AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 176
MIROIR : Jenna Louise Coleman
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : ghost.writer (avatar) - Isak (gif)
A DÉBARQUÉ LE : 01/12/2016

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 35 ans
avatar

MessageSujet: Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)   Sam 15 Juil - 21:38


Charlie finissait de défaire ses affaires. Elles étaient enfermées dans une simple valise, la jeune femme n'ayant pas besoin de beaucoup plus pour s'approprier un endroit. Elle avait simplement branché un peu de musique après que Kaelan ai débarqué dans sa chambre pour investir son lit. Comme d'habitude, Charlie n'avait rien dit et lui avait simplement envoyé son téléphone pour qu'il règle lui-même ce qu'il voulait écouté. La brune savait bien qu'il allait squatté sa chambre durant les prochaines heures, qu'elle soit là ou pas. Et elle savait déjà qu'elle serait absente. En effet. En cherchant du travail pour eux deux, Charlie avait trouvé de nombreuses propositions. Au final, elle avait choisi Ostrov, mais ce n'était pas sans une certaine idée derrière la tête. En effet, le fait que son frère seraient nourris et logés si ils prenaient les postes avait été alléchant mais d'autres hôpitaux proposaient les mêmes services. Non. Ce qui avait vraiment arrêté son choix, c'était Ania. La jeune femme lui manquait. Depuis leur rencontre il y a plusieurs années, la russe était devenue une des confidentes privilégiées de l'anglaise. En fait, c'était même bien plus profond que cela car, au travers des lettres qu'elles avaient échangées, au travers des récits de leurs vies respectives, au travers de quelques millilitres d'encre et d'un peu de papier, la jeune femme était vraiment devenue quelqu'un d'important dans la vie de Charlie. Et pour quelqu'un de méfiant comme la brune, cela voulait beaucoup dire. Finalement, Ania était une des seules qui connaissait une grande partie de sa vie et de ses émotions.

Charlie finit de pendre à un cintre sa dernière chemise et se tourna vers son frère "-Bon je vais voir Ania, je suppose que t'as la flemme de bouger ?", déclara-t-elle avec un petit sourire. Après un signe de négation de Kaelan, Charlie leva les yeux au ciel et lança ses clés à son aîné "-Si tu te barres tu es prié de fermer à clé et de te démerder pour me trouver et me rendre mes clés !". Elle lui fit un signe de au-revoir et fila. Enfin, elle allait filer, mais elle préféra rouvrir la porte et regarder son frère dans les yeux d'un air mortellement sérieux "-Et si un seul de mes gâteaux disparait, je te jure que je t'enverrais dire un petit bonjour à nos amis les japonais d'un bon coup de pied au derrière.". Ils se regardèrent quelques instants et éclatèrent de rire avant que Charlie s'en aille définitivement.

Elle passa dans un couloir son regard s'égarant dans le parc un étage plus bas à chacune des fenêtres devant laquelle elle passait jusqu'à ce qu'une vision ne la fasse tomber en arrêt. Elle plissa les yeux et regarda avec un peu plus d'attention. Oui désormais elle en était certaine. Cette chevelure brune, ce visage fin, cette démarche... C'était Ania. Elle ne lui avait pas dit qu'elle et Kaelan débarquaient à Ostrov, voulant lui faire une surprise, espérant simplement que ce ne serait pas une mauvaise chose pour la russe. Bientôt, elle se retrouva derrière cette dernière et redevint la grande gamine qu'elle était avec bien peu de personnes. Elle plaça rapidement ses mains devant les yeux d'Ania et demanda, un sourire dans la voix "-Qui c'est ?". Peut-être que son amie ne reconnaîtrait pas sa voix. Mais elle savait qu'elle reconnaîtrait son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 664
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/alaska
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)   Mar 5 Sep - 12:02



