AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 My real dream # Sixtiriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 283
MIROIR : Ebba Zingmark
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Éléa (avatar) ; minori (signature) ; tumblr pour les gifs
A DÉBARQUÉ LE : 30/10/2016
FORCE : 1078

SITUATION : célibataire, mais le verbe aimer n'a pas vraiment de sens pour elle
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Sixtine Emerson

MessageSujet: My real dream # Sixtiriel   Lun 5 Juin - 22:58

Let me paint the Milky Way across your bedroom walls. I want to make you feel infinite when the world makes you feel small.
Sixtine & Gabriel

Elle n'arrivait pas à dormir. Depuis plusieurs nuits, le sommeil la fuyait. Mais il est vrai aussi que depuis quelques jours, elle sentait un étrange sentiment de tristesse l'envahir. Oh, rien de bien grave bien sûr, mais suffisamment ennuyeux pour qu'elle ne sorte presque pas de sa chambre et qu'elle divise son temps entre des siestes et le remplissage frénétique de son carnet de dessin par des esquisses particulièrement sombres. Et comme si ça ne suffisait pas, voilà maintenant qu'on pouvait entendre un orage rugir non loin. Est-ce qu'ils allaient de nouveau se retrouver en plein black out ? Aucune importance. La seule chose que ça déclencha finalement en elle, c'était qu'il fallait qu'elle sorte de là pour prendre l'air. Repoussant ses couvertures, Sixtine enfila des chaussons, un gilet et son peignoir pour se protéger du froid, puis farfouilla dans sa cachette secrète. Elle en sortit un passe qu'elle utilisa pour ouvrir sa porte et se mit à arpenter les couloirs de son pas léger tout en veillant à ne croiser personne. Hélas, elle ne parvint pas à sortir du bâtiment pour pouvoir respirer l'air libre. Du coup, elle se retrouva à errer sans but précis. Jusqu'à ce que... Une idée, sans doute complètement farfelue, lui traversa l'esprit. Et si elle allait voir Gabriel ? Comme elle avait déprimé, elle ne l'avait pas vu ni aperçu depuis facilement plus d'une semaine alors que d'ordinaire, elle lui rendait visite quasiment tous les jours. Sans vraiment savoir si c'était une bonne idée, la rouquine se rendit donc au dortoir du personnel. L'endroit était gardé mais avec un peu de ruse, elle passerait sans problème. Provoquant un léger bruit des mètres plus loin, elle attira le garde hors de l'entrée pour s'y introduire grâce au passe qu'elle venait de voler. Par contre, elle ignorait quelle était sa chambre. Comment faire ? Bon, pas le choix. Soit elle faisait toutes les portes, soit elle repartait d'où elle venait. Sauf que, entre temps, le garde aurait repris son poste. Elle n'avait finalement pas vraiment le choix. De porte en porte, la rouquine écoutait ce qui se passait de l'autre côté, tentait de regarder à travers le trou de la serrure. Méthode peu efficace car l'heure était apparemment suffisamment avancée dans la nuit pour pour que tous dorment. Elle tenta alors d'ouvrir porte par porte. Sait-on jamais... De toute façon elle n'arrivait pas à dormir, autant se passer le temps.

Au bout d'un moment, une énième porte céda sous ses talents de voleuse. Elle avisa de loin l'ombre qui dormait, puis s'approcha à pas de loup. Constatant que c'était bien son infirmier préféré, la rouquine afficha un sourire de joie et de triomphe. Elle ferma la porte puis vint s'installer au bord du lit. Rien que de le regarder, elle se sentait déjà mieux et apaiser. Doucement, elle vint toucher son visage du bout des doigts, avant de lui caresser la joue. Il semblait si paisible... Sixtine finit par poser sa tête sur l'oreiller, à côté de lui. Maintenant qu'elle se sentait bien, elle allait enfin pouvoir dormir.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 537
MIROIR : Tom Hiddleston
IDENTITÉ : Eowin
CRÉDITS : SHADOWS
A DÉBARQUÉ LE : 16/10/2016
FORCE : 1963

