AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 why so serious? (+) SOAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1659
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar

MessageSujet: why so serious? (+) SOAN   Ven 6 Fév - 14:28



Soan Aimee Calloway


identité : soan calloway. surnom : So'. Lieu de naissance : Californie. Âge : 20 ans. Nationalité et origines : Américaine. Groupe choisi : les Bistouri. Situation maritale : Célibataire. Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle. Métier : patiente du bloc D. ancienneté à ostrov island : six mois. Maladie(s) :  Sadisme sexuel, névrose hystérique, trouble émotionnel et trouble schizo-affectif.avatar : holland roden. principaux traits de caractère : Soan est née en Californie, elle est enfant unique. ♠️ Elle découvre à 15 ans que son père bat sa mère, et ne sait que penser de cet acte.  ♠️ Larguée par son petit ami, elle comprend que la violence physique permet d'extérioriser et la fait se sentir mieux. ♠️ Elle est obsédée par l'abandon, de son petit ami, puis de sa mère, et enfin de son psy.  ♠️ Elle ne supporte pas de se sentir seule, non désirée, ou abandonnée. C'est ce qui a entre autre déclenché son trouble affectif et émotionnel.  ♠️ Lors de ses crises, elle détruit des objets, se fait du mal. ♠️ C'est après que son père ait tenté de l'étrangler qu'elle commence à agresser physiquement d'autres personnes. ♠️ Elle fut suivie par un psy après qu'elle ait tenté de tuer une autre lycéenne, qui draguait son ex. Après ça, son ex confie alors qu'elle est plutôt du genre violente au lit.  ♠️  Elle tente d'agresser son psy lorsqu'il lui annonce qu'elle va être placée en asile. ♠️ Elle ne se considère absolument pas comme malade. ♠️  Théodore est son premier véritable amour. Elle sent qu'il peut la comprendre.  ♠️ Quand elle aime véritablement, elle développe une totale obsession pour la personne. Jusqu'à vouloir la posséder entièrement. crédits : tumblr

He hurt me but it felt like true love. He hit me and it felt like a kiss. Give me all of that ultraviolence
Naître. Vivre. Crever. Vous trouvez ma vision trop simpliste? Je la trouve tout ce qu'il y a de plus réaliste. Pourtant on ne cesse de me répéter que c'est un peu plus compliqué que ça. Pourquoi donc? Personne ne sait l'expliquer. On pense tous mener une vie parfaite, jusqu'à ce qu'un jour tout s'écroule. C'est ce qu'il m'est arrivé.

J'ai à peine 15 ans lorsque j'aperçois mon père lever la main sur ma mère pour la première fois. Évidemment, ça n'était pas la première fois qu'il la frappait, mais c'était la première fois qu'il le faisait devant moi. Cris, pleurs, menaces et supplications, tout se brouille dans ma tête. Je ne comprends pas comment cela est possible. Comment deux êtres censés s'aimer et ayant un enfant ensemble peuvent se faire du mal physiquement, avec un être totalement inconscient, prenant plaisir à donner des coups à un être inférieur, prenant plaisir à dominer? Je ne dis rien, puis remonte dans ma chambre, les laissant terminer cette confrontation sans moi. Je n'ose même pas m'interposer. Je n'ai aucune envie de subir le même sort. Il fut rare que je revois ce genre d'actes de mes propres yeux, mais les marques que portait ma mère sur le corps trahissait mon père. Que dire, et que faire? Je n'en avais aucune idée, être inconscient que j'étais.

- Soan, tout va bien?
- Oui.  
répondis-je à ma mère sur mes gardes.
-  Ecoute Soan... Tu es une grande fille maintenant, tu sais t'occuper de toi même... excédée je me tourne vers elle.
- Va droit au but.
- Non, rien, laisse tomber. je soupire et retourne à mes occupations tandis qu'elle quitte ma chambre, le regard vide.

Fille disciplinée et cultivée, j'enchainais les bonnes notes au lycée malgré ma totale autonomie et solitude chez moi. Personne ne pouvait se douter que les Calloway ne menaient absolument pas une vie paisible. Mais qu'importe. Ayant toujours eu du mal à supporter la présence d'autres filles à mes côtés, je les considérais un peu comme mes larbins, cherchant uniquement la compagnie d'hommes. Je finis par me dégoter une tête de classe, beau garçon et capitaine d'une équipe sportive, le parfait cliché en quelque sorte. Pourtant rien ne se passe au niveau de mes sentiments. Il est sympa, j'apprécie sa compagnie, mais rien ne se produit en moi. Rien d'intense, rien de passionné.
Notre première fois fut banale, et presque même ennuyeuse pour moi. C'était donc ça, ce dont tout le monde parle sans cesse comme quelque chose d'extraordinaire? Comme quelque chose de nécessaire, d'indispensable? Foutaises.

