AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 it's all about us (jenkova)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 611
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/alaska
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016
FORCE : 1817

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans pour le moment, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar
Anastasia N. Volkova

MessageSujet: it's all about us (jenkova)   Mar 5 Sep - 11:56



it's all
about us
Machinalement, je sortais de la voiture. Les yeux pleins de larmes, ma vue était brouillée. Je passais à côté de Peter sans rien dire, montant le plus rapidement dans ma chambre. Evidemment il me suivit et je fondis en larmes dans ses bras. Je devais lui expliquer, il n’arrêtait pas de me demander ce qu’il se passait. Et… je n’avais pas réussi à lui mentir. J’étais faible. Je lui avais dit que je m’étais disputé avec elle, pour une broutille. Je lui mentais, lui cachais toute la vérité.

La soirée touchait à sa fin, les gens partaient plus rapidement que prévu. Peter leur avait dit de partir parce que je me sentais mal, qu’il préférait que je sois tranquille. Je n’osais même pas descendre et affronter leurs regards. Je préférais rester dans ma chambre, à fixer un point devant moi, le regard vide et à me ressasser tout ce qu’il venait de se passer. Lexie, Peter, et moi. Ce qu’elle m’avait avoué, ce que je n’avais pas osé lui avouer. Ni à elle, ni à Peter.

Mais finalement, je l’avais fait. Avec le temps, Peter voyait bien qu’il se passait quelque chose et ça devait trop difficile de le cacher. Il n’avait pas eu la réaction à laquelle je m’attendais. Il m’avait tout simplement dit qu’il s’en doutait, et qu’il était heureux que je m’en étais enfin rendu compte. Qu’il avait du mal à encaisser, mais qu’il comprenait, et que ça irait mieux avec le temps. Il avait beau être con parfois, je m’en voulais encore plus lorsqu’il me dit ça. Qu’il ne m’en voulait pas, qu’il avait juste besoin d’un peu de temps et qu’il prendrait bientôt de mes nouvelles. Il m’avait même laissé la bague de fiançailles, en guise de signe d’amitié. Une longue étreinte et nos chemins se séparaient. Rapidement, on avait décidé de mettre notre maison en vente. Il avait déjà fait ses cartons, et déménagé ses affaires. Il ne restait que les miennes.

Tout en rangeant quelques affaires dans mon (ancien) salon, je ne pus m’empêcher de penser à Lexie. Un mois déjà que tout cette histoire s’était passée et qu’elle n’avait donné signe de vie. Pas répondu à mes appels, ni à mes messages. Même pas celui où je lui annonçais que Peter et moi avions rompu. Et honnêtement, j’en avais marre. Marre parce que je voulais réparer cette erreur. L’erreur que j’avais faites le soir de mon anniversaire. Je voulais la voir, lui parler. Lui dire. Alors je posais ce que j’avais en main et partais jusque chez elle.

Où je trouvais son petit ami, qui me disait qu’elle n’était pas là. Je le remerciais, rapidement, par politesse parce que je ne pouvais pas le voir ce type. Puis je repartais chez moi, me demandant où elle pouvait bien être. Jusqu’à ce que je voie sa voiture. Juste demande ma maison. Je sortais rapidement, jetant un coup d’œil dans le véhicule. Voyant qu’elle n’y était pas, j’entrais dans la maison que j’avais laissé ouverte. « Lexie ?! »

EXORDIUM.

_________________
I NEED SOMEONE
ON DAYS LIKE THIS
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1392
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 4088

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: it's all about us (jenkova)   Mar 10 Oct - 17:02

I feel a ruptureFrom where she should be
You've taken my breath from me
Now I want to breathe.
+ Jacob Lee - Demons +

Un mois sans donner de nouvelles, c’était une véritable torture. Et j’ignorais ce qu'Ania pouvait bien penser de tout ça. Est-ce qu’elle m’en voulait? Est-ce qu’elle m’appelait pour me déballer toute sa colère? Est-ce que je lui manquais, même un peu? Parce qu’elle me manquait terriblement… D’ailleurs, c’est ce qui m’avait poussé à venir finalement chez elle, pour l’affronter. Après un mois sans donner signe de vie, il fallait que je lui donne des explications, je lui devais au moins ça. Je ne pouvais pas fuir éternellement, de toute façon. Apprendre par message que sa meilleure amie venait de se séparer de son fiancé et ne pas prendre la peine d’y répondre. Quel genre d’amie ferait ça… Surement le genre trouillarde et incapable d’assumer ses propres conneries…

