AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Crazy by the beats »Donnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 126
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Thestral
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017

SITUATION : inconnu au bataillon
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar

MessageSujet: Crazy by the beats »Donnie   Lun 3 Avr - 12:22

Crazy by the beats

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
Sinnley se passa une main sur le visage en regardant les papiers devant lui. C'était pas les papiers les plus complets et l’intention qu'il y portait était quasi minime. Disons que son esprit était totalement ailleurs. C'était commun ces derniers temps, les médicaments se faisaient moins nombreux et passer à l'infirmerie semblerait être une idée pour le moins tout à fait valide, voir même totalement recommandée. "Le chlorhydrate de méthylphénidate" ils en avaient ici, c'était certainement un peu caché dans les placards sachant que c'est considéré comme une drogue dans certains pays, et que dans ce magnifique asile on en a plusieurs des nationalités... Ouais, enfin, pour faire court il en avait besoin. Et il y avait certainement moyen de s'en procurer ici, il savait où était l'infirmerie et comment fonctionnait les choses ici. Disons juste qu'il suffisait de se glisser... Et puis c'est pas comme si Sinnley faisait quelque chose d'illégal, il avait toujours son inhalateur sur lui, histoire de bien montrer, l'ordonnance dans sa chambre et le tour est joué. C'est comme ça que l'on devient "monsieur j'ai besoin de médicaments pour être un psychiatre compétent". 

Un sourire sur les lèvres il était sorti de sa chambre, c'était aussi confortable qu'un bureau et le brun n'avait pas vraiment pris la peine de travailler sérieusement -mais oui mais oui on parle de sérieux par ici, pas besoin de bosser comme un dingue pour être génial, c'est inné, uf, on dirait un autre psy de cet hôpital lorsqu'il se met à penser de cette façon-. Après quelques instants, et quelques pensée qui sortent certainement de l'ordinaire, Sinnley se retrouve finalement à l'infirmerie. Il n'a pas besoin de grand chose du fait, sait pertinemment que ça ne sera pas long et n'a pas pris la peine de s'encombrer avec une veste ou autre chose de bien particulier. Le brun remonte les manches de sa chemise en pénétrant finalement dans l'endroit. La salle est bien allumée, beaucoup trop pour ses yeux peut-être, et il a un petit rire quand la réflexion monte jusqu'à son esprit. Ses yeux se posent sur une jeune fille et il sourit légèrement. "Hey!"
made by roller coaster

_________________
"J'ai vu tant de choses que Vous, humains ne pourriez croire"
©crack in time

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 317
MIROIR : nina dobrev
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 01/01/2017

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar

MessageSujet: Re: Crazy by the beats »Donnie   Dim 14 Mai - 11:02


   

crazy by the beats

   


   
Je ne savais pas réellement ce que je faisais ici. Mon travail, sans doute. Mais je n’avais aucune idée de la tâche à exécuter. Alors j’observais les boites de médicaments, avec tous ces sigles ‘dangereux’ imprimés dessus. C’était tellement… Fascinant. Je ne m’en souvenais pas, et pourtant j’étais quasiment certaine d’avoir un lien étroit avec les médicaments. Ma chute, selon les médecins, était due à un malaise, suite à une surdose de médicaments… Donc, j’en consommais. Mais pourquoi, dans quel but ? Je ne souffrais de rien à l’époque, du moins il ne me semblait pas. Mes parents ne m'avaient sans doute pas tout dit... Ou alors au contraire, c'était moi qui leur cachait des choses. Je ne savais pas si ma mémoire me reviendrait un jour. Les médecins n'avaient jamais été clair là dessus. Peut-être que quelque chose serait l'élément déclencheur... Mais quoi ? Et à Ostrov, je n'étais pas certaine de trouver quelque chose capable de réellement m'aider.

