AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 30
MIROIR : Andrew Garfield
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : Ally Bee
A DÉBARQUÉ LE : 01/04/2017
FORCE : 140

SITUATION : Fiancé
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar
Eneko McCarthy

MessageSujet: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 1 Avr - 20:09


Eneko McCarthy
J'écris ton nom. Liberté.

   
identité : Eneko McCarthy surnom : Aucun date et lieu de naissance : 5 juin 1989 à La Ciotat, France âge : 27 ans nationalité et origines : Nationalité anglaise et origines françaises situation maritale : Fiancé orientation sexuelle : Hétérosexuel occupation : Patient ancienneté à ostrov island : Quelques mois maladie(s) : Schizophrénie diminuée et légère dépression avatar : Andrew Garfield groupe choisi : Lycoris Sanguinea principaux traits de caractère : Gentil, naïf, introverti, attentif, observateur, voulant aider, rarement en mouvement à cause d'un des symptômes de sa schizophrénie, imprudent, maladroit, ayant besoin d'affection
i'm not mad, my reality is just different from yours...
Un jour d'été dans le Sud de la France. Et pendant que des gamins révisent leurs examens, pendant que d'autres s'amusent dans les rues de la cité du cinéma, des sourires attendris se peignent sur les visages des ainés McCarthy. Devant eux, leur petit dernier, Eneko, dans les bras de sa grande sœur. Oui Gabrielle aime déjà ce bébé endormi dans son giron et, à cinq ans, elle se promet de protéger ce petit être contre tout les imbéciles qui peuvent peupler ce monde. D'accompagner l'histoire qui vient de naître avec Eneko. D'aimer son petit frère peu importe qui il sera. Peu importe qui il décide de devenir. Peu importe ce qu'il fera. Et effectivement, Gabrielle aima son petit frère de tout son cœur. Malgré les voix.

Enfant, Eneko était très actif. Courant toujours partout, passant ses journées à jouer avec sa grande sœur... Il ne se calmait que quand il était face à un papier avec des crayons de couleurs... Ou quand il écoutait son père jouer. Il était littéralement fasciné par les sons que son père arrivait à tirer de cet instrument. C'est comme ça que sous le sapin, le 25 décembre 1994, alors qu'il n'avait que 5 ans,  Eneko trouva sa première guitare. Autant dire que les cris de joie retentirent lentement dans la petite maison décorée pour Noël. Il ignorait que dix ans plus tard, c'était ça et le dessin qui lui éviteraient de devenir complètement fou.

Septembre 1995. Les premiers pas d'Eneko à l'école. Une rencontre qui va changer les prochaines années. Charlie. Un petit garçon de son âge. Son voisin de classe. Ils devinrent rapidement amis et le soir-même, alors qu'Eneko allait voir Gabrielle pour tout lui dire de sa première journée classe, il n'avait déjà que ce nom à la bouche. En un an, Eneko et Charlie se firent d'autres amis même si ils restaient très proches. Cependant, Charlie cachait un secret. Quelque chose qu'Eneko s'était donné pour mission de découvrir. En effet, le petit garçon était persuadé que le fait que le brun refusait toujours de venir chez lui ou qu'il aille chez lui, qu'il porte des manches longues même en plein été n'était pas quelque chose de normal. Il avait bien tenté de faire parler le petit garçon, mais en vain. La terrible vérité ne fut révéler que deux ans plus tard. Nous étions une chaude journée de Juillet. Eneko et Charlie avaient huit ans et Charlie avait enfin accepté de venir jouer chez son meilleur ami. Meilleur ami qui était aux anges. Mais si l'après-midi avait plutôt bien commencé, elle prit fin dans la crainte et les larmes. En effet, Eneko avait fini par apercevoir le regard très sérieux posé sur lui depuis quelques instants. Il se tourna vers Charlie, interrogateur et celui-ci se décida enfin à lui expliquer d'une voix tremblante. Lui expliquer pourquoi il ne l'invitait jamais chez lui. Pourquoi sa façon de s'habiller ne changeait pas d'un iota, peu importe la température. Au début Eneko refusa d'y croire. C'était impossible. Personne, et surtout pas un père, ne pouvait faire subir ça à un enfant. Et pourtant. Lorsque lorsque Charlie releva ses manches pour dévoiler les marques de brûlures, les plaies, les marques, les bleus, Eneko fût bien obligé de se résigner. Son meilleur ami ne disait que la stricte vérité.

