AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 126
MIROIR : Jack Falahee
IDENTITÉ : Yusteen
CRÉDITS : solaris
A DÉBARQUÉ LE : 30/04/2016

SITUATION : haunts me like a ghost (violet)
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)   Dim 22 Oct - 15:54

watch my soul speak,
you let the meds talk
Jensen & Kyle

Les dés roulaient entre mes doigts, les yeux rivés dessus pour ne pas risquer d'en perdre un, de perdre un de mes conseillers, avec un seul dé en moins, les résultats pourraient se fausser, je ne saurais comment réagir, certaines personnes en avaient déjà été témoin, je me bloquais, je hurlais, je ne savais même pas ce que je faisais. Aujourd'hui le temps n'était pas clément, ils m'avaient conseillé de rester à l'intérieur, ce que je fis sans rechigner, ils me donnaient toujours des bons conseils de toute manière, aller à l'encontre de leurs choix pourraient m'être fatal, les autres devraient en faire autant, parce que ce n'est pas en calculant une vie qu'on réussissait à quelqu'un. En calculant une vie, on arrivait ici. Moi le seul truc que je préparais était mon évasion, mais je n'en avais informé que mes dés et une autre personne qui m'aidait, je le promettais de le faire avec lui, mais je n'avais que de la place pour emmener Violet avec moi, à trois, on se ferait trop vite repérer et il faudrait voir un plus gros plan. Nous verrons en temps voulu, il se faisait long, mais il arrivera et je retournerais à ma vie d'avant, celle où je me plaisais bien mieux, où j'avais un boulot, des amis. Ici je n'avais que Violet. On me bourrait de médicament qu'on changeait tous les mois sans raison, parce que je n'étais pas malade, qu'il n'y avait rien à trouver ou à soigner. Je traînais des pieds dans un couloir vide, où les bruits de mes dés qui s'entrechoquaient faisait écho avant de m'arrêter en entendant quelqu'un. Je restais confus quelques secondes, essayant de me cacher du mieux que je pouvais après avoir lancé mes dés pour savoir si je devais faire face ou non. Puis finalement, mon œil curieux se baladait, j'observais ce qu'il y avait, ce qu'il se passait avant de me tendre devant la personne. Changement de plan, je faisais l'inverse, je faisais face.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 59
MIROIR : François Arnaud
IDENTITÉ : Juju
A DÉBARQUÉ LE : 01/10/2017
SITUATION : Celibataire
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar

MessageSujet: Re: watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)   Sam 28 Oct - 11:11


  Kyle & Jensen

watch my soul speak, you let the meds talk

 

 
Je me pose dans l'un des couloirs de l'hôpital à l'abri des regards du moins c'est ce que j'essayais de faire. Ce n'est pas vraiment facile ici pour se trouver des coins tranquilles, bien au contraire. Il me semble qu'ici est bien le seul endroit calme et tranquille que j'ai trouvé depuis que je tourne dans les couloirs pour faire cela, Car oui, les gardiens ont fouillé, je ne sais pas combien de foi ma chambre pour y trouver des objets tranchants pour m'avoir très souvent vue en train de me scarifier, mais ils n'ont, jamais rien trouver et pour temps il n'y a pas plus simple comme cachette en réalité, mais non ils ne vont jamais été cherché là.

C'est comme cela que je me retrouve ici aujourd'hui, je suis bien installé entre deux murs. Je ne sais pas ou du moins je ne sais plus depuis combien de temps, je suis là, mais en tout cas je me sens merveilleusement bien, mieux, tellement mieux. C'est un bruit de pas loin de moi qui me fait relever la tête curieusement pour voir qui est là, mais surtout pour voir qui s'est en particulier si c'est un gardien et pouvoir cacher mes bras et la lame, rapidement, a cas que ce soit le cas. Je pose mon regard sur quelqu'un. Je grimace laisse tomber mes bras avant de sourire joyeusement rendant compte que ce n'est pas un des gardiens, mais bien un patient comme moi.
Je le connais du moins c’est une façon de parler, je continue de le regarder avec curiosité cette fois, me demande pourquoi il est là, mais surtout, je grimace à son regard sur moi alors je lui demande.

- Qu’est-ce que tu fais là ?

Je fronce les sourcils sachant très bien que ce n'est pas la première fois qu'il me voit faire cela alors je me suis mis à rougir avant de baisser la tête comme un enfant pris sur le fait accomplie.

