AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 I hurt myself today to see if Istill feel + SDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 18
MIROIR : Jamie Campbell Bower
IDENTITÉ : Cyrieleven
A DÉBARQUÉ LE : 01/08/2017
FORCE : 105

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
S. Demyan Armyanski

MessageSujet: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 1:34


Samyon Demyan Armyanski

identité : Samyon Demyan Armyanski.  surnom : Personne n'a jamais trouvé l'intérêt de me donner de surnom. Il faut dire que je peux compter mes proches sur les doigts d'une main. S'ils m'ont un jour attribué un surnom quelconque, je l'ai oublié depuis.  date et lieu de naissance : Un 28 février à Moscou. Enfin, dans ses environs, pas vraiment en plein centre ville. Mais ce n'est pas le détail qui importe.  âge : 25 ans.  nationalité et origines :Je suis de nationalité russe. Mis à part une brève vie londonienne, ce pays est tout ce que je suis.  situation maritale : J'étais fiancé,
je ne le suis plus. Je suppose que ça fait de moi un éternel célibataire,
compte tenu du fait que le gendre modèle actuellement. Mais j'en ai pas grand chose à foutre, considérant que la femme que j'aime est enfermée avec moi. orientation sexuelle : hétérosexuel occupation : patientancienneté à ostrov island : très peu de temps,
je suis arrivé y a quelques jours. J'ai séjourné brièvement dans un autre établissement en Russie avant d'avoir été transféré ici. maladie(s) : Depuis ce jour-là, je suis sous antidepresseurs. De fil en aiguille j'ai développé une addiction aux médocs. La culpabilité dans laquelle je me suis enfermée a fini par me priver également de mon appétit, et depuis quelques mois je souffre d' anorexie. Je ne dis pas qu'avant le drame j'étais quelqu'un de sain, j'ai toujours eu du mal à gérer ma colère, c'est peu de le dire... Les médecins appellent ça un TCI, un trouble du contrôle des impulsions. Ce que ça signifie pour moi, c'est seulement que je continuerais à faire souffrir ceux qui m'entourent, que j'ai la volonté d'arrêter ou pas.
Mais c'est vraiment depuis peu que je m'effondre. avatar : Jamie Campbell Bower groupe choisi : Lycoris Sanguineaprincipaux traits de caractère : Je n'ai jamais été quelqu'un de très sûr de moi.
Très solitaire, je n'ai pas eu assez d'amis, de toute manière, pour réussir à flatter mon ego de cette façon. Je préférais de loin rester le nez dans mes bouquins, me réfugier là où personne ne pouvait me blesser. Je parle peu,
je réagis encore moins. Le mutisme et le sarcasme en dernier recours sont mes seules véritables défenses. Mais parfois, parfois je peux être violent.
Parfois je peux m'énerver, perdre le contrôle, ne plus savoir vraiment ce que je fais. J'ai cette rage en moi, bouillante, constante, qui ne semble jamais vouloir partir, seulement quand je me soigne, et là, là je me sens mieux, comme si je voyais enfin une lumière au bout du chemin. J'ai eu une éducation stricte, mais contrairement à mon père, je sais que les coups ne font pas partie d'une éducation normale. Comme lui, je ne peux pourtant pas m'en empêcher. La culpabilité me ronge toujours un peu plus chaque jour, et je La vois, toujours, Elle me parle parfois, juste pour savoir pourquoi je l'ai tuée. Mais même moi j'en ai pas la moindre foutue idée.
i'm not mad, my reality is just different from yours...

Toute ma vie pourrait se résumer à une photo. Cette photo que j'ai tenu si souvent entre mes mains, usée par le temps, par les voyages, par ces souvenirs que je ne voulais pas oublier, que je voulais toujours garder près de moi. On n'y voit plus grand chose, en réalité, juste trois adolescents qui rient aux éclats. Je n'arrive plus à me souvenir de la dernière fois où c'est arrivé, pour aucun de nous. Peut-être ce jour-là, peut-être un autre. Ce qui est sûr, c'est qu'à partir de là, nous n'avions plus jamais été heureux en même temps.

