AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1256
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : signature/Frimelda (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3729

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Sam 18 Mar - 12:19

escape into the night
Nirina & Lexie  Edward & Piper
We got engaged on a Friday night I swore on the head of our unborn child that I could take care of the three of us But I got the tendency to slip when the nights get wild. It's in my blood She says she might just runaway somewhere else, some place good We can't wait 'til tomorrow You gotta know that this is real, baby why you wanna fight it? It's the one thing you can choose Let's take a chance baby we can't lose Ain’t we all just runaways? I knew it when I met you, I'm not gonna let you runaway I knew it when I held you, I wasn't lettin' go

Je me dirigeai vers la cabane, sans vérifier derrière moi si les autres me suivaient. Je ne savais pas vraiment ce que je voulais voir dans cette cabane, mais bon, ça ne coutait rien d’aller vérifier… On y trouverait peut-être une deuxième lampe, une arme plus redoutable qu’une raquette de tennis… La psychologue passait rapidement devant moi pour ouvrir la porte alors que je l’éclairais. La porte s’était à peine fracassée sur le sol que l’odeur immonde de l’intérieur de la cabane envahissait mes narines. Oh bordel. On aurait dit que quelqu’un était mort là dedans, y a une trentaine d’année au moins. La psy entrait, suivit de Lexie qui nous avait suivit aussi. J’entrais aussi, respirant le moins possible à cause de cette odeur infecte. J’éclairais les alentours, aidant Lexie dans ses recherches. Elle cria rapidement victoire, et je la regardais les yeux grands ouverts. Une hache. Pourquoi pas. C’est clair que c’était largement plus utile qu’une raquette. Et plus efficace. Puis la voix d’Edward s’éleva derrière moi, annonçant que c’était son tour. Il entrait, et je l’éclairais à son tour pour qu’il puisse se trouver quelque chose. Et finalement, il n’y avait pas grand-chose, là dedans. Même pas une deuxième lampe. En fait, la seule chose intéressante qu’il y avait dans cette cabane, Lexie l’avait désormais entre les mains. Finalement il trouvait une clé à molette. Le connaissant je me doutais parfaitement qu’il saurait s’en servir autrement que pour sa fonction initiale. Je rebaissais la lampe, prête à sortir d’ici ne supportant clairement plus l’odeur qu’il y avait là dedans. Je sentais même que ma tête commençait à tourner. Il fallait que je sorte, et vite.

Mais c’était sans compter sur Edward qui m’arrêtait sur mon chemin. Je le regardais dans les yeux, alors qu’il remettait une mèche de cheveux derrière mon oreille avec sa clé à molette, avant de me redemander sa lampe. Je lui tendis sa lampe, un sourire en coin dessiné sur les lèvres. « Tient mon chou. » ajoutais-je avec une énorme pointe d’ironie dans la voix. Il reprit sa lampe, appela toutou Vespucci et reprit son chemin vers Jenkins. Et moi je ne bougeais pas. J’avais la tête qui tournait, entre l’odeur et le coup de poing de Lexie, j’avais l’impression que je devais vomir. Ma raquette toujours à la main, je sortais le plus vite possible de la cabane, bousculant au passage les deux tourtereaux. Je respirais un grand coup, m’appuyant sur l’arbre le plus proche. Bizarrement ressentir la pluie sur mon visage, l’air froid me faisait un bien fou. Reprenant une grande inspiration je ne bougeais plus. J’essayais de voir devant moi, mais rien à faire. S’ils voulaient finalement rester ici, dans cette cabane, ce sera sans moi. Je préférais soit partir, soit faire le guet le temps qu’ils se décident. Mais je ne retournerais pas là dedans, pas avec cette odeur, au risque de vomir mon dernier repas sur les chaussures de la psy.
Made by Neon Demon

_________________

GIVE ME LOVE


Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
LE DANGER EST PARTOUT
PILULES AVALÉES : 266
MIROIR : le maître du jeu.
CRÉDITS : eden memories
A DÉBARQUÉ LE : 08/01/2015
FORCE : 728