Je poussais un long soupir, me demandant ou pouvait bien être passé les autres. Je n’avais pas de très bons rapports avec mes collègues. Je faisais pourtant de mon mieux pour tenter de m’intégrer. Mais ça n’avait pas l’air d’être assez, j’avais constamment l’impression de les agacer. Elle étaient si impatientes à chaque fois que nous devions bosser ! Tout devait toujours être fait parfaitement, mais surtout, rapidement. Ca n'était pas ma façon de travailler, d'ou nos rapports laborieux. Tant pis pour elles, de toute façon, j’avais toujours préféré la compagnie des hommes. Moins de discussions, moins d’emmerdes.

Des bruits de pas me firent sursauter. Un homme, surement un médecin, venait d’entrer dans l’infirmerie. « Vous m’avez fait peur » Répliquais-je sans pour autant être désagréable. D’ailleurs, il était plutôt agréable à regarder, ce type. Je m’approchais légèrement de lui, posant les boites de médicaments sur la table. « Je peux vous aider? Vous avez besoin de quelque chose? »
   
made by pandora.

   

   

_________________

- hell is empty, all the devils are here -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 126
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Thestral
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017

SITUATION : inconnu au bataillon
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar

MessageSujet: Re: Crazy by the beats »Donnie   Ven 26 Mai - 18:48

Crazy by the beats

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
Un léger rire s'échappe de ses lèvres tandis qu'il lève les mains dans un signe d'innocence. Plaidant le fait d'être non coupable cette fois-ci. "Désolé, c'était loin d'être mon but!" On va pas se mettre à embêter le personnel responsable maintenant, si? Voilà une chose qui était sûre, si en plus Sinnley se mettait à ennuyer les infirmière, ou les autres médecins, ceci dit, il n'avait pas conscience du statut de la jeune femme devant lui actuellement. Mais elle semblait déjà trop stable pour être une patiente. De toute façon elle n'aurait pas non plus pu avoir une telle facilité d'accès à l'endroit si elle ne travaillait pas ici. Ce qui dégageait la thèse où elle le pendait dans l'arrière boutique avec ses tripes tout simplement parce qu'elle en avait envie. "De toute façon c'est malpoli d'effrayer les jeunes femmes comme ça." Le sourire passe de nouveau sur ses lèvres tandis qu'il retrouve un minimum de constance pour elle, pour lui, pour le professionnalisme.

Le médecin hocha la tête à sa question après avoir réfléchit quelques instants. "Je serais pas contre un peu d'aide, c'est gentil. Parce que son sens de l'orientation était désastreux et qu'il pourrait certainement réussir à se perdre entre les boites de médicaments. Quand on est pas doué c'est pour toute la vie. Et on s'y fait à force hein. Être nul dans un truc c'est tout un art. Et on le développe avec du temps et des efforts. Ses mains se joignent et il sourit encore. " J'ai besoin de chlorhydrate de méthylphénidate" Il hausse un sourcil. OK ça manque certainement de clarté. Même pour lui c'est pas clair. "J'aime bien dire le nom scientifique ça fait plus sérieux... Mais en fait j'ai juste besoin de recharges pour..." Sa main sort de sa poche arrière l'inhalateur. "L'hyperactivité."

Dis comme ça les choses peuvent sembler dramatiques, mais que serait le monde sans un peu de drama. "Ceci dit si ça vous embête je peux aller chercher tout seul. À deux ça ira plus vite. C'est tout."
made by roller coaster

_________________
"J'ai vu tant de choses que Vous, humains ne pourriez croire"
©crack in time

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 317
MIROIR : nina dobrev
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 01/01/2017

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar

MessageSujet: Re: Crazy by the beats »Donnie   Jeu 17 Aoû - 0:20


   

crazy by the beats

   


   
Il faudrait être aveugle pour ne pas constater le charme certain que dégageait l’homme qui venait d’entrer dans l’infirmerie. C’était surement un psychiatre ou un médecin, cela se lisait sur son visage. Il avait ce regard intelligent. J’arrêtais rapidement de l’observer avec tant d’insistance, ça allait finir par devenir gênant, pour lui comme pour moi. « Ce n’est rien. J’ai déjà vu plus effrayant que vous, je dois bien l’admettre… » Répondis-je en riant moi aussi.

