AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 I don't need help, just go away from here # Sinnley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 145
MIROIR : Scarlett Johansson
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Zuz (avatar)
A DÉBARQUÉ LE : 06/05/2017
FORCE : 589

SITUATION : libertine
EST ÂGÉ DE : 34 ans
avatar
Moïra Wilander

MessageSujet: I don't need help, just go away from here # Sinnley   Jeu 22 Juin - 13:50






Dans le jaillissement du volcan de notre être, le venin accumulé en nous ne suffirait-il pas à empoisonner le monde entier ?
— Sinnley & Moïra
Le jour J était arrivé, Moïra allait être emmenée à son premier rendez-vous chez le psychologue. Sauf qu'elle ne trépignait pas de joie de s'y rendre. En fait, ça faisait même plusieurs jours qu'elle réfléchissait à comment éviter cet futile et stérile entretien. Qu'elle ait des problèmes suite à ce qui lui était arrivé était une chose, qu'on l'oblige à écouter un type assommant qui récitait ses bouquins était autre chose. Elle l'avait déjà mis mille fois et le redirait encore : elle n'avait pas besoin de l'aide de qui que ce soit ! D'ailleurs, Moïra avait même envisagé d'attaquer un garde ou un autre patient pour se retrouver en isoloir et être pénard. Mais bon, est-ce que ça valait vraiment le coup ? Elle s'était posé la question jusqu'à la dernière seconde. Fuir, ne pas fuir ? Puis finalement, la rousse avait décidé que le rendez-vous se passerait vite. Elle s'assiérait sur le siège, ne desserrerait pas les dents, et elle repartirait aussi vite dans sa chambre devant son manque total d'envie de s'en sortir. En y réfléchissant, ce plan n'était vraiment pas mal ! Allongée sur son lit, les doigts croisés derrière sa tête, Moïra attendit qu'on vienne la chercher. Finalement, elle ne fit pas de vague, ignorant même les remarques sexistes et déplacées qu'elle entendait. On la força ensuite à s'asseoir sur une chaise et à attendre son tour, puis la porte. Est-ce qu'elle avait le droit d'espérer que son psy soit sexy, à défaut d'être utile ? Parce que comme ça, elle pourra au moins se distraire et se rincer l’œil avant de retourner dans sa chambre. Les deux gardes à ses côtés se levèrent. Quoi ? Ils allaient la trainer dans le bureau par les cheveux ? D'ailleurs pourquoi ils étaient deux ? On estimait qu'elle était si dangereuse que ça ? Elle le prenait comme un compliment. Puis elle entra dans la pièce, après avoir été agréablement surprise en constatant que ce n'était un vieux binoclard et pervers qui allait se voir confier la lourde tâche de la supporter. Ses prières avaient été entendues, finalement. Mais ça ne voulait pas dire qu'elle allait ouvrir la bouche, sans mauvais jeu de mots. Les gardes finir par partir après l'avoir une fois de plus obliger à prendre place, puis ils sortirent. Pas trop tôt, pensa-t-elle. Sauf que cette fois-ci, elle était dans la gueule du loup. Parfait, que ça se dépêche de commencer qu'elle puisse vite partir !
MAY


Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 109
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Blondie
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017
FORCE : 463

SITUATION : Team célibat
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar
Sinnley J. Wagner

MessageSujet: Re: I don't need help, just go away from here # Sinnley   Lun 10 Juil - 0:42

Leave it
EXORDIUM.


C'était son boulot de s'occuper des gens, de leurs problèmes, de leur désir de guérison ou au contraire de leur insubordination à se faire guérir. Certains étaient de piètres menteurs, incapables de mentir sur ce qu'ils désiraient vraiment. La sainteté d'esprit ou l'abandon complet de leurs facultés mentales? Certains donneraient cher pour partir d'ici tandis que d'autres préféreraient juste se terrer dans leur chambre et arrêter de vivre aux yeux de l'hôpital. Lui aussi parfois ça lui arrive de se rouler en boule et de souhaiter en finir. -Même si c'est sur de très courts laps de temps parce qu'au final il a toujours ce besoin insupportable de bouger, bouger, bouger- Et c'est peut-être ce même quelque chose qui le fait réfléchir aujourd'hui. Lorsque le psychiatre tient entre ses mains le dossier qu'on lui a offert. Le dossier qui a été écrit... Bon, peut-être pas pour lui, peut-être juste pour quelqu'un. Un quelqu'un qui a pour ordre de s'occuper d'elle. Oh. Oh. Elle. Qu'est-ce qu'elle vaut la demoiselle? D'après les lignes écrit dans un dossier personne ne vaux grand chose. Mais elle n'est peut-être pas ça, elle est sûrement plus que ça. Les patients sont souvent plus que ce qu'ils ont dans leurs dossiers. Ils sont souvent plus. Toute une histoire, toute une idée, une façon de penser, une façon d'être. Et c'est ce quelque chose qu'il fallait trouver quand il fallait comprendre un patient. Le comprendre pour mieux le soigner. Qu'il désire être soigner ou pas d'ailleurs. C'est toujours son boulot et qu'il aime le faire ou pas, à la fin du mois il y a toujours la paye... Et puis en s'occupant des problèmes des autres on s'occupe moins des siens. Et ça c'est un petit quelque chose de bien utile.

