AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Eddie Redmayne
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Will d'amour
A DÉBARQUÉ LE : 15/02/2017
FORCE : 221
SITUATION : Seul
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Sirius R. Castle

MessageSujet: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   Sam 1 Avr - 22:41


Sirius suivit le garde jusqu'au réfectoire, il avait tenté de s'y opposer, de se cacher. Mais le garde avait été plus fort, cette fois-ci et notre cher Sirius préférait obéir plutôt que laisser ce gros plein de soupe s'acharner sur lui. De toute façon, il avait toujours un plan B. Le jeune homme rejoignit le réfectoire, se servit puis dû suivre le garde jusqu'aux côtés de Seth. C'était une idée des gardes, ainsi, un garde pouvait surveiller les deux anorexiques sans devoir bouger. Gain de temps et d'énergie. Sirius baissa les yeux vers son assiette tandis qu'une envie de vomir commençait à l'atteindre. Il prit une profonde inspiration et prit sa fourchette, il se mit à manger en tremblant. Néanmoins, aujourd'hui, il n'avait pas la force d'obéir, de manger. Alors, il reposa sa fourchette après trois bouchées.

"Dépêches toi de bouffer!" ordonna ce stupide garde

"Je n'arrive pas. C'est trop."

Le garde s'approcha et empoigna le jeune homme et sa fourchette. Il enfonça alors la nourriture dans la bouche du plus jeune. Sirius essaya de se débattre, en vain, le garde le maintenait fermement contre lui, ce qui faisait souffrir le jeune Sirius à cause des plaies encore non cicatrisés. Il abdiqua et se contenta de finir son assiette, tandis qu'il avait l'impression que ses boyaux se tordaient dans son estomac. Sirius se releva, raide et sortit du réfectoire, palissant un peu plus au fur et à mesure. Il atteignit alors les toilettes du coin des hommes. Il enleva son tee shirt et regarda les bandages qui commençaient à se tacher de sang. A cette vu, il se rhabilla immédiatement et se contempla dans le miroir. Les traits de son visage était marqués par la maigreur de celui-ci et sa blancheur. Ses bras faisaient peur à voir avec les bandages et les os voyants. Il ferma les yeux quelques secondes et se dirigea avec lenteur vers une des toilettes, il s'agenouilla en face et se força à vomir, à recracher tout ce qu'il avait pu avaler. Il haïssait cette sensation d'estomac rempli. Rien que l'idée d'avaler, de mâcher le répugnait. Mais être dans cette position l'humiliait à chaque fois un peu plus. Il allait devoir trouver une parade, afin de n'avoir plus à aller au réfectoire.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 109
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Blondie
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017
FORCE : 463

SITUATION : Team célibat
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar
Sinnley J. Wagner

MessageSujet: Re: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   Lun 3 Avr - 12:26

Le rideau tombe, le jeu se termine ici

i don't believe in no devil 'cause i done raised this hell, i've been the last one standing, when all the giants fell, i won't shiver, i won't shake I'm made of stone, i don't break
Sinnley... Et bien il était plutôt à l'aise ici. Bizarrement c'était là que son esprit se sentait le mieux à sa place. Entre les malades. Aussi étrange que cela puisse paraitre, certaines personnes disent qu'il suffit d'humilier pour se sentir plus puissant, ils ont raison. Sinnley se sentait à l'aise certainement parce qu'il se pensait plus stable. Ce qui en l'occurrence n'était pas vrai particulièrement. Disons juste qu'il n'avait pas assez de problèmes pour se retrouver de l'autre côté de l'enceinte. C'était peut-être une partie de son boulot aussi. Pour réussir à soigner il fallait réussir à être bien. C'est bien. Ça pouvait être utile autant sur le papier que dans la vraie vie.
"Oublie pas la méthylphénidate."
Un simple pense-bête qui fit lever les yeux au ciel. Pense-bête qu'il s'était mis lui-même et qui était criant de son esprit fuyard. C'était le seul moyen qu'il avait pour se rappeler. Parce que sinon sa mémoire ne faisait que dire "Non. C'était pas a moi de me souvenir de ça." Yep. Si un peu quand même. Enfin, c'était utile d'avoir un pense-bête lui rappellant de prendre ce dont il avait besoin. Encore fallait-il lire le pense-bête au bon moment. Et là, Sinnley ne l'avait pas eu au bon moment. Il l'avait sorti de sa poche alors qu'il était à table au réfectoire, l'empêchant de retourner dans sa chambre... Et notre cher ami Sinnley se retrouvait dans l'incapacité de prendre ses médocs. Ce qui risquait d'être compliqué pour bosser après coup... Donc, après être sorti du réfectoire, Wagner avait pris la direction de sa chambre, parce que ça serait mieux pour lui d'avoir de quoi faire pour l'après-midi. Personne ne voulait se retrouver avec un psy qui ne désirait que bouger dans touuuut l'hôpital et qui était tout simplement incapable de rester assit plus de trois minutes trente d'affilé. Et Sinnley le premier. Alors après bifurcation dans sa chambre, il s'était dirigé vers les toilettes, parce qu'avec de l'eau ça passait toujours mieux. Le spectacle sur lequel il était tombé... Et bien... C'était peu attendu et totalement sympathique. "Wow! Hey... Woh! Merde!" Il réprima une grimace de dégoût en poussant l'homme du pied. "Hey! Retires ta tête de ces toilettes patient!"
made by roller coaster