" Nina rends moi l'appareil, ça a finit d'être drôle y a cinq minutes !" L'adolescente, taquine, courrait, l'appareil à la main, sans prêter attention aux appels de son petit ami qui riait lui aussi,
contrastant avec ses paroles. Quelques mètres plus loin, Lana les regardait,
un sourire en coin. C'était le parfait tableau de ce qu'ils étaient à l'époque.
L'un qui n'avait d'yeux que pour l'extravertie, la pétillante, du moins c'est ce qu'il croyait, l'autre beaucoup plus calme, dans l'ombre de sa jumelle,
discrète, comme invisible. Et puis il y avait Nina. Sans même s'en rendre compte ils étaient l'esclave de ses moindres faits et gestes, et quelque part,
Demyan l'acceptait. Après tout, il n'aurait jamais cru que quelqu'un comme elle s'intéresserait un jour à quelqu'un comme lui. ça ne se passait pas ainsi,
dans la vraie vie. Le fait était que Nina avait toujours été quelqu'un de foncièrement gentil. Entourée d'amis, toujours, elle faisait pourtant seulement ce qui lui plaisait en se moquant des codes qu'elle aurait dû respecter. L'inverse de Demyan qui lui, avait toujours dû respecter toutes les règles de la haute société sans une seule once de liberté. C'était peut être pour ça qu'Elle le fascinait. Le jeune homme s'assit à côté de Lana. " Elle s'arrête jamais hein? " Son interlocutrice sourit, avant de perdre son regard sur le paysage, survolant sa soeur, pour finir par hausser les épaules. " C'est toi qui lui a mis en tête que tu finirais par l'épouser, assume maintenant !" Et c'était sans doute la seule fois de toute leur vie que ce sujet serait évoqué sans aucune rancoeur.

Cette photo, elle retrace ce qu'on a été brièvement, sans même que cette période ait duré assez longtemps. Elle montre ce qu'on a perdu, et les souvenirs que j'en ai, trop peu nombreux par rapport à ceux que j'ai vécu,
me font l'effet d'un coup de poignard. Si l'humanité n'avait pas pris le pas,
si la passion, la violence, la haine n'avait juste pas faits partie de ma vie.
Peut-être, je dis bien peut-être que nous n'en serions pas là.


Demyan s'était échappé de la surveillance de son père, avait couru à l'hôpital, sans rien demander à personne. Il voulait La voir. En détresse,
les larmes aux yeux, il criait son nom dans les couloirs, bégayait en demandant son chemin. En arrivant à l'accueil, le manque de souffle lui fit perdre un temps précieux. " Nina Maksimov ... S'il vous plaît. " Le temps que mit l'employée pour lever son regard vers lui puis chercher le nom dans son ordinateur lui parut une éternité. Il avait envie de la secouer, de lui dire qu'elle pouvait mourir d'une seconde à l'autre et qu'il serait pas là pour le voir. Mais au lieu de ça il attendit, jetant des regards anxieux vers l'entrée. Il savait qu'il ne mettrait pas longtemps à le retrouver. Il ne fallait pas être Einstein pour savoir où il était parti. " Vous êtes de la famille?" Bien sûr qu'il l'était, ils étaient fiancés, merde !
Mais il savait qu'il n'avait plus le droit de le revendiquer. " N... Non mais ...  " " Alors vous ne pouvez pas la voir.
Attendez dans la salle d'attente."
Il ne pourrait pas attendre. Une ombre passa à quelques mètres de lui. Lana. Il voulut l'appeler, elle ne l'avait pas vue, lui tournant le dos, la tête baissée. Mais quelqu'un le tira en arrière. Son père. " Tu crois qu'elle veut te voir maintenant? Sa soeur va sûrement mourir par ta faute, elle a pas besoin de toi pour enfin voir que sa vie est misérable. J'en ai marre de réparer tes conneries, Demyan. Ton avion part ce soir et entre temps, tu ne verras personne d'autre que les tableaux accrochés aux murs de ta chambre."