SITUATION : dangereux
avatar
Dark Hollow

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mer 22 Mar - 8:29


Un garde, recherchant les patients échappés du manoir, a été alerté par les voix, et a fini par arriver à votre hauteur. Discrètement, il s’approche de vous, et profite que Piper se retrouve isolée près d’un arbre, pour attraper cette dernière, la menaçant avec son flingue sur la tempe. Il connaît très bien les trois patients qui se trouvent ici. Il est paniqué, perd vite ses moyens. Il vous hurle dessus pour passer ses nerfs et vous demande de rester calme. N’ayant pas le temps de comprendre ce qui se passe, vous vous retournez pour vous rendre compte que Piper se retrouve dans une posture plutôt délicate. Le garde voit très mal, avec cette pluie et ce vent. Vous aussi, d’ailleurs. Il aperçoit juste cette hache, dans les mains d’une patiente, trop proche de la psychologue. Il tire, par réflexe, et touche Lexie à l’épaule.
Revenir en haut Aller en bas
http://ostrovisland.forumgratuit.eu
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mer 22 Mar - 17:30




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8

A peine rentrée dans la cabane que Lexie me passait déjà devant, lançant des regards successifs  entre la pièce et moi. A sa remarque je ne pris même pas la peine de répondre. Puis elle poussa une exclamation victorieuse qui me fit tourner la tête dans sa direction. Et lorsque mes yeux se posèrent sur l’objet de sa découverte, ils s’écarquillèrent d’horreur. Jenkins les mains vides était déjà suffisamment dangereuse, alors qu’est-ce que ça allait être une Jenkins armée d’une hache…
«  Vous avez peur de vous faire attaquer par un arbre ? Vous feriez mieux de poser ça avant de blesser quelqu’un » grommelais-je peu rassurée. Parce que je savais que ce « quelqu’un » avait de grandes chances pour que ce soit moi.

Enfin Edward se décida lui aussi à nous rejoindre et semblait déterminé à dénicher quelque chose d’intéressant. Mon regard balayait l’ensemble de la pièce à mesure que celle-ci était éclairée par le faisceau de la lampe mais à ma plus grande déception, il n’y avait rien qui puisse attirer mon attention. Dawkins se contenta d’une clé à molette que j’observais d’un œil suspicieux, me demandant qu’elle utilité il pourrait lui trouver alors qu’il sortait déjà de la cabane suivi de Piper. De mon côté, j’essayais de trouver un coin où m’asseoir en attendant les secours. Je préférais encore supporter l’odeur de moisie plutôt qu’affronter la pluie à nouveau. Mais lorsque le mécano infernal m’appela de cette façon, une bouffée de colère s’empara de moi et l’envie de lui planter la hache de Lexie dans sa tête vide me gagna aussitôt. Si je lui répondais sous le coup de la colère, c’était ma mort assuré, mais me taire signifierait que j’étais vraiment un toutou obéissant.

Furieuse je sortais de la cabane à grand pas en direction d’Edward.
« Dawkins je vous emmerde ! » Celui là je le retenais depuis le début mais ça faisait un bien fou de le sortir. Et en entendant des éclats de voix derrière moi, je me retournais pour en découvrir la source. Puis mon cœur rata un battement. Juste derrière nous se trouvait Piper en compagnie d’un garde que je connaissais de vue, un petit jeune dont l’arrivée était récente. Et ce dernier tenait un pistolet contre la tempe de la patiente. Je me précipitais vers lui pour lui demander s’il avait perdue la tête.
« On m’a envoyé chercher trois dangereux patients portés disparus, j’ai juste eu à suivre vos traces de pas dans la boue » bafouilla-t-il l’arme toujours pointée contre la blonde. Il était complètement affolé et c’est justement ce qui m’inquiétait. J’étais coincé entre un garde paniqué prêt à faire feu à n’importe quel moment, et deux patients complètement imprévisible. Par réflexe je me plaçais devant Edward et Lexie, pas pour les protéger du garde mais pour au contraire les empêcher d’aggraver la situation.
« Lâchez Miss Blackwood, je maîtrise parfaitement la situation, retournez à l’hôpital et dites aux autres que je me charge de les ramener » criais-je pour couvrir le bruit du vent et de la pluie. C’était un mensonge certes, mais ce garde venait de commettre une grave erreur et j’étais sa seule chance de rester en vie. Je n’étais même pas sûr qu’il m’ai entendu, moi-même j’avais du mal à l’apercevoir à travers ce torrent de pluie. En revanche j’entendis très bien une détonation suivie d’un sifflement près de mon oreille, puis un hurlement de douleur. Et les yeux écarquillés de peur, je criais à mon tour en découvrant le flot rouge qui inondait l’épaule de Lexie. Oubliant tout ce qu’il se passait aux alentours, je me précipitais vers elle, l’obligeant à s’asseoir pour examiner les dégâts. La balle semblait s’être logée profondément et le sang continuait à couler abondamment de la plaie. A l’aide de mes deux mains, je faisais pression sur la blessure pour limiter l’hémorragie.
« Je vous interdis de mourir Jenkins, ne bougez pas et concentrez vous sur ma voix ! »  Comment la situation avait-elle pu déraper en si peu de temps ?

