AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 « Her hell is my paradise » Matthew Dickens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 7
MIROIR : Harry Lloyd
IDENTITÉ : Kay
CRÉDITS : KIDDO. sur Bazzart
A DÉBARQUÉ LE : 09/07/2017
FORCE : 60
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar
Matthew Dickens

MessageSujet: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Dim 9 Juil - 23:19


Matthew James Dickens
No great genius has ever existed without a touch of madness.

identité : Matthew James Dickens. Plus banal que ça tu meurs, mais ça ne l'a jamais vraiment dérangé. Le nom Charles Dickens, ça vous dit quelque chose ? C'est son papy. Enfin, de loin. Mais il ne s'est jamais intéressé à ses oeuvres, et il s'en fout d'ailleurs royalement. surnom : Il n'en a pas, ou plutôt il n'en a plus. Les seules personnes qui ont osé l'appeler Matt s'en sont pris plein la tronche, il s'appelle Matthew. C'est déjà assez court. Et puis il y a eu Matty. Le surnom le plus stupide de la planète, mais elle avait le droit. date et lieu de naissance : Il est né un 12 avril 1988 à Londres, en Angleterre. âge : Vingt-huit ans.  nationalité et origines : Il est anglais, juste anglais. Un pays plutôt banal à ses yeux, mais ça ne l'empêche pas d'être fier de ses origines. Surtout pour cet accent que les jolies demoiselles affectionnent tant. situation maritale : Célibataire, et il compte le rester toute sa vie. L'amour, ça représente trop de responsabilités, trop de problèmes, et surtout trop d'émotions.  orientation sexuelle : Hétéro. Certains en doutent secrètement en le voyant sans cesse se soucier de son apparence, mais lui sait bien ce qu'il en est. Il aime les femmes. occupation : Patient. Sa tête d'ange est terriblement trompeuse. ancienneté à ostrov island : Il y est depuis deux semaines, sans nourriture et sans présence humaine. Il s'est retrouvé en isolement dès son arrivée parce qu'apparemment, menacer un garde de le brûler vivant n'est pas bien vu, ici. maladie(s) : Haute sociopathie, absence d'empathie. avatar : Harry Lloyd. groupe choisi : Lycoris Sanguinea. principaux traits de caractère : Trop sûr de lui - Indifférent - Insensible - Hautain - Sarcastique - Sadique - Froid - Joueur - Mystérieux - Manipulateur - Excellent menteur - Rêveur - Silencieux. Et au plus profond de lui, même si personne n'est au courant... Loyal - Protecteur - Drôle - Surdoué - Bienveillant - Romantique.
i'm not mad, my reality is just different from yours...
Le regard vide de toute émotion, Matthew observe le corps du chien sans vie, couché dans la pelouse, un croc sorti, les yeux clos. Il s'accroupit près de l'animal et passe sa main sur son pelage, qui n'est pas plus froid que d'habitude. A quelques mètres de là, il entend ses frères sangloter, et le jeune garçon a une envie folle de les faire taire. Quel horrible bruit. Le bruit de la faiblesse. Un genou posé au sol, il examine le cadavre de l'animal avec attention, comme pour enregistrer le moindre détail de cette image dans sa tête de petit garçon. Peut-être que ça lui servira plus tard, on ne sait jamais. Peut-être qu'un jour on lui demandera 'Matthew, qu'est-ce que c'est, la mort ?' Il fera mine de réfléchir, puis, d'un air détaché, il répondra 'de la puanteur et des crocs sortis', de son si bel accent anglais de petit garçon bien élevé. Jack, il s'appelait, le chien. Jack par ci, Jack par là, Matthew a toujours trouvé que sa famille en faisait des tonnes. Lui, il ne voyait que les poils de chien sur les fauteuils de la voiture et la bave qu'il abandonnait un peu partout dans la maison. Bon débarras. "On l'enterre quand ?"