Il avait besoin d’aide pour trouver… Quelque chose dont le nom ne me disait rien et qui était bien trop difficile pour que je le retienne. Je me contenais, hochant la tête comme si je connaissais parfaitement ce dont il me parlait. N’importe quel faux pas pouvait me trahir, alors je prétendais tout connaître, c’était plus sur. Par chance, il précisa : quelque chose pour l’hyperactivité. « Je vois. » Fis-je avec le sourire. « Venez ! » Je m’approchais alors du placard qui contenait assez de médicaments pour mettre à plat tout l’hôpital. Mais je devais avouer que son chlorhydrate de je n’sais quoi, je ne savais absolument pas ou il se trouvait. « C’est pour vous, je suppose ? » Demandais-je innocemment. « J’ai l’impression que le personnel consomme autant que les patients parfois… Mais je ne vous juge pas, je parle seulement en connaissance de cause. » J’affichais un sourire charmeur afin de mieux faire passer ce que je venais d’admettre. « Je m’appelle Donnie. Infirmière ici depuis quelque mois. Et vous? » Je continuais à chercher ce dont il avait besoin, sans succès. C’était un vrai foutoir dans ce placard. J’avais l’impression que rien n’était réellement bien trié. Les seuls médicaments que je connaissais au final, c’était ceux dont je me gavais quelques fois, pour mieux m’aider à tenir la journée. Les stocks allaient finir par diminuer, et peut-être que quelqu’un finiraient par s’en rendre compte. Ca m’était bien égal, finalement.
   
made by pandora.

   

   


BONZOIR:
 

_________________

- hell is empty, all the devils are here -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 126
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Thestral
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017

SITUATION : inconnu au bataillon
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar

MessageSujet: Re: Crazy by the beats »Donnie   Lun 21 Aoû - 0:04

Crazy by the beats

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

Et voilà que le premier lien qu'il a avec cette jolie demoiselle au sein de cet hôpital c'est pour l'effrayer. Bravo Sinnley. Sur ce coup là je pense que l'on peut s'auto applaudir. Au moins elle ne semble par lui en tenir rigueur et pour ça il pourrait certainement lui être éternellement reconnaissant. Il ne faudrait tout de même pas être fâché pour si peu! Pas avec elle! Elle était bien trop mignonne pour ça. Pas de temps à perdre. "Voilà qui, au minimum est rassurant pour moi! Il ne faudrait pas non plus que je fasse peur comme ça."

Sinnley était heureusement assez à l'aise avec un de ses troubles pour pouvoir lui en parler sans problèmes. C'est sûr qu'il était plus facile de parler de ce trouble là que de parler de l'autre... Et même si c'était son travail elle n'avait pas braiment l'obligation de l'aider dans ce moment même. A vrai dire il n'était pas patient, même si l'ordonnance qu'il avait venait bien d'un médecin, ce n'était pas pour un de ceux qui sont dans les chambres plus loin qu'il venait ici. Mais bien pour lui. Et le lui actuel ne dirait pas non contre une dose. "Mon dieu vous me sauvez la vie! Que ferais-je sans vous." Un petit rire lui échappe tandis qu'il la suis. Certainement gardant ses yeux à la hauteur de ses cheveux, ce n'était pas le moment de passer pour quelqu'un de peu distinguer. Il n'était pas comme ça, ne l'avait jamais été et comptait bien rester un minimum professionnel. Il se posa un instant devant l'armoire en se disant que "bon dieu heureusement que ce n'est pas mon job" parce que ça ne respire pas la simplicité. "En effet! C'est... bien évidemment, pour mon hyperactivité." Au moins il savait la tête du flacon comme ça. "Mon dieu je suis bien d'accord... J'ai l'impression parfois d'avoir besoin de plus de médicaments que les patients non dangereux." Il rit un instant avant de la regarder un peu mieux. "Pauvre de nous." C'est vrai qu'ils étaient bien pauvres, amenés à faire une rencontre comme celle-ci... Ceci dit, l'indice sur elle-même ne tombait pas dans l'oreille d'un sourd. "Je suis Sinnley! Psychiatre depuis quelques mois seulement. Ce qui semble bien plus long en fait." Un petit rire lui échappe de nouveau. Donnie. "C'est un charmant prénom!" Le sien était bien trop singulier pour que l'on puisse le complimenter. Enfin, ses yeux se reportèrent eux aussi sur les flacons et un petit creux vint prendre place sur son front. C'était... Assez mal rangé. Mieux qu'une chambre d'enfant mais pas autant qu'un bureau de fonctionnaire. "Si je peux me permettre... C'est un peu le foutoir dans ce casier."
made by roller coaster

