AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 375
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Mer 3 Mai - 18:16




Jeremy ღ Annabeth





▣ Besoin de s'occuper les mains


Je soupires cela fait maintenant un petit moment que je pense au parole de Gaby comme quoi je devrais aller voir hum Annabeth je crois parce qu’elle est éducatrice ici mais je n’ai pas vraiment envie de la voir, mais depuis mon petit séjours en isolement je me suis dit que peut-être se serais bien que j’aille la voir pour m’occuper les mains et aussi peut-être à penser à autre chose. Alors c’est avec un grand soupir que je me mis à la recherche de cette personne bien que se serais comme chercher une épine dans une motte de foins, mais j’avais quand même quelque chose, c’est le descriptif que Gaby m'a fait sur elle. Alors, je prends mon carnet à dessin tout de même au cas où je ne la trouve pas et me dirige vers les couloirs de l’hôpital sans aucun succès alors je sors dans le parc espèrent trouver un endroit tranquille où je pourrais m’installer et peut-être dessiner tranquillement. Je regarde les alentours avant que mon regard se pose sur une femme un peu plus lui alors je réfléchis un moment un peu gêné et si ce n’était pas elle ? Enfin si je ne fais rien, je ne saurais jamais alors j’avance dans sa direction.

- Heu Madame Anna… Annabeth ?

Je rougis réalisent que je ne connaisse même pas son nom alors je cache mon carnet dans mon dos détournant les yeux gênés réfléchissant a quoi dire pour me rattraper si ce n’était pas elle tout en rajoutent.

- C’est hum… C’est Gabriel qui m’envoie.

Je baisse la tête légèrement sachant que ça fait un moment que ça fait un moment qu’il devait aller la voir sans jamais avoir pris le courage de le faire en fait, je crois qu’il y a fallu que je passe par la case isoloir pour vraiment y penser.



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 313
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Sam 6 Mai - 15:35

How do you know me ?
Annabeth & Jeremy
Sometimes it’s screaming and crying and smashing plates. Sometimes it’s numbness and quiet and “oh god why am I not dead”. And sometimes it’s getting up anyways and staying alive, even if you don’t want to”.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, Annabeth n'avait pas obligatoirement à travailler 35 heures dans la semaine. Parfois c'était moins, parfois plus, tout dépendait des semaines et de ce qu'on attendait d'elle. S'il fallait occuper un nouveau groupe d'instables, c'était pour sa pomme. Cela étant, ça ne la dérangeait pas puisque c'était son métier, et qu'elle sortait rarement d'Ostrov. La ville la plus proche n'était pas si loin, mais elle ne se sentait pas à l'aise avec les citoyens lambdas. Lorsqu'on côtoyait autant de pathologies chaque jour, le mot normal finissait par faire peur. Étrange ? Sûrement... Mais comment croire en un monde normal ? Et surtout, que signifiait vraiment ce mot ? Ici, plus rien n'était sûr, tout était laissé au doute. Des patients, de prime abord relativement calme et sain d'esprit, finissaient par attaquer des camarades ou des membres du personnel. Mais à côté de ça, Annabeth était au courant que certains psychiatres pratiquaient des expériences sur des patients. Alors qui était le plus dangereux ? Le plus normal ? Néanmoins, avec tout ce qu'elle avait déjà vécu, l'éducatrice avait appris à compartimenter ses émotions et ses pensées. Restant en retrait pour ne pas avoir de problème avec qui que ce soit, elle se contentait de réaliser ce pour quoi elle avait voulu faire ce métier dans ce lieu précis : aider. D'une banalité affligeante diraient certains, et ils auraient raison. C'était pourtant ce qu'elle voulait du plus profond d'elle-même. Elle n'avait pas pu aider son petit-frère, n'avait pas été présente pour lui. Alors elle voyait en chaque patient un Heathcliff potentiel, et ça devenait sa force. Tant que ce serait pour lui, en sa mémoire, Annabeth pourrait changer le monde à son niveau. Elle en était persuadée, elle devait y croire !

Son café à la main, la trentenaire aux cheveux de jais avaient les yeux rivés sur l'horizon. Ses pensées étaient ailleurs, loin de l'air sombre et triste qui vivait en ces lieux. « Heu Madame Anna… Annabeth ? » entendit-elle finalement non loin d'elle. Revenant à la réalité, Annabeth se retourna pour voir qui l'appelait. Elle tombait ainsi sur un homme qui devait être un peu plus jeune qu'elle. Elle savait que c'était un patient pour l'avoir déjà vu errer. Par contre, impossible de mettre un nom sur lui. Annabeth se souvenait principalement de ceux qui venaient à ses ateliers. « Heu oui, c'est moi. » répondit-elle maladroitement, se demandant pourquoi il venait lui parler soudainement, alors qu'elle n'avait aucune souvenir d'avoir croisé sa route autrement que par le hasard des probabilités. « C’est hum… C’est Gabriel qui m’envoie. » Alors qu'elle avait attendu la suite, un peu mal à l'aise malgré elle, Annabeth se détendit immédiatement à l'entente du nom de son cousin. S'il connaissait l'infirmier et que ce dernier l'avait envoyé vers elle, alors elle pouvait lui faire confiance. Retrouvant ainsi de son assurance, l'éducatrice eut un sourire rassurant. « D'accord. Et tu voulais me demander quelque chose en particulier ? » s'enquit-elle, toujours avec douceur et bienveillance. Il avait à présent toute son attention, et elle comptait bien l'aider au mieux de ses compétences. Car après tout, s'il avait fait l'effort de venir lui parler, c'était qu'il tentait de s'en sortir non ?
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 375
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Dim 7 Mai - 18:37




