AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 (niamh) Tout est une histoire de confiance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 54
MIROIR : elle fanning
IDENTITÉ : oxygène.
CRÉDITS : Lofticriers
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2017
SITUATION : seule
EST ÂGÉ DE : vingt années
avatar

MessageSujet: (niamh) Tout est une histoire de confiance.    Mer 16 Aoû - 14:51


une histoire du confiance

   
À chaque fois c'est la même chose. Quand je dois me rendre dans ce couloir j'ai toujours cette boule au ventre. Je ne comprends pas ce besoin de me faire parler. Je respecte les règles, je n’embête personne, je prends même mes médicaments sans râler.  Il n'y a rien à dire sur moi, rien à me reprocher. Puis les confidences ce n'est pas mon truc. Pour cela il faut de la confiance et je n'en ai pas en stock. Personne ne peut m'aider de toute manière. Je suis malade point final et tant que je prendrai mon traitement il n'y aura pas de soucis. Qu'ils me laissent partir une bonne fois pour toute, cela ferait gagner du temps à tout le monde.

Après mon déjeuné je quitte donc Sixt' pour me diriger vers le fameux couloir. Comme à chaque fois je traîne des pieds. J'ai peur de finir par dire quelque chose qui m'enfoncera encore plus. J'ai peur qu'on me trouve une autre pathologie jusqu'à lors inconnue. J'ai peur de me retrouver un jour en face de McGregor et qu'il me dise que ma place est ici pour toujours et que mes parents sont parfaitement d'accord avec cela. Mais au bout de quelques minutes je me décide et je frappe à la porte avant d'entrer.  

« Bonjour ! »

J'aimerai rester sur le seuil mais je m'avance car la maîtresse des lieux à toujours fait preuve de bienveillance à mon égard. Et c'est parti pour une nouvelle séance.
   
roller coaster
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeandmagiev5.forumactif.org/forum
PILULES AVALÉES : 306
MIROIR : Emilia Clarke
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : (c) jeune padawan
A DÉBARQUÉ LE : 23/01/2017
(c) jeune padawan
SITUATION : En couple
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar

MessageSujet: Re: (niamh) Tout est une histoire de confiance.    Jeu 17 Aoû - 15:41




Une histoire de confiance

Avec Alice Morrow


Une chose est sûre, c’est que le temps où je me plaignais de m’ennuyer et de ne pas avoir de patients est bel et bien révolu. Je me souviens de Nirina qui m’avait dit que je le regretterai bien vite, notamment à cause de la routine qui s’installe. Honnêtement, je m’y connais en routine et cela fait bien longtemps que ma vie n’a pas été aussi excitante. Sept ans, pour être exacte. Mes journées sont bien occupées avec tous mes rendez-vous avec mes différents patients. Il y a les officiels, à savoir Keith, Sixtine, Martha, Amy, Alice et Lana ; Howard et Ania, deux profils bien différents que j’aide comme je le peux ; et enfin, et surtout, Matthew. Celui qui a été mon meilleur ami pendant des années il y a bien longtemps, celui qui a brûlé la maison familiale et sa famille au passage, celui que je n’ai pas vu en sept ans. Celui qui se retrouve maintenant ici, à Ostrov, dans une cellule d’isolement et qui, ironie du sort, est mon patient. Pas que j’ai encore eu l’occasion de vraiment le considérer comme tel, puisqu’il est toujours enfermé. Il y a quelques jours à peine, j’ai pu négocier de descendre le voir, lui parler, mais malgré les promesses du directeur de m’accorder un entretien pour discuter de son cas et le faire remonter dans sa chambre, il ne voit toujours pas la lumière du jour ou la moindre nourriture. J’ai bien essayé de ne pas attendre de rendez-vous et simplement me pointer à son bureau, mais il semble qu’après la dernière fois où je lui ai forcé la main, il a pris des précautions pour que les gardes ne me laissent plus rentrer. Sauf que contrairement à sept ans auparavant, je ne lâcherais pas l’affaire cette fois.