Après cela, le petit garçon eu du mal à continuer à voir son meilleur ami. Il ne savait comment réagir à l'aveu qu'il lui avait fait. Il était lâche. Il voulait aider, mais il ne savait quoi faire ou comment réagir du haut de ses huit ans. Il était terrifié. Et Charlie était blessé de cet distance qu'Eneko plaçait entre eux. Car si le McCarthy avait peur, c'était encore bien pire pour le brun qui devait rentrer tout les soirs et subir les coups et les insultes au moindre geste de travers. Mais doucement, les chose se corrigèrent. Eneko revint vers Charlie, se rendant enfin compte d'à quel point il avait été stupide. Les premières semaines furent plutôt froides, mais, malgré tout, les choses revinrent doucement à la normale... Avec une jolie évolution. En effet, peu à peu et pour une raison que tous ignoraient, Charlie commença à les accompagner. Les accompagner lorsqu'ils jouaient au foot dans les rues, lorsqu'ils allaient se balader dans les collines. Et ça soulageait particulièrement les six autres qui voyaient Charlie se laisser aller. Eneko, lui, se posait beaucoup de questions sur le pourquoi du comment. Néanmoins, il n'osa pas interroger le petit garçon et se contenta d'accepter.

Le cauchemar d'Eneko commenca au milieu de l'année scolaire alors qu'il n'avait que quatorze ans.  Lui qui avait toujours été très actif, toujours en mouvement, se découvrit soudain une apathie inquiétante, un désintérêt total pour ce qu'il aimait faire habituellement. Et puis il y avait Lui. Tibald. Cette voix dans sa tête qui ne cessait de critiquer ses actions, de remettre en question ses choix et de se moquer de lui, sans cesse. Les relations avec ses parents et ses amis s'en retrouvaient très tendues. Il n'osait pas en parler à Gabrielle, sa soeur ayant désormais dix-neuf ans, elle habitait loin car, faisant ses études à Toulouse, elle avait dû déménager. En fait, le seul avec qui il osait en parler, c'était Charlie. Charlie qui ne l'avait pas jugé, bien au contraire, l'aidant au maximum, tentant de titiller son intérêt, ne se vexant pas quand, Tibald se faisant beaucoup trop intrusif et persécuteur, Eneko pétait un câble et s'énervait contre lui. Car Charlie savait bien que moins d'une heure après, Eneko viendrait demander pardon, les joues couvertes de larmes de culpabilité. Et puis, finalement, le brun réussit à convaincre le châtain d'aller en parler à ses parents. C'est ainsi que quelques semaines plus tard fût diagnostiquer une schizophrénie et Eneko placé sous tutelle médicamenteuse. Les médecins s'étaient rapidement aperçus que trois symptômes étaient pas mal développés chez Eneko : l'hallucination auditive qui lui faisait entendre la voix de Tibald, l'alogie qui causait un problème au niveau de la parole, le jeune homme ne parvenant plus vraiment à trouver ses mots pour communiquer ses idées ou ses émotions et ne répondant que par réponses brèves, et l'apragmatisme qui était l'incapacité à entreprendre des actions. C'était la capacité de "vouloir faire" qui était touchée, causant ainsi une perte d'initiative motrice et une inaction prolongée. Heureusement les médicaments permettaient de garder ces symptômes à peu près sous contrôle, même si ce n'était jamais parfait. Parfois, le jeune homme refusait de prendre ses médicaments, persuadé que ça ne l'aidait pas, persuadé qu'un complot était en train de se monter contre lui. Mais dans ces moments-là, Gabrielle appelait et savait trouver les bons mots pour convaincre son petit frère. Ainsi, malgré sa maladie, le jeune homme pu garder une vie a peu prés normale, la présence de Charlie et le soutien que sa famille lui prodiguait aidant beaucoup.