_________________

( DREAM. we all are living in a dream, but life ain’t what it seems, oh everything’s a mess, and all these sorrows I have seen. )
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Eddie Redmayne
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Will d'amour
A DÉBARQUÉ LE : 15/02/2017
FORCE : 221
SITUATION : Seul
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Sirius R. Castle

MessageSujet: Re: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   Mer 5 Avr - 17:31


Le jeune Sirius finit par ne plus avoir rien à régurgiter. Ce qu'il rejetait de son estomac n'était plus que de la bile et le goût n'était pas des plus plaisants. Néanmoins, il préféra rester dans la position si semblable à celle d'un condamné devant l'échafaud. Sa tête lui tournait, son coeur faisait des loopings et ses boyaux s'amusaient à faire des nœuds et des nœuds. Le jeune garçon se raidit quand il entendit la voix de quelqu'un d'autre, néanmoins, il ne savait pas qui c'était, ne reconnaissant pas la voix. Et puis, un coup de pied le ramena à la réalité. Il poussa un petit sifflement de douleur, le pied avait été envoyé sur ses côtes, là où une de ses nombreuses plaies s'étaient ré-ouvertes. Bon dieu, le karma était il contre lui aujourd'hui? Sirius serra les dents lorsqu'il comprit que ce type était quelqu'un du personnel, rien que le mot "patient" avait suffit pour le convaincre. Tout cet animosité dans ce mot.

Néanmoins, le jeune homme se redressa lentement sur ses faibles jambes. Il se devait d'obéir afin de ne pas avoir de problèmes et de ne pas être classé dans la catégorie des gens qu'on peut frapper pour un oui ou un non. Après tout... Il avait déjà assez baissé sa garde aujourd'hui au niveau de son comportement. Sirius tira la chasse d'eau puis se dirigea lentement vers le lavabo afin de se passer de l'eau sur son visage amaigri puis il se rinça la bouche mais le goût persistait malgré ses essais. Sirius finit par se redresser et croiser ses bras, il avait légèrement froid. Néanmoins, il baissa les yeux, ne voulant pas s'attirer plus d'ennuis qu'il n'en avait déjà.

"Je suppose que vous ne comptez pas faire comme si de rien n'était."

Sirius releva alors les yeux vers l'homme, il ne cherchait pas la bagarre. Son regard n'était pas défiant, juste... Lassé? Lassé de se battre dans cet endroit, après tout, il ne peut que perdre. La seule chose qu'il pouvait faire était de limiter les dégâts et ce n'était pas le cas aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 109
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Blondie
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017
FORCE : 463

SITUATION : Team célibat
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar
Sinnley J. Wagner

MessageSujet: Re: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   Ven 7 Avr - 10:28

Le rideau tombe, le jeu se termine ici

i don't believe in no devil 'cause i done raised this hell, i've been the last one standing, when all the giants fell, i won't shiver, i won't shake I'm made of stone, i don't break
Oh, Sinnley pourrait être très sévère là, vraiment, il pourrait juste tourner la tête, appeler un garde et laisser l'autre se faire emmener loin, il pourrait le regarder plonger la tête dans les toilettes pour ne pas la ressortir... Un soupir s'échappe de ses lèvres, l'autre est trop lent, beaucoup trop lent pour son coeur qui battait trop vite et pour une question de quelques instants il se maudit de ne pas être passer à l'infirmerie récupérer son inhalateur, ça aurait été particulièrement plus simple de ne pas avoir à faire face à ce genre de problèmes, non pas que ça le dérangeait plus que ça, ça restait son boulot et le faire était une évidence... Mais ça aurait été beaucoup plus simple de ne pas y faire face. La boite dans la main, Sinnley commença à s'impatienter, ses pensées allaient trop vites pour le patient qui semblait toujours se traîner.
Si le médecin était resté penché au dessus de lui, l'autre n'avait pas l'air d'en avoir grand chose à faire et après quelques instants se retrouva devant le robinet pour "se rincer la bouche". Très bien, excusez donc la panique qui a pu coulé dans les veines de notre cher ami Sinnley alors. Monsieur a peut-être mieux à faire autre part. Ok, ça avait le don de l'énerver un peu quand même. Mais Sinnley n'était pas du style explosif, ou du moins pas trop si on ne le cherchait pas. Et pour l'instant ça allait, pas de soucis... Pas trop, il suffisait juste de faire face à l'homme qui venait de se retourner en croisant les bras sur sa poitrine.