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar
Gabriel Donovan

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Mer 7 Juin - 23:16


My real dream
My real dream # Sixtiriel
j'avais pris de quoi me m’assommer et bien dormir (du moins je l'espère). Me regardant dans le miroir, j'eu un léger soupire avant de m'accouder au lavabo de la salle de bain. C'était difficile de travailler aussi, pas physiquement, mais psychologiquement ... J'étais sans doute bien trop sensible pour travailler dans un hôpital psychiatrique. Me passant un coup d'eau sur le visage, je retirais mes vêtements pour aller prendre une douche, enfilant ensuite mon pantalon de pyjama, prenant mes médicaments avant d'aller me coucher. Je pouvais entendre le vent se lever dehors, pourvus que ce ne soit pas une nouvelle tempête ... Alors que la pluie commençait à cogner contre la fenêtre de ma chambre, je fini par m'endormir sous le bruit de l'orage. Un orage ne me fait pas peur, bien au contraire, le bruit de la pluie, du vent, de l'orage, ça a tendance à m'apaiser ... J'étais comme ça depuis tout petit, j'aimais entendre la nature chanter. Au milieu de la nuit je senti un léger poids supplémentaire sur mon lit, je suis aussi bien plus sensible à la chaleur et je me rendis rapidement compte que je n'étais pas seul, me redressant et fronçant des sourcils, qu'est ce que je découvris ? Une miss aux cheveux de feu, Sixtine plus exactement ... J'arquais un sourcil en voyant celle-ci dans mon lit, une véritable petite futée pour arriver à sortir de sa chambre en pleine nuit. Je regardais celle-ci dormir, hésitant à la réveiller, comment pourrais-je la réveiller alors qu'elle avait l'air aussi paisible ? Finalement j'eu à nouveau un léger soupire avant de secouer légèrement celle-ci. J'attendis que celle-ci ouvre les yeux avant de prendre d'une voix douce.

-Sixtine, pourrais-je savoir ce que tu fais dans mon lit ?


Même si je me doutais qu'elle allait surement me dire "dormir" ... J'aurais sans doute du formuler ma question autrement.

-Enfin j'aimerais aussi savoir la raison de ta présence ici, en pleine nuit ?



⇜ code by bat'phanie ⇝


Dernière édition par Gabriel Donovan le Jeu 8 Juin - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 283
MIROIR : Ebba Zingmark
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Éléa (avatar) ; minori (signature) ; tumblr pour les gifs
A DÉBARQUÉ LE : 30/10/2016
FORCE : 1078

SITUATION : célibataire, mais le verbe aimer n'a pas vraiment de sens pour elle
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Sixtine Emerson

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Jeu 8 Juin - 15:04

Let me paint the Milky Way across your bedroom walls. I want to make you feel infinite when the world makes you feel small.
Sixtine & Gabriel

Il fallait quand même avouer un truc, le matelas ici était de meilleur qualité que celui sur lequel elle dormait depuis quatre ans. A moins que ce ne soit un matelas médical pour minimiser au maximum les douleurs de l'infirmier ? Toujours est-il que c'était tellement moelleux que ça lui donnait envie de sauter, histoire de s'essayer au trampoline. Sixtine avait toujours rêvé d'en faire ! C'était tellement drôle et enivrant cette sensation de s'envoler, de tomber et de se relever ! Mais pas sûr que le propriétaire soit d'accord... De toute façon, à force de ne pas trouver le sommeil, la rouquine se sentait la tête entre deux eaux. Elle ferait des folies plus tard. Pour l'heure, elle allait simplement profiter de la présence sécurisante de son chat noir. Posant sa petite frimousse sur l'oreiller, la jeune femme ne mit pas longtemps à s'endormir, surtout qu'elle s'était rapproché de près de Gabriel sans pour autant le toucher. Elle ne voulait pas le déranger ou qu'il soit obligé de la mettre dehors. Puis elle sombra dans un sommeil sans rêve, rattrapant l'énergie qui lui manquait depuis plusieurs jours. Sixtine se sentait bien là, au point qu'elle aurait pu y rester pour toujours. Mais à un moment, elle sentit qu'on la secouait légèrement par l'épaule. Pour toute réponse, la miss émit un grognement de protestation avant d'ouvrir un œil puis un second. Était-ce déjà le matin ? Apparemment pas, vu qu'il faisait encore sombre. La rouquine finit cependant par croiser le regard de Gabriel au-dessus d'elle.  « Sixtine, pourrais-je savoir ce que tu fais dans mon lit ? » Affichant un air angélique voire pas du tout concernée, Sixtine se contenta de faire comme si de rien n'était. « Enfin j'aimerais aussi savoir la raison de ta présence ici, en pleine nuit ? » reprit-il avec plus de précision. Bon... pas le choix, la rousse allait devoir s'expliquer. De toute façon ce n'était pas comme s'il allait la manger juste parce qu'elle s'était invitée hein ? « Je n'arrivais pas à dormir et... l'orage est en train de revenir. » avoua-t-elle alors en baissant les yeux. Pas qu'elle ait peur des intempéries puisqu'elle les avait connu de près, simplement la dernière fois ils s'étaient tous retrouvés dans le noir. Alors quitte à devoir recommencer l'expérience, autant qu'elle vienne se greffer à lui tout de suite. Et puis surtout elle se sentait terriblement mélancolique ces derniers jours et son infirmier préféré lui manquait cruellement. Puis un détail lui fit froncer les sourcils. « Mais... ! Tu dors nu !? » s'effraya-t-elle, se rappelant que certains aimaient se libérer de toute contrainte vestimentaire la nuit venue. Néanmoins, ce qui l'agitait le plus, ce n'était pas vraiment qu'il porte une tenue ou pas, c'était surtout qu'il devait se protéger du froid avec sa maladie ! « Reste bien couvert ! » ordonna-t-elle sans lui laisser le choix de se recoucher et en se lovant contre lui pour qu'il n'attrape pas froid, pas gênée par le reste de la situation qui lui échappait totalement.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 537
MIROIR : Tom Hiddleston
IDENTITÉ : Eowin
CRÉDITS : SHADOWS
A DÉBARQUÉ LE : 16/10/2016
FORCE : 1963