Nous étions un soir chaud d'août 2005. Eneko n'oubliera jamais cette date. Le 16 août 2005. Et comme la plupart des soirs d'été, ils étaient sortit sur le port. La-bas, un jour par semaine se tenait le marché nocturne. Alors, c'était devenu la petite tradition du groupe d'amis. Ils se baladaient là-bas, bouffaient un glace avant d'aller s'allonger sur la plage. C'était simple. C'était bête peut-être. Mais ils aimaient cette façon de faire tout simplement.  Eneko et Charlie s'entendaient toujours aussi bien. Charlie semblait bien plus libre que quelques années plus tôt bien que Eneko apercevait encore parfois des bleus et des plaies. Mais il se taisait et se contentait d'inviter son meilleur ami chez lui le plus souvent possible.

Assis au bord de l'eau, Charlie et Eneko attendaient leurs quatre amis qui s'étaient arrêtés à un glacier. Eneko laissait son regard flotter dans le ciel entre les étoiles en écoutant d'une oreille distraite Charlie qui semblait divaguer loin... Très loin. A se demander si il était pas bourré ou défoncé. Eneko avait fini par perdre le fil et se contentait d'écouter la voix apaisante de Charlie, savourant le fait que pour une fois, Tibald et Zoé se taisent. Il se tourna vers lui lorsque le silence se fit, seulement troublé par les lointains échos du port. Charlie le fixait de ses yeux verts avec une étrange expression. Eneko s'apprêtait à le questionner lorsqu'il sentit soudain une paire de lèvres se poser sur les siennes. Eneko fut estomaqué quelques instants et fixa Charlie avec des yeux ronds lorsque ce dernier se détacha doucement. Celui-ci lui adressa un sourire un peu triste et murmura qu'il avait juste envie de savoir ce que ça faisait, au moins une fois.  Eneko ne comprit pas grand chose mais vit très bien les larmes qui s'accrochaient aux cils de Charlie. Alors sans un mot, il le serra contre lui. Sans comprendre. Sans un mot. Mais avec toute la tendresse du monde. Et tandis que Charlie explosait en sanglots dans ses bras, Eneko répéta encore et encore à son oreille "-Je suis là... Je suis là...".

Et puis, les mois avançant, les choses allèrent de mal en pis. En effet, si tout allait parfaitement bien entre Eneko et Charlie, le père de ce dernier finit par découvrir que son fils aimait les hommes. Alors l'horreur recommença, montant en puissance. Eneko voyait son meilleur ami sombrer un peu plus chaque jour mais était totalement impuissant. Et puis vint le coup de théâtre final. Le père d'Eneko avait été muté en Angleterre, à Londres plus précisément. Ils devaient partir en juillet. Lorsqu'il apprit cela, le cadet des McCarthy cru mourir. Il ne pouvait pas partir maintenant ! Pas alors que Charlie avait besoin de lui ! Le jeune homme y pensa encore et encore, mais ça semblait être un problème insoluble. Et finalement, ce fut Gabrielle qui lui souffla l'idée. Il allait partir, mais pas avant de s'être assuré que son meilleur ami ne craindrait plus jamais quoi que ce soit.

Lorsqu'il apprit son départ, Charlie sembla sur le point de fondre en larmes. Certains avaient toujours trouvé que le brun était bien trop sensible et émotif. Les deux jeunes gens s'en fichaient. Eneko avait fini par convaincre son meilleur ami de ne pas écouter les mauvaises langues. Mais lorsque Charlie se saisit des plaques militaires de son frère qu'il portait autour du cou, qu'il en détacha une pour la passer dans une chaine qu'il mit autour du cou de son meilleur ami, ce fut bien Eneko qui avait le cœur serré, une boule dans la gorge et les larmes au bord des yeux. Charlie avait toujours énormément tenu à ces plaques, seul souvenir de son frère ancien militaire et désormais prisonnier pour haute trahison envers son pays. Eneko déglutit et murmura "-Pourquoi ?". Un doux sourire se peignit sur le visage de Charlie qui déclara "-Tu as toujours eu autant d'importance que mon frère pour moi.". Eneko crut se mettre à pleurer dans l'instant et attira Charlie dans une étreinte maladroite mais sans concession.

