AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 You are ephemeral ~ Kayden & Soan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : Lachlan Buchanan
IDENTITÉ : Kayl
A DÉBARQUÉ LE : 12/04/2017
FORCE : 155
SITUATION : Célibataire qui accepte tout plan cul
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Kayden T. Cooper

MessageSujet: You are ephemeral ~ Kayden & Soan   Mar 8 Aoû - 12:44

You are ephemeral


Le moins de bruit possible. Là, comme ça. Kayden se glisse tel une ombre indéfinie dans les couloirs. Tout est clair aujourd’hui. Trop clair, c’est presque agressant. C’est une lumière d’un début d'été. À moins qu’on soit déjà à la fin de l'été ? On ne sait plus, on perd le temps, coincé entre quatre murs. On perd le temps et il nous en manque, alors on court derrière pour le rattraper. Kayden ne veut pas courir. Il sait qu’il ne le rattrapera pas, il sait qu’il ne sortira pas. Il sait beaucoup de choses, mais il ignore l’important. Qu’est-ce que c’est, l’important ? On ne sait pas. Ici, rien ne semble l’être. Ici, tout est insignifiant, jusqu’à sa misérable existence.
Kayden marche dans l’ombre alors que le soleil brille dehors, sur l’île. Il se sent piégé, opprimé. Il a besoin d’air, de sortir, de respirer.
Il ne peut pas respirer dans ces couloirs. Il a l’impression d’étouffer. Alors il sort. Il a le droit de sortir, non ?

Il n’est pas fou au point de chercher dehors une roche tranchante pour égorger le premier psy qu’il croisera. Kayden ne se considère pas comme fou et il ne l’est pas. Il est différent, atypique. Il est lui, celui qui est encore un peu enfant et qui n’a jamais eu d’enfance. Celui qui est un peu mort à l’intérieur après avoir tout fait pour mourir, après être resté vivant malgré tout.
Il est lui et il est seulement borderline. Émotif. Dépressif. Suicidaire.
Qu’est-ce que la folie, après tout ? Ceux qui ne rentrent pas dans la norme ? Mais puisque tout le monde est différent, comment réussir à situer une norme ? On ne sait pas. On ne sait pas où débute la folie et la normalité, et certains paraissent normaux et sont différents. Kayden n’a jamais compris où se situe cette norme. Il ne comprend pas qu’il existe une norme pour ces choses. Qu’a-t-il fait, lui ? A-t-il tué ? Non. Non, il ne tue pas. Il ne fait pas de mal, sauf à lui-même. Mais qui se préoccupe de lui ? Personne.
Il est seul.

Sauf qu’on ne le laisse pas mourir. En a-t-il vraiment encore envie ? On ne sait pas. Peut-être qu’il est guéri. Peut-être que le fait d’être enfermé le rend encore plus dingue que ce qu’il ne l’est déjà. On ignore tout de ce qu’il se passe dans sa tête. Il doit souffrir. Ils doivent tous souffrir, ces patients internés ici. Peut-être qu’ils méritent la mort. Par là, il faut comprendre réellement la mériter, comme si elle était un cadeau.
L’air, dehors, est pur. Il y a des relents d’humidité, à cause de l’eau, évidemment. C’est une île. C’est entouré d’eau à perte de vue. Est-ce que certains se sont déjà noyés dans les eaux sombres et tumultueuses ? Sans doute. Ça non plus, on ne sait pas. Ils se taisent sur ce genre de choses.

Il y a un papillon. Il y a beaucoup de papillons, en été - du moins semble-t-il à Kayden qui perd le compte du temps. Et à cette époque, il n’y a généralement que ces papillons entièrement blancs, qui butinent les jonquilles et s’en vont. Mais celui-là n’est pas blanc. Non, il est rouge, orange, doré. Il arbore une multitude de couleurs, les couleurs d’un soleil levant. Un papillon comme il y en a tant, mais celui-ci est le premier ainsi qu'il voit. Kayden s’approche de lui sans bruit. Est-ce qu’un papillon a des oreilles ? Peu importe, car c’est le mouvement qui alerte l’insecte qui s’envole tranquillement pour aller se poser un peu plus loin.
Kayden répète l’opération plusieurs fois, suivant la petite bête colorée dans le parc. Ça fait passer le temps. Amusant de vouloir faire passer le temps lorsqu’il file déjà si vite qu’on n’en a presque plus.

