mal et... je m'en veux. Je ne me suis pas rendu compte des conséquences... Enfin, surtout des conséquences envers toi. C'était égoïste. » Oui, ça devait sûrement l'être. Mais sa colère et sa peine étaient tellement immense qu'elle le comprenait. Face à la même perte, ils avaient réagi différemment. Lui par l'autodestruction, elle par la recherche de la repentance. « J'imagine que... à situation désespérée, action désespérée. » fut tout ce qu'elle trouva à dire. Une manière de lui signifier qu'elle ne lui en voulait et qu'elle comprenait son geste, même si ça ne rendait pas son geste moins douloureux. Cela dit, Annabeth devait lui ouvrir. « Écoute Seth, je ne vais pas te mentir. J'ai réellement des sentiments pour toi, mais je me demande si ce n'est pas une erreur de vouloir être ensemble. Si c'est pour se faire encore plus de mal, je ne vois pas l'intérêt. Nous avons déjà notre lot de souffrances, inutile de nous en rajouter. » Seth était malade, mal en point psychologiquement, émotionnellement, affectueusement et mentalement. Annabeth devait admettre qu'elle n'était pas son antidote, quand bien même elle le souhaitait du plus profond de son cœur. Elle n'était pas un remède, et l'amour non plus. Parfois ça fonctionnait il est vrai, mais parfois non. Et Seth avait un long chemin devant lui. Il n'appartenait qu'à lui de relever la tête et de se donner une seconde chance. Mais personne ne pouvait prendre cette décision à sa place, personne, elle inclus. Elle était là pour l'épauler, mais le reste lui appartenait. Annabeth ne voulait pas que leur relation secrète soit une pression supplémentaire et ne le fasse plus sombrer. Elle n'avait pas le droit d'être égoïste et devait penser à lui avant tout. Après tout, c'était le boulot avant ses désirs. Non ?
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1291
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Chamelon circuit
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016

SITUATION : Avec Annabeth mais chut
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Dim 11 Fév - 22:29



RESISTE!

Il était temps que je me montre fort, que je cesse de pleurer sur mon sort, mon frère était décédé, oui, j'en souffrait énormément, mais je devais cesser de faire souffrir les autres. Aaron n'aurait pas aimé me voir mourir à petit feu, en voyant Annabeth, il m'aurait de suite dit "allez frangin fonce" ... Lors de cette activité, j'avais prouvé à Annbeth que je voulais me rattraper, je lui avais fait passer des messages, et à présent j'attendais que tout le monde sorte de la salle, pour pouvoir discuter avec celle-ci. Celle-ci me demanda comment j'allais, je lui dis la vérité, car oui j'allais mieux et j'avais largement eu le temps de réfléchir. Je pus voir Annabeth baisser les yeux ... Etais-ce mauvais signe ? Celle-ci semblait comme fatigué, lasse ... A nouveau je repris la parole. C'était bien la première fois que je parlais autant à coeur ouvert, moi qui reste toujours assez solitaire, voir même distant, alors ce jour devait été vraiment unique, en même temps, j'étais face à une femme unique et j'avais des sentiments très forts pour elle. Finalement la belle brune repris la parole, je fus assez étonné par ce qu'elle me dit ... D'ailleurs je m'en mordis légèrement la lèvre, gêné par mes actes.

-Encore une fois Annabeth je suis désolé, je n'ai pas réfléchi sur le moment


Après je n'étais pas dans un hôpital psychiatrique pour rien ... Si j'y étais, c'est que j'avais des problèmes, et pas forcément des problèmes de santé physique. Finalement je compris ce qu'elle venait de me dire, puis Annabeth repris à nouveau la parole. Ce que me dit Annabeth fut comme un coup de couteau en plein coeur, je du m'asseoir pour digérer l'information ...

-Je ... Je ...

Puis je relevais la tête invitant Annabeth à s'asseoir sur la chance en face de main, prenant ses mains.

-Annabeth j'ai fais des erreurs j'en suis conscient, j'ai eu beaucoup de mal à me réveiller, j'ai été long, même trop long ... Mais ta force, ton courage m'a redonné l'envie de vivre, tu es comme mon nouveau souffle, une partie de mon coeur ... Je te laisse prendre ta décision, je veux seulement que tu sois heureuse, parce que je t'aime de ton mon coeur et de toute mon âme
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 330
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   Lun 12 Fév - 19:12