"Dean ! Trevor ! Matthew ! On y va !" L'aîné des Dickens lâche un soupir agacé en entendant sa mère l'appeler en dernier, comme d'habitude. Ca ne l'étonne même plus. Il a toujours été le frère étrange, effrayant, trop impulsif. Le vilain petit canard, en somme. Il lance un regard noir à la porte de sa chambre, qui ne sera bientôt plus la sienne. Ils partent à la campagne. Pour toujours. Ou pour de trop nombreuses années, tout du moins, parce qu'il compte bien se barrer définitivement dès qu'il aura l'âge de le faire légalement. Et puis en attendant il sortira de sa chambre en pleine nuit, quitte à se faire rattraper par les flics. Il les déteste. Ses parents, ses frères, il ne peut pas les voir en peinture, et il sait que c'est réciproque. Mais ils se taisent, eux. Lui aussi pour l'instant, mais il ne tiendra pas très longtemps. Silencieux et d'un geste lent, il continue à remplir ses valises de ses vêtements, qu'il plie soigneusement pour au moins avoir l'air présentable, là-bas.

D'un regard froid, Matthew observe la classe dont il est censé faire partie, et sourit intérieurement en voyant les élèves baisser les yeux en croisant les siens. Ils ont peur de lui, peur de son air glacial, de sa grande taille, des quelques muscles qu'il a acquis au fil des années. Puis son regard se pose sur une jeune fille brune aux yeux bleus-gris, des yeux qui ne le quittent pas, même lorsque les siens leur lancent des éclairs. Ils ont du courage, ces yeux, et Matthew ressent quelque chose qu'on pourrait qualifier d'émotion, même s'il ne s'en rend pas compte à ce moment-là. Sans aucune discrétion, le principal annonce au professeur que Matthew est quelqu'un de spécial, ce qui fait pouffer de rire la classe, qui se met à chuchoter dans un son atroce. Le garçon tourne brusquement la tête, rivant son regard glacial dans celui de chacun des élèves. Ils se taisent, les uns après les autres, et encore une fois, Matthew sourit intérieurement. Et pourtant, tout ce qui l'intéresse un tant soit peu à cet instant précis, c'est le regard doux et déterminé de cette fille à l'avant-dernier rang, qui ne l'a toujours pas quitté une seule seconde.

Assis dans son coin sur la pelouse, son sac à dos toujours sur le dos, Matthew arrache des brins d'herbe et les déchire d'un air absent. Les autres font trop de bruit. Leurs rires le dégoûtent, il a envie de s'enfuir pour ne plus jamais revenir. Puis il sent une présence près de lui et il lève les yeux vers cette personne, qui se présente d'une voix horriblement douce. Niamh. Niamh et ses yeux bleus-gris. Matthew fronce les sourcils et, pour la première fois depuis qu'il est arrivé là, il parle, de sa voix grave et étrangement rassurante. "J’ai pourtant cru entendre Murphy t’appeler Aoife." C'est vrai, il n'a pas rêvé. Niamh grimace et Matthew sourit instinctivement, sourire qui s'efface aussi vite qu'il est arrivé. "Niamh est mon deuxième prénom. Je n’aime pas Aoife." Comme si Matthew allait lui laisser le choix. Sans la lâcher du regard, il lui répond en haussant les épaules, nonchalamment. "C’est idiot. Je t’appellerai Aoife si tu t’appelles Aoife." Pendant plusieurs longues secondes - minutes, peut-être - aucun d'eux ne prononce un seul mot, perdus dans le regard et les pensées de l'autre. Parce que Matthew sait ce qu'elle pense. Il est étrange, ce garçon, mais je l'aime bien. Ou en tout cas, c'est ce qu'il espère secrètement qu'elle pense. Cette espérance est toute nouvelle pour lui, généralement il n'espère rien de personne. Mais là, il y a comme... autre chose, même s'il serait incapable de mettre le doigt dessus. La sonnerie retentit alors, et Matthew serre enfin la main chaude d'Aoife, un contact qui le fait légèrement frissonner. Il ne sait pas pourquoi, il ne sait pas comment, mais il aime sentir la peau de la brune contre la sienne, un sentiment à la fois dérangeant et très agréable.

Debout à côté du siège d'Aoife dans le bus qui doit les ramener dans leur village tous les deux, un bras posé derrière la jeune fille, il l'observe dans un léger sourire à peine perceptible. Il la trouve magnifique, ça il doit bien se l'avouer. Lorsqu'elle le remarque, elle ne sursaute pas et se décale sans se faire prier pour qu'il puisse s'asseoir à ses côtés, ce qu'il fait en posant son sac à dos à ses pieds. Silencieusement, Aoife prend son cahier de maths et un stylo, et Matthew la regarde faire. Ils n'ont pas besoin de se parler pour se comprendre, c'est quelque chose qui a toujours plu au jeune homme. Il n'aime pas les mots, ou du moins pas les mots qu'on prononce à haute voix. Les poèmes, il aime beaucoup, mais personne ne le sait, même pas Aoife. Il en a écrit beaucoup sur elle. C'est le seul moyen qu'il a d'évacuer ces choses qui s'apparentent à des émotions, mais qu'il ne comprend pas. Lorsqu'il la voit grimacer en réfléchissant aux exercices de mathématiques, il rit doucement. Lui, il adore. Elle, elle a horreur de ça. De sa voix douce et profonde, il se met à lui expliquer comment s'y prendre, ses yeux verts alternant entre le cahier et ce visage qu'il aime tant regarder.