Parallèlement, Eneko profitant de son apragmatisme endormi pour les médicaments, deux fois plus shooté qu'habituellement, avait entamé une des procédures les plus complexes qu'il avait dû faire dans sa courte vie. Ayant dû se renseigner auprès du conseiller familial de sa région, il avait noté tout ce qu'il avait à faire et tout ce qu'il pouvait faire pour que l'affaire passe rapidement. Se désintéressant totalement de ses études, tout entier qu'il était plongé dans son affaire, il se fit réprimandé plus d'une fois par ses parents qui finirent par surveiller sa consommation de cachetons, persuadés qu'Eneko en prenait plus que la dose prévue (ce qui n'était pas forcément faux d'ailleurs). Mais ça n'arrêta pas le jeune homme malgré le grand retour de Tibald et Zoé dans sa tête. Malgré le fait qu'il semblait de nouveau léthargique. Il savait qu'il avait un but, que son temps était compté et qu'il fallait qu'il réussisse. Et il y parvint. Un mois avant son départ, des inspecteurs de la protection de l'enfance débarquèrent chez Charlie. Et après avoir constaté les faits, emmenèrent Charlie. Eneko se souvenait du regard paniqué de son meilleur ami alors qu'il attendait dehors. Mais le jeune homme avec l'aide d'un de ses amis dont la famille faisait foyer d'accueil, avait tout prévu. Et une semaine plus tard, Charlie posait ses valises chez leur ami commun. Malgré sa peine et sa douleur de partir, Eneko était heureux. Il savait Charlie protégé jusqu'à sa majorité dans un an. Et pour lui c'était tout ce qui comptait.

Alors Eneko partit. Il déposa ses valises à Londres. L'adrénaline était redescendue pour laisser place à des crises de larmes, une apathie générale qui, additionnée à son apragmatisme, lui faisait passer ses journées au lit dans un silence angoissant où en train d'hurler contre Tibald et Zoé. Surtout que suite à son départ, une nouvelle voix était apparue. Chloé. Mais elle n'avait rien de commun avec Zoé, ses interdits et son intransigeance ou avec Tibald, ses jugements et sa méchanceté. Non. Elle lui rappelait Charlie. Sensible, douce, timide. Il ne l'entendait que rarement mais généralement, quand les deux autres se taisaient enfin, il pouvait entendre un filet de voix qui le réconfortait un peu. Il ne supportait pas l'absence de tout ce qu'il avait toujours connu. La mer, la chaleur, le vent méditerranéen, les petites rues pavées, les collines, le port, leurs cris, leurs rires, le français, ses amis, Charlie et tout un tas d'autres choses. Il ne supportait pas cette ville grise et trop grande pour lui, ce froid même en été, la Tamise si différente de l'étendue bleue qu'il avait toujours connu. Il ne supportait pas l'absence. La dépression semblait avoir gagné, apportant avec elle une piètre image de lui-même pour le jeune homme. Il se voyait lâche, faible, inutile et insignifiant, sensation renforcée par Tibald qui lui rabâchait à longueur de journée qu'il ne valait rien.

Cette phase de broyage de noir dura bien un an. Jusqu'à ce qu'un matin on voit un petit brun visiblement déterminé et énervé, remonté la rue où habitait les McCarthy. Après que Gabrielle, en vacances chez ses parents lui ai ouvert, il monta immédiatement dans la chambre de Eneko pour lui secouer les puces un bon coup. En un an, Charlie avait pansé ses plaies et avait gagné en assurance ce qui avait fait plaisir à son entourage. En tout cas, il avait gagné largement assez pour sauter dans un train jusqu'à Londres pour aller foutre un bon coup de pied aux fesses de son meilleur ami. Et lorsqu'Eneko avait aperçu Charlie, même Tibald l'avait fermé, estomaqué. La seule qui avait eu encore la force de dire quelque chose c'était, paradoxalement, celle qui ne connaissait rien de Charlie. Chloé qui avait crié de joie, s'exprimant pleinement pour la première fois.

