AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 leann ∆ SWEET DESILLUSIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 26
MIROIR : emma roberts.
IDENTITÉ : anesidora (emily).
CRÉDITS : killer from a gang (av)
A DÉBARQUÉ LE : 14/11/2017

SITUATION : célibataire depuis peu.
EST ÂGÉ DE : vingt-six tours du monde imaginaires.
avatar

MessageSujet: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mar 14 Nov - 21:47


Leann E. Fawkes
bringing the pieces from the past together

identité : Leann Ea Fawkes. Ce sont les lettres qui s’étalent en lettres grasses sur mes papiers. Ils mentent. L’imposteur involontaire derrière ce patronyme, c’est moi. surnom : Ea, c’est beau, c’est concis. date et lieu de naissance : Née le 16 septembre 1991 à l’hôpital de Penrith, qu’on m’a dit. Mes parents ont longtemps caché la véritable date, le dernier jour d’août de la même année, et le lieu de naissance. Après tout, Penrith, ça sonnait mieux qu’Ostrov Island. âge : Vingt-six années égrenées trop vites pour les voir passer. nationalité et origines : Anglaise ayant toujours vécu en France. situation maritale : Célibataire depuis peu, j’ai retiré la bague de fiançailles en signant le contrat qui me lie à l’hôpital. orientation sexuelle : Hétérosexuelle, sans l’ombre d’un doute. Pas besoin de s’attarder sur les courbes de ces femmes, je leur préférerai à jamais une virilité toute masculine. occupation : Infirmière. Une aide incontestable pour les patients, pleine d’énergie. Ceux qui se plaignent de ma brutalité et de ma désinvolture ? Bah, ce ne sont que des dégénérés après tout. ancienneté à ostrov island : À peine débarquée sur l’île. Les bagages à l’entrée du bâtiment, un habit de travail neuf sur les épaules. maladie(s) : La génétique m’a laissé un petit cadeau empoisonné dans la tête. Cyclothymique non diagnostiquée. avatar : Emma Roberts. groupe choisi : Narcissus Poeticus. principaux traits de caractère : Énergique, exubérante, joyeuse, sociable, imaginative, maline. Lunatique, rancunière, fonceuse, rapidement découragée, peu ouverte d’esprit, capricieuse, égoïste. Comportement rapidement influencé par la cyclothymie.

Facts about me ∆ Sans avoir jamais mis les pieds en Angleterre, je parle la langue du pays impeccablement, à force de discuter avec mes parents. Il m’arrive cela dit de placer des mots étrangers ou mimer un accent exacerbé pour faire l’intéressante. Quand ça me chante. Enfant unique et ça me va très bien comme ça. Sans être une miss je-sais-tout, j’aime parler, et l’assume. Vous pourrez peut-être en placer une, si on en vient à parler d’un sujet qui me passionne. Fan incontestée des Disney. Et d’Harry Potter. Et tout ce qui touche de près ou de loin aux boules de Noël. Cherchez pas à comprendre. J’apprécie la photographie, j’ai pu fourrer un appareil pro dans mes valises avant de sauter dans le train. Je tiens relativement mal l’alcool, dommage d’être à deux doigts du problème de l’addiction. Je vais noter autant de choses que possible sur mon séjour dans l’hôpital. La peur de l’oubli avant tout. La bonne santé de mes patients me passe par-dessus la tête, ou presque. Il y a cinq mois j’aurais eu honte de ces pensées et pourtant, savoir que ma mère vient de là – et par extension, moi – me révulse viscéralement. Peut-être que ces gens payent aussi le brusque départ de mon fiancé. Je ne sais pas.
back to the damn place
La route est longue, jusqu’à Ostrov.
Y’a la pluie d’octobre qui s’abat sur la vitre et je la vois sans la voir, mon regard s’est perdu quelque part au loin. Le monde s’est réduit à une espèce de vague enragée, grisâtre. L’eau de la mer se confond avec l’horizon et l’eau du ciel fait trop de ploc sur le toit pour savoir les compter. J’entends les coups sourds sur notre carriole, qui couvrent les pétarades du moteur, surplombent la musique crachotée par une vieille radio. Mes yeux dérivent, je vois l’arrière du crâne du conducteur. Son regard à lui perce la route, j’arrive pas à capter son attention. Ses cheveux font la frontière avec une peau grasse. C’est peut-être parce qu’il savait que j’allais voir sa calvitie qu’il a fait la gueule tout à l’heure, quand j’ai préféré monter à l’arrière.
Je ferme les yeux un instant.
Y’a le tambour qui gronde.
La route qui tangue.
La réalité qui tangue.
Les souvenirs qui grondent.