Jeremy ღ Annabeth





▣ Besoin de s'occuper les mains


Bon, je ne sais pas si j’ai vraiment la bonne idée de la chercher, car après tout même avec ça si je continue à faire autant de connerie ? Si ça me serre a rien ? Non aller, on part sur des ondes positif sinon ça ne va pas le faire, mais c’est vrai que me retrouver la finalement après des heures et des heures de recherche alors que j’allais finalement m’installer ici pour dessiner après, c’est heures de recherche, mais aussi parce que j’avais besoin de me vider la tête et pour cela, je ne connais rien de mieux que de dessiner de belles choses. Bien qu'au fond, je suis rassure que ce soit elle que je ne me retrouve pas comme un idiot à chercher des excuses pour m’être trompé de personne, c’est une des choses que je déteste le plus.

- Je hum… Je suis Jeremy

Bon d’accord sa aussi ça sert à rien après tout qui n’a jamais entendu parler de moi dans cet hôpital quand même, je crois que maintenant les personnes se fond rare. Cette pensée me fit sourire, voir, pratiquement rire tout alors je me mis à rougir gêner par cela, mais aussi du pourquoi je venais la voir qu’est-ce que j’ai à lui demander. Je réfléchis longuement avant de jouer avec mon calepin dans les mains.

- Bien en fait, je souhaiterais que vous me trouver une activité qui m’occupe les mains et m’empêcher de... Et bien de.

Je finis par baisser la tête sans terminer ma phrase n’osent plus la regarde en face de peur de montre à nouveau mes faiblesses face à une nouvelle personne. C'est une des choses qui arrive bien trop souvent, c’est dernier temps comme face à Sinnley. Il m’a sorti dans un sale état le pauvre alors je grimace et murmure.

- Je ne veux pas y retourner. Alors j’ai besoin de quelque chose pour m’occuper.




© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 313
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Jeu 11 Mai - 20:35

How do you know me ?
Annabeth & Jeremy
Sometimes it’s screaming and crying and smashing plates. Sometimes it’s numbness and quiet and “oh god why am I not dead”. And sometimes it’s getting up anyways and staying alive, even if you don’t want to”.

Il n'était pas rare qu'on vienne vers elle en dehors des ateliers pour lui parler ou lui poser des questions. Après tout, elle faisait partie du paysage et bon nombre des patients passaient dans sa salle. Par contre, c'était déjà beaucoup plus rare qu'on l'appelle par son prénom. Seuls ceux qui venaient aux ateliers régulièrement se permettaient de l'utiliser, la complicité naturelle s'installent progressivement. Sinon elle entendait plutôt du madame, ou d'autres choses moins sympathiques selon les patients. Alors que celui-ci l'appelle par son prénom alors qu'elle ne le connaissait que de loin - une vraie terreur lui avait-on certifié - l'éducatrice avait d'abord été surprise. « Je hum… Je suis Jeremy. » se présenta-t-il finalement, hésitant tout de même entre poursuivre ou tourner les talons. « Enchantée Jeremy. » sourit-elle avec douceur pour le mettre à l'aise et, parce que de toute façon c'était dans sa personnalité. Annabeth apprit ensuite qu'il venait de la part de Gabriel. Vraiment ? Là elle était curieuse et se demandait bien pourquoi son cousin l'envoyait la voir. Elle n'était ni psychologue ni psychiatre. « Bien en fait, je souhaiterais que vous me trouviez une activité qui m’occupe les mains et m’empêcher de... Et bien de. » De se faire du mal ? D'en faire aux autres ? De faire des bêtises qui le conduisent invariablement en isoloir ? Jeremy avait baissé la tête, visiblement honteux. Il ne fallait pas pourtant. Elle n'était pas là pour juger. « Je ne veux pas y retourner. Alors j’ai besoin de quelque chose pour m’occuper. » Oh ! Annabeth comprit et se rappela de ce patient qui passait plus de temps en isoloir que dans sa chambre. Ce devait être Jeremy, mais l'éducatrice se retint de poser la question. Il n'avait pas besoin de curiosité déplacée, même si dans son cas ça ne l'était pas. S'étant tout à fait tournée vers lui, Annabeth posa un index sur ses lèvres, pensive. « Mmm... je vois. Eh bien trouvons cela ensemble ! » s'exclama-t-elle avec confiance. « On peut peut-être s'asseoir pour en parler ? » proposa-t-elle en avisant un banc quelques mètres plus loin. Elle attendit ensuite sa réponse avant d'en venir au cœur du sujet. « Je constate que tu as un calepin avec toi. Tu aimes écrire ou dessiner ? » s'enquit-elle pour commencer à chercher ce qui pourrait le distraire et lui faire du bien, tout en évitant de se retrouver une fois de trop à l'isoloir.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 375
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Dim 14 Mai - 11:17