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar
Gabriel Donovan

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Jeu 8 Juin - 17:08


My real dream
My real dream # Sixtiriel
Je regardais Sixtine qui avait réussi à pratiquement se blottir contre moi, alors que j'étais en train de la réveiller, secouant celle-ci légèrement pour ne pas lui faire peur, je pus la voir ouvrir les yeux, son air de poupée étant toujours aussi à croquer. Au début j'eu un léger rire un son petit grognement, visiblement elle était parti dans un profond sommeil, mais elle fini tout de même par se réveiller. Je me doutais bien qu'elle n'allait pas répondre à ma première question, en même temps c'était le genre de question "con" qui ne pouvait qu'apporter une réponse "con", mais à ma deuxième question, Sixtine fini par me répondre. Alors qu'elle me disait qu'il y avait de l'orage, c'est la qu'en je remarqua que oui, il y avait bien de l'orage, c'est vrai que la dernière fois l’électricité avait été coupé ... Sixtine avait sans doute eu peur que ça recommence, elle avait donc du prendre les devants en venant me rejoindre. Sixtine baissa la tête et j'eu un petit soupire.

-Ne t'en fais pas, il n'y aura pas de coupure de courant cette fois-ci


Après je me doutais parfaitement que si elle serait allé demandé de l'aide aux gardes, la rousse n'aurait même pas eu le temps de s'exprimer, que les gardes auraient déjà fait en sorte de la ramener à sa chambre ... Ou pire ... Mais je ne préférais ne pas y penser ... Elle avait réussi à se faufiler jusque ici alors je n'allais pas la dénoncer. Puis celle-ci fronça des sourcils avant de me dire que je dormais nu, j'arquais un sourcil, hum ... Torse nu ... Mais avant même que je n'ai eu le temps de bouger, je voyais que la miss été complètement effrayé, cherchant une solution, alors que moi je me retrouvais complètement perdu dans ma propre chambre. En un rien de temps je me retrouvais couché, Sixtine se lovant contre moi me disant que je ne devais pas attraper froid ... Hum .... Oui .... C'était assez gênant la ...

-Ey Sixtine tu n'a pas à avoir peur, je n'aurais pas froid dans ma chambre, la dernière fois nous étions dehors c'était différent, en plus il y avait de la neige partout



⇜ code by bat'phanie ⇝


Dernière édition par Gabriel Donovan le Sam 10 Juin - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 283
MIROIR : Ebba Zingmark
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Éléa (avatar) ; minori (signature) ; tumblr pour les gifs
A DÉBARQUÉ LE : 30/10/2016
FORCE : 1078

SITUATION : célibataire, mais le verbe aimer n'a pas vraiment de sens pour elle
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Sixtine Emerson

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Jeu 8 Juin - 20:11

Let me paint the Milky Way across your bedroom walls. I want to make you feel infinite when the world makes you feel small.
Sixtine & Gabriel