Matthew Dickens : refusé.
D'un geste enragé, il froisse le papier et le lance dans un coin de sa chambre, le visage fermé. Il a fait tous ces efforts en vain. Avoir l'air moins dangereux, bosser dur pour obtenir les meilleurs résultats possibles, accepter de travailler en groupe alors qu'il n'y a pas pire que ça pour lui... tout ça n'a servi à rien. Il se lève et fait les cent pas devant son lit, les poings serrés. Encore une fois, le vilain petit canard a perdu. Il a envie de crier, de taper dans un mur, de tout casser. Mais il n'en fait rien. A la place, il s'asseoit dans le fauteuil de sa chambre, soudainement calme - trop calme. Il a pris une décision, celle qu'il aurait dû prendre depuis bien longtemps déjà. Ils le trouvent dangereux ? Ils ont raison, et il va le leur prouver.

Il arbore un sourire fier, satisfait, alors que la chaleur des flammes vient lui brûler les joues. Elles se reflètent dans ses yeux, des yeux qui n'ont jamais été aussi sombres, et qui suivent avec attention le feu qui se propage trop rapidement dans la maison. Il entend les cris de ses parents et de ses frères sans pouvoir distinguer de mots, mais il sait que son nom franchit leurs lèvres chaque seconde. Les yeux clos, il respire l'odeur de la fumée qui s'élève dans le ciel, puis lance un coup d'oeil à la fenêtre des voisins. La panique se lit dans leurs gestes, ils agrippent le téléphone, crient eux aussi, mais ne sortent pas de chez eux. L'auteur de l'incendie est toujours là, cette fois assis en tailleur sur le trottoir, les yeux rivés sur ce spectacle qu'il attendait depuis une éternité. Lorsqu'il entend les sirènes des pompiers et de la police, son sourire s'efface, son regard s'éteint, et il ne sent même plus leurs mains qui l'agrippent fermement pour le traîner loin de là.

"Matthew Dickens, avez-vous mis le feu à votre maison, tuant ainsi vos parents et vos deux frères ?" L'air absent, Matthew fixe le bureau en fer qui se trouve devant lui, les mains croisées sur ses genoux, comme endormi. "Monsieur Dickens, répondez." Il lève enfin les yeux vers le flic, d'un air fatigué, et lui adresse un sourire en coin, narquois, sans dire un mot. "Monsieur Dickens vient d'avouer, son affaire sera jugée dans les plus brefs délais."  Alors qu'ils le poussent avec violence vers sa cellule, Matthew se met à fredonner une chanson qu'il écoutait avec Aoife, jusqu'à ce que les gardes le fassent taire d'un coup de poing qui l'assomme sur-le-champ.

Presque docilement, le jeune criminel boit une gorgée de la bouteille d'eau qu'on lui a offert pour son arrivée sur l'île, secoué par le mouvement des vagues. Un hôpital psychiatrique. Il sait qu'il y a sa place, il sait aussi qu'il mérite ce qui lui arrive. Mais il ne pouvait pas faire autrement, il fallait qu'ils meurent. Le soleil tape fort sur sa peau et il ferme les yeux, comme pour retrouver cette sensation du passé qui le hantera pour l'éternité. La société l'a brisé. Il sait qu'il n'a jamais été comme les autres, mais s'il a craqué, ce n'est pas à cause de lui, non... Il a craqué à cause du manque de compréhension, de patience, et surtout à cause du manque d'amour.

Kay
prénom : Elena. âge : 19 ans. type de personnage : Scénario  d'où connais-tu le forum ? comment le trouves-tu ? Nul a chier  as-tu lu le règlement ? Non  autre chose à dire ?