Je suis de retour dans la cuisine à Lille, j’ai six ans. Y’a mon père près des fourneaux, il sort les cookies du four. Le chocolat a envahi la pièce, en pépites noires, dans l’air, dans nos bouches. J’ai mes dix petits doigts posés sur la table, la tête qui dépasse la nappe tant bien que mal. Mes lèvres s’éprennent d’un sourire, mes pieds sautillent sur le sol froid. « Leann, tes mains, tu sais bien. » Papa a l’air faussement sévère, je glousse. Je les regarde, ces mains, et hoche la tête. Faut les laver !
L’odeur du savon se mêle au chocolat. L’acidité de la citronnelle. Ça sent bon la maison.


Je fais un bon en avant. J’ai douze ans. On est entourés des caisses du déménagement, et j’ai les fesses royalement posées dessus. Passer de Lille à Nantes ne m’a pas spécialement réjouie, pas si ça signifiait perdre d’un coup toutes mes amies, et je fais la gueule à mes parents depuis quelques semaines déjà. Y’a la tête du père qui se pointe dans le bout du cadre, et il me fixe d’un air exaspéré. « Leann, dépêche, il y a encore cinq piles à sortir du camion. » Je soupire et bascule à l’horizontale. C’est vrai que notre hall d’entrée grand comme celui d’un aéroport ne donne qu’une vague impression du reste de la villa, et qu’il me fait de l’effet. C’est vrai qu’on va être bien, dans cette baraque.
Et puis je me rappelle qu’il va falloir meubler tout ça, et je pousse un long soupir.


J’ai pile seize ans, et je danse sur le canapé avec un boa fuchsia sur les épaules. Les amies se trémoussent à mes pieds et la musique bat dans la salle, on doit être une trentaine. Le thermostat se réchauffe de nos corps entassés. Les gens m’acclament et je ris, je tape gentiment du pied les personnes qui veulent me rejoindre. La fête se passe chez moi, c’est moi la reine de la soirée, donc je vois pas pourquoi je laisserais quelqu’un d’autre partager la scène. Sauf s’il s’agit d’Antoine, le mec que je vise depuis des semaines. Je le vois près du bar, et y’a un petit sourire qui se glisse sur mes lèvres. Je vais peut-être laisser le divan, tout compte fait.


J’ai vingt-trois ans. Les vivats de toute la promo retentissent à mesure que les verres de shoot se vident. J’ai la gorge en feu et la vison qui se brouille, pourtant je continue sans arrêt d’engloutir l’alcool. Je repose bruyamment le sixième verre sur le comptoir, et y’a mon poing victorieux qui fend l’air. Les félicitations et les sifflets reprennent de plus belle, tandis que je sens un sourire béat s’étaler sur mon visage. Je me lève d’un petit bon joyeux. La salle bouge trop rapidement, j’arrive pas à me fixer sur un point, et ça me trouble. Ce n’est qu’en voyant mon petit-ami que je me fends d’un large sourire, prête à le rejoindre. Un pas devant l’autre, ou plutôt en diagonale, ils dansent la gigue sur le sol. Je tombe sur Loïc plus que ne l’enlace, les relents de vodka se mêlent à nos souffles. Je serai probablement à ramasser à la petite cuillère demain mais pour l’instant, on peut bien profiter tous les deux de cette soirée. « Joyeuse diplomation, belle infirmière. » Je ris. « T’as hâte de me voir avec la blouse toute rose et la seringue, hein ? »


J’ai toujours vingt-trois ans. Deux mois sont passés et les cartons engloutissent le petit appartement, notre appartement. Mon regard glisse jusqu’à l’homme au fond de la pièce, et j’esquisse un sourire. On a enfin trouvé un endroit où se poser malgré les desideratas de chacun qui nous ont bien compliqué la vie. Mon œillade appuyée fait relever la tête de l’homme. Il suffit d’un seul haussement de sourcil pour qu’il me rejoigne.