C'est l'heure. L'heure qui est écrite sur 'horloge, qui lui afforme qu'il est temps de passer à la rencontre. Celle qu'il étudie depuis tout à l'heure. Avec un peu de chance elle sera moins bornée que les précédentes, ceci dit le doute résonne dans son esprit. Rien ne se passe jamais comme on le désire dans cet hôpital de toute façon. Que l'on soit du bon côté du bureau ou non. Les gardes la font rentrer, plus violement qu'il le désirait. Ce qui le fait d'ailleurs soupirer. Pas besoin d'être aussi... Brutes. Alors il essaie, tente d'être aimable.

«Bonjour Moïra, comment vas-tu?

_________________

( DREAM. we all are living in a dream, but life ain’t what it seems, oh everything’s a mess, and all these sorrows I have seen. )
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 145
MIROIR : Scarlett Johansson
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Zuz (avatar)
A DÉBARQUÉ LE : 06/05/2017
FORCE : 589

SITUATION : libertine
EST ÂGÉ DE : 34 ans
avatar
Moïra Wilander

MessageSujet: Re: I don't need help, just go away from here # Sinnley   Mer 19 Juil - 19:22


       

         

       

Dans le jaillissement du volcan de notre être, le venin accumulé en nous ne suffirait-il pas à empoisonner le monde entier ?

— Sinnley & Moïra
Bon, voilà, elle était dans la gueule du loup et il n'y avait plus qu'à attendre que le temps passe pour qu'elle puisse retourner vaquer à ses occupations. Enfin... si on pouvait se vanter d'avoir des passes-temps par ici. Parce qu'on ne va pas se mentir, à part tenter de tuer le temps en participant à des ateliers, en passant du temps à la bibliothèque ou en se baladant dans le parc lorsqu'on avait le droit, sa vie était d'un ennui mortel. Bon, peut-être pas à ce point-là. Le hasard lui aura au moins permis de retrouver un ex-collègue et ami et de l'obliger à ne pas fuir ses sentiments comme elle le faisait pourtant habituellement sous couvert de son boulot. Certaines nouvelles connaissances étaient aussi particulièrement intéressantes, bien que la jolie blonde n'oubliait pas qu'elle restait dans un hôpital psychiatrique et qu'il valait mieux se méfier de tout le monde. Comme ce psychologue par exemple. Qu'est-ce qu'il recherchait exactement ? A disséquer l'âme de ses patients ou à les aider sincèrement ? Bien qu'elle ne soit pas ici depuis longtemps, Moïra avait déjà eu vent de rumeurs plutôt dérangeantes. Apparemment, certains patients étaient victimes d'expériences et les plus isolés finissaient même par disparaitre. Youpi... Quelle joie d'apprendre que les médecins étaient aussi tarés que leurs patients... Raison de plus pour qu'elle se barre d'ici. En attendant, elle allait déjà devoir sortir de cet entretien inutile. Le visage fermé, l'attitude nonchalante, Moïra s'apprêtait à agir exactement comme lorsqu'on l'avait enlevée, séquestrée et torturée. Elle ne lâcherait rien, sinon pour user de cynisme et son mordant naturel. « Bonjour Moïra, comment vas-tu ? » demanda le praticien avec gentillesse. L'intéressée releva les yeux vers lui et prit le temps de l'observer pour mieux le jauger. Première chose, il était mignon, ce qui était plus agréable que d'avoir à faire avec un vieux croulant pervers. Par contre, impossible de dire si rapidement s'il était sincère ou non. Hésitant entre se morfondre dans son mutisme ou riposter, Moïra finit par afficher un sourire en coin. « Comme une folle, merci. » Bah quoi ? De toute façon c'était bien ce qui était écrit dans son dossier non ? Alors autant allez au plus vite. Comme ça il serait content, et elle-aussi en sortant plus vite. Bref, ce serait gagnant-gagnant, qui avait-il à redire ?
       MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I don't need help, just go away from here # Sinnley   

Revenir en haut Aller en bas
 

I don't need help, just go away from here # Sinnley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: psychiatrists's offices-