Jeremy ღ Annabeth





▣ Besoin de s'occuper les mains

Finalement, je ne s’est pas si c’est une bonne idée, mais maintenant, je ne vais pas faire demi-tour alors qu’elle est la juste en face de moi et que j’avais passé des yeux et des heures à la chercher un peu partout dans l’hôpital alors je n’allais tout de même pas partir en courant après tout. Je lui souris penchant la tête sur le côté bien oui, il ne faut pas faire la tête devant une femme, c’était un ordre de mon père encore un autre qui revient de ce lointain et tourment de souffrance alors je soupire doucement avant de la regarder à nouveau hochent simplement la tête a, ses paroles. Je crois que je n’aurais pas eu une force de caractère comme j’ai là, je serais déjà en train de pleur ce qui est très mauvais à mon avis alors je soupire, je regarde tout de même triste oh oui mon souvenir à l’isolement ma vraiment laisser des traces et pas des bonnes non, bien au contraire il, on laissait ressortir mes pires cauchemars sans que je puisse l’en empêcher, mais c’est triste, mais faut faire avec.
Je ne pus m’empêcher de sourire au fond rassure, mais aussi content qu’elle veuille bien m’aider parce que c’est bien cela, elle veut m’aider et au fond ça me rassure parce que j’ai vraiment besoin de m’occuper les mains. J’acquiesce a, ses paroles tout en suivent sont regard jusqu’au banc où j’avance vers celui-ci.

- Merci beaucoup de bien vouloir m’aider madame Annabeth, oui, je veux bien m’assoie avec vous pour en discuter en fait je… Je n’ai rien d’autre à faire de toute façon.

Je baisse les yeux sur mon calepin avant de le serre dans mes bras contre ma poitrine dans ce calepin il y a toute ma vie résumée en image séparais par quelque portrait et paysage que j’ai inventé ou vue au moins une fois.

- Oui, je dessine, mais je ne crois pas que ce qu’il y a là-dedans vous intéresse.

Je penche la tête avent de m’assoie sur le banc en grimassent gardent le calepin contre moi.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 313
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Sam 20 Mai - 19:00

How do you know me ?
Annabeth & Jeremy
Sometimes it’s screaming and crying and smashing plates. Sometimes it’s numbness and quiet and “oh god why am I not dead”. And sometimes it’s getting up anyways and staying alive, even if you don’t want to”.

C'était ce côté là qu'elle aimait bien dans son travail : de pouvoir aider des personnes en utilisant les arts. Car si Annabeth avait aussi un diplôme d'infirmière, elle devait avouer que ce n'était pas la même approche. Là, ils étaient généralement plus détendus, plus ouverts. Et s'ils ne l'étaient pas au départ, ils le devenaient invariablement par la suite. Et ça n'avait rien d'étonnant. Car c'était maintenant reconnu que les arts permettaient d'apaiser les esprits en les vidant de toute leur boue. Suivant cette logique là, c'était pour cela que les patients dans les hôpitaux psychiatriques dessinaient et/ou écrivaient plus de choses sombres que le commun des mortels. Ils avaient énormément de souffrances et de troubles à évacuer. Annabeth lui proposa ainsi d'en parler ensemble en s'asseyant sur le banc le plus proche. Autant qu'ils se mettent à l'aise, ça ne sera que plus agréable et avantageux pour tous les deux. « Merci beaucoup de bien vouloir m’aider madame Annabeth, oui, je veux bien m’assoir avec vous pour en discuter en fait je… Je n’ai rien d’autre à faire de toute façon. » Il n'avait pas tort. Ici, en dehors des rendez-vous avec les psychiatres, les psychologues et les ateliers proposés, les patients avaient beaucoup de temps pour tourner en rond. Un peu trop même, puisque ça en poussait beaucoup à faire des bêtises. Et comme seule réponse à ces transgressions, c'était l'isoloir direct. Annabeth avait parfois la sensation d'être davantage dans une prison que dans un établissement pour aider les déficients mentaux.

L'éducatrice en vint finalement au calepin que tenait l'homme entre ses mains. « Oui, je dessine, mais je ne crois pas que ce qu’il y a là-dedans vous intéresse. » Sa réaction n'était guère étonnante. Par expérience, Annabeth savait que les pensionnaires de cet endroit n'aimaient pas montrer ce qu'ils faisaient, par honte ou par gêne. C'était étrangement quelque chose qu'elle comprenait très bien, n'ayant pas un passé irréprochable et paradisiaque. En fait, elle-aussi avait ressenti le besoin de se réfugier dans le dessin et l'écriture. Mais moins qu'eux, et elle avait toujours été meilleure avec les mots plutôt qu'avec les pinceaux. « Ah non ? Pourquoi ? Parce que c'est trop sombre ? » demanda-t-elle alors, toujours en se montrant bienveillante et rassurante. Annabeth voulait vraiment que Jeremy comprenne qu'elle n'était pas là pour le juger ou lui faire du mal. « Je ne te force pas bien sûr. Sache simplement que j'ai déjà vu des croquis tristes et noirs. Il m'est même arrivé d'en faire alors... C'est comme tu veux mais tu n'as pas à avoir honte avec moi. » lui sourit-elle avec douceur. Elle le laissa décider et, s'il refusait, ce n'était pas grave. Elle pourrait lui proposer une autre activité et voir ensemble comment l'occuper pour qu'il évite de finir constamment en isoloir.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 375
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Mar 25 Juil - 23:30




Jeremy ღ Annabeth





▣ Besoin de s'occuper les mains

Je la regarde gardent mon calepin entre mes bras sur mes jambes tortillent la première page comme à mon habitude et ça se voie elle ne tient plus très bien surtout depuis les mes aventures avec Gabriel mon pire cauchemar, il me fait peur se type toujours envie de me frapper comme si j’étais un punchiball. Il serait donc dur de lui cacher tout sa si elle regarder à l’intérieur alors je rougis parce que ce ne sont pas des choses tristes ou sombres à la fin, il en a mais pas plus que cela. Il y a aussi des portrait enfin des hommes qui sont des personnes importantes pour moi comme Kaleb et Keith. Il serait donc dur de lui cacher tout sa si elle regarder à l’intérieur alors je rougie parce que ce ne sont pas des choses tristes ou sombres à la fin il en a mais pas plus que cela.