AVENGEDINCHAINS
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 126
MIROIR : Jack Falahee
IDENTITÉ : Yusteen
CRÉDITS : solaris
A DÉBARQUÉ LE : 30/04/2016

SITUATION : haunts me like a ghost (violet)
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)   Dim 29 Oct - 21:32

watch my soul speak,
you let the meds talk
Jensen & Kyle

Perturbé lors de mes recherches, dans ma quête vers la sortie, vers un endroit magique qui me guiderait dans un autre monde que celui-ci. Ça ne se produirait pas si je n'étais pas entouré de fou, si mes parents avaient préféré m'enfermer dans un lieu paradisiaque plutôt que ce lieu lugubre. Si seulement les médicaments avaient le goût de friandise, mais ça n'en était rien et ils retournaient la tête, ce n'était pas quelque chose de sain, les derniers que je prenais m'étouffaient, me donnaient la sensation de mourir asphyxier, je ne connaissais pas les composants de ceux-ci, ils ne voulaient pas me répondre et me forçait à avaler ces conneries. Sauf que si je m'y opposais trop longtemps, il passait à la méthode forte, ils me torturaient pour le plaisir, pour quelque chose de tout sauf productif et utile. Je restais derrière ce mur, caché du bruit qui grattait mon tympan, jamais je ne devais me faire repérer, parce que si un garde me voyait dans un de ces endroits alors que j'avais signalé être dehors, alors je me ferais tuer ou pas loin. Ils étaient capables de tout dans cet hôpital. Je relançais les dés, pour savoir s'ils étaient sûr, généralement ils n'avaient qu'un avis, je ne redemandais pas et j'exécutais, cette fois et sans doute pour la première fois, ils changeaient d'avis. Fini de rester caché, je me levais en me tendant devant le bruit, cette personne. Je fronçais les sourcils, son visage me disait quelque chose, trop fortement. Mes yeux tombaient jusque ses bras, puis j'inspirais en bloquant ma respiration. À quoi il jouait, sur quoi j'étais tombé ? Ce n'était pas la première fois, pas la première fois que je ne savais pas quoi faire, que je restais les bras ballants devant ce spectacle désastreux. Les mains tremblantes, je m'accroupissais sur le sol, lançant mes dés pour savoir que faire ; spectateur ou acteur ? Impair, agir. « Non, non. Toi qu'est-ce que tu fais là !? » Dans tous les sens du terme, pourquoi ses bras, pourquoi sa présence, pourquoi il était seul. Trop de questions qui me donnaient mal au crâne. « Tu cherches quoi en faisant ça ? C'est carrément inutile, ça t'apportera jamais rien ! » Que des marques qui resteront à vie, des choses qui lui donneront envie de recommencer. « Puis en plus tu t'caches, ça te donne un air de faible, bordel, c'est décevant. » Je ne savais pas quoi dire, ça sortait et j'avais pas l'impression de maîtriser, c'était pas si pire, mais le ton que j'employais était égal à celui que j'utilisais envers le personnel.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 59
MIROIR : François Arnaud
IDENTITÉ : Juju
A DÉBARQUÉ LE : 01/10/2017
SITUATION : Celibataire
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar

MessageSujet: Re: watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)   Jeu 2 Nov - 11:13


  Kyle & Jensen

watch my soul speak, you let the meds talk

 

 
Je soupire ferment les yeux, je suis bien là au calme à l'abri des regards du moins c'est ce que j'ai pensée jusqu'à être pris par surprise, je crois un autre patient qui n'a pas l'air très heureux de me voir du moins de voir ce que j'ai fait ce qui me fit rougir en lâchant là l'âme. Je le regarde avec curiosité alors qu'il lance des dès. Je le regarde encore plus curieux alors qu'il se, mais à parler juste après les avoir lancés. Je crois bien au fond qu'il est encore plus bizarre que moi sur le coup, je penche la tête sur le côté en grimacer. Je sais que je ne devrais pas faire cela ici, mais il n'y a pas vraiment d'endroit où je peux être tranquille, mais surtout, j'en avais besoin. Besoin de sentir que j'étais toujours vivant et non en plein délire ou autres. Non, c'était vraiment un besoin de me faire du mal toujours plus. Je hoche un sourcil à sa question haussant un sourcil.

- ça ne te regarde pas ce que je fais là et toi ça te sers à quoi s'est dès ?

Je le regarde, j’avoue que ma curiosité avait un peu pris le dessus, car oui, qu’est-ce que ça peut bien lui servir, c’est vraiment très curieux tout de même avant de lui lancer un regard noir serrent les poings en grimacent serrent les dents, je lui lance un regard noir.

- Qu'est-ce que ça peut bien te faire pourquoi je fais cela ou que sa sers a quelque chose ou non. J'en ai besoin. Je... Ça me permet de savoir que je suis toujours là. La douleur me fait rester dans la réalité ça te va comme réponse ?

Je lui lance un regard noir croisent les bras contre ma poitrine mettent du sang partout ce qui me fis grimacer j’y suis allé peut être un peu fort cette fois-ci assez pour savoir que je suis resté la a me mutiler plus longtemps que ce que je penser. J’écarquille les yeux a c’est parole non, je ne suis pas faible bien au contraire non je ne crois pas je me lève d’un bon pour le répondre avant de vaciller dangereusement en grognent des parole faiblement me rattrapent a lui.

- Non, je ne suis pas faible, je me cache des gardiens, ils me font peur.