"Je suppose que vous ne comptez pas faire comme si de rien n'était."

Sérieusement? ...Non mais sérieusement c'est tout ce que tu trouves à dire? Un rire s'échappe des lèvres du plus vieux, pardon il s'est échappé tout seul... Sincèrement cette remarque mérite une palme.

"Je veux pas être méchant avec vous ou simplement vous brusquer... Mais ça reste mon boulot et je suis payer pour rapporter ce genre d'incident... Je suppose de plus que ce n'est pas la première fois, non?" Il haussa un sourcil, presque sûr de ce qu'il avançait. "Votre nom s'il vous plait." Le ton se radoucit un peu.
made by roller coaster

_________________

( DREAM. we all are living in a dream, but life ain’t what it seems, oh everything’s a mess, and all these sorrows I have seen. )
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Eddie Redmayne
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Will d'amour
A DÉBARQUÉ LE : 15/02/2017
FORCE : 221
SITUATION : Seul
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Sirius R. Castle

MessageSujet: Re: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   Mar 18 Avr - 22:19


Le jeune homme n'était pas vraiment dans sa meilleure forme. Ses vertiges ne semblaient pas vouloir cesser et son ventre n'était pas des plus conciliants. Voilà pourquoi il était adossé au mur à côté du lavabo. Ainsi son équilibre était un peu plus sûr et si jamais, il venait à tomber, sa tête ne cognerait pas violemment le mur, il aurait juste à se laisser glisser au sol. Il espérait juste ne pas avoir à le faire, il ne voulait pas paraître faible devant cet homme. Après tout, il savait bien qu'ici, la faiblesse avait un prix. Et pas des moindres. Sirius continua de fixer le sol, s'écrasant devant cet inconnu, s'écrasant devant un membre du personnel comme toujours. Il avait décidé de survivre et de partir, et ce n'est pas en défiant tout le monde qu'il pourrait s'en sortir. Et il le savait. Sirius se mordilla légèrement la lèvre inférieur quand il entendit le rire du plus vieux. Ca lui donnait un mauvais pressentiment mais il se contenta de le laisser rire à sa guise. Zen Sirius... Respire profondément.... Ouai, en fait non, ta blessures aux côtes te fait trop mal pour prendre une longue respiration. Le jeune Sirius releva lentement les yeux vers l'homme qui prit la parole. Son ton semblait se radoucir et Sirius se sentit un petit peu mieux. Il pensait pouvoir lui faire confiance mais il avait peur, peur de souffrir en retour, peur de se rendre compte qu'il avait une nouvelle fois fait confiance trop vite. Une once de tristesse passa dans son regard avant qu'il ne prenne la parole.

"J'aimerais pouvoir vous dire que vous vous trompez mais vous n'allez pas me croire. Je suis... Sirius Castle."

Son regard s'assombrit. Trahison. Il s'en voulait. Il s'en voulait de ne pas avoir su garder son secret. Maintenant, sa technique était fichu. Il allait être forcé à manger sans pouvoir rejeter ensuite le contenu de son estomac. Et... Sirius n'aimait pas penser à cette future situation. Il aurait aimé pouvoir l'éviter, être maître de sa vie ne serait ce qu'un peu. Mais Sirius venait de perdre la seule emprise qu'il avait encore. Pourquoi? Pourquoi cet acharnement ? Sirius sentit un vertige l'assaillir, il ferma les yeux et posa sa tête sur le mur perpendiculaire à celui auquel il était adossé afin de se maintenir debout. Il souffla alors.