- Non je se n’est pas ça, c’est que je ne crois pas que cela vous intéresserait de voir certaine chose je hum, c’est gênent.

Je rougis resserrant mes doigts sur la couverture réfléchissent peut-être, mais il n’y a pas de chose triste ou noirs enfin pas de chose trop triste et trop noir sinon il y a tout de même les deux, mais pas toujours. Non, c’est plus le fait de savoir si ce quelle va voir va juste rester là entre nous ou je risque d’avoir des surprise. Je pose mon regard sur mon calepin fermant les yeux avant de lui tendre dans sa direction, mais le gardent bien en main.

- Vous me promettez que ce que vous verrez restera entre nous ? Les gens n’aiment pas cela et je je veux que ça reste secret promettais moi madame Annabeth s’il vous plaît.

Je rougie un peu plus avant de le lâcher alors qu’elle le prend.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 313
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Sam 23 Sep - 12:12

How do you know me ?
Annabeth & Jeremy
Sometimes it’s screaming and crying and smashing plates. Sometimes it’s numbness and quiet and “oh god why am I not dead”. And sometimes it’s getting up anyways and staying alive, even if you don’t want to”.

S'intéressant au fait que Jeremy fasse du dessin, l'éducatrice l'informa que ça ne la dérangerait pas d'y jeter un œil, si jamais il le voulait. Mais il semblait réticent. Sûrement parce que c'était des esquisses dont les thèmes principaux devaient être la tristesse et le macabre, vu sa situation. De cela, elle en avait tellement vu... Et pour avoir connu ce qu'était ce genre de sentiments, Annabeth en avait elle-aussi fait quelques dessins, mais surtout remplit beaucoup de pages d'écriture. A cette période, elle s'était même mis aux poèmes. Aussi, Jeremy n'avait pas à s'inquiéter de ce qu'elle penserait. Elle comprenait pour être passée par ce genre de vide intérieur, et elle n'était de toute façon pas le genre à juger. Pourquoi le ferait-elle ? On possédait tous nos démons, nos fantômes, nos failles, des secrets indicibles. L'éducatrice lui affirma d'ailleurs qu'elle ne l'obligeait à rien, mais qu'il n'avait pas à craindre de la choquer. « Non je... ce n’est pas ça, c’est que je ne crois pas que cela vous intéresserait de voir certaine chose je... hum, c’est gênant. » réitéra-t-il en se mettant à rougir de plus belle. Annabeth pencha légèrement la tête de côté, puis comprit où il devait vouloir en venir. Si ce n'était pas des choses sombres ou tristes, ça devait être un sujet plus... intime ? Coquin ? Annabeth se mit à rougir à son tour. « Oh ! » lâcha-t-elle en voyant où il voulait en venir. Pour le coup, elle n'était plus très sûre de vouloir lire. L'érotisme ou ce genre de chose n'avaient jamais été trop son truc. Difficile à croire pour quelqu'un qui avait été escort-girl afin de payer ses études... Ou peut-être justement parce que ça la ramenait à un passé qu'elle essayait d'effacer ? « Vous me promettez que ce que vous verrez restera entre nous ? Les gens n’aiment pas cela et je veux que ça reste secret. Promettez-moi madame Annabeth, s’il vous plaît. » Si c'était important pour lui, alors ça l'était pour elle-aussi. Bien décidée à aider les patients du mieux qu'elle puisse, l'éducatrice afficha un sourire rassurant. « Promis, motus et bouche cousue. » Entre personnes sensibles, ils ne pouvaient que se comprendre, Annabeth en était persuadée. Et si pour se faire elle devait faire face à ses vieux fantômes insistants, alors elle le ferait avec la tête haute. Aider un patient était au final plus important que le reste. Attrapant le carnet qu'il laisse échapper à son attention, l'éducatrice le feuilleta, s'arrêtant sur les esquisses masculines. Elle en reconnut quelques uns, bien qu'ils ne viennent pas à ses ateliers et qu'elle n'avait fait que les croiser à l'occasion. « Ça alors, tu as un sacré coup de crayon. » s'étonna-t-elle avec merveille. Comme il le lui avait avoué, il y avait peu de tristesse ou de choses macabres. En revanche, Jeremy dessinait avec poésie, et c'était envoûtant. « C'est vraiment magnifique... » admira-t-elle en continuant de tourner les pages. « Tu es un artiste dans l'âme, ça ne fait aucun doute ! » Elle lui rendit ensuite son précieux carnet, un sourire emprunt de douceur aux lèvres. « Tu t'intéresses au corps humain d'une manière générale ou parce que tu apprécies ces personnes en particulier ? » demanda-t-elle, professionnelle et s'inventant psychologue, chose que ses collègues n'apprécieraient sans doute pas si ça venait à se savoir. Mais Annabeth voulait comprendre, sinon comment aider ? Faisant attention à ce que le contexte et l'ambiance soient propices aux confidences, l'éducatrice le regardait sans le juger, le laissant tout simplement choisir de se confier ou non. Et le choix, c'était bien une des choses qu'on n'avait plus ici, avec sa liberté et sa dignité.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 375
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Sam 30 Sep - 12:03