Charlie était resté toutes les vacances... Et au-delà. Plus rien ne le retenait en France, la seule personne qu'il avait jamais aimé se trouvant ici. Et peu importe qu'il ne le lui rende jamais. Il voulait le protéger. Ne jamais le revoir comme il l'avait vu en arrivant en Angleterre. Et c'est ce qui s'est passé. Eneko a remonté la pente. Doucement. Avec l'aide de Charlie et le soutien moral de ses parents, il est parvenu a retrouver un équilibre a peu près correct, sa sœur l'appelant régulièrement pour s'informer sur son état et les visites tout les trois mois à l'hôpital aidant à garder cette équilibre. Et bientôt, un nouveau pilier vint s'ajouter à l'équation.

Hila. Indienne, 20 ans, étudiante en architecture comme Charlie. Eneko et elle s'étaient d'ailleurs rencontrés grâce à Charlie. En indien, Hila signifiait "Timide". Et bon sang, on avait rarement vu une personne portant plus mal ce prénom ! En effet, Hila était une jeune fille vive, franche, à l'humour pince-sans-rire, exubérante et ayant une joie de vivre assez impressionnante. Bref, elle était à l'opposée du terme timide ! Et c'était ça qui avait plu à Eneko. Et visiblement, elle l'avait apprécié aussi car ils se revirent seulement tout les deux sans Charlie, jusqu'à ce qu'un soir après que Chloé lui ai mit un bon coup de pied aux fesses, il l'embrasse pour lui dire au-revoir. Le processus était enclenché.

Hila n'ignorait rien de la maladie de son petit-ami et de la présence parfois envahissante de Tibald et Zoé (Chloé sachant se faire discrète quand il le fallait). Elle connaissait l'alogie et l'apragmatisme qui pouvaient le saisir sans prévenir (l'alogie plus souvent que l'apragmatisme d'ailleurs) et même si elle n'était pas vraiment capable de les gérer correctement, Charlie était toujours là pour son meilleur ami en cas de problèmes, Hila étant présente en tant que soutien moral important. Bref, ça marchait entre eux et c'était le principal. Eneko n'était pas vraiment sûr d'être amoureux, notamment car Tibald ne cessait de le qualifier en de mauvais termes, lui répétant encore et encore qu'il devait cesser de jouer avec cette "pauvre gamine paumée". Et dans ces cas-là, Zoé s'opposait souvent à Tibald, pressant Eneko de faire avancer les choses de façon parfois brutale. Et Chloé ne disait rien, s'en remettant au jugement du jeune homme. Ainsi, après de longues discussions avec Charlie, Eneko s'était enfin décidé à demander à la jeune femme qui devint ainsi sa fiancée.

Malheureusement, ils n'eurent pas le temps de vraiment profiter de leurs toutes nouvelles fiançailles. En effet, les médicaments d'Eneko ne faisant plus vraiment effet et après de nombreuses discussions avec Charlie et Hila, ils se décidèrent à demander un internement. Pas pour tout le reste de sa vie. Juste quelques temps. Le temps qu'il faudrait pour retrouver un équilibre et une médication adaptée. De toute façon, le jeune homme était au chômage depuis la fin de ses études deux ans plus tôt. Il faut croire que les études d'arts n'ouvraient pas autant de portes que prévu surtout que sa schizophrénie, même à niveau moindre, n'aidait pas. C'est donc le 06 janvier 2017 qu'Eneko et le reste de la clique passèrent les portes d'Ostrov Island, ignorant ce qu'ils allaient y trouver. Mais le jeune homme portait en lui la conviction solide d'en ressortir apaisé. Après tout, ne dit-on pas que l'espoir fait vivre ?

