AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 like an old rhyme (semyon+lana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 31
MIROIR : Lily Collins
IDENTITÉ : Camsh
CRÉDITS : Bonnie
A DÉBARQUÉ LE : 01/08/2017
FORCE : 170

SITUATION : amoureuse, mais c'est compliqué d'être en couple dans un asile, hein ?
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
Lana Maksimov

MessageSujet: like an old rhyme (semyon+lana)   Ven 4 Aoû - 18:02

YOU LOOK SO FAMILIAR TO ME... × ft. Semyon & Lana
Elle errait dans les couloirs sombres et froids de l'hôpital, pauvre âme solitaire larguée dans un endroit trop grand elle, trop vide, trop noir. Lana n'était pas faite pour vivre enfermée, les portes closes l'avaient toujours angoissées, elle qui se gorgeait des grands espaces, des rayons du soleil qui réchauffent la peau, du contact de sa peau avec l'herbe fraîchement coupée du parc voisin. Elle n'était pas faite pour vivre entre quatre murs, ses moindres faits et gestes surveillés par des gardes qui arboraient tous un masque de mauvaise humeur, qui lui donnaient des frissons dans le dos, lui faisaient peur. Ça l'angoissait, lui donnait envie de fuir mais, à défaut de le pouvoir, plutôt de se rouler en boule dans un coin et de laisser ses ongles râper sa peau jusqu'à ce que la douleur lui fasse oublier où elle était. Actuellement, la pluie et les vents violents se déchaînaient à l'extérieur, elle pouvait voir les gouttes d'eau s'écraser violemment sur les fenêtres, quand elles n'étaient pas arrêtées par les barreaux et elle vivait un peu moins mal le fait d'être emprisonnée. Juste un peu.

Lana se sentait trop petite, dans ces immenses couloirs. Trop frêle, pas adaptée. Pas prête. Pas prête du tout. L'angoisse n'était vraiment pas loin, prête à prendre d'assaut son corps entier et à la laisser là, dans un coin, telle un pantin désarticulée, quand des filets de voix la tirèrent de ses pensées. Se fiant à son ouïe, elle déboucha bientôt sur une vaste pièce – tout était trop vaste ici, hormis les chambres, qui ressemblaient plus à des clapiers de lapins – où, pour la première fois depuis qu'elle était arrivée dans cet endroit maudit, elle retrouva un semblant de vie. Les patients, reconnaissables à leur tenue, étaient bien évidemment surveillés par des gardes toujours aussi peu avenants, mais ils étaient mélangés les uns aux autres, pour ceux qui ne restaient pas isolés dans un coin. Femme ou homme, peu importe, ils étaient assis à la table de leur choix. Certains ne faisaient rien, absolument rien, d'autres jouaient, d'autres parlaient... Retenant sa respiration, comme si franchir la porte avait le pouvoir de la tuer ou comme si le regard inquisiteur des gardes pouvait la foudroyer sur place, Lana pénétra lentement dans la pièce avant de s'asseoir sur la première chaise qui passait par là, à l'écart de tout le monde, espérant ainsi échapper aux yeux vigilants qui ne la lâchaient pas. Les doigts entremêlés, elle se mit à observer ceux qui l'entouraient, se demandant une fois de plus ce qu'elle faisait là.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
 

like an old rhyme (semyon+lana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erik Johnson et Semyon Varlamov au Colorado!
» lana
» Lana Anthana, chronique umbarane
» DAISY SYLAR FREEMAN ► lana del rey {Terminée.}
» (F) LANA PARRILLA - mère (réservée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: Common Room-