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1132
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3373

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mer 22 Mar - 22:23



❝Time to Move.❞
Nirina & Piper & Edward & Lexie
En prenant cette hache, je me doutais bien que je ferai quelques jaloux. Lorsque je vis le regard d’Edward, et son air autoritaire, en me demandant de sortir de la cabane, je ne pouvais m’empêcher d’afficher un large sourire fier de ma connerie. En vérité, je ne pensais pas avoir véritablement besoin de cette “arme”, mais bon, c’était gratuit, et ça prenait la poussière dans ce foutu taudis, alors pourquoi ne pas en profiter, après tout? Au moins, j’étais sûre qu’on ne viendrait plus m’emmerder. Et je ne visais personne en particulier… En prenant le chemin vers la sortie de la cabane, j’adressais un regard noir vers Nirina, à ses paroles, et lui répondit d’une voix menaçante, la hache toujours sur l’épaule; “Quelqu’un… comme vous, si vous la fermez pas rapidement!” Alors qu’Edward prenait rapidement ma place à l’intérieur, je sortais en prenant bien le temps d’admirer ma trouvaille. Elle était bien usée, mais lorsque je passais délicatement mon doigt sur le bout de celle-ci, je remarquais qu’elle pouvait encore très bien servir… Je ne prêtais plus vraiment attention à ce qui se passait à l’intérieur de la cabane, j’entendais seulement quelques mots, puis, Dawkins se rapprocha de moi, avec son arme à lui. Une clef à molette. Pas mal non plus, dans son genre! On pouvait très facilement deviner l’utilité qu’il en aurait… Je le laissais s’approcher de mon oreille, un faible sourire en coin collé aux lèvres. Ses mots me firent rire doucement. “T’es pas mal non plus en mécano…” lui fis-je d’une voix sensuelle, à son oreille. Ce petit moment intime fut rapidement coupé par une blonde, visiblement bien pressée de sortir. Piper nous bouscula en passant, s’éloignant pour aller… reprendre son souffle? Elle devait surement mal supporter l’odeur immonde qui se dégageait des murs. Et il fallait bien avouer que si j’étais resté une minute de plus là-dedans, j’aurais fini dans le même état, certainement.

Alors que je me reconcentrais sur Nirina, rigolant à sa réponse à Edward, alors qu’il lui parlait comme à un chien, j’entendis une voix étrangère, plus grave, derrière nous. Rapidement, je tournais la tête et restais figée quelques secondes devant la scène qui se passait sous mes yeux. Un garde avait réussi à nous trouver, finalement. Il avait dû partir à notre recherche. Apparemment, notre disparition avait vite été remarquée… Non, l’espoir de s'échapper enfin de cet asile ne pouvait pas s'effondrer aussi vite! Mon regard se posa rapidement sur Blackwood, alors que celle-ci se retrouvait avec un flingue collé sur sa tempe. Parce qu’en plus il était armé, lui aussi? Le problème, c’est que lui pouvait nous toucher à distance, contrairement à nous, maintenant qu’on avait tous les trois de quoi s’amuser un peu… Je serrais aussitôt les dents, mon cerveau fumait alors que je tentais de trouver rapidement une solution pour nous débarrasser de ce type. Foncer dans le tas? Peut-être trop risqué pour Piper… Mais après tout, pourquoi j’en avais encore quelque chose à foutre, d’elle…? Question de principe, après tout. Ou pas... C’était aussi l’occasion rêvée de pouvoir se défouler librement sur un garde…