_________________
"J'ai vu tant de choses que Vous, humains ne pourriez croire"
©crack in time

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 317
MIROIR : nina dobrev
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 01/01/2017

SITUATION : célibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar

MessageSujet: Re: Crazy by the beats »Donnie   Dim 17 Sep - 23:07


   

crazy by the beats

   


   
Et comment un si bel homme pouvait-il m’effrayer ? Je devais admettre qu’il était de loin de plus charmant de tous que j’avais croisé jusqu’à présent. Le stagiaire Simon était pas mal également, mais Sinnley était médecin. Ca rendait la chose un poil plus sexy. Mes pensées divaguaient totalement. Surement parce que je passais beaucoup de temps à m’ennuyer dans cet endroit. Alors j’imaginais des choses, des histoires, je notais secrètement les gens sur leur physique… Honteux ? Oui. Mais entre ça m’ennuyer, le choix était vite fait.

« Mais de rien. Même si je suis sure que vous vous en sortiriez très bien tout seul aussi. » Je lui fis un clin d’oeil. J’en étais persuadée, parce que quand il s’agissait de ma consommation personnelle, je n’avais besoin de personne pour aller me chercher mes médicaments. « Vous êtes donc hyperactif… » Concluais-je en hochant la tête. Rien de trop grave pour exercer de toute évidence. Moi par contre… Mes troubles étaient plutôt handicapants. Et je les trouvais plutôt nombreux. Shootée aux médicaments, amnésique ne sachant donc plus exercer correctement son métier et… Cette relation bizarre que j’avais quant à la nourriture. Je n’étais clairement pas l’employée idéale. J’étais malade et on m’avait embauchée dans un endroit qui n’améliorait sans doute pas ma condition. Quelle poisse. « Moi aussi. » Avouais-je sans réellement me rendre compte. Je tentais de rectifier le tir immédiatement. « Je prends parfois… Quelques cachets pour m’aider à tenir le coup. Un coup de boost. » Etais-je clairement en train d’avouer que je me droguais ? Oui. Félicitations Donnie, quel beau risque tu prends là. « Vous ne le direz à personne hein? » Demandais-je avec un sourire gêné et surement rouge de honte.

« C’est vrai que le temps est long ici… On tourne vite en rond. » Répondis-je avec le sourire. Même si j’avais encore quelques idées pour me divertir. Faire un tour dans le dortoir des patients le soir, aller en salle commune lorsqu’il y aurait des patients considérés comme très dangereux… J’aimais le risque, l’aventure, que voulez-vous… « Merci ! » Dis-je à propos du compliment sur mon prénom. Nous reprenions alors notre tâche : chercher son traitement. Il avait évidemment remarqué le bordel monstre du placard. « J’ai déjà fait la remarque mais ça n’a pas l’air d’inquiéter grand monde. Les autres infirmières trouvent toujours d’un au premier coup d’oeil, et moi je galère… Comme aujourd’hui. » J’étais une infirmière incompétente sous tous les fronts de toute façon. Un nom attira alors mon attention. « Ah, je crois que j’ai trouvé. » Je pris la boite et la lui tendis. « C’est bien ça ? »
   
made by pandora.