AVENGEDINCHAINS
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 126
MIROIR : Jack Falahee
IDENTITÉ : Yusteen
CRÉDITS : solaris
A DÉBARQUÉ LE : 30/04/2016

SITUATION : haunts me like a ghost (violet)
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar

MessageSujet: Re: watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)   Dim 19 Nov - 23:35

watch my soul speak,
you let the meds talk
Jensen & Kyle

C'était pour ça que je disais toujours qu'il y avait des gens pour qui c'était utile, l'enfermement. Ils se faisaient du mal à eux-même sans pouvoir expliquer des raisons, sans oser le dire. Même si les médecins, les gardes et toutes les personnes tarées qui se disaient supérieurs nous retirait un tas d'objets pour éviter qu'on se fasse du mal, des personnes comme lui réussissait toujours à trouver. Je suis certain que certaines ont réussi à se donner la mort, moi je ne voulais pas savoir si je devais mourir, si l'heure était venue, je ne pouvais pas me résoudre à poser cette question même si j'avais basé ma vie sur du hasard que rien ne devrait me faire peur puisqu'ils étaient mes guides, mes dés. Pourtant, c'était bien la question qui me donnait le plus de frissons. « Je ne vois pas en quoi ça te regarderait plus. » Je fronçais les sourcils reprenaient les dés dans la paume de ma main avant de refermer mon poing dessus. Il pourrait être comme ces autres qui essayaient de me les arracher, je ne voulais pas prendre de risque, il trouverait sans doute un moyen de se faire du mal avec ça, en plus. Se blesser pour se sentir vivant, en étant enfermé ici et si j'avais un sacré problème, je ne voudrais même pas savoir si c'était réel. Je préférais me dire qu'ici se trouvait l'enfer et qu'on était dedans pour une raison ; moi j'avais toute ma tête et je savais simplement que j'étais dans les abysses du Diable par accident. « Tu peux pas te pincer comme tout le monde ? Ça t'évitera de mourir un jour, sauf si c'est ça que tu veux. » Un peu trop de sang en moins et c'était fini. Surtout qu'ils ne devaient pas faire des dons par ici. Je secouais rapidement la tête à la vue du sang qui glissait le long de ses bras. « Moi je ne veux pas me balader dans les couloirs et tomber sur un cadavre un beau jour. » Techniquement, c'était impossible d'avoir des beaux jours par ici, puis je n'avais même pas le droit de me balader dans ces couloirs, je risquais gros. Je lui disais que c'était faible, ce qu'il faisait, se faire saigner en se cachant. Il n'y avait que ceux qui se plaignaient tout le temps qui s'ouvraient les veines, ils ne cherchent que de l'attention, faire les intéressants, bien que cachés. Comme ce type, jamais il ne se tuera volontairement et son excuse, je ne la prenais pas. Je ne pouvais pas concevoir. Il faisait ça pour qu'on le plaigne, c'était certain. « Je … comprends. » Les gardiens, plus loin on en était, mieux on se portait. « Mais ils te torturaient, ce n'est pas ça que tu veux, te torturer ? » J'étais presque en train de le traiter de sadomasochiste, mais c'était un peu le cas, il en avait besoin qu'il disait.  
Made by Neon Demon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 59
MIROIR : François Arnaud
IDENTITÉ : Juju
A DÉBARQUÉ LE : 01/10/2017
SITUATION : Celibataire
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar

MessageSujet: Re: watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)   Sam 9 Déc - 19:25


  Kyle & Jensen

watch my soul speak, you let the meds talk

 

 
Au fond, je sais pourquoi je suis ici ou peut-être pas, peut-être que je l’ai voulue après tout. Oui, ça doit être cela, je le voulais, mais au final je n’aime pas ça du tout. Non, les gardes me font peur, ils me fondent mal, très mal. Il fond cela et pourtant, je me fais encore plus de mal à moi-même. Bon d’accord, on ne va pas aller bien loin avec ce qu’il me dit alors je lève les yeux au ciel.

- Alors, pourquoi tu demandes ? Ça sert à rien si aucun de nous ne répondre à la question.

Je le regarde avec curiosité récupéré ses des dans sont poing, sans trop comprendre pourquoi, mais au moins l'idée de me demander pourquoi ma sortie de mon envie de me faire du mal même si c'est toujours là. Je le regarde en froncer les sourcils pourquoi il me dit qu'il faut que je me pince lui ce n'est pas la même douleur, puis-qu’est-ce que ça peut lui faire si je meurs de toute façon personne ne sera là pour me pleurer après de toute manière.

- Pourquoi je voudrais me pincer ? Tu veux que je te le fasse peut-être. Ce n'est pas la même chose.

Je serre les poings en grimacent comme si j'avais envie d'être un cadavre non, mais ça ne va pas. Bien que cela ne me dérange pas plus que cela de toute façon, mais tout de même.

- Pourquoi se serais moi le cadavre exactement ?

Je grimace et repose mon regard sur lui avec curiosité, j'ai du mal à croire qu'il comprend vraiment avant de grimacer lorsqu'il parle de torture et me recroqueville sur moi-même avant de fermer les yeux en fessent non de la tête.

- Non, pas, de torture, je ne veux pas de torture. Ça fait mal, tellement mal.
AVENGEDINCHAINS
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)   

Revenir en haut Aller en bas
 

watch my soul speak, you let the meds talk (kyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» !! ..: Poor Soul :.. !!
» Body & Soul
» Voyage trés cool !!! (PV Soul)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House-