Alors que je m’apprêtais à m’avancer vers eux, Nirina se posta devant Edward et moi, ce qui me stoppa aussitôt dans mon élan. Je regardais la psychologue, à la fois choquée de la voir ici, et pas en PLS dans la cabane, mais surtout étonnée de la voir prendre la situation en main. Sans doutes parce qu’elle devait se douter de la réaction de Dawkins, et de la mienne, par la même occasion. Elle voulait peut-être éviter les dégâts, mais au vu de la situation, c’était difficile d’imaginer une fin heureuse et sans un meurtre. Le garde semblait totalement paniqué et hors de contrôle. Je ne prêtais même pas attention aux échanges entre lui et la jeune psychologue, je n’entendais presque rien d’ailleurs, je continuais de réfléchir à une solution, tandis que ma hache me démangeait sérieusement, tandis que je regardais Piper, aussi. Si seulement j’avais pris des cours de lancer de couteau, j’aurais pu tenter de viser la tête de ce connard avec. M’enfin… On voyait extrêmement mal, avec cette pluie. Et puis, je risquais très fortement de viser la tête de la blonde à la place.

Relevant légèrement la hache, prête à réagir, si la situation devait dégénérer, j’entendis une détonation qui résonna entre les arbres. Il me fallut peut-être trois secondes pour réaliser qu’il venait de tirer dans notre direction. Parce qu’à cet instant, une vive douleur me prit à l’épaule. Dans un hurlement de douleur, je lâchais par réflexe la hache, pour porter ma main sur la blessure. Ou pas. À dire vrai, je n’osais même pas regarder. Parce que je savais très bien qu’à la vue du sang, je ne pourrais plus me contrôler. Nirina se retourna aussitôt vers moi et m’obligea à m’asseoir. Sur le moment, je résistais, mais la douleur m’empêchait de me concentrer. Je grimaçais lorsque la psychologue posa ses mains sur mon épaule, puis la regardait, d’un regard dangereusement mauvais. “Ça vous arrangerait bien que je crève.” Lui fis-je d’une voix faible. La douleur avait plutôt un mauvais effet sur moi et j’avais une soudaine envie de m’en prendre à la première personne qui s’approchait de moi. Je fermais les yeux pendant quelques secondes, essayant de me contrôler, alors que ma respiration se faisait de plus en plus difficile. Puis, mon regard se porta sur Edward. Je le voyais, dans ses yeux, qu’il voulait y aller. Qu’il voulait s’en prendre au garde. Mais je lui fis un léger signe négatif de la tête, sans dire un mot. Je ne voulais pas qu’il fasse quoi que ce soit. Je ne voulais pas qu’il soit blessé, lui aussi. C’était trop risqué. Bien sûr qu’il fallait trouver une solution. Et l’idée de retourner à l’asile était impensable. On n'avait pas fait tout ce chemin jusqu’ici, pour rien…

© Pando

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1256
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : signature/Frimelda (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3729

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Sam 25 Mar - 23:34

escape into the night
Nirina & Lexie  Edward & Piper
We got engaged on a Friday night I swore on the head of our unborn child that I could take care of the three of us But I got the tendency to slip when the nights get wild. It's in my blood She says she might just runaway somewhere else, some place good We can't wait 'til tomorrow You gotta know that this is real, baby why you wanna fight it? It's the one thing you can choose Let's take a chance baby we can't lose Ain’t we all just runaways? I knew it when I met you, I'm not gonna let you runaway I knew it when I held you, I wasn't lettin' go

Je voulais juste prendre l’air. C’était tout ce que je voulais, sortir de cette cabane. Parce que l’odeur nauséabonde et le coup de poing de Lexie ne faisait pas bon ménage et ma tête recommençais à tourner. Alors j’étais sortit, bousculant Lexie et Edward au passage. J’allais un peu plus loin, m’appuyer contre un arbre pour reprendre mon souffle. Prendre l’air, en attendant qu’il se décide quoi faire. Moi je voulais juste partir. Et je pourrais me barrer seule, les laisser en plan ici. Mais je devais admettre que j’avais besoin d’eux. Avec cette tempête, j’avais beau connaître un minimum cette forêt, je ne survivrai pas. Alors je restais, et j’attendais. Je respirais, doucement, et me redressais au fur et à mesure que je me sentais mieux. Jusqu’à ce que ma respiration s’arrête, d’un coup. Une main s’était posé sur la bouche, certainement pour que j’évite de crier. Quelque chose sur ma tempe, que je devinais être une arme, et une main tenant fermement mon bras pour que je ne puisse pas me servir de ma raquette. Puis un geste, me priant d’avancer. Alors je le faisais, voulant éviter de me retrouver avec une balle dans le crâne. « On m’a envoyé chercher trois dangereux patients portés disparus, j’ai juste eu à suivre vos traces de pas dans la boue », bafouilla le garde pour répondre à la psychologue. Génial. Non seulement il était armé, mais j’avais du tomber sur un garde trouillard, complètement affolé et pas sûr de lui pour un sou. Il allait encore me coller une balle sans le faire exprès, avec de la chance. Je posais mon regard sur Lexie et Edward. Ils étaient armés eux aussi, mais à moins qu’ils ne maîtrisaient le lancé de hache et de clé à molette j’étais foutu. Et alors que Nirina tentait de négocier avec le garde, je sentais son arme quitté ma tête, j’entendais un bruit sourd puis je sentais à nouveau l’arme contre ma tête. Il avait tiré sur Lexie, et l’avait touché sur son épaule. Dans d’autres circonstances, j’aurais crié victoire, mais là je voulais juste me débarrasser de ce type, et partir d’ici. Alors que Nirina s’occupait de Jenkins, mon regard se poser sur Edward. Il était désormais le seul à pouvoir m’aider.