des retrouvailles au goût d'Amérique
Jour de repos. Parfait. J’en avais bien besoin, finalement. Pas une goutte d’alcool aujourd’hui, mais j’en ressentais déjà un manque. Alors j’étais sortie avec un livre, et je m’installais sur un banc. Plongée dans ma lecture, je ne faisais même pas attention aux quelques patients qui passaient ainsi qu’aux gardes qui faisaient leurs rondes. J’étais plongée dans ma lecture, lorsque d’un seul coup, plus rien. J’étais aveugle. Des mains s’étaient posées sur mes yeux, suivit de la question « Qui c’est ? ». Et il ne me fallut pas plus d’une seconde pour reconnaître cette voix. Charlie. Comment l’oublier ? On s’était rencontrées, quelques années auparavant, pendant des vacances. On était devenue proches, et alors que nos chemins se séparaient, on était restée en contact. Mais je n’avais pas oublié sa voix, malgré les années qui s’étaient écoulées. J’étais comme ça. Je n’oubliais rien. Encore moins les voix des personnes que j’aimais. Un sourire aux lèvres, j’avais néanmoins décidé de la taquiner un peu. « Mmmh… Je sais pas trop… Wonder Woman ? » Je riais légèrement. « Franchement ça serait cool Wonder Woman, elle est plutôt canon. Ou Supergirl ! Mh… Catwoman dans son ensemble en cuir… » Alors qu’elle enlevait ses mains de mes yeux, je me tournais pour lui faire face, une fausse moue déçue sur le visage. « Ah merde, c’est toi. »

J’éclatais de rire. Mon dieu, je ne pensais pas que ça ferait autant de bien de voir un visage familier ici. J’en oubliais presque mon envie d’alcool. Je me levais finalement, un énorme sourire aux lèvres et la serrais fort contre moi. « Charlie… comment tu vas ? » Après quelques secondes, je la relâchais finalement, l’invitant à s’asseoir à mes côtés sur le banc. Je refermais totalement mon livre, prenant soin de glisser un bout de feuille de papier en guise de marque page. Je posais mes yeux sur Charlie, elle avait l’air en forme ce qui me fit sourire. Sourire qui s’effaça peu à peu, à la pensée d’une toute petite chose. « Rassure-moi, tu n’es pas ici en tant que patiente ? »

EXORDIUM.


Spoiler:
 


Dernière édition par Anastasia N. Volkova le Lun 6 Nov - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 176
MIROIR : Jenna Louise Coleman
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : ghost.writer (avatar) - Isak (gif)
A DÉBARQUÉ LE : 01/12/2016

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 35 ans
avatar

MessageSujet: Re: Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)   Ven 15 Sep - 8:23


Je l'observais tandis que j'avais toujours mes mains sur ses yeux. Elle n'avait pas changé. Du moins, du peu que j'en voyais, elle n'avait pas l'air d'avoir changé. Peut-être paraissait-elle un peu plus fatiguée, mais d'après ce que j'avais compris, son travail ici était loin d'être de tout repos (ce qui m'avait d'ailleurs fait dire qu'il valait mieux que je me blinde psychologiquement et physiquement plutôt que me pointer la fleur au fusil). Je ris en l'entendant supposer sur Wonder Woman, Catwoman ou encore Supergirl et retirais finalement mes mains qui l'aveuglaient. Elle eut une moue faussement déçue sur le visage et je la taquinais "-Et oui ce n'est que moi ! Après je veux bien mettre un ensemble de cuir mais je garantis pas être sexy qu'elle dedans !". Je riais et fit le tour du banc pour la rejoindre tandis qu'elle se levait en riant. Ça me faisait du bien d'entendre son rire en vrai, de la voir face à moi. Ania était une vielle amie et malgré la distance qui nous avait longtemps séparées, je l'appréciais énormément. Je me laissais faire lorsqu'elle me serra contre elle et en fit de même, me gorgeant de sa présence qui m'avait toujours fait du bien. Il faut dire qu'à part mon frère et quelques autres, je n'ai pas vraiment été proche de grand monde dans ma vie.

Je m'asseyais lorsqu'elle m'y invitait et alors que j'allais lui répondre, je vis son sourire s'effacer avant qu'elle m'interroge sur mon statut ici. Je la regardais et la rassurait immédiatement "-Non ! Non non, je suis venue avec Kaelan pour avoir un poste. Je suis devenue psy. Et oui, je vais bien. Au vu de ce que tu m'as dit sur cet hôpital, pas sûre que ça dure, mais pour l'instant je vais bien. Je suis contente de te revoir ! Ça faisait si longtemps ! Quoi de neuf ?". Oui j'étais curieuse. Il faut dire que nous ne nous étions pas vues depuis longtemps et malgré les lettres, je ne savais pas tout. On omet toujours certaines choses et c’est bien normales. Je la fixais avec un sourire joyeux, patientant avec difficulté. J’avais hâte de discuter de nouveau avec mon amie. En vrai pour une fois. En face à face. Ça faisait si longtemps !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 664
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/alaska
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)   Sam 21 Oct - 15:12