   
Lore
prénom : Maelle âge : 16 ans toujours type de personnage : Scénario.  d'où connais-tu le forum ? Bah j'ai déjà deux persos dessus XD comment le trouves-tu ? Pourri, ah totalement ! C'est pour ça que j'ai fais un troisième compte d'ailleurs. Nah, je l'aime d'amour    as-tu lu le règlement ? Voui     autre chose à dire ? No  

   

   
Code:
<t>andrew garfield »</t> <ps>Eneko McCarthy</ps>
   

   


Dernière édition par Eneko McCarthy le Sam 8 Avr - 17:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 532
MIROIR : Amber Heard
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2015
FORCE : 1554

SITUATION : elle a perdu son fiancé, lâchement assassiné par un fou furieux
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Calypso Maddox

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 1 Avr - 20:22

Je fonds Trop d'amour pour Eneko
Rebienvenue, hâte qu'on rp toi et moi

_________________
le poison était dans la plaie voyez-vous, et la plaie ne se refermait pas.
it's always me alone.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 122
MIROIR : David Giuntoli
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Thestral
A DÉBARQUÉ LE : 31/03/2017
FORCE : 518

SITUATION : inconnu au bataillon
EST ÂGÉ DE : 37 ans
avatar
Sinnley J. Wagner

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 1 Avr - 20:51

Non T'es pas assez mûr drama Reviens lorsque tu auras de la barbe drama

J'rigooooole enfin Prends tes aises Tu connais la maison, fais nous rêver avec ce scénario

_________________
"J'ai vu tant de choses que vos yeux ne pourraient croire"
©crack in time

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1204
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Chamelon circuit
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016
FORCE : 3884

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar
Seth Frances

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 1 Avr - 21:30

Re-bienvenue sur le forum :)
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 30
MIROIR : Andrew Garfield
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : Ally Bee
A DÉBARQUÉ LE : 01/04/2017
FORCE : 140

SITUATION : Fiancé
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar
Eneko McCarthy

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 1 Avr - 21:42

Calypso : Merci ! Moi aussi j'ai hâte !!!

Sinnley : J'en ai c'est juste que je me rase MOI !
J'y compte bien très cher

Seth : Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 1 Avr - 21:54

Rebienvenue !

Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 30
MIROIR : Andrew Garfield
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : Ally Bee
A DÉBARQUÉ LE : 01/04/2017
FORCE : 140

SITUATION : Fiancé
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar
Eneko McCarthy

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Dim 2 Avr - 13:10

Merci miss !
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 348
MIROIR : Luke Grimes
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 11/01/2017
FORCE : 1628
SITUATION : entre deux hommes
EST ÂGÉ DE : 29 ans
avatar
Jeremy Accalon

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Dim 2 Avr - 13:35

Re bienvenue :35: :49:
bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1661
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/vae solis signature/XynPapple
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 4731

SITUATION : célibataire, au coeur brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 27 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Dim 2 Avr - 15:09

excellent choix de scénario
re-bienvenue parmi nous

_________________
IF YOU WANNA GO TO HEAVEN
YOU SHOULD FUCK ME TONIGHT
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PILULES AVALÉES : 30
MIROIR : Andrew Garfield
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : Ally Bee
A DÉBARQUÉ LE : 01/04/2017
FORCE : 140

SITUATION : Fiancé
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar
Eneko McCarthy

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Dim 2 Avr - 18:32

Merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1502
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : noralchemist.
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4990
They think I m insane, they think my lover is strange but I don t have to fucking tell them anything
SITUATION : Esprit plongé dans un océan d'incertitudes et d'amers souvenirs aujourd'hui consumés.
EST ÂGÉ DE : 32 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Dim 2 Avr - 19:43