Jeremy ღ Annabeth





▣ Besoin de s'occuper les mains

Je ne pouvais m’empêcher de rougir à ce qu’elle pourrait penser en regardent certains de mes dessins pour peut-être qu’il y a quelques trucs sombres, mais sa ça date de loin non ce qui me fait peur, c’est plutôt qu’elle reconnaisse les personnes dessiner dessus, car on va dire ils ne sont pas très habillés dessus et ça, c’est au fond quelque chose de gênant pour moi que quelqu’un les voies. La dernière personne qui a ouvert mon calepin, c’était un garde et j’avais passé un sale quart-heure après. C’est pour ça que j’hésite temps à le montre maintenant. Je lui souris lorsqu’elle rougit en disent « Oh », mais je ne suis pas sûr qu’elle sache vraiment de quoi je parle enfin ce n’est pas vraiment choquant quoi non, c’est gêné pour celui qui les a fait sans la permission des concernent.
Je lui souris en hochant la tête avant de la pencher la laisse prendre le calepin.

- Merci, ce... C’est vraiment important pour moi.

Je ne pouvais m’empêcher de rougir à son commentaire, c’est bien la première à me dire ça, enfin, il faut dire aussi ce genre de chose, je garde pour moi généralement je n’avais même pas pensé à lui montrer. Je l’avais pris parce que je ne l’avais trouvé nulle part alors j’étais allé le chercher avant d’aller dans le parc me trouver un coin tranquille, je n’avais pas vraiment prévu de la trouver ici. Je rougis un peu plus n’osent pas la regarder avec ce qui aller suivre.

- Merci pour vos compliments, mais je ne crois pas que ce soit si magnifique que ce que vous dites.

Je baisse la tête remontant mes jambes sur le banc avant de reposer mon regard sur le calepin qu’elle regarder toujours. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle comprenne ce qu’elle venait de dire à ce qu’il avait dessiné. C’est bien plus que ce que je pense apprécier. Je ne pouvais m’empêcher de sourire pose ma tête sur mes genoux repenser à ce qu’il avait fait que ce soit avec Kaleb ou Keith.

- Vous ne pouvez pas comprendre. Ce hum ... C'est bien plus qu’apprécier.

Je garde la tête sur mes genoux les yeux dans le vague avant de la regarder en attendent qu’elle dise quelque chose que ce soit bon ou mauvais, parce que c’est vrai que je ne m’attendais pas à ce genre de question.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 313
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Jeu 19 Oct - 11:01

How do you know me ?
Annabeth & Jeremy
Sometimes it’s screaming and crying and smashing plates. Sometimes it’s numbness and quiet and “oh god why am I not dead”. And sometimes it’s getting up anyways and staying alive, even if you don’t want to”.

Reconnaissante que le jeune homme accepte de lui montrer son carnet de dessins qu'elle savait être très précieux pour lui, Annabeth le prit avec délicatesse et en tourna les pages avec tout autant de précaution. Elle découvrait et observait avec attention les traits de crayon que Jeremy avait pris le temps d'esquisser avec son cœur. Elle dut ainsi reconnaître que, comme prévenue, il y avait plus de croquis de corps humain que de contenu réellement sombre. Et étrangement, ce fut ça qui la fascina. L'éducatrice était tellement habituée à être confronter à des expressions artistiques qui invoquaient la noirceur et le mal être qu'elle était étonnée de voir ça. Pour le coup, ça ressemblait davantage à un carnet d'étudiant en médecine ou en art qu'elle aurait pu feuilleter entre deux cours qu'à celui d'un pensionnaire d'Ostrov. L'espace d'un instant, elle s'imagina que Jeremy ne devait pas trop souffrir de son internement. Ce qui était parfaitement idiot, et elle se corrigea tout de suite. Bien sûr qu'il souffrait, ne serait-ce qu'à cause des coups que lui infligeaient les gardes, toujours heureux d'avoir une excuse pour frapper sur les patients. Et pas que sur les patients d'ailleurs. Bref, Annabeth se montra vraiment impressionnée par son talent et ne le lui cacha pas. « Merci, ce... C’est vraiment important pour moi. » Ça elle le comprenait. Même si dans les faits personne n'avait à redire sur ce qui régissait notre vie, sur ce qui nous touchait au plus profond de notre âme, ça faisait toujours du bien de pouvoir partager une partie de soi sans être jugé. « Merci pour vos compliments, mais je ne crois pas que ce soit si magnifique que ce que vous dites. » Jeremy doutait de lui. Peut-être pensait-il qu'elle lui disait cela uniquement pour lui faire plaisir ? Ce n'était pas le cas. Elle songea à Seth, et au fait qu'elle aimerait savoir le dessiner avec autant de poésie. « Ah ! Les artistes sont généralement des perfectionnistes qui pensent qu'ils peuvent toujours s'améliorer. » sourit-elle avec douceur. « Peut-être que tu as raison. Je ne suis qu'une néophyte en la matière. Mais peut-être que c'est justement parce que je suis novice que j'arrive à voir combien ton talent est grand. Je ne sais pas si je serais capable de dessiner avec autant de précision et de beauté tout à la fois. » remarqua-t-elle en admirant un des dessins qu'elle avait sous les yeux. Puis elle lui rendit son carnet et s'intéressa sur ses raisons. Aimait-il le corps humain d'une manière générale ou était-ce parce qu'il n'avait pu s'empêcher de croquer ces personnes-là en particulier ? « Vous ne pouvez pas comprendre. Ce hum... C'est bien plus qu’apprécier. » Annabeth pencha la tête de côté, mettant quelques secondes avant de comprendre. Elle poussa alors un « Oh ! » qui devait être bien comique. Plus que de l'encre, c'était son cœur qu'il avait esquissé sur ces pages blanches. Les visages lui disaient quelque chose, sans qu'elle ne mette de nom dessus. Ce devait donc sûrement être d'autres patients. « Je vois. Ils sont au courant ? Tu les connais ? » demanda-t-elle, ignorant si les corps étaient tirés de son expérience personnelle ou si c'était le fruit de son imagination. En tout cas, elle savait ce que c'était d'être épris d'une personne dont on ne devrait pas.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 375
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Sam 21 Oct - 21:55




