AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Une première soirée (Kaelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 168
MIROIR : Jenna Louise Coleman
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : ghost.writer (avatar) - Isak (gif)
A DÉBARQUÉ LE : 01/12/2016
FORCE : 777

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 35 ans
avatar
A. Charlie Mendoza

MessageSujet: Une première soirée (Kaelan)   Dim 2 Juil - 23:36


Je raccompagnais enfin le dernier patient à ma porte et soupirait en voyant l'heure. Vingt-trois heures. Dire que ce rendez-vous s'était éternisé était un euphémisme. Si je commençais déjà comme ça pour mon premier jour mais j’allais dormir trois heures par nuit. Je ne rêvais plus que d’une chose : une clope, une douche et au lit. Je sortais, attrapant mon paquet de clopes, ma veste et mes clés au passage et verrouillais derrière moi. On était jamais trop prudents. J’avançais doucement dans les couloirs vides aux lumières vacillantes en enfilant ma veste. Normalement Kaelan devait déjà être dehors à m’attendre. C’était une habitude qu’on avait prit il y a plusieurs années. La clope d’après études. D’après travail. Celle faite pour se détendre et raconter sa journée à l’autre. Et là dieu que j’en avais besoin. J’avais parcouru certains de mes dossiers dans la journée. Il y avait de tout ici. Du psychopathe avide de sang au dépressif chronique en passant par le paranoïaque convaincu qu’un complot se joue contre lui. Et tout ces gens me rappelaient pourquoi j’avais décidé de faire ce métier en premier lieu : pour aider. Parce que j’avais vécu des choses pas forcément sympathiques mais j’en était ressortie saine grâce à Kalean. Tout le monde n’a pas cette chance. Je ne doutais pas un seul instant que ce boulot allait être compliqué à gérer et ce sur tout les fronts. Vivre sur son lieu de travail et au milieu de gens mentalement atteints ça n’aide pas à rester sain d’esprit soi-même. Mais je savais que je pouvais compter sur une chevelure ébouriffée pour m’aider à garder la tête hors de l’eau. Chevelure ébouriffée que j’apercevais d’ailleurs.

Je descendis rapidement les marches et rejoignais Kaelan, courant pour me mettre à l’abri de la pluie battante. Une fois à ses côtés, un sourire s’étendit sur mes lèvres tandis que je lui déposais un baiser sur la joue « -Bonsoir ! ». Je pris le temps de sortir une clope et mon zippo, objet que j’avais récupérer de ma mère et qui avait passé des heures a tourner entre mes doigts et ce, à tout âges. Enfin, j’allumais la cigarette et inspirais une première bouffée. Je laissais passer quelques instants puis regardais mon frère avec un léger sourire « -Alors cette première journée ? ».

J’observais le paysage, mon regard s’adaptant peu a peu à la pénombre ambiante. Des senteurs de terre mouillée me montait aux narines et parfois un éclair zébrait le ciel, éclairant la forêt un peu plus loin. Je sentais mes cheveux se perdre dans une valse chaotique avec pour second danseur le souffle d’Éole. J’aimais ce temps. Autant en ville qu’en pleine campagne, autant en journée qu’au milieu de la nuit, autant enfermée à l’intérieur qu’exposée aux éléments à l’extérieur. Ça me semblait fascinant. Je fermais les yeux, savourant le grondement de l’orage et la mélodie de la pluie tombant sur les murs, les fenêtres, les feuilles et dans l’eau de la fontaine un peu plus loin, attendant tranquillement la réponse de Kaelan.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 13
MIROIR : Jensen Ackles
IDENTITÉ : Nath
A DÉBARQUÉ LE : 01/07/2017
FORCE : 75
avatar
Kaelan D. Mendoza

MessageSujet: Re: Une première soirée (Kaelan)   Mar 4 Juil - 23:12


Après cette première journée, on pouvait dire que Kaelan était bien redescendu sur Terre. Non mais sérieusement, qui aurait pu croire qu'ils auraient pu vivre une vie normale dans un endroit tel que celui-ci ? Non mais, un peu de sérieux Kaelan! Ce fut une journée plutôt chaotique. On l'avait jeté littéralement dans le grand bain. Lui, qui n'avait jamais été garde, avait dû faire une ronde accompagné d'un autre garde puis une autre ronde seul. Bah, le pauvre homme, il n'a pas eut le temps de tout intégrer et ne savait absolument pas quoi faire. De plus, Kaelan avait dû suivre un de ses collègues jusqu'à la salle de torture, accompagné par un autre patient. Pour des raisons lui étant encore bien obscures, Kaelan avait dû maintenir ce jeune homme en position pendant que son collègue le punissait. L'homme était resté sous le choc devant une tel violence. Il pensait vraiment que ce n'était pas la méthode à utiliser, ce sont des personnes malades. Ils méritent un minimum de soin et de respect. Alors lorsque son collègue partit, Kaelan s'était approché du pauvre gamin terrifié. Ce dernier avait peur de Kaelan et celui-ci en était bouleversé. Comment pouvait il rester de marbre devant un regard si terrifié ?! Alors doucement, il lui avait essuyé ses larmes et avait tenté d'établir une conversation afin de le rassurer. Finalement, Kaelan le guida avec douceur vers l'infirmerie où il le confia à un des infirmiers ou médecins. Il ne savait pas trop.