des retrouvailles au goût d'Amérique
C’était comme une gamine que j’essayais de deviner qui me bandait les yeux, en ne citant que des superhéroïnes. Si on ne me connaissait pas, on pourrait penser que j’avais bu, mais cette fois, ce n’était pas le cas. Je dis bien cette fois. Parce que ces derniers temps, il était vrai que je titillais bien trop souvent la bouteille. Mais aujourd’hui rien, et heureusement que j’avais pris de quoi m’occuper histoire de ne pas retourner dans ma chambre et de prendre ma bouteille. Même que j’allais avoir de quoi réellement me changer les idées, lorsque deux mains se mirent sur mes yeux, m’offrant une devinette à laquelle j’avais déjà la réponse. Mais j’avais envie de rire un peu, pour une fois, mais aussi et surtout de l’embêter. Je riais d’autant plus à sa remarque, et j’étais heureuse de voir qu’elle n’avait pas changé. Je l’enlaçais, avant de l’inviter à s’asseoir près de moi, refermant mon livre. J’étais heureuse de retrouver quelqu’un que je connaissais déjà, avec qui je m’entendais à la perfection. Et honnêtement, en plus d’être heureuse là en ce moment même, retrouver Charlie faisait un bien fou. Enfin quelqu’un de normal. Enfin… Que faisait-elle ici ? C’était une moue plus inquiète que j’affichais à présent, en lui posant la question. J’espérais sincèrement qu’elle n’était pas une patiente. Du moins, elle n’avait pas l’air. Elle avait l’air bien, heureuse. Et surtout, en forme et psychologiquement stable. Mais les impressions pouvaient être plus que trompeuses ici.

Heureusement, ce n’était pas le cas. Charlie allait effectivement bien, et elle était ici avec son frère, Kaelan. Tous deux travaillaient également ici, comme moi. Ce qui me fit sourire à nouveau, pleinement rassuré sur la présence de mon amie ici. « Oh tant mieux… J’ai eu peur pendant un instant. En tout cas je suis contente de voir des visages familiers ici ! » J’étais vraiment contente de la revoir. Quand j’étais encore chez moi, bon nombre de fois je m’étais dit que je devais lui rendre visite, un jour. Puis les choses étant ce qu’elles étaient, je m’étais rapidement retrouvée sur cette île. « Oh, pas grand-chose tu sais… Quand on est coincée sur une île comme ça, la routine s’installe trop rapidement ! Je me demande si un jour je ne vais pas finir patiente, moi aussi… » Je souriais, essayant de faire un peu d’humour avec tout ce qui m’était arrivé ces derniers temps. Mais ce n’était pas le genre de première conversation qu’on avait avec une amie à peine retrouvée. « Et toi alors ? Psychologue hein ? Pourquoi Ostrov du coup ? »

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 176
MIROIR : Jenna Louise Coleman
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : ghost.writer (avatar) - Isak (gif)
A DÉBARQUÉ LE : 01/12/2016

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 35 ans
avatar

MessageSujet: Re: Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)   Dim 19 Nov - 23:41


Je ris doucement lorsqu'Ania me dit avoir eu peur l'espace d'un instant. Après tout, il est vrai que j'aurais parfaitement pu me retrouver ici en tant que patiente au vu de mon passé. Néanmoins, j'avais eu la chance d'avoir Kaelan à mes côtés qui m'avait empêché de basculer dans la folie. Et aujourd'hui, je pensais être assez certaine de ne jamais finir ici. Si j'avais pu me sortir indemne (plus ou moins) d'une adolescence comme la mienne, il n'y avait pas de raison pour que je ne puisse pas affronter le reste. J'avais confiance en moi-même et je savais que, dans tout les cas, Kaelan était juste derrière. Il était mon assurance contre la folie et j'étais la sienne. Affronter la vie à deux, surtout quand elle est compliquée et merdique, c'était bien plus simple et j'en venais parfois à plaindre ce qui n'avait ni frère, ni sœur. Puis elle enchaîna sur le fait qu'il ne se passait pas grand chose par ici. En même temps, sur une île recluse de tout et peuplée en grandes majorités de malades mentaux, on pouvait pas s'attendre à une fête tout les samedis soirs. Néanmoins, derrière le trait d'humour, il me semblait percevoir quelque chose de plus sombre. Cependant, je décidais de ne pas embêter Ania tout de suite avec ça. Pour l'instant, j'avais juste envie de retrouver mon amie.