Jeremy ღ Annabeth





▣ Besoin de s'occuper les mains

Je lui souris la regard, il est vrai que je ne m'attendais pas à la croiser ici et encore moins qu'elle apprécierait mes dessins bien au contraire, c'est vraiment quelque chose, je cache généralement seul quelques personne savent que je dessine comme Gabriel ou encore Kaleb et Lio parce que l'on a souvent dessiné tous les deux sur les murs de l'hôpital la nuit. Au fond, tout le monde a déjà vu notre œuvre même personne ne sait que c'est nous, enfin si Roméo, mais il a été gentil, il aurait pu nous envoyer à l'isoloir, où en salle des tortures, mais il ne l'a pas fait du tout et cela, c'est génial.
Je penche la tête sur le côté avant de la regarder à nouveau, parce que je ne suis pas vraiment d'accord avec elle enfin après, je ne peux pas faire mieux que ce que je fais déjà parce que je ne suis pas perfectionniste, je représente ce que je vois ou reproduis des souvenirs et je ne pense pas que ce soit de la perfection.

- Je ne suis pas vraiment d'accord avec vous, je ne suis pas un artiste, je fais cela pour oublier d'être ici et je ne peux pas m'améliorer plus, je n'en ai pas envie.

Oui, c'est cela, je n'ai pas envie de progresser parce que moi, je n'en ai pas besoin du moins, c'est ce que je crois de moi. Je lui fais non de la tête, c'est peut-être joli oui enfin, j'aime bien mes dessins alors que certaine personne mettre tout cela a brûlées comme j'ai déjà retrouvé un de mes calepins dans la cheminée de la salle commune alors je ne pense pas vraiment que s'est de l'art ou que je sois un artiste sinon peut-être que cela ne se serait pas produit après tout.

- Non, je vous assure, je ne suis pas un artiste, je suis aussi novice que vous est pire encore, je pense, j'aime juste les choses belle. Tout ce qui a là-dedans sont des choses réelles, vous savez ? Elle ne sort pas de mon imagination.

Je lui souris récupérant le calepin pour la serre contre ma poitrine le sourire aux lèvres, mais surtout rassure de le récupérer. Je souris avant de rire doucement de son expression lèvent les yeux au ciel avant de sourire en posent le calepin sur mes genoux garde toujours mes mains dessus tripotant la couverture. Je baisse la tête réfléchissant à, ses questions si je les connais oui, mais s’il sait pour ça non enfin Keith, c’est que je ressens quelque chose pour lui.

- Non, ils ne savent pas, mais je les connais bien enfin, je suis bien avec eux alors enfin non laisser tomber ce n’est pas grave.



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 313
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Mer 25 Oct - 10:47

How do you know me ?
Annabeth & Jeremy
Sometimes it’s screaming and crying and smashing plates. Sometimes it’s numbness and quiet and “oh god why am I not dead”. And sometimes it’s getting up anyways and staying alive, even if you don’t want to”.