Andrew Garfield

Re-bienvenue à toi, il me fait de la peine ton Eneko, heureusement qu'il a une gentille famille
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 490
MIROIR : teresa palmer
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : avatar/jeune padawan signature/bat'phanie (@bazzart)
A DÉBARQUÉ LE : 05/09/2016
FORCE : 1635

SITUATION : fiancée, maman d'un petit garçon.
EST ÂGÉ DE : vingt-huit ans. (18/05/1989)
avatar
Héloïse Winchester

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 8 Avr - 18:00

Pour moi tout est bon, j'ai même adoré lire ta fiche C'est bon, je suis fan de l'histoire d'Eneko et je pense qu'on peut se trouver un lien avec Héloïse
Par contre il faut tout de même l'avis de Calypso vu que tu es ton scénario avant de te valider

_________________
i'm a mess
Ooh I’m a mess right now Inside out Searching for a sweet surrender But this is not the end I can’t work it out How? Going through the motions Going through us. ▬ And, oh, I've known it for the longest time And all of my hopes All my words are all over written on the signs But you’re my road walking me home Home, home, home, home
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 77
MIROIR : Hugh Dancy
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : BABINE
A DÉBARQUÉ LE : 31/12/2016
FORCE : 373

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 39 ans
avatar
Keith Joyce

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 8 Avr - 18:40

Pas de soucis, merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 532
MIROIR : Amber Heard
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2015
FORCE : 1554

SITUATION : elle a perdu son fiancé, lâchement assassiné par un fou furieux
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Calypso Maddox

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 8 Avr - 20:07


Félicitations !

Tout est bon pour moi aussi

Te voilà maintenant validé En premier lieu, nous te demanderons d'aller vérifier que ton avatar est bien recensé. Désormais, tu as la possibilité d'aller te créer un scénario. Tu devras ensuite aller créer ta fiche de liens et celle de tes sujets. Oh, n'oublie pas de faire ta demande de logement ou de dortoir ! Ensuite, rendez-vous dans ce sujet, que vous soyez psychiatres ou patient, pour vous recenser ! Bon jeu sur Ostrov Island !

_________________
le poison était dans la plaie voyez-vous, et la plaie ne se refermait pas.
it's always me alone.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 30
MIROIR : Andrew Garfield
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : Ally Bee
A DÉBARQUÉ LE : 01/04/2017
FORCE : 140

SITUATION : Fiancé
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar
Eneko McCarthy

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 8 Avr - 21:39

Merci Caly, j'espère qu'Eneko te plait !!
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 532
MIROIR : Amber Heard
IDENTITÉ : yellowsubmarine
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2015
FORCE : 1554

SITUATION : elle a perdu son fiancé, lâchement assassiné par un fou furieux
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Calypso Maddox

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 8 Avr - 21:44

Evidemment, il est parfait

_________________
le poison était dans la plaie voyez-vous, et la plaie ne se refermait pas.
it's always me alone.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
PILULES AVALÉES : 30
MIROIR : Andrew Garfield
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : Ally Bee
A DÉBARQUÉ LE : 01/04/2017
FORCE : 140

SITUATION : Fiancé
EST ÂGÉ DE : 28 ans
avatar
Eneko McCarthy

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Sam 8 Avr - 22:00

Oh tant mieux si il te plait alors, c'est le principal !
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 282
MIROIR : Emilia Clarke
IDENTITÉ : lamaouautruche
CRÉDITS : (c) Even
A DÉBARQUÉ LE : 23/01/2017
FORCE : 1069
(c) jeune padawan
SITUATION : En couple
EST ÂGÉ DE : 25 ans
avatar
A. Niamh O'Callaghan

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   Mar 11 Avr - 16:36

    Rebienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ca ne durera pas. Je te le promets - Eneko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Notre amitié durera [PV Aube Etoilée]
» je promets que je serai plus sévère (cours 1 - terminé )
» [Royaume de Gayô]La dictature ne dure jamais !
» Hyndie Evans ~ Je te promets le sel au baiser de ma bouche.
» Savourons cet instant qui ne durera pas [event]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Monsters Among Us :: Four Walls And A Roof :: Welcome in !-