J'étais là. Quand tout a basculé, quand on a cru que j'avais déserté, couvert de honte, pour fuir le crime que j'avais commis, celui que je pensais avoir été fatal pour la femme que j'aimais. Pourtant, personne ne fut au courant. J'ai vécu ma vie avec ce regret, et pourtant, tout aurait pu s'arranger, tout aurait pu mieux aller. Tout aurait pu guérir. Ce fut un temps où le bonheur toucha les deux plus brisés de ce trio.


La violence. Non pas des actes faits, même si ceux ci n'étaient qu'explosion dans un univers déjà détruit. Mais celle des sentiments. Cette violence que l'on se doit de contenir alors même qu'elle voudrait sortir, qu'elle voudrait exploser. Mais même si elle explosait, où irait-elle ? Comment ? Demyan aurait voulu que son passé n'existe pas. Que tout ce qui demeure était cet instant précédent, celui où il avait tout oublié, le passé, son histoire, ses interdits. Il avait tout oublié sauf Lana, parce que c'était elle, et que c'était lui. C'était elle qu'il voulait, c'était elle qu'il aimait. C'était ce qu'il désirait au plus profond de lui-même. Et c'était lui. C'était lui qui avait fait que cette histoire était vouée à l'échec avant son commencement. C'était lui qui n'avait pas su voir ce qui était pourtant évident depuis le début. C'était lui qui avait réalisé au dernier moment ce qu'il était en train de faire. Et il était revenu. Son identité, ses envies, ses interdits. Un océan avait déferlé dans son esprit. La violence des sentiments contenus. Demyan aurait voulu s'épuiser. Courir jusqu'à mourir, taper dans les murs, se blesser pour ne plus penser. C'était ça, la malédiction, c'était ça l'impression de devenir fou, de perdre pied, de se noyer ? Ne pas pouvoir faire ce qu'il fallait pour soulager sa douleur, pour soulager sa peine. Lorsqu'il l'avait embrassée, il avait eu l'impression de respirer. Pour la première fois depuis des mois, des années. Il avait respiré, il avait relâché la pression qui ne le lâchait désormais plus. Mais tout ça semblait illusion maintenant, maintenant qu'il avait gâché tout ce qui aurait pu repartir entre eux. Mais l'entre deux n'était-il pas pire que de savoir exactement où l'autre se situe ? Voir Lana en devenait une complète torture. Comme si le monde lui criait ce qu'il avait fait, la vie qu'il avait détruite. Ce n'était pas celle de Nina. Du moins, pas de la même façon. Lana, il continuait de la hanter chaque jour, même si, à l'origine, c'était sans doute l'effet inverse qui voulait être produit.

Bien entendu, Demyan l'avait toujours su. Ou s'il ne le savait pas, il s'en doutait fortement. Des sentiments que Lana nourrissait à son égard. Et s'il n'était jamais allé en ce sens avant aujourd'hui, il ne l'avait jamais clairement découragée. Parce qu'il l'appréciait, même à l'époque. Pas comme elle l'aurait voulu, mais assez pour qu'il ait quelques scrupules à briser ses espoirs. Parce qu'il était comme cela, à penser que l'espoir pouvait guérir. Connerie. Elle avait beaucoup trop souffert. Il se demandait si les choses auraient été différentes s'il avait été plus sec, s'il l'avait découragée. Peut-être ne l'aurait-elle pas suivie à Londres, peut-être recommencerait-elle enfin à vivre sa vie, avec un homme de qui elle serait tombée amoureuse. Autre que lui. Peut-être qu'elle serait heureuse, que pour une fois, il aurait rendu quelqu'un d'heureux. Par son absence. Alors oui, il savait très bien quels sentiments elle avait, et depuis quand. Si pour lui, ça lui était tombé dessus sans crier gare, tellement rapidement qu'il n'avait pas eu le temps ne serait-ce que de le voir venir. Ni même de s'habituer, d'analyser ce qu'il ressentait. Mais était-ce vraiment quelque chose que l'on pouvait analyser, disséquer, comprendre ?