Lorsqu’il relève la tête, son regard bleu glace se perd dans la contemplation de l’autre prisonnier. Une autre patiente qu’il ne connaît pas vraiment. Enfin, il a peut-être déjà entendu son nom quelque part. Soan. Quelle importance ? Il l’a déjà vue, c’est tout ce qu’il sait. Kayden ne connaît que peu de noms, ici. L’a-t-il vu faire son manège avec le papillon ? D’ailleurs, l’insecte a disparu.

"Hey ! J’t’avais pas vue."

Meilleur moyen d’engager une conversation, sans doute. Kayden n’est pas un type bavard, mais il n’aime pas le silence. Ce qu’il semble aimer, ce sont les paradoxes.

© Kayl

Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1633
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015
FORCE : 4698

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar
Soan A. Calloway

MessageSujet: Re: You are ephemeral ~ Kayden & Soan   Lun 21 Aoû - 0:39


YOU ARE EPHEMERAL
kayden & soan
Soan était assise dans la salle commune, la tête quasiment collée à la fenêtre. Il avait l’air de faire beau dehors. Elle crevait d’envie d’aller faire un tour. Elle regarda les gardes prostrés devant l’entrée de la salle. Ca n’était pas les plus sévères. De plus, il n’y avait en tout que trois patients dans la salle. L’un des gardes pouvaient très bien l’accompagner dehors. Soan n’était malheureusement pas l’une des patientes autorisées à sortir seule. Trop imprévisible, capable de faire une crise seule et sans aucune raison, ou de concocter un plan malsain en trois minutes sans surveillance. Elle finit par s’approcher de l’un des gardes, celui qu’elle savait être le plus sympathique. « Je peux sortir ? J’ai vraiment besoin d’air » Lança t’elle en surjouant totalement. Il hocha la tête, murmura deux ou trois mots à son collègue et accompagna Soan jusqu’au parc.

C’était si joli en été. Soan donnerait cher pour revoir sa Californie natale en cette saison. Retourner sur la plage, aller à la piscine… Ce genre d’activité normale dont elle avait été privée sans réelle raison. Soan haïssait Ostrov, et cette haine se renforçait de jours en jours. Elle n’était pas malade. Elle en était persuadée, tout cela n’était qu’un sinistre malentendu. Et voilà maintenant plus de deux ans qu’elle était enfermée ici. L’espoir de revoir l’extérieur s’amincissait de jours en jours. Elle jour, elle partirait. Elle ne savait pas encore comment, mais elle le ferait.

Le garde restait à la porte, et en profita pour s’allumer une cigarette. Soan haussa les sourcils : voilà encore une chose à laquelle les patients n’avaient pas le droit ici. Sans plus attendre, elle alla s’allonger dans l’herbe, observant le ciel. C’était tellement plus agréable à regarder que le plafond défraichi de sa chambre… Des bruits de pas la firent se relever. Le garde entamait sa deuxième cigarette tandis qu’un patient suivait des papillons. Soan eut envie de rire. Pas de doutes, les gens s’emmerdaient vraiment ici… Elle s’approcha de cet homme, qu’elle avait déjà croisé quelques fois. Elle ne connaissait de lui que son prénom, c’était déjà bien suffisant. « Eh bien maintenant tu m’as vue. » Répondit-elle en croisant les bras. « Tu t’amusais bien ? » Demanda t’elle avec un air joueur. Elle ne se moquait pas, elle se montrait seulement un peu taquine… « Je m’ennuie… T’as pas un jeu pour moi? » Elle ne savait même pas elle même ce qu’elle attendait, en demandant ça. Peut-être simplement un moyen de faire passer le temps.