Mais en attendant, mes patients comptent sur moi. Enfin. Il faut dire qu’ils ne sont pas tous très coopératifs, ce qui se comprend. En tout cas, moi je suis prête à faire de mon mieux pour les aider, qu’ils le veuillent ou non. D’autant plus que durant les deux semaines qui ont suivi la découverte de la présence de Matty dans l’hôpital, je n’ai pas vraiment été à mon meilleur niveau. J’ai survolé toutes les séances, et les quelques notes que j’ai prises pendant n’ont aucun sens. Je me mords la lèvre en relisant celles de mon dernier rendez-vous avec Alice, une toute jeune patiente atteinte de bipolarité et ayant tendance à s’automutiler. Ce dont je me souviens, c’est qu’elle est réticente à croire que je peux l’aider, et obstinée à quitter cet endroit. Compréhensible. Cependant, c’est une jeune fille douce qui, malgré la méfiance qu’elle a à mon égard, ne cause pas de problème. Son jeune âge m’émeut un peu, aussi. Cela me brise le cœur de penser qu’une personne aussi jeune se retrouve dans un endroit pareil et d’imaginer ce qui l’y a conduit. Je suis déterminée à l’aider pour espérer qu’elle puisse un jour vivre une vie relativement normale, loin d’ici.

On frappe à la porte et la jolie petite blonde entre dans mon bureau en me saluant. Je lui souris et lui indique la chaise en face de moi. "Bonjour Alice, comment vas-tu aujourd’hui ?" Je me rappelle alors qu’elle et une autre de mes patientes, Sixtine, s’entendent bien. "Et comment va Sixtine ? Je ne l’ai pas vue depuis un moment."


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 54
MIROIR : elle fanning
IDENTITÉ : oxygène.
CRÉDITS : Lofticriers
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2017
SITUATION : seule
EST ÂGÉ DE : vingt années
avatar

MessageSujet: Re: (niamh) Tout est une histoire de confiance.    Mar 24 Oct - 20:12

une histoire du confiance

   
Je m’assois en face de ma thérapeute. Je ne dis rien mais je sais qu’elle ne mettra pas longtemps avant de rompre le silence. Si pour moi ces séances sont une grande source de stresse, pour elle ce doit être un véritable ennui ou bien un casse-tête. J’imagine que ce doit être compliqué de faire la conversation à quelqu’un qui ne veut pas parler et qui se contente de répondre brièvement à vos questions. Enfin être face à un moulin à parole ne doit pas être évident non plus.

Comme prévu elle prend la parole. Sa voix est calme et tous dans son attitude devrait me faire parler. Mais il n’y a rien à faire. C’est déjà suffisamment compliquer de faire confiance à quelqu’un, mais si en plus cette personne à son avis à donner sur votre liberté c’est presque mission impossible. La moindre de ses questions devient alors un dilemme. Simplement me demander comment je vais me fait douter. Dire oui serait un mensonge qui se verrait clairement sur mon visage, ce qui voudrait dire qu’on ne peut pas me faire confiance. Dire non ne ferait que conforter que je suis malade et que donc ma place est ici. Et ne rien dire me ferait passer pour plus folle que je ne le suis déjà.

« Sixtine va bien, enfin elle a toujours l’air d’aller bien donc je suppose qu’elle se sent bien. »

Ce n’était franchement pas une bonne idée de me tendre la perche pour éviter la question. Bien entendu je l’ai saisie sans même y réfléchir. Pourtant je sens son regard sur moi et je sais qu’elle ne lâchera pas l’affaire. Enfin du moins je l’espère car sinon cela voudrait dire que je suis un cas désespéré. Je me sens alors obligée de répondre mais ma voix est déjà moins assurée.

« Quant à moi je suis ici donc on peut dire qu’on m’a connu plus en forme. »

Je n’ose même pas la regarder dans les yeux. Non seulement j’ai d’abord voulu esquiver sa question mais en plus j’ai répondu à côté. Du coup je fixe les papiers sur son bureau pour me donner une certaine contenance. Il y en a surement un sur moi. Je n’ai vraiment pas envie de voir écrit dessus qu’il faudra que je reste toute ma vie ici, mais vu mes efforts je pense que c’est ce qu’elle préconise.
   
roller coaster
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeandmagiev5.forumactif.org/forum
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (niamh) Tout est une histoire de confiance.    

Revenir en haut Aller en bas
 

(niamh) Tout est une histoire de confiance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour une fois, tout est une histoire de goût [Eichi Maeda/Tom James]
» 2 ans parmis vous, 2 ans qui s'achèvent tout comme mon histoire ici...♥
» Tout est une histoire de diamant ou de charbon.
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: psychiatrists's offices-