Même si la rouquine était du genre aventureuse, elle devait avouer qu'elle avait été effrayé par l'orage de la dernière fois. Déjà qu'en temps normal l'endroit était sinistre, mais si en plus on était plongé dans l'obscurité totale, son courage s'étiolait. Qui sait s'il n'y aurait pas un monstre qui viendrait pour l'attaquer et la manger ? Ainsi elle s'était munie d'une lampe torche - volée évidemment - avant de sortir dans le couloir. Et une fois de plus, elle était tombée sur l'infirmier. Comme toujours il s'était montré prévenant et rassurant. Logiquement donc, lorsque la miss commençait à sentir la panique l'envahir, elle venait tout naturellement se réfugier près de celui qu'elle considérait comme son protecteur. Et puis ils ne s'étaient pas vus depuis longtemps, il lui manquait. Sixtine se sentait mieux après les visites qu'elle lui rendait, son humeur s'améliorait. Peut-être se sentirait-elle donc moins maussade après s'être invitée dans son lit ? « Ne t'en fais pas, il n'y aura pas de coupure de courant cette fois-ci. » La miss hocha légèrement la tête. S'il le disait, elle voulait bien le croire. Pourquoi lui mentirait-il ? Elle avait toute confiance en lui. Par contre, en croyant qu'il dormait sans pyjama et en se souvenant qu'il ressentait plus facilement la douleur et les températures extrêmes, la rouquine se mit à paniquer. Comme une petite fille avec sa peluche, elle le remit sous la couverture et le borda pour que rien ne dépasse et qu'il soit bien au chaud. Plus encore, elle se colla à lui pour partager sa chaleur. Et hum... elle était vraiment bien là... Tout contre lui. Sa tête sur son épaule. « Hé Sixtine tu n'as pas à avoir peur, je n'aurais pas froid dans ma chambre. La dernière fois nous étions dehors c'était différent, en plus il y avait de la neige partout. » La miss réfléchit à ses paroles et soupesa chaque mot. Elle en vint à la conclusion qu'il n'avait pas tort. Et puis depuis le temps, il devait savoir ce qu'il pouvait faire ou non... Plantant ses grands yeux azurs dans ceux de son chat noir, elle demanda : « Tu vas me mettre dehors alors ? » Ce n'était ni une plainte ni un reproche, Sixtine s'interrogeait simplement sur sa place. Devait-elle rester ? Mais tout en attendant sa réponse, elle sentit une étrange sensation s'infuser en elle et l'envie de venir se rapprocher de l'infirmier encore un peu plus près...
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 537
MIROIR : Tom Hiddleston
IDENTITÉ : Eowin
CRÉDITS : SHADOWS
A DÉBARQUÉ LE : 16/10/2016
FORCE : 1963

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar
Gabriel Donovan

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Sam 10 Juin - 20:14


My real dream
My real dream # Sixtiriel
Je pus voir Sixtine réfléchir à ce que je venais de lui dire par rapport au fait, que j'étais loin d'être sur le point d'attraper froid. Juste le temps qu'elle digère ce que je venais de lui dire, elle prit un air de chiot battu et la je me retrouvais complètement perdu. Je savais qu'elle n'avait pas pensé en mal, bien au contraire Sixtine est adorable, mais pour le coup sa conclusion ne devait pas l'arranger, surtout quand je regardais la tête qu'elle faisait à ce moment précis. Finalement elle reprit la parole, ce qu'elle me dit me fit arquer un sourcil avant que je n'ai un léger sourire. Finalement je secouais la tête regardant à nouveau la miss.

-Je ne vais pas te mettre dehors parce que tu as peur de l'orage, en plus si tu tombe sur des gardes, je doute vraiment qu'ils soient heureux de te voir hors de ta chambre, ici tu ne risque rien mais évite de prendre l'habitude

Dis-je avec un sourire en coin. Après je devais admettre que c'était compliqué avec Sixtine, elle n'était pas une patiente comme les autres, j'étais attaché à celle-ci, cet hiver j'étais même sorti alors qu'il y avait de la neige, parce qu'elle était dehors et que j'avais eu peur pour elle. Lors de la coupure de courant, c'était Sixtine qui m'avait trouvé, enfin disons que je me retrouvais souvent avec la rousse, seulement je ne devais pas oublier le mode "professionnel" et les "patients" ... Après quand je regardais bien mon cas, j'aurais largement pus finir ici ... Toxicomane, dépressif, une maladie rare ... Je n'étais pas vraiment un don du ciel. Enfin finalement je repris la parole pour éviter de trop sombrer dans des pensées négatives.

-Sinon comment tu as fais pour arriver jusque la ? Puis comment tu as réussi à trouver ma chambre ?


