AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Scattered Brain – Jayden & Loulou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 135
MIROIR : Finn Wittrock
IDENTITÉ : Dragon
CRÉDITS : ©Blimey! ♡ ©ASTRA
A DÉBARQUÉ LE : 30/05/2017
FORCE : 509
I am the image of deception
SITUATION : I don't belong to anyone, I break a million heart just for fun
EST ÂGÉ DE : I'm your dying beauty queen
avatar
Loulou De Colombel

MessageSujet: Scattered Brain – Jayden & Loulou    Sam 8 Juil - 23:48

Scattered brain
Jayden & Loulou

« Seulement ce nœud, coincé ici, qui m'obstrue la gorge. Un morceau de cœur qui bat encore un peu, contre ma trachée. Un bout de ventricule coriace. » ▬ Fanie Demeule, Déterrer les os

Les couloirs respiraient autour de lui, Loulou voyait leurs ventres se gonfler puis s'aplatir à un rythme régulier. Ce n’était plus du béton inanimé, c’était l’œsophage d’un monstre qui frémissait sous ses grognements prononcés. Loulou faisait claquer ses talons à ses oreilles, ne bronchait pas en l’entendant rugir. Il aimait bien lancer des seaux d'eau froide sur les têtes endormies. Une voix grésille bruyamment dans son oreille. « Tu ne t'ennuies pas trop, mon cœur ? » Il soupire, examine distraitement ses ongles. « Non » Une seconde passe. « Tu manges bien ? » Il ne faisait pas attention. « Oui » Un moment de silence. « Tu dors bien ? Les gens sont gentils ?  »Il soupire une deuxième fois, lève les yeux au ciel, ils roulent lentement dans leurs globes. « Oui, oui, au revoiiiir » Sa voix prend des notes sarcastiques. Troublée par un énième soupir elle se perd dans sa gorge dans un râle agacé. Il raccroche et range son téléphone dans la poche de son veston dont il lisse les manches en trois secs mouvements. Il lance un regard au garde qui l'accompagne, le toise de haut en bas, légèrement reculé. Loulou vit encore loin de tout ça, il n'est pas arrivé sur l'île. Il se pavane sous les regards des autres et ne prends pas le temps de les regarder. Il n'a pas encore compris que tout était réel. Sa tête est posée sur la scène du théâtre dans lequel il joue. Ce n'est qu'un jeu. Tout le monde fait semblant. Ici comme ailleurs, comme avant, chez lui, chez sa mère, chez les autres. Personne n'est vraiment ce qu'on laisse raconter, chacun à un rôle à jouer. Le nom inscrit sur son dossier, il ne le croit pas. C'est un personnage, perdu quelque part derrière les rideaux et bientôt jeté en avant de la scène. Il l’accueillera avec un faux sourire, avec un regard brusque. Il ne prendra le temps de dire bonjour que pour enclencher une communication. Tout avait été pensé en avance, les rouages de la pièce de théâtre s’étaient enclenchés depuis quelques heures déjà. Loulou savait ce qui allait se passer.

Il entre dans la salle commune avant le garde et le regarde se poster derrière lui, devant la porte. Il y a quelques patients installés ici et là, quelques uns discutent, d’autres se taisent, quelques uns s’inventent des jeux, d’autres fixent un vide imaginaire. Les yeux de Loulou quittent la figure mal aimable du garde et vont observer les autres personnes présentes. Il est fasciné, intrigué par leurs comportements, par les histoires qu’ils racontent avec un regard fou. Il se sent presque comme eux, il veut devenir comme eux, rongé par un trouble innommable, perdu dans un autre jeu d'acteur.

« Loulouuu ? » Une voix chantonne. « Je t'ai trouvé un petit travail, mon chéri. » Loulou ronchonne, lève les yeux de son journal et les pose sur ce que lui tend sa mère. Une lettre, quelques mots. Son regard devient dur, ses mains se crispent. « Un asile ? Tu veux que j'aille travailler chez les fous ? » Il lance la lettre par terre et lâche un grognement brusque. « Tu penses que je suis fou, c'est ça ?! » Sa mère le fuit du regard, tortille ses mains nerveusement. « Bien sûr que non, mon ché- » Loulou donne un coup de pied dans la table basse du grand salon. « J'ai un problème selon toi ?! » Il sort en trombe de la pièce et rentre dans sa chambre préparer sa valise. Sa mère ramasse la lettre et le suit en trottant. Elle trébuche lorsqu'il croise son chemin pour s'en aller. « Au revoir. »

Sa mâchoire frémit et les feuilles de son calepin se froissent. Il les tient trop fermement. En quelques pas, il se retrouve à une table, devant une patiente. Elle lui paraît intéressante, elle jouait bien son rôle, elle s'était cachée derrière des coups d'encre et des dessins, elle avait gribouillé le script avec un stylo. Il la toise un instant, ouvre son carnet pour y écrire quelques notes et lui adresse un sourire forcé. Ses recherches commençaient, son plan se construisait. Quelque peu difficilement, il arrivait à mettre en place une semblant de logique dans le chaos qu'était l'hôpital. « Bon alors. C'est quoi ton problème à toi ? »
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
 

Scattered Brain – Jayden & Loulou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brain Drain to Brain Gain (Emeagwali)
» teddy epagneul adorable loulou!
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» BALTHAZAR MALE X LOULOU DE POMERANIE SPA DE DOUAI (59)
» Let's bet them - Jayden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: Common Room-