Tout commence à se dégrader entre nous lorsque je remarque que j'ai besoin d'extérioriser ce que je ressens. Nous nous promenions dans le centre commercial, jusqu'à ce que je me décide de le plaquer contre le mur.
- Maintenant, passons aux choses sérieuses. je souris d'un air malicieux. Les yeux écarquillés, mon petit ami me dévisage telle une folle à lier.
- Soan tout le monde nous regarde ! Je ne peux m'empêcher de rire.
- Et alors, c'est excitant tu ne trouves pas?! Il me fait non de la tête et me repousse. Il soupire longuement.
- Soan, je ne sais pas ce qui ne va pas chez toi, mais parfois t'es tellement... Tordue. Mon regard haineux se plante dans le siens.
- Qu'est ce que tu as osé dire? je demande d'une voix méprisante.
- Laisse, laisse tomber... Tu ferais mieux de rentrer chez toi... Cette phrase sonne comme un abandon. Il ose me laisser tomber? Il ose me faire ça à moi? Je commence à respirer de plus en plus fort. Des mots, des phrases et des actes odieux me viennent à l'esprit, j'aimerai le frapper contre un mur, qu'il comprenne à quel point j'ai mal, qu'il comprenne qu'on ne me fait pas ça à moi. C'en est trop, des larmes commencent à perler sur mes joues. Les passants penseront à une rupture, alors que ceux qui ont observé la scène dès le début penseront que mes larmes traduisent le regret. Absolument pas.
- Tu le regretteras. Sur ces mots, je lui tourne le dos.

Il m'a quittée quelques jours plus tard. C'est là que tout a commencé à mal tourner. J'étais obsédée par cette foutue histoire. Puis je revois mon père frapper ma mère. Et je commence à trouver ça normal, d'exprimer, extérioriser sa colère. C'est ce que je rêvais de faire sur ce crétin qui avait osé me quitter.

Un mois plus tard, je trouve un mot d'adieu de ma mère, disant qu'elle ne peut plus supporter les coups, et qu'elle ne veut pas en périr. Elle conclue son mot en disant qu'elle m'aimera toujours. Je la relis, en l'espace de quelques secondes, au moins une centaine de fois. J'enregistre, mots par mots, je retiens la moindre ponctuation. On m'abandonne encore. Je sens que je vais de nouveau faire une crise, comme cette fois avec mon ex au centre commercial. Je cours jusqu'à ma chambre. Et j’extériorise. Tout y passe, je cogne dans mes meubles, j'arrache mes lampes de leur prise électrique et les balance à travers la pièce, car les entendre se briser me fait du bien. Je hurle, je pleure, je me calme. Puis je recommence. J'entends soudain mon père rentrer. Je l'entends déplier la lettre à son tour. Puis il exprime sa colère lui aussi, insultant ma mère. J'ose descendre lui faire face, bras croisés.
- Tu es content? Je demande. Il se tourne vers moi, le regard noir.
- Qu'est ce que tu dis, espèce d'imbécile.
J'explose.
- C'EST TA FAUTE ! C'est ta faute si elle est partie, tu la rouais de coups, tu n'es qu'un monstre ! Sans hésiter, il s'approche de moi et me fiche un coup de poing qui me colle à terre en moins de deux. Choquée, je ne sais plus quoi dire, ni quoi faire. Il ne s'arrête pas là, et m'attrape par le cou. Il serre de plus en plus fort, criant des choses absurdes. Je comprends que mon père est alors un homme violent, et qu'il a une rage infinie en lui, une rage qui ne visait pas seulement ma mère, mais tous ceux qui pouvaient oser le contrarier. Sa main ne cessant de me serrer, je me sens partir petit à petit.

C'est par miracle que je me réveille, après avoir dormi pendant ce qu'il me semble être une éternité. Et c'est remplie de rage que je reprends le chemin du lycée. J'y aperçois mon connard d'ex avec une nouvelle conquête. Les images de notre rupture, et la lettre de l'abandon de ma mère me reviennent en tête. Ca m'obsède complètement. Je décide de ne pas aller en cours. Je cours vers les toilettes. J'attends d'être seule, puis je m'observe, moi Soan Calloway dans la glace. Je fonds en larmes, puis je me reprends en passant de l'eau sur mon visage. Sans réfléchir, je cogne mon poing contre le miroir qui se brise, causant des coupures à ma main. J'observe les gouttelettes de sang couler. Je passe mes mains sous l'eau, et décide d'aller trouver la nouvelle pétasse que mon ex ose promener à son bras.
Je l'attends à la sortie de sa classe. Et lorsqu'elle est là devant moi, je l'interpelle.
- Eh ! Trainée ! choquée, elle se tourne vers moi. Je lui saute dessus. Elle tombe, et tente malgré tout de se défendre. D'autres élèves interloqués nous hurlent de nous calmer. Je claque sa tête contre le carrelage une fois, puis deux. Avant d'être arrêtée par quelqu'un.

***

- Mademoiselle Calloway, essayez de vous concentrer. Ce que je vous dis est très sérieux. le lève les yeux vers ce psychologue, d'une quarantaine d'années, et pas écoeurant à regarder. Cependant, ses mots m'échappent. Je m'en balance complètement. Mes yeux se reposent rapidement sur ma manucure.

- Mademoiselle Calloway, cela fait maintenant un an que je suis votre psychologue, et nos séances ne nous mènent jamais nul part. Votre cas dépasse mes compétences. Les résultats de psychiatrie sont tombés, vous souffrez de névrose, de trouble émotionnel et affectif, ainsi que de sadisme sexuel.