Suite à mes paroles il eu un immense coup de tonnerre, ce qui me fit légèrement sursauter, je baissais la tête puis repris aussi sur un sujet qu'on avait pas eu le temps d'aborder.

-La dernière fois, il faisait trop froid pour que je reste plus longtemps, mais tu m'a parlé bonhomme de neige ... J'en n'ai jamais fais


C'est vrai que la dernière fois avec le froid, nous n'avions pas pus rester longtemps dehors, après j'étais resté des mois sans voir la miss, j'avais comme ce besoin de lui parler à présent.


⇜ code by bat'phanie ⇝


Dernière édition par Gabriel Donovan le Dim 18 Juin - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 283
MIROIR : Ebba Zingmark
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Éléa (avatar) ; minori (signature) ; tumblr pour les gifs
A DÉBARQUÉ LE : 30/10/2016
FORCE : 1078

SITUATION : célibataire, mais le verbe aimer n'a pas vraiment de sens pour elle
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Sixtine Emerson

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Mar 13 Juin - 21:24

Through your eyes
Sixtine & Gabriel
Let me paint the Milky Way across your bedroom walls. I want to make you feel infinite when the world makes you feel small.

Il n'allait peut-être pas la mettre dehors, mais ça ressemblait plus à de la pitié qu'autre chose. Sixtine vivait peut-être dans son monde, elle n'était pas stupide à ce point et savait faire la différence. « Je ne vais pas te mettre dehors parce que tu as peur de l'orage, en plus si tu tombes sur des gardes, je doute vraiment qu'ils soient heureux de te voir hors de ta chambre. Ici tu ne risques rien, mais évite de prendre l'habitude. » lui dit-il gentiment avec un sourire en coin. Pourtant, sans vraiment savoir pourquoi, elle se sentit blessée. Est-ce qu'elle n'était à ses yeux qu'un animal apeuré dont il fallait prendre soin avant de le remettre dehors ? Chagrine, elle lui demanda alors de but en blanc : « Est-ce que tu as remarqué que je ne suis pas venue te voir ces jours-ci ? » Est-ce qu'elle comptait autant pour lui qu'il pouvait compter pour elle ? Parce que Sixtine aimait bien partagé du temps en sa compagnie, et elle comprenait qu'il ne soit pas très heureux de la voir dans son lit en pleine nuit sans même avoir demandé la permission. Simplement, elle fut prise d'un doute. Alors qu'elle se rendait compte qu'elle s'attachait à lui contrairement à ce qu'elle faisait d'habitude, il semblait juste la traiter comme une enfant. Dans ce cas, elle jouerait les enfants et elle commencerait même à le faire en boudant. Sauf qu'il lui posa une question qui lui fit vite oublier sa bonne résolution. « Sinon comment tu as fais pour arriver jusque là ? Puis comment tu as réussi à trouver ma chambre ? » Oups !... Comme un animal qui s’aplatit parce qu'il sait qu'il a fait une bêtise et que son maître le dispute, Sixtine détourna le regard et prit un air détaché comme si elle ne se sentait pas concernée et qu'elle n'avait pas commis la moindre infraction. « Je n'arrivais pas à dormir. » commença-t-elle en haussant les épaules. « Alors vu que j'avais du temps, je suis sortie de ma chambre en utilisant un pass puis j'ai distrait le garde. Après... disons que les serrures ne peuvent rien contre mes talents naturels. Et toi, je te cherchais et je t'ai trouvé par hasard du coup, comme je ne connaissais pas le numéro de ta chambre.  » Sixtine avait dû mettre une petite heure pour trouver Gabriel. Après tout, elle savait être déterminée lorsqu'elle voulait quelque chose. « J'imagine que ça me vaudra de l'isoloir. » rajouta-t-elle sans émotion. La fatigue et sa désillusion avaient visiblement raison de sa bonne humeur naturelle. Puis le tonnerre se fit entendre, faisant sursauter Gabriel et Sixtine, à la différence que celle-ci se planqua la tête sous l'oreiller. « La dernière fois, il faisait trop froid pour que je reste plus longtemps, mais tu m'as parlé bonhomme de neige... J'en n'ai jamais fais. » Sortant doucement sa tête de dessous l'oreiller, Sixtine afficha un air intrigué. Alors il s'en souvenait ? « Et tu voudrais essayer ? » demanda-t-elle, se réjouissant de pouvoir à nouveau passer du temps avec son chat noir et reprenant confiance dans leur lien privilégié.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 537
MIROIR : Tom Hiddleston
IDENTITÉ : Eowin
CRÉDITS : SHADOWS
A DÉBARQUÉ LE : 16/10/2016
FORCE : 1963

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar
Gabriel Donovan

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Dim 18 Juin - 17:36


My real dream
My real dream # Sixtiriel
A la question de Sixtine, j'arquais un sourcil, regardant celle-ci pour voir si elle était bien sérieuse, puis j'eu un soupire, lorsque je compris qu'elle était même plus que sérieuse.