aout 2017
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : Lachlan Buchanan
IDENTITÉ : Kayl
A DÉBARQUÉ LE : 12/04/2017
FORCE : 155
SITUATION : Célibataire qui accepte tout plan cul
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Kayden T. Cooper

MessageSujet: Re: You are ephemeral ~ Kayden & Soan   Ven 1 Sep - 16:28

You are ephemeral


« Eh bien maintenant tu m’as vue. »

Maintenant il l’a vue. Peut-être qu’il n’aurait pas poursuivi ce papillon s’il se savait observé. Comme quoi, lorsqu’on pense être seul, on fait des choses qu’on ne ferait jamais si on savait qu’on est observé. Pourquoi ? La honte, la gêne, autant de sentiments qu’on ne comprend pas. Mais peut-être que lui, Kayden, aurait continué son petit manège, à suivre l’insecte aux ailes colorées. Peu importe les regards. Ici, il est enfermé, piégé, et suivre un papillon ne le délivrera pas. Il le sait, mais c’était presque hypnotisant, c’était presque voir en face la liberté qu’il a perdue. Contempler l’éphémère de leurs vies, à tous.

« Tu t’amusais bien ? »

Le jeune homme hausse les épaules. Non, il ne peut s’amuser ici, alors qu’il est prisonnier de quatre murs, prisonnier de la mer qui entoure cette île maudite, prisonnier de son passé dont il ne parvient pas à se défaire. Chaque fois qu’il ferme les yeux, il la revoit, elle, il la revoit toujours mais elle a disparu. Son cœur ne cesse de souffrir à présent qu’il est coincé ici avec ses démons, sans moyen d’en réchapper. Peut-être est-ce la même chose pour tout le monde. Peut-être est-ce la même chose pour elle, Soan. Prisonniers.
Kayden ne parvient pas à s’évader avec un papillon, même en se concentrant suffisamment fort. Ça ne suffit pas, ça ne suffit plus. Peut-être qu’au début, il se sentait plus libre après avoir contemplé l’insecte qui s’envole, sans pouvoir aller plus loin que la mer, lui non plus. Ils sont tous piégés ici.

« Je m’ennuie… T’as pas un jeu pour moi? »

Le regard bleu glace de Kayden s’enfonce dans celui de Soan. Un petit sourire se dessine au coin de ses lèvres, tandis qu’il s’approche de quelques centimètres, si bien qu’il pourrait presque la frôler, la toucher. Mais ici, on ne connaît pas les réactions des autres patients. Ici, on évite les contacts, on ne sait pas qui est réellement fou, qui les supporte, qui va se braquer. On ne sait rien des autres patients si ce n’est qu’ils sont enfermés, tout comme lui, et ce point qui les rassemble tous aurait pu rapprocher n’importe qui.
Mais eux ne sont pas n’importe qui. Eux sont seulement eux, et ça suffit pour ne pas les approcher trop, pour les craindre ou au moins craindre leurs réactions. Même si Soan n’a pas l’air folle, tout comme Kayden n’a pas l’air dérangé le moins du monde.

Son souffle se mêle au sien, il n’est qu’à une petite dizaine de centimètres de ses lèvres. Si quelqu’un les voyait ainsi, nul doute qu’on les entendrait bien gueuler. Mais personne ne semble avoir vu, alors Kayden ne se prive pas de rester ainsi, le sourire léger, le souffle mêlé à celui de la jeune femme.
Mais au lieu de s’approcher davantage, de faire quoi que ce soit d’assez stupide qui pourrait presque expliquer sa présence ici, il lui murmure seulement, comme un enfant murmurerait un secret innocemment.