J’ai vingt-six ans. Les larmes contenues me troublent la vision et, avec les doigts qui tremblent plus que de raison, c’est devenu impossible de lire la lettre. Toute seule sur le canapé, je fixe l’écriture serrée de mon fiancé. Ex ? Mon regard se pose sur la bague argentée à mon annulaire. Trois secondes plus tard, je me plonge à nouveau sur la feuille froissée.
Leann,

Tu as décidé de partir à la recherche de cette femme. Ça a été ton choix et je ne te retiendrai pas. Mais tu t’es pas rendu compte, que depuis que tu connais la vérité je vis aux côtés d’un fantôme ? Tu avais à peine appris son existence que tu étais déjà près d’elle on dirait, perdue dans cet endroit à des kilomètres d’ici. Ça fait des mois qu’on a plus passé une soirée à nous deux, ni parlé plus de dix minutes, ou juste discuté ensemble. On se redécouvrait dans le lit parfois, quand tu te souvenais de mon existence, et c’était tout.
Et puis ce boulot, bordel. Tu comptais me l’annoncer quand, avant ou après avoir pris le train pour l’Angleterre ? Je pense que tu seras mieux sans moi.

J’espère que tu trouveras ce que tu cherches.
Garde la bague je t’en prie.

Loïc.


Ce qui l’a fait partir s’est passé deux mois avant, j’ai alors encore vingt-cinq ans. Je comprends enfin. Le feu crépite dans l’âtre, à Nantes, et mes parents me font face. J’ai le regard perdu dans le vide. Inexpressif. Je comprends, sans le vouloir. Serait-ce possible de rembobiner les vingt dernières minutes ? Je ne sais pas. Je sais pas. Mes paupières se ferment, je peux sentir la chaleur poser ses doigts sur mon dos, le feu envahir mes pensées. Laisse-le t’envahir, Leann, embrase les souvenirs. Je ne veux plus entendre ce que disent mes parents, là, juste devant moi. Je sais même plus pourquoi ils me l’ont annoncé, d’ailleurs. Sûrement parce que j’avais encore fouiné dans les dossiers de mon père pour chercher une info, et que je suis tombée sur un truc compromettant. « Leann, tu entends ? » C’est ma mère qui vient de parler. L’émotion la fait trembler, on peut le sentir. Je n’ouvre toujours pas les yeux. Laisse le feu t’avaler. Le feu, il avale les voix, les révélations, les mots. Il dévore la nuit.
Et quand il a tout emporté, je me lève. Coquille vide. Je me lève et je pars.
La porte claque.



La voiture roule jusqu’à Ostrov. Même au beau milieu d’une tempête maritime, je peux toujours ressentir le tango des flammes. Cette façon désespérée que j’avais de lui servir de partenaire de fortune. J’en avais besoin, je crois, pour avaler tout ce qu’on m’a dit ce soir-là. Mon père, qui n’était pas mon père. Ma mère, qui n’était pas ma mère. Toute cette vie que j’avais bâtie avec soin, elle était… fausse. Je ne suis pas la fille des Fawkes. Je ne suis pas la fille du chirurgien renommé ni de la talentueuse avocate. Je… Qui suis-je ? Juste l’enfant qu’ils ont volé ? Enfin, volé… Adopté avant d’avoir pu être mis à l’orphelinat, mais ça revient au même. Celui qui m’a mis au monde en a profité pour prendre le bébé avec. Bidouiller dans les dossiers administratifs ne s’est pas révélé être si compliqué avec l’aide de sa femme.
Et maintenant me voilà en route vers un avenir inconnu. Vers un travail dont je ne veux pas. J’ai toujours la lettre de Loïc sur moi, elle est écrasée entre le tissu de ma poche et un paquet de chewing-gum mal fermé. Je sais pas pourquoi je l’ai prise dans ce voyage, peut-être que c’était juste pour me rassurer. La bague de fiançailles aussi comprime un cercle parfait sur le papier.
Quand je serai entre les murs de l’hôpital, engagée pour mes talents d’infirmière et probablement désespérée par les journées répétitives, je pourrai relire ces mots pour ne pas me décourager. Je ne suis parvenue à dénicher aucune info en deux mois de recherches de l’autre côté de la Manche. L’aide de mon père n’a pas été utile non plus puisqu’il n’avait pas le nom de la patiente. Juste la photo cornée d’une femme austère. Même en étant déterminée à la trouver, je ne peux me leurrer sur les probabilités de réussite.