-Je l'ai remarqué oui ...


Qu'est ce que je pouvais dire d'autre ? Que son sourire m'avait manqué ? Que j'appréciais sa présence ? Ce n'était pas professionnel, seulement on ne peut trahir nos sentiments. Sixtine était un rayon de soleil, j'aimais tellement la voir sourire, l'entendre rire .... Puis elle avait un regard malicieux et doux, j'appréciais énormément sa compagnie. Le fait de ne plus la voir, qu'est ce que je pouvais faire ? Je n'avais pas le droit de montrer de l'inquiétude pour une seule patiente, surtout si elle n'avait pas de blessure en particulier. Enfin j'en revins à comment Sixtine avait réussi à arriver dans ma chambre. Puis je fronça des sourcils avant de secouer la tête.

-Tu n'iras pas en isoloir, bon je ne vais pas t'applaudir pour arriver à attraper des pass, mais tant que tu ne fais de mal à personne, je ne vois pas pourquoi tu devrais aller en isolement


Puis me rappelant la dernière fois que j'avais vue Sixtine, je lui parlais à nouveau de la neige, et surtout, d'un bonhomme de neige.

-Bien la dernière fois nous avons du rentrer, le froid était trop rude et maintenant il n'y a plus de neige ... Mais ... Peut-être un jour ?


Dis-je en regardant celle-ci avec espoir. Oui j'étais fou d'espérer quelque chose de la part de Sixtine, surtout d'imaginer un avenir, mais ... J'étais attaché à elle, elle avait peut-être des soucis, moi aussi j'en avais, elle n'était pas dangereuse, elle avait surtout perdu la mémoire ... Elle était consciente que ce n'était pas pour rien qu'elle était ici, c'est ce qui faisait sa force, elle assumée. Personne n'était jamais venu la voir, avait-elle au moins une famille qui l'aimé ? Imaginer celle-ci abandonné par les siens me faisait mal, car on abandonne pas une étoile.


⇜ code by bat'phanie ⇝


Dernière édition par Gabriel Donovan le Mar 20 Juin - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 283
MIROIR : Ebba Zingmark
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Éléa (avatar) ; minori (signature) ; tumblr pour les gifs
A DÉBARQUÉ LE : 30/10/2016
FORCE : 1078

SITUATION : célibataire, mais le verbe aimer n'a pas vraiment de sens pour elle
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Sixtine Emerson

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Lun 19 Juin - 9:28

Through your eyes
Sixtine & Gabriel
Let me paint the Milky Way across your bedroom walls. I want to make you feel infinite when the world makes you feel small.