« Ça dépend… À quel genre de jeu veux-tu jouer ? »

S’il avait pu, il se serait sans doute amusé à tenter de draguer la jeune femme, à tenter de la charmer. Si seulement son image ne revenait pas sans cesse, peut-être qu’il le ferait. Mais elle revient et il s’en empêche. Avant, il n’était pas ainsi. Avant tout était différent, parce qu’il était libre, parce qu’il ne tournait pas en rond toute la journée. Il était jeune et con, et à présent qu’il est un peu moins jeune, il pourrait se demander s’il est toujours aussi con. Si être con est un prétexte pour l’enfermer dans un hôpital psychiatrique.
Au fond, peut-être qu’il n’y a pas que cela. Peut-être qu’un grain de folie peut se transformer en un désert dans lequel on ne s’échappe plus.
Peut-être.
Mais plus rien n’a d’importance, puisqu’il est trop tard ; ils sont là, tous les deux, Soan et Kayden. Ils sont fous, à ce qu’on dit, à ce qu’on répète. Et s’il fallait commencer à les croire ? Non, jamais. Un jour il sera libre.

© Kayl
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1633
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
CRÉDITS : jeune padawan♡
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015
FORCE : 4698

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 23 ans
avatar
Soan A. Calloway

MessageSujet: Re: You are ephemeral ~ Kayden & Soan   Dim 17 Sep - 22:47


YOU ARE EPHEMERAL
kayden & soan
Kayden n’avait pas l’air d’humeur à discuter. Il se contentait de répondre par quelques gestes que Soan devait interpréter à sa manière. Des regards, des haussements d’épaule. Mais rien de concret. Peut-être était-ce là sa façon d’agir chaque jour. Après tout, la rousse ne le connaissait pas vraiment, elle l’avait quelques fois croisé dans les couloirs mais ça s’arrêtait là. Peut-être était-il gêné d’avoir été surpris, dérangé. Peut-être voulait-il qu’elle s’en aille. Mais Soan n’était pas décidée. Un autre patient, c’était toujours source de distraction pour elle, qu’il soit d’humeur à s’amuser avec elle ou pas. Et puis, elle avait un peu l’impression de le sauver de l’ennui. Courir après des papillons n’était selon elle pas très divertissant. Il pouvait trouver mieux.

Il plantait son regard dans le sien, sourire aux lèvres. Soan lui rendit son sourire. Elle lui avait demandé si il avait une idée de jeu, ce à quoi il n’avait pas encore répondu. D’habitude, la rousse n’était jamais à court d’idée, mais là, elle avait bien besoin d’aide. En guise de réponse, le jeune homme s’était fortement rapproché d’elle. Fronçant très légèrement les sourcils, la jeune femme pencha légèrement la tête vers la droite, ne quittant pas son regard. Comment interpréter ça ? Elle sentait son souffle… A quoi jouait-il au juste ? Il lui demandait quel genre de jeu. Avait-il une idée précise en tête ? « N’importe… » Murmura t'elle en posant son index sur le torse de Kayden. Un contact physique qu’il refuserait peut-être, mais elle pouvait toujours essayer. « Ne me fait pas croire que tu n’as pas d’idée… » Fit-elle finalement, un sourire taquin aux lèvres. Soan ne savait même pas pourquoi elle disait ça. Allait-il croire qu’elle le draguait ? Sans doute. Elle ne savait même pas si c’était réellement son attention. Son coeur appartenait à un autre, mais l’ennui -et peut-être le manque aussi- pouvait lui faire faire n’importe quoi. Peut-être pourraient-ils transformer ça en un jeu innocent tous les deux.