En arrivant devant chez Ania, la première chose que je remarquais, c’était ce panneau “à vendre” au milieu de la pelouse. Aussitôt, la culpabilité me rongeait. Et c’est avec le coeur lourd et une certaine appréhension, que je sonnais à sa porte. Mais Ania semblait absente. Par habitude, je tournais la poignée pour vérifier si la porte était ouverte et entrait. On avait toujours fonctionné de cette façon, que ce soit chez l’une ou chez l’autre, la porte était toujours ouverte… “Ania?” Faisais-je d’une voix assez forte, pour vérifier qu’elle était bien absente. À tous les coups, elle était partie faire quelques courses et allait surement revenir d’ici peu. Je savais que si je partais d’ici maintenant, je ne reviendrais probablement pas… Il m’avait fallu un courage monstrueux pour revenir ici, et c’était ma seule chance de pouvoir enfin m’expliquer réellement avec Ania. Parce qu’il le fallait, je ne pouvais pas rester dans cette situation un jour de plus… Je ne pouvais pas la laisser sans nouvelles plus longtemps. Je m’en voulais suffisamment.

Mon regard parcoura le salon presque vide. Il ne restait que les meubles, quelques cartons et des objets posés un peu partout, mais je ne remarquais que les affaires d’Ania. En m’avançant dans le couloir, je m’arrêtais devant le buffet et observais les photos posées sur celui-ci, prise d’un sentiment de nostalgie. Une photo d’Ania et Peter faite par un professionnel. Je l’ai toujours trouvé magnifique cette photo, malgré mon dégoût pour cet homme… Sur le second cadre que je prenais dans mes mains, on pouvait voir deux femmes qui regardaient l'objectif avec un large sourire et les yeux pétillants. Nous. Je me rappelais de ce jour, comme si c’était hier. Je me souviens de l’endroit où nous avions pris cette photo. Je n’ai jamais oublié aucun moment passé avec Ania...

J’entendis la porte d’entrée s’ouvrir et par réflexe, reposais le cadre sur le buffet en entendant la voix d’Ania m’appeler. Je n’osais pas bouger, ni répondre. La peur m'empêchait d’agir et je commençais à regretter d’être venue la voir… Ne pouvant plus faire demi-tour, je prenais une grande inspiration et m’avançais vers l’entrée pour rejoindre Ania. “Salut...” lui faisais-je d’une petite voix timide. Puis je lui adressais un regard désolé, laissant peser un lourd silence entre nous, avant de continuer. “Je suis désolée de ne pas t’avoir donné de nouvelles. J’avais besoin de temps pour…” Je baissais la tête en me raclant la gorge, honteuse. Je mourrais d’envie de la prendre dans mes bras et lui demander pardon, mais je n’arrivai même plus à la regarder en face, alors l’approcher… Tout en triturant nerveusement mes ongles, je relevais à nouveau mon regard vers elle. “Je suis venue voir comment tu allais... Qu’est-ce qui s’est passé avec Peter?” Je la voyais déjà me cracher au visage que j’avais gâché son mariage et sa relation avec Peter. Sans vraiment savoir comment, ni pourquoi, je ne pouvais pas m’empêcher de me sentir coupable de ce qui était arrivé depuis cette fameuse soirée. Je ne connaissais pas toute l’histoire, mais pourquoi Peter et Ania se seraient séparés, alors qu’ils filaient le parfait amour avant ma déclaration… Comment avais-je pu être aussi égoïste. Était-ce déplacé de lui dire qu’elle m’avait manqué? De lui avouer que je mourrais d’envie de répondre à ses appels ou ses messages depuis tout ce temps? Mais j’en étais incapable, parce que j’avais peur tout simplement… Peur de l’entendre me dire que j’avais détruit notre amitié, sans aucun doute la chose la plus importante à mes yeux.
2981 12289 0

_________________
★ Damage incorporated ★
Stepping out ? You'll feel my hell on your back. Blood follows blood and I make sure. Victim is your name and you shall fall. I chew and spit you out, I laugh, you scream and shout. Fuck it all and fucking no regrets, never happy endings on these dark sets. Step a little closer if you please...
Revenir en haut Aller en bas
 

it's all about us (jenkova)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Ostrov Island - Outside :: The Other Side-