   

   


_________________

- hell is empty, all the devils are here -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 126
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Thestral
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017

SITUATION : inconnu au bataillon
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar

MessageSujet: Re: Crazy by the beats »Donnie   Ven 13 Oct - 22:07

Crazy by the beats

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
Il devait y avoir quelque chose de spécial à l'entretien d'embauche. Ou bien une idée comme ça. Il devait y avoir un critère de recrutement particulier. Il devait y avoir des bases? Ou bien un modèle particulier non? Sinnley. Sinnley n'est pas mal. Pas moche à regarder, il se défend bien ne nous mentons pas. Et Donnie? Donnie est particulièrement jolie, elle par exemple est... Touchée par la grâce? Les gens en général dans cet hôpital sont assez agréables à regarder. Qu'ils soient patients ou membre du personnel. Ce qui le laisserait douter sur sa santé mentale parfois...

Un rire lui échappe tandis qu'il hausse les épaules avant de reporter son regard sur la jolie brune. « J'aurais pu en effet, j'aurais pu si j'avais eu une bonne motivation pour chercher! Mais j'ai vu une personne tel un phare dans une nuit brumeuse, c'était un signe enfin! » Il en faudrait peut-être des phares sur Ostrov lorsqu'on y pense... Non. Concentre ton esprit Sinnley. « Sous sa forme la plus pure! Interdiction de boire de la caféine. Un coup de boost trop puissant et mon coeur pourrait... Sauter plusieurs battements? » Et ne pas redémarrer. Si c'était dans le but d'avoir une conversation sympathique avec quelqu'un, ce n'est pas vraiment ça. Il est vrai que l'hyperactivité fait parler plus rapidement que le cerveau ne voudrait mais certaines fois il faudrait penser à réfléchir jeune homme... Le voilà qui aimerait bien se frapper du plat de la main. « Je ne dirais rien mademoiselle. Je ne suis personne pour juger. » Encore heureux. Lorsque l'on voyait la quantité d'antidépresseurs qu'il avait du avalé après la mort de sa famille il était totalement mal placé pour faire la morale a qui que ce soit. Cependant il lança un coup d'œil en biais, peut-être un peu perdu, à la jeune fille. « Mais, vous vous sentez bien? Conscience médicale tout ça... Je n'apprécierait pas apprendre la perte d'une infirmière alors que j'étais au courant. » Il sourit légèrement. Moins sûr d'un coup.

Sinnley haussa les épaules avec un petit sourire qu'il serait difficile de qualifier, peut-être un peu triste, un peu de mélancolie peignait ses traits tandis que ses yeux se perdaient dans les flacons. Quelque part c'était comme ça et pas autrement. « Au moins nous sommes payer pour être là. C'est à peut près la seule bonne chose de ce métier. » Parce que les évolutions sur les patients... Elles n'étaient pas voyantes, elles étaient quasi, voir totalement inexistantes. De quoi plomber l'envie de faire son métier. « Ha ça arrive à tout le monde les coups de mou. Parfois on est pas bon dans ce qu'on a l'habitude de faire. Puis le demain ça revient naturellement. Vous arriverez certainement à trouver vos marques. C'est juste... Long. » Voilà que monsieur Wagner était bien positif aujourd'hui. Il tourna le regard vers le flacon qu'elle tenait en main et sourit à pleine dents. « Parfaitement! C'est ça! Un truc moche et petit! Tout ce qu'il me faut »
made by roller coaster

_________________
"J'ai vu tant de choses que Vous, humains ne pourriez croire"
©crack in time

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Crazy by the beats »Donnie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crazy by the beats »Donnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: The infirmary-