« Tu paraissais plus animé quand tu courrais après tes papillons… Je ne te plais pas, c’est ça ? » Soan émit un petit rire, assez discret pour que personne d’autre que Kayden ne l’entende. Elle voulait qu’il réagisse, qu’il soit réceptif, qu’il la divertisse. Elle n’en pouvait plus, des après midis à bien se comporter en salle commune. Des séances de sport surveillées et trop encadrées. Des journées dans sa chambre à contempler les murs craquelés. Soan voulait quelqu’un capable de l’aider, capable de lui faire ressentir sa liberté perdue ne serait-ce que quelques secondes. Et ce jour là, c’était en Kayden qu’elle plaçait ses espoirs.
aout 2017
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 27
MIROIR : Lachlan Buchanan
IDENTITÉ : Kayl
A DÉBARQUÉ LE : 12/04/2017
FORCE : 155
SITUATION : Célibataire qui accepte tout plan cul
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Kayden T. Cooper

MessageSujet: Re: You are ephemeral ~ Kayden & Soan   Mar 17 Oct - 10:22

You are ephemeral


Kayden reste immobile encore plusieurs secondes, son souffle tiède se mêlant à celui de Soan. Il se sent étrangement bien. Différent de ce qu’il ressent d’habitude ; le vide, la haine, l’oppression, tout cela le quitte peu à peu. Tout est remplacé par une espèce de désir qui le titille furieusement, et plus encore lorsque la jeune femme pose son index sur son torse. Son coeur se met à battre plus fort, réaction chimique et hormonale qu’on ne peut jamais empêcher totalement.
Il a désormais complètement oublié le papillon et son ennui matinal. À présent, c’est comme s’il avait trouvé quelque chose de plus intéressant à faire, bien qu’il sache ce petit jeu inutile. Il n’y aura peut-être pas de gagnant, ni de perdant. À moins qu’ils ne soient tous les deux perdants, à vouloir trop jouer avec le feu ?

“N’importe…”

Borderline.
Émotions décuplées, sentiments trop présents.
Et lui qui ne sait pas ce qu’il fait, ni pourquoi il le fait. Il ne peut juste pas s’en empêcher, il ne veut pas interrompre cet instant. Quelques secondes de contact qui lui font oublier le reste. Son ex, à qui il avait un jour promis pour toujours. Mais il était trop jeune pour se rendre compte que tout ça n’était qu’une erreur ; toute cette vie, d’avant. De maintenant aussi, peut-être.
Et Léthé qui est aussi quelque part, dans l’enceinte de l’établissement psychiatrique. Léthé dont il a fait croire qu’il s’intéressait à elle. Peut-être qu’il s’intéressait véritablement à elle, après tout. Tout est confus dans son esprit mais en cet instant, Léthé n’est pas présente.

“Ne me fait pas croire que tu n’as pas d’idée…”

Peut-être que Kayden a des idées. Soan est en couple, officiellement. Mais est-ce que Kayden y fait attention, une seule seconde ? Il a plutôt l’air de s’en foutre. Ça ne lui traverse sans doute même pas l’esprit, de savoir s’il a le droit de le faire, s’il devrait arrêter maintenant, s’il aurait simplement dû ne même pas commencer à lui parler. C’est trop tard et il n’a pas envie de s’en aller, de se barrer sans raison, ou juste parce qu’il ne devrait pas.

“Tu paraissais plus animé quand tu courais après tes papillons… Je ne te plais pas, c’est ça ?”

Le souffle court, Kayden s’approche encore plus près. Il pose ses lèvres contre celles de Soan, coupant court à toute discussion ou parole qu’elle aurait voulu prononcer. Sa main glisse sur sa hanche, jusqu’à la base de ses fesses. Le jeune homme ne parle pas, il se contente de se tenir contre elle, et peut-être qu’elle devrait le repousser. Il n’a pas le droit de s’approcher d’elle, de faire ce qu’il fait, pourtant il le fait sans l’ombre d’un remord.

©️ Kayl


HRP : sorry I'm late D: Je suis à l'étranger je parle plus français //SHOOT// So j'ai eu du mal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You are ephemeral ~ Kayden & Soan   

Revenir en haut Aller en bas
 

You are ephemeral ~ Kayden & Soan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 3- Kayden Kross vs Kaley cuoco
» 1- FINALE! Kayden Kross vs Lindsay marie
» 3-Kayden Kross vs La belle Bertha
» soan ♦ queen of disaster
» why so serious? (+) SOAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Grass Is Green :: The Park-