"Je sais que ce que je vais vous demander n'est pas très professionnel... Mais s'il vous plait. Gardez ça pour vous.  Vous ne pouvez pas comprendre ma situation alors, j'aimerais être un tant soit peu maître de mon destin..."
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 109
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Blondie
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017
FORCE : 463

SITUATION : Team célibat
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar
Sinnley J. Wagner

MessageSujet: Re: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   Sam 29 Avr - 21:39

Le rideau tombe, le jeu se termine ici

i don't believe in no devil 'cause i done raised this hell, i've been the last one standing, when all the giants fell, i won't shiver, i won't shake I'm made of stone, i don't break

Quand il est question d'être un psy, pourquoi pas. Lorsqu'il est question d'être un garde, c'est moins ça. L'autorité il sait la faire, l'imposer ou juste la faire comprendre aux autres. Le jeu de pouvoir tout le monde le connait ici. Les plus puissants, les psys, les gardes, ils ont le privilège d'être ceux qui doivent gérer ce genre de situations, ceux qui doivent faire face et dealer avec les punitions. Alors ouais, c'est peut-être pas écrit sur le contrat d'une façon clair mais c'est ce genre de chose qu'il faut savoir voir même lorsque ce n'est pas écrit. Lire entre les lignes sur un contrat. Surtout celui d'un hôpital psychiatrique. Il n'est pas dit que toute la vérité soit écrite dessus.
Il n'est peut-être pas question de faire la police mais de respecter un minimum les règles qui ont été établies au sein de l'hôpital. Toutes. Celles qui concernent certains, certaines choses sont parfois contournées, ignorées. Mais ici? Ici c'était grave, vraiment. C'était pire qu'un petit quelque chose qu'il pouvait juste laisser tomber, passer oublier et juste y revenir dessus en l'apellant "petit incident". Certes la bouffe n'était pas des meilleurs et l'utilisation du smecta, aussi horrible cette chose soit-elle, était parfois assez agréable. On posait la main dessus et c'était l'hymne à la joie qui jouait dans votre esprit. Mais. aussi peu agréable la nourriture soit-elle, il n'avait jamais été question de se faire vomir, de vomir. Et puis... Le psy se doutait que ça ne devait pas être simplement a cause du goût des choses. C'était... Mental.

"Vous avez raison sur ce point là Sirius... Mais, comprenez qu'on ne peut pas croire une personne que l'on vient de croiser la tête dans la cuvette."

On pourrait. Sur le continent, dans une boîte de nuit ou aux urgences. On pourrait quand la personne n'avait pas l'allure, la place dans un hôpital psychiatrique, dans un endroit qui lui offrait le chaud, la protection de l'esprit. On pourrait. Ailleurs. Dans un autre monde, un autre quelque part ou une autre idée. Ici on ne pouvait pas. Surtout pas dans les toilettes et quand il était question de faire face à un "enfant". Il semblait jeune, plus que Sinnley. Semblait plus malade que lui aussi. Le brun se passa la main sur l'arrière de la nuque. Ce n'était pas la colère qui piquait, c'était l'inquiétude. La santé de Sirius restait tout de même sa priorité.

" Pourquoi... si vous répondez à ma question Sirius, peut-être, je dis bien peut-être, que je reflechirai à l'option de garder ça pour moi... Pourquoi chaque patient se sent obliger de parler de sa vie, de son histoire, comme si chacun d'eux avait vécu la pire chose qu'il soit? Parce qu'il y a des gens ici dont les histoires pourraient faire pleurer un mort déshydraté. Pourquoi diable toujours convaincre par la pitié ?"
made by roller coaster

_________________

( DREAM. we all are living in a dream, but life ain’t what it seems, oh everything’s a mess, and all these sorrows I have seen. )
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 40
MIROIR : Eddie Redmayne
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Will d'amour
A DÉBARQUÉ LE : 15/02/2017
FORCE : 221
SITUATION : Seul
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Sirius R. Castle

MessageSujet: Re: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   Dim 4 Juin - 22:40


Sirius leva les yeux vers le plafond, un plafond craquelé. Comme le reflet des âmes vivant dans ce lieu. Des personnes dont les âmes ne sont plus intactes, des âmes où les fissures se multiplient prêt à tout moment à se rejoindre et à briser l'hôte. En effet, les êtres vivant dans ce lieu sont loin d'être intacts, c'est même carrément impossible. Tous ont un passé difficile. Sirius eut de nouveau un haut le coeur, il se pencha vers le lavabo et recracha un peu de bile. C'était douloureux. Il prit une profonde inspiration pour calmer la douleur régissant dans son ventre. Une fois que celle-ci se calma, Sirius se pencha pour actionner l'eau et laisser celle-ci laver le lavabo. Ceci fait, il se pencha pour laper le liquide, tentant de calmer le feu dans sa gorge. Il se redressa et coupa l'eau avant de se tourner vers l'homme qui se remit à parler. Il essaya même de plaisanter, afin de détendre l'atmosphère.