Annabeth avait un peu dessiné durant ses années ou la dépression la guettait, et les années ou elle s'était rebellée contre la dictature de ses parents. Mais c'était surtout l'écriture qui l'avait aidé à avancer, et qui lui avait permis de mettre des mots sur ce qu'elle pensait et ressentait. Aujourd'hui ça lui arrivait encore de le faire, mais ça restait rare. Elle préférait rester seule avec pensées en regardant le ciel ou noyer ses mauvais souvenirs dans l'alcool. De fait elle appréciait de voir le sens artistique des autres personnes. Et justement, les patients qui entraient à Ostrov avaient tous tendance à dessiner ce qu'elle-même, des années plus tôt, aurait aimé esquisser. Jeremy cependant était plus intéressé par le corps humain que par les ombres. Et visiblement surtout par les corps d'homme qu'il connaissait, d'autres pensionnaires de l'hôpital psychiatrique. « Je ne suis pas vraiment d'accord avec vous, je ne suis pas un artiste, je fais cela pour oublier d'être ici et je ne peux pas m'améliorer plus, je n'en ai pas envie. » Voilà une réplique à laquelle elle ne s'était pas attendue. Mais au moins, ça prouvait son caractère honnête. « Oh, il existe plusieurs sortes d'artistes tu sais. » fit-elle en haussant les épaules, repensant à nombre de peintres dont l'art abstrait l'avait toujours laissé de marbre, ne comprenant pas où était le lyrisme et la poésie. « Non, je vous assure, je ne suis pas un artiste, je suis aussi novice que vous est pire encore, je pense, j'aime juste les choses belles. Tout ce qui a là-dedans sont des choses réelles, vous savez ? Elle ne sort pas de mon imagination. » C'est vrai que le mot artistique avait tendance à faire penser à l'imaginaire. Mais le fait est que la majorité des personnes qu'on considérait aujourd'hui comme des artistes n'avaient été que des copistes peignant ou sculptant ce qui était autour d'eux. A ces époques-là, les artistes voulant vivre de leurs dons n'avaient guère le choix. « Tous les artistes n'inventent pas des choses nouvelles. Et puis entre nous, être capable de reproduire ce qui existe sous nos yeux demande déjà une sacré dose de savoir-faire. » Après, qu'il ne se voyait pas comme un artiste n'enlevait en rien de son talent. Peut-être simplement était-il trop sévère avec lui-même, ou sa conception du terme n'entrait pas dans sa vision de ce qu'il faisait. « Quoi qu'il en soit, j'aime beaucoup. » sourit-elle avant de lui rendre son carnet, calepin qu'il serra avec sentiment contre lui. Annabeth en vint finalement à lui demander si ces représentations venaient de personnes réelles, ce qui était le cas, puis si les personnes en questions étaient au courant. « Non, ils ne savent pas, mais je les connais bien enfin, je suis bien avec eux alors enfin non laisser tomber ce n’est pas grave. » Annabeth lui sourit. Le dessin avait ça de bien qu'on n'avait pas besoin de trouver ses mots pour faire comprendre ce qu'on pensait ou ressentait. C'était peut-être ça la définition de ce mot... En tout cas, elle n'allait pas le soumettre à la question plus longuement. Jeremy avait déjà accepté de lui montrer ses croquis et de répondre à certaines de ses interrogations, il était libre d'en dire plus si c'était sa décision. « Tu le feras lorsque tu te sentiras prêt. » conclut-elle simplement avec douceur, ne voulant pas le mettre mal à l'aise en en demandant plus après ces patients. « En tout cas, merci d'avoir bien voulu partagé cela avec moi. De mon côté, je vais chercher des activités que tu pourrais faire en dehors de mes ateliers et qui t'occuperont les mains et l'esprit. Si tu aimes les arts créatifs, je pense avoir ce qu'il te faut. » Ce n'était pas ce qui manquait à leur époque, car pour beaucoup c'était des activités anti-stress. Et ça prenait beaucoup de temps, pour une infinité de variante. Bref, Jeremy aurait de quoi faire et adieux l'isoloir.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PILULES AVALÉES : 375
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Dim 29 Oct - 11:48




Jeremy ღ Annabeth





▣ Besoin de s'occuper les mains

Je la regarde le sourire aux lèvres même si je suis tout de même inquiet que ces dessins en particulier l'intéresse à cause de son art certain que je ne trouve pas très doué, mais je ne voulais pas m'améliorer plus en réalité. Je finis par la regardait avec curiosité.

- Qu’est-ce que vous voulez dire par plusieurs sortes d’artistes ?

Je la regarde penchant la tête sur le côté, bon d’accord, je ne suis pas un artiste, mais elle a raison enfin elle n’a pas tort après tout.

- Vous avez peut-être raison, je ne sais pas trop en fait, j’ai toujours fait cela alors bon pour moi s'est devenu normale systématique.

Je lui fais un grand sourire alors qu'elle me dit qu'elle aime beaucoup. C'est bien la première personne à me dire cela depuis bien des années voir même depuis toujours.

- Je suis ravie que vous aimiez madame Annabeth.

C’est vrai que j’aurais dû leur demander l’autorisation avant, mais pour eux, je crois que je ne suis pas plus alors je préfère dessiner tranquillement plutôt que de m’inquiéter de ce qui allait se passer si l’un d’eux est au courant ou bien les voyait. Je ne veux vraiment pas trop ce que je leur dirais en réalité. Pour Keith, ce n’est pas pareil, je sais déjà ce qu’il pense de moi et ce ne sera pas plus, mais il ne sait pas que je l’ai dessiné nu sur mon calepin avec Kaleb et moi. Je lui fis non de la tête, je pense que je ne serais jamais vraiment pris pour cela bien au contraire.

- Non, je pense que je ne serais jamais capable ou prêt à leur dire, j'ai peur de m'éloigner d'eux après cela et je ne veux surtout pas que cela arrive, ils sont mon encre ici. Je ne veux pas me retrouver à nouveau seule.

Je la regarde alors qu’elle a ce qu’il me faut, mais je ne suis pas du tout créatif, la seule chose que j’aime faire, c’est de dessiner.

- Bien, si vous êtes d’accord, mais j’aime juste le dessin.


Oui, seul le dessin m'intéresse et ce depuis toujours enfin, c'est vraiment curieux, mais c'est comme cela et j'aime ça. Bien que cela ne m'empêche pas d'aller en isolement juste à cause de mes dessins.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PILULES AVALÉES : 313
MIROIR : Jaimie Alexander
IDENTITÉ : Larme d'Étoile ou Senara
CRÉDITS : Fae (avatar) ; Minori (signature) ; ship (Senara)
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016

SITUATION : secrètement avec le patient Seth Frances, mais c'est actuellement compliqué
EST ÂGÉ DE : 33 ans
avatar

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   Mer 15 Nov - 10:59

How do you know me ?
Annabeth & Jeremy
Sometimes it’s screaming and crying and smashing plates. Sometimes it’s numbness and quiet and “oh god why am I not dead”. And sometimes it’s getting up anyways and staying alive, even if you don’t want to”.