Je lève à nouveau le regard vers lui.
- Comment pouvez vous savoir tout ça, je ne vous ai jamais rien confié il me semble?

- Soan... Vous avez agressé une camarade de votre lycée il y a un an dans le but de la tuer, il y avait un couteau dans votre sac. Vous ex petit ami, vous a lui même décrite comme instable. Il décrit vos rapports... Comme quoi vous encouragiez la violence, dans le domaine sexuel. Nous sommes également tous au courant que votre père était un homme violent et qu'il battait votre mère... Ainsi que vous Soan. Il vous a déjà fait du mal également.

Son discours m'ennuie, et l'envie de m'amuser me reprend. Je tire sur mon débardeur afin de faire ressortir encore plus mon décolleté. Je veux sentir son regard sur moi. Seulement il n'en est rien, il se montre très professionnel.

- Vous êtes malade Soan. Et comme je vous le disais, je ne suis plus assez qualifié pour vous aider. Un psychiatre va prendre le relais. Vous allez être placée dans un asile, ou vous...

- COMMENT? Mon sang se glace. Ma haine refait surface. Comment cet homme, que je voyais régulièrement depuis un an, connaissant tous les détails de ma vie, pouvait-il me placer en asile? Comment pouvait-il lui aussi m'abandonner?

-C'est pour votre bien, Soan.
- MENTEUR ! VOUS M'ABANDONNEZ COMME TOUS LES AUTRES ! INCAPABLE !   je me lève et commence à le ruer de coups, hurlant, pleurant. Rapidement je me fais arrêter par la sécurité, sans néanmoins cesser de me débattre et de crier.

***

Six mois. Six mois que je suis enfermée ici, au bloc D. Je souffre soit disant. Mais je sais très bien que je ne suis pas folle. Et ces gens qui tentent de m'aider, alors qu'ils me craignent, me considérant comme dangereuse. C'est tout bonnement ridicule. Je n'ai rien à faire ici. J'avais des circonstances atténuantes qui m'ont poussée à mal agir. Si l'on me laissait une seconde chance, alors tout irait mieux. J'en étais sure. Mais ici, personne ne semblait pouvoir le comprendre.
C'est dans cet endroit immonde que j'ai rencontré cette personne si exceptionnelle. J'ai croisé son regard dans les couloirs, et j'ai vu dans son regard cette haine, cette violence que j'apprécie tant. J'ai vu quelqu'un qui me ressemblait, quelqu'un qui me comprendrait. Depuis il m'obsède complètement. Je ne vis que pour le voir, échanger ne serait-ce qu'une parole avec lui. Violent, sadique, il est tout ce que j'aime, il est tout ce que je suis. Il me complète comme personne ne le pourrait, et je suis convaincue qu'il est le seul et l'unique personne qui pourrait me convenir. Théodore, un jour, tu seras miens... Tu m'appartiendras, quel que soit le prix à payer.

pseudo internet
prénom : C.ÂGE : 18. TYPE DE PERSONNAGE : scénario. D'OU CONNAIS TU LE FORUM ? en cherchant des scénarios sympas. COMMENT LE TROUVES-TU ? superbe et très original !  AS-TU LU LE RÉGLEMENT : Oui ! AUTRE CHOSE A DIRE ? Je vous aime déjà  


Dernière édition par Soan A. Calloway le Sam 7 Fév - 23:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Ven 6 Fév - 14:52

Bienvenue sur le forum je suis super happy que tu tente ce scénario oO
Si tu as la moindre question n'hésite pas, hâte de rp avec toi et mon pti Théo oO
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1659
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Ven 6 Fév - 15:00

Merci beaucoup, j'ai hâte moi aussi

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Ven 6 Fév - 17:56

:24: :28: :<3: :29: :30:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Ven 6 Fév - 18:42

Bienvenue J'espère que tu t'amuseras bien sur le forum,
En tout cas je te souhaite bon courage pour la suite de ta présentation :47:
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1659
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Ven 6 Fév - 18:49

merci beaucoup !

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 672
MIROIR : nobody
IDENTITÉ : the doctor
A DÉBARQUÉ LE : 08/01/2015

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Ven 6 Fév - 19:00

Bienvenue !
Très bon choix de scénario, bon courage pour ta fichette et n'hésite pas à harceler le staff si tu as la moindre question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1659
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Ven 6 Fév - 19:25

Merci beaucoup Soren (oh un kleptomane )

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1659
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Sam 7 Fév - 13:31

Merciii je commence à rédiger ce soir

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1659
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Sam 7 Fév - 23:35

J'ai terminé J'espère de tout coeur te convenir

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1659
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   Sam 7 Fév - 23:37

Merci beaucoup :47:

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: why so serious? (+) SOAN   

Revenir en haut Aller en bas
 

why so serious? (+) SOAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» soan ♦ queen of disaster
» why so serious? (+) SOAN
» Un moment en famille - Soan
» Watch us go 'round and 'round each time ▬ soan
» instagram.com/soan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-