Alors au final, j’sais pas trop ce que je viens foutre ici. Retrouver une génitrice, certes, et… ensuite ?
Y’a la pluie sur la vitre qui m’oppresse. Pas sûre d’obtenir un jour la réponse, je suppose qu’on avisera en temps voulu.
Je me pelotonne dans le fond de mon siège, calée entre la portière et le dossier. Pieds sur la banquette comme une gamine. Je sais pas ce que je fous ici.

La route est longue, jusqu’à Ostrov.


anesidora
prénom : Emily. âge : Tu multiplies cinq par deux, puis tu enlèves huit, tu multiplies par dix, tu ajoutes un, tu divises le tout par trois, tu additionnes ça avec neuf et peut-être que t'auras le bon chiffre. type de personnage : Inventé ! d'où connais-tu le forum ? De mon super-pouvoir télépathique, héhé. comment le trouves-tu ? Classe as-tu lu le règlement ? Peut-être, je sais pas... 'votre avis ? autre chose à dire ? Ziéééééjknfkndfdfdj (c'est ma fabuleuse intelligence qui parle, là). J'vous n'aime


Code:
<t>emma roberts »</t> <ps>leann e. fawkes</ps>




Dernière édition par Leann E. Fawkes le Dim 19 Nov - 23:07, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 139
MIROIR : Tyler Joseph
IDENTITÉ : Dragon
CRÉDITS : ©STACE. ++ ©endlesslove
A DÉBARQUÉ LE : 21/08/2017
better than the drugs
SITUATION : il transporte quelques histoires, mais elles commencent à se faire vieilles et à s'estomper un peu.
EST ÂGÉ DE : il a 25 ans dans les os.
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mar 14 Nov - 22:14

REBIENVUE, CRAPULE !!! yeah

Han la la mais t'es bg partout, toi, décidément drama
J'suis trop la joie que t'aies craqué pour ton DC
J'ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner tout ça !
Tu me réserves des liens, dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 634
MIROIR : phoebe tonkin
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 13/03/2015

SITUATION : jensen, where are u, now that i need you?
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mar 14 Nov - 22:51

Rebienvenue

_________________
I wish I was in love but I don't wanna cause any pain, and if I'm feeling like I'm evil, we've got nothing to gain. minori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 26
MIROIR : emma roberts.
IDENTITÉ : anesidora (emily).
CRÉDITS : killer from a gang (av)
A DÉBARQUÉ LE : 14/11/2017

SITUATION : célibataire depuis peu.
EST ÂGÉ DE : vingt-six tours du monde imaginaires.
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mar 14 Nov - 23:33

Clyde : HAN, MERCIIII yeah yeah
On a la classe ou on l'a pas Merci Piper pour les conseils mode
Oue, l'envie d'se dédoubler était trop forte
Bah oui, tout plein de liens, à la pelle yeah

Merciii Violet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 1558
MIROIR : la parfaite carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
They think I m insane, they think my lover is strange but I don t have to fucking tell them anything
SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mer 15 Nov - 3:04

Han Emma Roberts est tellement belle

Rebienvenue à toi avec cette jolie infirmière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 299
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mer 15 Nov - 10:14

Rebienvenue avec cette jolie demoiselle et amuse toi bien avec elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1724
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/XynPapple
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016

SITUATION : célibataire, au coeur brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 27 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mer 15 Nov - 10:32

yeah une collègue infirmière (pour ania )
et c'est quand tu veux pour d'autres conseils mode rebienvenue parmi nous en tout cas (j'me trompe ou tu as fini ta fiche ? )

_________________
IF YOU WANNA GO TO HEAVEN
YOU SHOULD FUCK ME TONIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 75
MIROIR : Emmy Rossum
IDENTITÉ : A-H
CRÉDITS : A-H
A DÉBARQUÉ LE : 02/10/2017
I have dreamt of a place for you and I; no one knows who we are there. All I want is to give my life only to you. I&#39;ve dreamt so long. I cannot dream anymore. Let&#39;s run away, I&#39;ll take you there...
SITUATION : tourmentée sentimentalement
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mer 15 Nov - 12:58

HEEYYY ! yeah

Rebienvenue avec cette jeune demoiselle

Très bon choix de vava ! et le prénom
WELCOME
Bienvenue à Ostrov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 26
MIROIR : emma roberts.
IDENTITÉ : anesidora (emily).
CRÉDITS : killer from a gang (av)
A DÉBARQUÉ LE : 14/11/2017

SITUATION : célibataire depuis peu.
EST ÂGÉ DE : vingt-six tours du monde imaginaires.
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mer 15 Nov - 15:12

Nini : Ouep, c't'une bien belle beauté
Mercii ! in love

Annabeth : Merci !