I fell in love with anything self destructive.
Annaseth ღ
Chaque parole qui sortait de sa bouche l'écorchait. Car Annabeth était bien consciente d'à quel point ses mots étaient difficiles à entendre, et donc à dire. Il s'agissait d'une rupture, alors qu'importe la manière d'aborder le sujet, ça serait douloureux. L'éducatrice était aussi consciente que ça pouvait rendre Seth instable, et les choses bien pires pour lui. Mais elle était en même temps convaincue qu'il valait mieux couper tout de suite ce qui était source de blessures, plutôt que de continuer de foncer droit dans le mur. Et puis, si jamais la transition se passait de manière trop problématique, elle pourrait toujours demandé une mutation, ou prendre de longues vacances le temps que toute cette histoire se tasse. Dans tous les cas, ce qui était réellement important, c'était que lui comme elle puissent oublier cette folie passagère et repartent sur de bonnes bases. Ils avaient déjà leur lot de souffrances, inutile d'en rajouter. « Encore une fois Annabeth, je suis désolé. Je n'ai pas réfléchi sur le moment. » Oui, elle le croyait. Mais on ne pouvait pas retourner en arrière et le mal était fait. Et c'était peut-être égoïste, mais la trentenaire ne supportait plus d'avoir le cœur brisé par les hommes. Elle demandait juste une relation stable et saine, dans laquelle elle pourrait aimer et être aimée en retour. Une relation qui lui permettrait de s'épanouir, et dans laquelle elle promettait de prendre soin de l'élu de son cœur. A la place de quoi, la jolie trentenaire semblait simplement attirer ceux qui la faisaient souffrir, qu'ils le fassent exprès ou non. Or, elle ne pouvait plus vivre comme ça. Définitivement plus. Sinon elle allait devenir folle à son tour, et qui sait de quoi elle serait capable à ce moment-là... Aussi, elle s'excusa de devoir prendre cette difficile et douloureuse décision, mais elle y était obligée. Seth se laissa finalement glisser sur le sol, affecté par cette conversation qui prenait un détour auquel il ne s'y était pas du tout attendu. « Je... Je... » Annabeth se détestait tellement de lui faire ça... Comme s'il n'avait pas déjà assez souffert ! Mais elle devait voir à long terme et prendre la décision qui s'imposait pour leur bien à tous les deux. Elle s'était déjà bien trop égarée et avait déjà bien trop laissé ses sentiments mener la danse dans cette relation qui n'aurait jamais dû dépasser le cadre professionnel. « Je sais que... Ce n'était pas exactement ce à quoi tu t'attendais mais... j'espère que tu comprendras que je fais ce choix uniquement dans notre intérêt à tous les deux... » fut tout ce qu'elle trouva à dire pour rendre cette rupture plus douce, du moins l'espérait-elle. Car très franchement, existait-il une façon de rompre sans blesser l'autre ? Hésitant si elle devait rester près de lui ou s'en aller et le laisser à ses réflexions, Seth aida sa décision en relevant son regard vers elle et en lui demandant de s'asseoir. Silencieusement et prête à recevoir ses supplications pour qu'elle change d'avis ou des mots pas forcément aimables qu'il avait à lui adresser, Annabeth s'installa sur la chaise face à lui. A son grand étonnement, Seth lui prit les mains et plongea son regard profond dans le sien, lui ouvrant son cœur comme jamais la trentenaire ne s'y serait attendue. « Annabeth, j'ai fais des erreurs j'en suis conscient. J'ai eu beaucoup de mal à me réveiller, j'ai été long, même trop long... Mais ta force, ton courage m'ont redonné l'envie de vivre. Tu es comme mon nouveau souffle, une partie de mon cœur... Je te laisse prendre ta décision, je veux seulement que tu sois heureuse, parce que je t'aime de ton mon cœur et de toute mon âme. » Alors là, les bras lui en tombaient. Surprise, et encore c'était un euphémisme, Annabeth se contenta de l'observer comme une idiote, mettant du temps à comprendre ce qu'il était en train de faire et de lui dire. Puis elle comprit, et sa réaction on ne peut plus responsable et mature la laissèrent sans voix. De toute façon, qu'aurait-elle pu dire après ça ? Annabeth sentit des larmes lui monter aux yeux, mais avant qu'elles ne la trahissent, elle tira sur les mains de Seth pour l'attirer à elle. Si l'éducatrice avait tenté de faire taire ses sentiments et de reprendre le chemin de la raison, l'attitude de Seth lui faisait comprendre qu'il avait changé, réellement. Et puis elle aurait tout le temps de regretter plus tard. En attendant, elle captura ses lèvres avec avidité avant de le plaquer contre le mur. Quoi qu'elle en dise et qu'importe les excuses qu'elle se trouvait pour se dissuader qu'elle n'avait rien à faire avec un patient, Annabeth était tout simplement folle amoureuse de Seth. Elle lova son corps contre le sien, l'embrassant passionnément et jusqu'à en perdre haleine. Elle était fatiguée de souffrir et de lutter. Au diable tout le reste ! Annabeth voulait simplement être heureuse et se sentir exceptionnelle, au moins pendant l'espace de ce moment sortit hors du temps. Sa meilleure réponse était finalement de lui montrer tout ce qu'elle avait dans le cœur par des gestes, et de ceux-là, Annabeth n'allait pas en manquer.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: RESISTE! PV Annabeth   

Revenir en haut Aller en bas
 

RESISTE! PV Annabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une erreur qui aurait pu être fatale [Pv: Annabeth et Leyna]
» Annabeth Chase {Livre}
» J'épouse, Je sort, Je trucide
» Là-bas, aux confins de l'Indu-Kush... une tribu qui résiste
» 01. L'amitié résiste à tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House-