Oui, il savait. Il avait toujours su, se voilant la face, la plupart du temps, pensant qu'elle ressentait ce que lui ressentait : une trop profonde amitié. Alors que le silence s'éternisait, elle posa la question qu'il n'aurait jamais voulu entendre. Cette question qu'il s'était déjà posée, auquel il ne trouvait aucune réponse valable. Parce qu'il n'y en avait pas. C'était déraisonnable, c'était dangereux, c'était malsain. Il aurait pu tomber amoureux de n'importe qui. De toutes les personnes avec qui il a eu de bons contacts depuis son arrivée à Londres. Ca aurait pu être n'importe qui. Alors la question qu'il se posait était la suivante : s'il y avait prêté attention, s'il l'avait rencontrée avant Nina, si ça avait été elle, sur ce banc... Est-ce que l'amour n'était qu'une affaire de circonstances ? Est-ce que des âmes sœurs seraient vouées à ne jamais se rencontrer car au lieu de tourner à gauche, on a tourné les talons ? Est-ce que pour cela, on tombe sur un « autre » amour de sa vie ? Est-ce ça, finalement, le secret de l'amour ? Un cœur près à recevoir une décharge hasardeuse ? Sa décharge avait été Nina. Sa décharge était Lana. Pourquoi elle ? Pourquoi Nina ? Pourquoi maintenant ? Trop de pourquoi, pas assez de réponses à donner. La vérité était qu'il n'en avait aucune idée. Ce n'était pas vraiment une question à laquelle on pouvait donner une réponse toute faite. Oui, il savait. Oui il savait qu'elle était amoureuse de lui, et inconsciemment, il avait choisi Nina. Parce qu'elle avait été là, à le vouloir. A le montrer. Il était comme tout le monde, en fin de compte. On ne choisissait jamais l'amour discret. On ne choisissait pas celle qui ne parle pas, quand l'aura de celle qui rit empli toute la pièce. Il avait été aveugle . Aveugle d'amour. Il l'avait aimée. Trop. En négligeant celle pour qui son cœur battait à présent, scellant leur histoire à un simple baiser dans la douleur du souvenir de celle qu'ils avaient perdue. On ne refaisait pas le passé, c'était un fait. On pouvait se contenter d'avancer vers le futur, mais rien ne pouvait prétendre à une amélioration. Comment améliorer l'impossible. Conscient qu'il gardait le silence depuis plusieurs minutes, il se força à ouvrir la bouche. Pas forcément convaincu de ce qu'il allait dire.

«  Je n'en sais rien. Je ne sais pas pourquoi je suis tombé fou amoureux d'elle, je ne sais pas pourquoi je n'avais d'yeux que pour elle, pourquoi son sourire m'a forcé à lui demander de m'épouser, je ne comprends d'ailleurs toujours pas ce qui lui plaisait en moi au point de dire oui parce qu'elle était tout mon contraire, ce que je ne disais pas elle le criait, ce que je ne faisais pas, elle le faisait trois fois. Mais je l'aimais. Et aussi étrange et malsain que cela puisse paraître, je ne sais pas pourquoi toi. Je pourrais te dire que c'est parce que tu n'es pas elle, mais ce ne serait pas logique. Parce que c'est toi. Parce que tu es sans doute la personne la plus brillante et la plus forte que je n'ai jamais rencontrée. Parce que je t'aime, et je ne crois pas, avec tous mes efforts, que je puisse réellement réussir à expliquer l'amour. »

Demyan avait envie de vomir. Il avait sans doute parlé plus qu'il ne l'aurait voulu, et il n'allait pas tarder à tourner les talons. Il ne voulait pas voir sa réaction, il ne pouvait pas. Alors il alla s'appuyer contre un mur, non loin de la scène, puis ferma les yeux. Il n'avait pas envie de partir, mais il n'avait pas envie de voir. S'il partait, Dieu seul savait quand il reverrait Lana. Mais s'il restait... Tout risquait d'être pire que ça ne l'était déjà. Trop tard pour faire machine arrière. Les conséquences étaient toujours le plus dur à assumer. Toujours.