Piper : Yeah :bromance: Merci ! (bientôt, encore des relectures et quelques changements à faire )

Marmar : Merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 61
MIROIR : Barbara Palvin
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : DANDELION
A DÉBARQUÉ LE : 02/11/2017

SITUATION : "Mante Religieuse"
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Mer 15 Nov - 18:38

Emma !!!! Bon choix
Rebienvenue du coup!
Et j'adore ton histoire!!


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 26
MIROIR : emma roberts.
IDENTITÉ : anesidora (emily).
CRÉDITS : killer from a gang (av)
A DÉBARQUÉ LE : 14/11/2017

SITUATION : célibataire depuis peu.
EST ÂGÉ DE : vingt-six tours du monde imaginaires.
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Jeu 16 Nov - 0:34

Merciiii Vik !! yeah
(l'histoire, elle est en réécriture totale pour l'instant )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 53
MIROIR : François Arnaud
IDENTITÉ : Juju
A DÉBARQUÉ LE : 01/10/2017
SITUATION : Celibataire
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Jeu 16 Nov - 10:28

Bienvenue parmi nous
bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 70
MIROIR : Chris Pine
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Toaster
A DÉBARQUÉ LE : 21/08/2017

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Sam 18 Nov - 14:09

JE PENSAIS AVOIR DIS BIENVENUE




Bon bah désolé Ta fiche est vraiment cool De ce que l'on peut déjà en lire J'espère d'ailleurs pouvoir en lit plus bientôt Courage pour la suite Tu claques

_________________
House of memories
If you're a lover, you should know, the lonely moments just get lonelier the longer you're in love, Than if you were alone, memories turn into daydreams become a taboo.(c)lazare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 26
MIROIR : emma roberts.
IDENTITÉ : anesidora (emily).
CRÉDITS : killer from a gang (av)
A DÉBARQUÉ LE : 14/11/2017

SITUATION : célibataire depuis peu.
EST ÂGÉ DE : vingt-six tours du monde imaginaires.
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Sam 18 Nov - 20:26

Han, merci vous deux
J'essaie de pas trop traîner
Et re-merci C'est Zach qui claque sa mère en chaussettes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 139
MIROIR : Tyler Joseph
IDENTITÉ : Dragon
CRÉDITS : ©STACE. ++ ©endlesslove
A DÉBARQUÉ LE : 21/08/2017
better than the drugs
SITUATION : il transporte quelques histoires, mais elles commencent à se faire vieilles et à s'estomper un peu.
EST ÂGÉ DE : il a 25 ans dans les os.
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Dim 19 Nov - 13:52

Purée c'est beau
T'écris comme un dieu drama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 637
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/alaska
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans pour le moment, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Dim 19 Nov - 22:53


Félicitations !

J'adore ton histoire omg     ta façon d'écrire, l'idée qu'elle soit née ici,
tout tout tout in love il nous faudra un lien entre collègue bon jeu


Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
I NEED SOMEONE
ON DAYS LIKE THIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 26
MIROIR : emma roberts.
IDENTITÉ : anesidora (emily).
CRÉDITS : killer from a gang (av)
A DÉBARQUÉ LE : 14/11/2017

SITUATION : célibataire depuis peu.
EST ÂGÉ DE : vingt-six tours du monde imaginaires.
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Dim 19 Nov - 22:57

Clyde : Moh Merci toi, c'trop gentil drama Comme un dieu, t'y vas fort toi

Et merciiiiiiii pour la validation in love in love Quand tu veux pour le lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 34
MIROIR : Sophia Bush
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : (c) jeunepadawan
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2017
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   Lun 20 Nov - 21:59

    Mille ans après, rebienvenue avec ce beau personnage !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: leann ∆ SWEET DESILLUSIONS   

Revenir en haut Aller en bas
 

leann ∆ SWEET DESILLUSIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-