De par son passé, son histoire et son amnésie, certaines choses auraient dû rester à jamais inconnu à la jolie rousse. Mais contre attente, voilà qu'elle se mettait à se vexer, devenant même boudeuse. Toute l'affection qu'elle avait pour lui semblait ne pas l'atteindre, et il continuait de jouer les professionnels alors que pour Sixtine, ils avaient dépassé ce simple stade. Il était son ami, son petit chat noir porte-bonheur, celui contre lequel elle avait envie de se pelotonner lorsqu'elle était déprimée ou fatiguée. Mais lui non. Gabriel était juste obnubilé par les gardes. Fallait-il qu'elle soit poursuivie par une horde de gardiens pour qu'il s'intéresse à elle ? Et encore, il la mettrait sous verre avant de s'en aller s'occuper des autres. Alors oui, elle afficha une moue vexée lorsqu'elle lui demanda si, au moins, il avait remarqué son absence. Sur son expression, Sixtine lut qu'il se demandait si c'était une vraie question. Eh bien oui, et elle ne cilla pas. Gabriel eut alors un soupire. « Je l'ai remarqué oui... » Et c'est tout ? Sixtine ne savait pas trop comment le prendre. Sa façon de répondre laissait entendre qu'il y avait plus derrière ces mots, mais quoi ? Finalement Gabriel dévia le sujet pour lui demander comment elle l'avait trouvé. C'était très simple, et en même très laborieux. Mais surtout, elle était quasiment sûre que ça se finirait par la case isoloir et, si ça attristait une partie de la miss, d'un autre côté elle se disait que ça lui ferait du bien. Elle pourrait réfléchir au calme sur ces nouvelles émotions qu'elle ressentait et qui la laissaient perplexes. « Tu n'iras pas en isoloir, bon je ne vais pas t'applaudir pour arriver à attraper des pass, mais tant que tu ne fais de mal à personne, je ne vois pas pourquoi tu devrais aller en isolement. » La rouquine haussa les épaules. Pour elle ça paraissait assez évident. « Parce que je transgresse le règlement ? Parce que j'ai volé et que je suis entrée en infraction chez des membres du personnel ? Ils s'en rendront bien compte en se réveillant que leur porte est ouverte... Et ils viendront chez les patients les plus susceptibles d'avoir fait ça... » Comme elle, puisqu'elle était kleptomane et que ce n'était pas la première fois qu'elle sortirait de sa chambre pour aller se balader. Sauf que là, elle avait sûrement été trop loin. Et lorsque Gabriel aborda le thème du bonhomme de neige, Sixtine retrouva son sourire d'enfant. « Bien la dernière fois nous avons du rentrer, le froid était trop rude et maintenant il n'y a plus de neige... Mais... Peut-être un jour ? » Des étoiles plein les yeux, elle avait rassemblé ses mains devant sa bouche dans une prière silencieuse que ça arrive. « J'aimerais bien que ce jour arrive vite, oui. Et il viendra forcément, il fait toujours froid ici. » Elle espérait simplement qu'à ce moment-là, ils soient toujours à Ostrov et que l'infirmier tienne sa parole. Alors du coup, elle espérait ne pas avoir trop mis en colère le directeur lorsqu'il verra qu'elle avait volé un pass, quitté sa chambre en pleine nuit et qu'elle était venue dans le dortoir du personnel où elle avait crocheté plusieurs portes jusqu'à tomber sur Gabriel. Pire encore, et s'il lui arrivait quelque chose à lui à cause d'elle ? « Qu'est-ce qu'ils vont te faire s'ils me découvrent ici ? » demanda-t-elle alors, sentant la panique l'envahir. Sixtine ne se pardonnerait jamais s'il arrivait malheur à chat noir par sa faute...
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 537
MIROIR : Tom Hiddleston
IDENTITÉ : Eowin
CRÉDITS : SHADOWS
A DÉBARQUÉ LE : 16/10/2016
FORCE : 1963

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 30 ans
avatar
Gabriel Donovan

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Mar 20 Juin - 23:39


My real dream
My real dream # Sixtiriel
C'était compliqué avec Sixtine, je m'attachais facilement aux autres, j'étais aussi très sensible ... Disons que j'avais aussi un caractère assez ... Dépressif, de ce que m'avait dit des médecins. Je n'arrêtais pas de me sentir coupable quand il arrivé malheur aux autres patients, j'avais mal pour eux, j'étais triste pour eux, c'était compliqué comme je le pensé plus tôt. Avec Sixtine, bien disons que je mettais attaché à elle, seulement je mettais bien "trop" attaché à cette miss. Ce n'était pas professionnel ... Alors je me faisais vraiment discret, puis j'avais peur qu'on attaque Sixtine, les gardes sont tellement fourbent. Elle me parle encore de "l'isolement", je ne m'empêcher de pousser un soupire à ses paroles, et alors que c'est à mon tour de lui répondre, je me rends compte que je serais près à mentir pour elle ... Ce qu'elle fini par me faire remarquer d'ailleurs avec sa réponse. Un nouveau soupire avant de relever les yeux vers Sixtine.

-Je trouverais quelque chose ... Tu n'ira pas en isolement


Voilà, j'étais même près à enfreindre le règlement pour Sixtine, si Annabeth était au courant par la suite, qu'allait-elle penser de moi ? Seulement je vois tellement d'injustice, que maintenant, je ne veux plus voir des patients souffris, encore moins Sixtine. Puis je lui parle de meilleur souvenir, celui ou je l'avais rejoins dehors, parce que j'avais eu peur que les gardes ne viennent l'embêter.

-C'est vrai, côté température ça ne change pas trop, mais ça m'étonnerait qu'il neige en été


Dis-je avec un léger rire. Puis à sa prochaine question, je me mordis la lèvre inférieur baissant la tête.

-Je ne sais pas trop ... Mais rien ne m'empêche de mentir


Et voilà, sans doute en avais-je dit trop, mais je lui disais ce que j'avais sur le coeur.