Et puis elle s'était réveillée. L'effondrement d'une vie qu'on commençait à construire, cette troisième personne qui retouchait à la vie, au bonheur, aux sensations. Et nous qui perdions les nôtres, qui devions mettre fin à la folie qu'on avait commise sans savoir comment s'y prendre. Une vie à Moscou qui reprenait comme si elle n'avait jamais finie. L'horreur d'un trop plein, qui nous a fait comprendre que nous n'étions pas prêts, que nous n'étions pas préparés. Je ne peux pas revenir dans mes souvenirs de cette soirée là. Non pas que c'est trop dur, non pas que voir le corps sans vie de Nina, vidée de son sang, m'empêche de parler. Mais parce que je ne sais pas ce qui est arrivé. Je ne me revois pas lever la main sur elle, je ne me souviens simplement de rien. La culpabilité, sans doute, est la seule chose qui me reste. L'attitude atone lorsque l'on m'a enfermé, ne voulant de toute manière pas être libre. Comment respirer alors qu'elle ne le pourra plus? Parfois je pense encore que d'être trop égoïste, on en devient malade. J'ai voulu vivre, et pour ça, je pense qu'on est trop souvent obligés de tuer. J'avais toujours pensé qu'c'était seulement métaphorique.  

Cyrieleven
prénom : Cyrielle âge :24 ans type de personnage : inventé  d'où connais-tu le forum ? Une membre de mon ancien forum de base et on cherchait un huis clos pour notre duo ! comment le trouves-tu ? Au top    as-tu lu le règlement ? yep  autre chose à dire ?PUDDIIIING


Code:
<t>jamie campbell bower »</t> <ps>s. demyan armyanski</ps>




Dernière édition par S. Demyan Armyanski le Jeu 3 Aoû - 15:53, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1576
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015
FORCE : 4544

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Soan A. Calloway

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 1:41

Bienvenue parmi nous
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 1367
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Mischief Insane
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4566

SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 1:57

FORZA ITALIA (voilà, ça c'est pour contrer l'invasion des russes à Ostrov )

Bienvenue officiellement à toi, hâte de découvrir ton perso' au détour d'un plat de pâtes à la vodka
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1283
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3819

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 7:29

Quand on dit que les Russes sont les plus fous ah ah...

Bienvenue à toi ! yeah
Bon courage pour ta fiche! Je suis curieuse de voir ce que ça va donner avec Lana.

_________________
★ Damage incorporated ★
Stepping out ? You'll feel my hell on your back. Blood follows blood and I make sure. Victim is your name and you shall fall. I chew and spit you out, I laugh, you scream and shout. Fuck it all and fucking no regrets, never happy endings on these dark sets. Step a little closer if you please...
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 18
MIROIR : Jamie Campbell Bower
IDENTITÉ : Cyrieleven
A DÉBARQUÉ LE : 01/08/2017
FORCE : 105

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
S. Demyan Armyanski

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 11:04

Merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 236
MIROIR : Emilia Clarke
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : (c)jeunepadawan
A DÉBARQUÉ LE : 23/01/2017
FORCE : 925
(c) jeune padawan
SITUATION : En couple
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
A. Niamh O'Callaghan

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 11:09

    Bienvenue !!!
    Ton personnage a déjà l'air très intéressant, j'ai hâte de voir la suite Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 18
MIROIR : Jamie Campbell Bower
IDENTITÉ : Cyrieleven
A DÉBARQUÉ LE : 01/08/2017
FORCE : 105

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
S. Demyan Armyanski

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 11:45

Merci :coeur: J'avance doucement mais sûrement
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 449
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 15:41

La Russie yeah Bienvenue chez toi yeah (C'est Isak le vieux Russe qui est content )

Cour pour ta fiche!