Tout au long de sa journée, Kaelan dût se confronter aux regards terrifiés, dégoutés ou colériques des patients envers lui. Tout ceci dû à son statut de garde. Alors que bon, Kaelan ne voulait pas être leur ennemi bien au contraire, plutôt leur allié dans cet endroit sordide. Sans compter les regards des patients, l'homme avait dû se confronter à la violence du personnel envers les patients. Comme s'ils les pensaient différents, inhumains. Pas assez humains pour être traités comme tels. Kaelan avait été choqué, lui qui pensait qui allait aider à la guérison des patients, à leur bien-être. Il semblait plus être considéré comme un danger pour eux, un moyen de les humilier, de les tirer plus bas que terre. Et ca lui faisait mal. Kaelan n'était pas méchant, bien au contraire.

Lorsque sa première journée fut terminée, Kaelan rejoignit l'entrée, il marcha un peu sous la pluie comme pour se détendre et finit par se mettre à l'abri, histoire de ne pas tomber malade en plus de ça. Le jeune homme attendit alors sa soeur afin de mettre en place leur rituel. Toujours fumer une cigarette ensemble avant d'attaquer la journée suivante. Comme pour faire un point, un moyen de se dire qu'ils seront toujours ensemble quoi qu'il arrive. Et Kaelan attendait toujours ces moments avec impatience. Alors, lorsqu'il vit sa soeur, il ne put s'empêcher de laisser naître un sourire sur son visage. Il la laissa l'embrasser en première puis déposa un léger baiser sur son front, signe de protection et prit sa cigarette avant de l'allumer et de laisser sa soeur parler avant de lui répondre, d'un air pensif.

"Une journée plutôt difficile.Je me suis voilé la face sur mon rôle ici. Jsuis pas du bon côté pour les patients. Je suis... Un danger pour eux. Et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 168
MIROIR : Jenna Louise Coleman
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : ghost.writer (avatar) - Isak (gif)
A DÉBARQUÉ LE : 01/12/2016
FORCE : 777

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 35 ans
avatar
A. Charlie Mendoza

MessageSujet: Re: Une première soirée (Kaelan)   Sam 15 Juil - 21:15


En entendant les mots de Kaelan, je me mordillais la lèvre inférieure, désolée pour lui et me sentant affreusement coupable. C’était moi qui avait dégoté ces jobs ici. Mais si ça devait mettre Kaelan mal, il était hors de question qu’on reste ici. Tant pis pour Ania. Tant pis pour la paie. Tant pis pour les patients. Oui je suis égoïste, mais la famille passe avant tout. Et Kaelan, il est la seule famille qui me reste. Jamais je ne pourrais le laisser délibérément dans un job où il serait mal, où il se sentirait coupable, où il serait dévisagé comme le méchant de l’histoire. Mon frère est tout sauf un monstre. C’est un des hommes les plus gentils que je connaisse. Certains diraient que je suis aveuglé par l’affection que je lui porte. Mais, même si c’était vrai, je vois bien comment il est avec les autres. Gentil, aimable et désireux d’aider. C’est aussi pour ça que je suis aussi méfiante. Pour contrebalancer sa gentillesse. Parce que j’ai peur qu’un jour il se fasse manipuler et qu’il finisse par souffrir. Ça c’est tout simplement hors de question. Mais pas un seul instant je n’avais pensé que cela pourrait être un boulot compliqué à gérer pour lui car jamais je n’aurais pu imaginer l’ambiance malsaine qui règne ici. Et pourtant les lettres d’Ania qui me racontaient son quotidien à Ostrov auraient dû me mettre la puce à l’oreille. Mais non. Je suis restée entêtée. Je relevais la tête et regardais Kaelan le plus sérieusement du monde « -Si tu veux qu’on s’en aille, tu n’as qu’un mot à dire et on se tire dès ce soir. Je me fous du reste, si tu es mal, on se taille. ».

Mon frère me connaissait, il savait que j’étais sérieuse. Il est au-dessus de tout dans mon esprit. Au-dessus de moi, au-dessus des lois, au-dessus des autres. Il passe avant tout et tous, le principal, c’est qu’il soit bien. Je pris ses doigts entre les miens, gelés et le laissait réfléchir quelques instants à mes paroles. Lui laissait l’occasion d’y penser tranquillement. Je finis par répondre après quelques minutes « -Particulier. Épuisant aussi. Il y a de tout ici. Des jeunes des vieux, des filles, des mecs, des sévèrement atteints, des dépressifs, des mineurs, des majeurs… J’ai du mal à comprendre comment ils peuvent tous les réunir dans un même bâtiment tout en évitant les problèmes. Y en a des inoffensifs dans le lot, mais ils vont se faire bouffer par les autres… Y en a même un qui s’est suicidé il y a deux semaines putain ! Je connais pas la raison mais ça te laisse imaginer à quel point ils sont encadrés ici… J’aimerais pouvoir tous les aider mais c’est clairement pas le lieu pour faciliter une guérison... ».  Cette histoire de suicide m’avait choquée. Mais je ne voulais pas plus y penser. Pas tout de suite en tout cas. C’était un gars que je ne connaissais pas. J’ignorais tout de lui. Et je ne voulais pas connaître son histoire. Surtout pas. J’avais trop peur de savoir que c’était un de ces inoffensifs qui n’avait tout simplement pas supporté la vie ici. Voir d’apprendre bien pire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une première soirée (Kaelan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une première soirée (Kaelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clea & Jake & Tate & Aylina & Clay ☼ Première soirée, nouvel arrivant.
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Grass Is Green :: The Entry-