Lorsqu'elle m'interrogea je souris. On aurait pu imaginer une raison rocambolesque comme la volonté de m'isoler avec mon frère sur une île pour aider jour et nuit ceux qui en éprouvaient le besoin. Cependant, ce n'était absolument pas ma volonté de départ, et même si j'appréciais le fait de pouvoir essayer d'aider les gens, la raison n'était pas là du tout. « Je t’aurais bien dis que c’était par pure abnégation mais… Pas du tout en fait ! Kaelan a démissionné de son boulot de barman et on a commencé à chercher quelque chose où on pourrait travailler un peu plus ensemble. Et puis, il y avait ta présence ici aussi ! C’est ça qui m’a donné l’idée ! ». Je lui adressais un sourire joyeux et me décidais à l’interroger à mon tour. « Et toi ? Parce qu’au final, tu m’as jamais expliqué ce qui t’avais poussé à venir t’enterrer ici ! ». Et pourtant c’est pas faute de lui avoir proposé de venir me voir ! Mais finalement, elle était entrée à Ostrov et ça ne s’était pas fait bien que les lettres et autres avaient continués à circuler entre nous. Enfin, j’étais heureuse de la revoir. Et malgré les années, j’avais l’impression que notre relation n’avait pas changée. Restait à découvrir si j’étais dans le vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 664
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/alaska
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 29 ans, je suis née le 16 décembre 1988 en URSS
avatar

MessageSujet: Re: Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)   Sam 30 Déc - 11:51



des retrouvailles au goût d'Amérique
La présence de Charlie était une grande surprise. Jamais je n’aurais pensé que quelqu’un que j’avais connu par le passé aurait la mauvaise idée de venir s’enterrer ici. Mais visiblement, la vie était pleine de surprise, n’est-ce pas ? Des bonnes comme des mauvaises, et j’en avais déjà fait l’expérience pas mal de fois. Mais au moins, celle-ci était une bonne, surtout lorsqu’elle me rassura en affirmant être ici en tant que psychologue et non en tant que patiente. Mais même là, il y avait franchement mieux que de venir sur une île. Mais au moins, elle n’était pas seule. Son frère était avec elle. Je souriais. « Tant mieux si tu n’es pas venue seule alors… » C’était peut-être l’erreur que j’avais faite ? J’étais seule en arrivant ici. Je n’aurais peut-être même pas du rompre avec Zacharia et tenter la relation à longue distance. Au moins, j’aurais eu quelqu’un. Ici ou ailleurs. Alors que je n’avais eu personne, à mon arrivée ici. C’était certainement ça mon erreur. Et apparemment, ma présence ici faisait également partie de son idée de venir sur cette île. « Oh c’est vrai ? Tu m’en vois flattée Charlie… » Je souriais, sincère. « Mais tu sais qu’il y a vraiment mieux qu’ici hein ? Même pour travailler en duo avec ton frère ! » ajoutais-je, un ton légèrement taquin. Evidemment que j’étais contente qu’elle soit là, mais je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose, voilà tout. Même si je savais que son frère ferait tout pour qu’il ne lui arrive rien. Et ça me rassurait un peu. Puis elle me retournait la question. Question à laquelle je n’étais pas certaine d’avoir une réponse concrète. Il y a quelques temps, j’aurais dit que c’était pour aider mon prochain, pour aider ces pauvres patients qui ne demandaient qu’à guérir. Aujourd’hui, je me rendais compte que mon choix pouvait s’avérer légèrement masochiste. « Le goût de l’aventure ? Le désir d’aider ? Ou alors du masochisme pur et simple. » Je riais légèrement. Ce n’était qu’une demie blague, finalement. « On m’a offert ce travail en fait… Et je me suis dis pourquoi pas ? Je regrette pas mais… Disons qu’il y a des choses que j’aurais fait autrement, avec le recul. » Comme ne pas rompre avec Zach. Faire plus attention aux patients. Garder le contact avec mon frère. Des petites choses, juste comme ça.

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des retrouvailles au goût d'Amérique (Ania)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Indiens d'Amérique
» L'Amérique Latine à l'image d'Haiti
» TNT - la télé tout numérique
» Retrouvailles percutantes...[London]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Grass Is Green :: The Park-