"Pourtant, j'ai une tête d'innocent, non?"

Le jeune homme sentit ses jambes se dérober sous son poids, mais, par réflexe, il se rattrapa au mur et ferma les yeux, tentant de calmer les vertiges qui l'assaillaient. Il prit une longue et profonde inspiration afin de calmer ses tremblements. Sirius ouvrit de nouveau les yeux et fixa l'homme qui lui posa une question. Question qui perturba le jeune homme. Ce dernier prit le temps de réfléchir avant de répondre.

"La plupart des personnes ici ont tout perdu. La seule défense qui leur reste est la pitié. Susciter la pitié pour survivre. Car... Ici, on nous retire notre humanité. Or, l'instinct de survie est un état de nature pour l'homme. Alors... On utilise tout les moyens pour nous protéger. Certains ont juste envie d'être écouté. La plupart des personnes ici ont vécu trop de choses. On nous retire tout ici, on ne contrôle plus notre vie... Alors, certains essayent d'attiser la pitié pour avoir un semblant de compréhension, d'aide peut-être.  Les raisons dépendent des individus, de leur histoire. Une raison de susciter la pitié n'est pas universelle. Désolé, mon explication est un peu désordonné, je suis légèrement fatigué."
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 109
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Blondie
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017
FORCE : 463

SITUATION : Team célibat
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar
Sinnley J. Wagner

MessageSujet: Re: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   Lun 10 Juil - 0:41

Le rideau tombe, le jeu se termine ici

i don't believe in no devil 'cause i done raised this hell, i've been the last one standing, when all the giants fell, i won't shiver, i won't shake I'm made of stone, i don't break
La remarque avait le don de lui tirer un petit sourire. Un sourire pas non plus heureux, simplement amusé. Monsieur a de l'esprit, ou du moins de la repartie. Très bien, ça peut être utile pour faire face à ce genre d'endroit au final. Ça peut être utile. Très très utile. Le fait est que s'il maitrise l'humour, le sens de la logique laisse un peu plus à désirer. Le mal en point et le mensonge ne vont pas sauver l'homme ici. Peut-être qu'il aurait apprécier. Apprécier faire autre chose, être autre chose. Loin de ces toilettes, loin de lui, loin de cet endroit en général. Mais non. Il est là. Coincé, une envie de vomir qui ne s'arrête plus, un psychiatre qui vient frapper a la porte de la conscience et il trouve tout de même le moyen de répondre. Comment. Comment voulez-vous?

"Hey, qui c'est... Les têtes d'innocents c'est parfois les pires, non?"

Un petit sourire passa sur ses lèvres. Bizarrement Sinnley n'avait plus trop envie d'être le gros méchant. Voilà qu'il voyait très bien comment était l'autre, dans quel état il était. Et peut-être, peut-être qu'il fallait être plus gentil que ça. Certes ce qu'il faisait n'était pas... Bien. Mais ça restait un être humain. Et. Et. Et. Les pensées s'entrechoquaient dans l'esprit du brun et il grogna nerveusement en jouant avec ses mains. C'était son hyperactivité qui venait taper à sa porte maintenant. L'ennuyer lorsque ce n'était pas utile.

"Au moins Sirius, vous ne manquez pas de logique." Une nouvelle fois Sinnley sourit doucement et il s'approche un peu. "J'ai peut-être essayer de jouer le méchant mais je suis pas très effrayant et je compte pas vous mettre à l'isoloir. Il est clair que vous n'y feriez pas long feu." Sourire plus triste cette fois-ci. "Parce contre, professionnellement je me sentirais mieux si vous vous asseyez par terre. On peut s'asseoir tous les deux si vous voulez. Le fait est que je ne vais pas partir aussi vite." Sinnley s'approche en quoi, histoire d'être à porter de main si ses jambes refusent de fonctionner. Son teint est beaucoup trop pâle et il est sur qu'il n'est pas à l'aise ici et maintenant. "Ça va aller Sirius."
" "
made by roller coaster

_________________

( DREAM. we all are living in a dream, but life ain’t what it seems, oh everything’s a mess, and all these sorrows I have seen. )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le rideau tombe, le jeu se termine ici. [Feat Sinnley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand le rideau tombe [NOX]
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Déterre la tombe d'Astrid pdt la nuit (pv Luca et Victoir)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: Men's corner-