Par manque d'assurance ou simplement très critique envers son potentiel, Jeremy affirma qu'il ne pourrait pas s'améliorer et qu'à vrai dire, il ne cherchait pas à le faire non plus. Étonnée de son extrême franchise, Annabeth ne put que lui rappeler qu'il existait plusieurs sortes d'artistes, et que d'ailleurs ces derniers avaient tous influencé leur époque. Elle n'avait peut-être pas fait d'étude de l'art, mais elle se souvenait des émissions qu'elle avait pu voir, des conversations qu'elle avait pu entendre, et tout simplement de son bon sens en visitant les musées. Alors peut-être que Jeremy ne se voyait pas comme un artiste à cause de ses sujets qu'il connaissait intimement, ou parce que ça ne lui semblait pas aussi merveilleux que ce qu'avait fait des peintres connus, mais ça n'avait guère d'importance. L'art reflétait la beauté, les sentiments, ou se faisait plus simplement un rappel de la vie passée et contemporaine. Alors il ne pouvait pas exister un art ultime au sens plus grand que les autres. Chaque personne était différente, et la beauté n'obéissait à aucun critère précis. Ce qui pouvait être merveilleux pour l'un était banal pour l'autre. Ce qui pouvait être effrayant pour l'un était libérateur pour l'autre. Tout dépendant de nos goûts et de notre parcours dans la vie. « Qu’est-ce que vous voulez dire par plusieurs sortes d’artistes ? » Annabeth tenta de se rappeler le nom de différents courant de la peinture pour illustrer son propos. « Eh bien il existe de nombreux courants artistiques. Le fauvisme, le cubisme, l’impressionnisme, le réalisme... et d'autres encore. A leur époque, puisqu'ils peignaient d'une façon différente, ils ont eu leur lot de détracteurs, disant que ce n'était pas de l'art. Mais des années après, ils sont entrés dans l'Histoire. Alors ne pense pas que ce que tu fais ne vaut rien. Ça a toujours de la valeur pour quelqu'un, à commencer pour l'auteur. » conclut-elle avec un clin d’œil. « Vous avez peut-être raison, je ne sais pas trop en fait, j’ai toujours fait cela alors bon pour moi c'est devenu normal, systématique. » Annabeth lui sourit. Elle était heureuse d'avoir pu l'aider à voir les choses autrement et à ne pas se sous-estimer. « Je suis ravie que vous aimiez madame Annabeth. » L'éducatrice hocha la tête, toujours souriante. Elle avait toujours trouver que le corps humain était magnifique, et elle n'allait pas se plaindre de voir celui d'homme bien fait. D'ailleurs, vu qu'ils existaient, Annabeth ne put s'empêcher de lui demander si les concernés étaient au courant. Peut-être avaient-ils même accepté de poser ? Mais Jeremy lui affirma que non, et qu'il valait mieux qu'ils ne le sachent jamais. Il ne se sentait pas prêt à partager ce secret, et l'éducatrice lui dit simplement qu'il verrait bien si un jour il le serait ou non. Il devait faire ce qui lui semblait être le mieux. Elle n'était pas là pour lui rajouter des angoisses supplémentaires, et n'avait de toute façon aucun droit sur les activités artistiques du jeune homme tant que ça ne touchait pas à la dignité de quelqu'un. Ce qui n'était pas le cas. Pas pour elle dans cette situation. Jeremy ressentait simplement le besoin d'esquisser le corps de ses possibles amants, Annabeth ne comptait pas lui poser la question et le mettre mal à l'aise, dans un but libérateur. « Non, je pense que je ne serais jamais capable ou prêt à leur dire, j'ai peur de m'éloigner d'eux après cela et je ne veux surtout pas que cela arrive, ils sont mon encore ici. Je ne veux pas me retrouver à nouveau seul. » Elle comprenait. Elle aussi avait connu la solitude et l'enfermement. Une condition terrible. C'était d'ailleurs une des raisons pour lesquelles elle tenait tant à aider ceux qui vivaient dans cette situation. « Je comprends. Et sache aussi que si un jour tu as besoin de parler ou simplement de ne pas être seul, tu peux venir me voir. » Ses horaires et ses obligations étaient plus souples grâce à son travail. A tout moment, il pourrait donc venir la voir s'il en ressentait le besoin. Et puis elle se doutait que Gabriel avait dû lui faire la même proposition. Jeremy pouvait donc commencer à souffler, il ne serait pas abandonné. Annabeth lui demanda ensuite si elle pouvait lui amener d'autres activités pour s'occuper les mains, raison principale pour laquelle il était venu la voir d'ailleurs. « Bien, si vous êtes d’accord, mais j’aime juste le dessin. » Annabeth eut un sourire. Jeremy était comique dans son genre. D'une franchise peu commune et sachant exactement ce qu'il voulait ou non. « Eh bien ça marche ! Il ne me reste plus qu'à me mettre au boulot pour voir ce que je peux te proposer. » sourit-elle, pleine d'entrain et prête à aller faire ses recherches sans tarder. « Merci d'être venu. Et merci pour ta confiance. Je passerai te voir dès que j'aurais trouvé des activités qui correspondent à ce que tu veux. » affirma-t-elle. Mais à présent, et à moins qu'il n'ait autre chose à lui demander, elle devait reprendre son travail.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Besoin de s'occuper les mains [Pv Annabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Guerre de Cimméria ϟ Les Traqueurs de la Taïga
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Grass Is Green :: The Park-