Code:
<t>harry lloyd »</t> <ps>matthew dickens</ps>




Dernière édition par Matthew Dickens le Mar 11 Juil - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1215
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3605

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Dim 9 Juil - 23:24

Copain. Re-bienvenue!

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 1059
MIROIR : Jeffrey Dean Morgan
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Blue Walrus
A DÉBARQUÉ LE : 27/11/2016
FORCE : 3599

SITUATION : Fuck this shit I'm out
EST ÂGÉ DE : 53 ans
avatar
Isak Gallagher

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Dim 9 Juil - 23:26

Je me disais aussi que t'insultais beaucoup le forum pour un nouveau
Rebienvenue Et bon courage pour ta fiche!

_________________

DO NOT GO GENTLE INTO THAT GOOD NIGHT
Old age should burn and rave at close of day ; Rage, rage against the dying of the light. Though wise men at their end know dark is right, Because their words had forked no lightning they  --5 goddamn states- Pacify him
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 168
MIROIR : Natalie Dormer
IDENTITÉ : La chieuse
CRÉDITS : class whore stuff
A DÉBARQUÉ LE : 04/03/2017
FORCE : 612

SITUATION : Célibataire mais amoureuse
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar
Amy McKenzy

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Dim 9 Juil - 23:30

Re bienvenue

Hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1281
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : LilDay
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4276

SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Dim 9 Juil - 23:30

Coucou MATT

Re-bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1547
MIROIR : holland roden
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 04/02/2015
FORCE : 4475

SITUATION : perdue
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Soan A. Calloway

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Lun 10 Juil - 0:02

Rebienvenue

_________________

- i'm done with your bittersweet tragedy -
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 100
MIROIR : Finn Wittrock
IDENTITÉ : Dragon
CRÉDITS : ©ironshy ♡ ©Solosland
A DÉBARQUÉ LE : 30/05/2017
FORCE : 389

SITUATION : Veuf et divorcé à plusieurs reprises
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar
Loulou De Colombel

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Lun 10 Juil - 0:15

Rebienvenue yeah yeah yeah
Trop classe le scéna
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 502
MIROIR : katie mcgrath
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/astra (@bazzart) gifs/(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 12/12/2016
FORCE : 1520

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : vingt huit ans
avatar
Anastasia N. Volkova

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Lun 10 Juil - 1:04

excellent choix de scénario
re-bienvenue

_________________
❝ I came in like a wrecking ball ❞
I never hit so hard in love All I wanted was to break your walls All you ever did was break me Yeah, you wreck me I put you high up in the sky And now, you’re not coming down It slowly turned, you let me burn And now, we’re ashes on the ground
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 171
MIROIR : Emilia Clarke
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : (c)jeunepadawan
A DÉBARQUÉ LE : 23/01/2017
FORCE : 674
(c) jeune padawan
SITUATION : En couple
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
A. Niamh O'Callaghan

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Lun 10 Juil - 15:21

    Wadzaiiiiiiii in love
    Encore merci d'essayer mon scénario, je te serais reconnaissante toute ma vie, tu es mon idole absolue
    Du coup, rebienvenue et tu sais que si tu as la moindre question, je suis là
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 7
MIROIR : Harry Lloyd
IDENTITÉ : Kay
CRÉDITS : KIDDO. sur Bazzart
A DÉBARQUÉ LE : 09/07/2017
FORCE : 60
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar
Matthew Dickens

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Lun 10 Juil - 17:54

Merci pour cet accueil de fou furieux, je ne m'attendais pas à moins venant de vous
Niamh > Je vais essayer de le jouer au mieux, si y'a des trucs qui te dérangent, préviens-moi par MP et je changerai ça L'histoire arrive, j'ai déjà écrit un bout
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 171
MIROIR : Emilia Clarke
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : (c)jeunepadawan
A DÉBARQUÉ LE : 23/01/2017
FORCE : 674
(c) jeune padawan
SITUATION : En couple
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
A. Niamh O'Callaghan

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Lun 10 Juil - 21:49

    Je suis sûre que ça sera parfait
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1355
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/ jeune padawan signature/anaëlle (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3995

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   Mar 11 Juil - 15:48


Félicitations !

Tout est parfait dans ta fiche et pour Niamh ça l'est aussi alors je te valide hâte de voir ce que ça va donner en rp

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________

GIVE ME LOVE

Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « Her hell is my paradise » Matthew Dickens   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Her hell is my paradise » Matthew Dickens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-