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 283
MIROIR : Ebba Zingmark
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Éléa (avatar) ; minori (signature) ; tumblr pour les gifs
A DÉBARQUÉ LE : 30/10/2016
FORCE : 1078

SITUATION : célibataire, mais le verbe aimer n'a pas vraiment de sens pour elle
EST ÂGÉ DE : 22 ans
avatar
Sixtine Emerson

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   Mer 21 Juin - 10:27

Through your eyes
Sixtine & Gabriel
Let me paint the Milky Way across your bedroom walls. I want to make you feel infinite when the world makes you feel small.

La rouquine n'avait été que très rarement en isoloir. D'habitude, on la soumettait plutôt au supplice de la fessée lorsque ses chapardages devenaient nombreux et qu'elle en devenait exaspérante. Puis on lui mettait une camisole et on l'enfermait dans une chambre capitonnée pendant plusieurs jours. Certes c'était déprimant, mais Sixtine avait bien trop d'imagination pour se laisser aller à la déprime. Ainsi, il lui arrivait de sautiller sur le sol matelassé de la chambre capitonnée avant de se jeter contre les murs pour rebondir. A sa manière, ça servait d'excellent trampoline ! Puis elle roupillait comme un loir avant de laisser son esprit débordant d'histoire de fées la menait ailleurs. L'isoloir était plus terne, elle ne s'y amusait pas autant. Mais bon, ça permettait de reprendre des forces dans cette étroite pièce sombre. Bref, Sixtine se préparait déjà à se faire attraper, malmener et enfermer. Les risques du métier... Mais alors que la miss acceptait son sort, Gabriel la surprit par ses paroles. « Je trouverais quelque chose... Tu n'iras pas en isolement. » Elle pencha la tête sur le côté. Il ferait vraiment ça pour elle ? Il l'aimait bien alors ? Un sourire aux lèvres, de l'émotion dans les yeux, Sixtine se jeta dans ses bras. « Tu ne devrais pas, mais merci. » souffla-t-elle, reconnaissante. Et ce n'est que là qu'elle se rendit compte qu'en fait, il était juste torse-nu mais qu'il avait un bas de pyjama. Pensive, son regard s'attarda sur lui et sur son torse. Puis penchant la tête de côté, elle faillit avancer sa main pour en dessiner les contours mais Gabriel lui parla du bonhomme de neige qu'ils n'avaient pas pu faire et confiant qu'il espérait que l'occasion puisse se représenter. Vu où se situait l'île et avec les températures qu'il y avait, nul doute que cette opportunité reviendrait très vite. « C'est vrai, côté température ça ne change pas trop, mais ça m'étonnerait qu'il neige en été. » s'esclaffa-t-il, un rire qui sonna agréablement aux oreilles de la rouquine. Elle eut un sourire, tout en l'observant avec intensité. Ça faisait du bien de le voir heureux et de l'entendre rire aussi naturellement. « Qui sait ? En croyant fort en quelque chose, tout est possible. » sourit-elle, toujours sans le lâcher du regard et se sentant de plus en plus sereine. Finalement, elle avait eu raison de venir le voir. Elle se sentait toute chose maintenant qu'elle le voyait rire et sourire. Il était tellement adorable... Mais elle se rappela bien vite qu'il pourrait avoir de gros ennuis à cause d'elle. L'angoisse s'emparant d'elle, elle lui demanda ce qu'il risquait si jamais on la trouvait ici. « Je ne sais pas trop... Mais rien ne m'empêche de mentir. » Mentir ? Encore ? Pour quoi faire ? Pourquoi ferait-il tout ça juste pour elle ? Sixtine pencha la tête une fois de plus. « Pourquoi tu ferais ça ? » Parce qu'elle n'arrivait vraiment pas à comprendre pourquoi il risquerait sa carrière juste pour la protéger, ça n'avait pas de sens. Elle était juste elle et ne méritait pas qu'il soit si gentil. Surtout pour risquer sa carrière. « Je ne veux pas que tu le fasses. Moi ça ira, je n'ai pas peur. » certifia-t-elle en venant poser une main sur la joue de son chat noir adoré. Parce qu'elle voulait le préserver, le protéger, qu'il ne lui arrive rien. Ce devait être ainsi, et pas l'inverse. Parce que tant qu'il irait bien, elle se sentirait bien, et c'était tout ce qui comptait.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: My real dream # Sixtiriel   

Revenir en haut Aller en bas
 

My real dream # Sixtiriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: Staff's Dormitory-