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1496
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/ jeune padawan signature/anaëlle (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 4375

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 16:09

Bienvenue parmi nous
J'aime beaucoup pour l'instant, hâte de lire la suite

_________________

GIVE ME LOVE

Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 148
MIROIR : Scarlett Johansson
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Zuz (avatar)
A DÉBARQUÉ LE : 06/05/2017
FORCE : 599

SITUATION : libertine
EST ÂGÉ DE : 34 ans
avatar
Moïra Wilander

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 18:40

Bienvenu et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 181
MIROIR : Natalie Dormer
IDENTITÉ : La chieuse
CRÉDITS : class whore stuff
A DÉBARQUÉ LE : 04/03/2017
FORCE : 652

SITUATION : Célibataire mais amoureuse
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar
Amy McKenzy

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 19:15

Bienvenue !

Bon courage ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 202
MIROIR : Stephen James
IDENTITÉ : Tris
CRÉDITS : coco câline (avatar) » bat'phanie (signature) » coco made me do it (gifs)
A DÉBARQUÉ LE : 03/07/2017
FORCE : 730

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans.
avatar
L. Semyon Kozlov

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 21:08

Bienvenue par ici J'avoue, j'ai tiqué quand j'ai vu le premier prénom Sinon j'aime bien ce que j'ai déjà vu, hâte de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 18
MIROIR : Jamie Campbell Bower
IDENTITÉ : Cyrieleven
A DÉBARQUÉ LE : 01/08/2017
FORCE : 105

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
S. Demyan Armyanski

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mar 1 Aoû - 23:54

Merci tout le monde vous êtes trop beaux

Semyon - J'avais vu le tien avant de m'inscrire mais je me suis dit qu'au final c'était pas son principal et vu que ce perso a plus ou moins cinq ans, j'avais envie de garder son pseudo de base surtout que ce nom je l'utiliserais pas des masses fin j'espère que ça te dérange pas en sachant que voilà, ça reste Demyan :')
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 293
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
FORCE : 1408
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar
Jeremy Accalon

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mer 2 Aoû - 8:59

Bienvenue parmi nous beau gosse dommage qu'il est hétéro ahah

Je te dis pas bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 18
MIROIR : Jamie Campbell Bower
IDENTITÉ : Cyrieleven
A DÉBARQUÉ LE : 01/08/2017
FORCE : 105

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
S. Demyan Armyanski

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mer 2 Aoû - 10:35

Merci T'es pas trop mal non plus dans le genre
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 51
MIROIR : elle fanning
IDENTITÉ : oxygène.
CRÉDITS : Merenwen
A DÉBARQUÉ LE : 12/06/2017
FORCE : 267
SITUATION : seule
EST ÂGÉ DE : vingt années
avatar
Alice Morrow

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mer 2 Aoû - 14:13

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
http://mondeandmagiev5.forumactif.org/forum
PILULES AVALÉES : 293
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
FORCE : 1408
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar
Jeremy Accalon

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Mer 2 Aoû - 15:29

ahah je sais je sais je suis beau *_*
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1283
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3819

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   Jeu 3 Aoû - 16:02


Félicitations !

Quand je disais que l'histoire de Lana était triste... Maintenant qu'on a les deux versions c'est pire.   J'ai hâte de voir ce vous allez nous faire en RP, du coup.  

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
★ Damage incorporated ★
Stepping out ? You'll feel my hell on your back. Blood follows blood and I make sure. Victim is your name and you shall fall. I chew and spit you out, I laugh, you scream and shout. Fuck it all and fucking no regrets, never happy endings on these dark sets. Step a little closer if you please...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I hurt myself today to see if Istill feel + SDA   

Revenir en haut Aller en bas
 

I hurt myself today to see if Istill feel + SDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GEMMARD ✖ i hurt myself today, to see if i still feel
» What 's the date today ?
» It doesn't hurt me - Maaron
» Hurt
» Hurt me tender, hurt me true ▲ Azores Lullaillaco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-