D’un accord silencieux, j’étais prête à distraire le garde, et tout faire pour éviter de finir avec une balle dans la tête. Il me fallait un plan, et vite. Vu ses réactions, il était jeune, novice. Je pariais même sur le fait qu’il venait d’arriver il y a peu. Les autres gardes me connaissaient, certains rentraient dans mon jeu et je finissais dans un placard avec eux. d’autres au contraire, faisait tout pour me faire déchanter. Et puis il y avait lui, qui ne savait absolument pas où il mettait les pieds. Un sourire en coin se dessina sur mon visage. Je l’avais mon plan. « Tu te débrouilles plutôt bien en fait… nous suivre avec nos traces dans la boue c’était plutôt malin… » Plus je parlais, plus mon corps se colla au sien. « Et la balle dans l’épaule de Jenkins, bravo je sais pas si c’était voulu comme ça mais avec cette pluie t’as plutôt bien visé. » Je sentais ses yeux se river sur moi. Il ne devait pas comprendre ce que je faisais, ni pourquoi. Et c’était exactement ce que je voulais. Toujours le même sourire sur les lèvres, je jetais un rapide coup d’œil à Dawkins avant de coller mes fesses contre l’entrejambe du jeune garde. « J’ai bien envie de voir si tu te débrouilles aussi bien avec ça qu’avec une arme… » Et ça marchait. Il rentrait totalement dans mon piège. Je souriais sentant son regard sur moi. Il ne comprenait rien, ne me lâchait pas des yeux, mais son arme elle quittait ma tête. Mais son autre main me tenait toujours fermement. Je regardais Edward du coin de l’œil, s’il voulait faire quelque chose, c’était maintenant. « Tu ne me lâches pas hein… je suis sûre que t’en as envie aussi… » Il était peut-être novice dans son métier, mais je ne savais pas combien de temps il allait encore croire à mon manège.
Made by Neon Demon

_________________

GIVE ME LOVE


Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 264
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016
FORCE : 843

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar
Edward Dawkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Ven 31 Mar - 21:35


Disappear into the dark
Edward - Lexie - Nirina - Piper


Un garde armé. Manquait plus que ça. La vue de Piper entre ses mains me stoppa dans mon élan et je rivai mon regard sur l’arme pointée vers sa tempe. Intervenir dans la précipitation, c’était la chose à ne pas faire. Nirina se posta devant Lexie et moi, ce qui m’étonna presque plus que l’arrivée du garde. Depuis quand elle osait prendre les devants comme ça ? Je lançai un regard en coin à Lexie pour m’assurer qu’elle ne ferait rien de stupide, lorsqu’une détonation résonna. Puis un hurlement de douleur, qui me fit vivement tourner la tête vers Lexie. Il l’avait touchée. Tous les muscles de mon corps se tendirent d’un seul coup, et mon sang se mit à bouillir de rage. Il n’aurait pas dû. Il n’aurait clairement pas dû. J’étais prêt à bondir, mais même en tant que débutant, il aurait largement le temps de me tirer dessus. Le temps s’arrêta, et mon corps resta dans la même posture pendant de longues secondes. Je tournai la tête vers Lexie, rapidement. La vue du sang qui coulait le long de son corps me fit serrer les poings, la respiration accélérée.

Puis je remarquai la tentative de distraction de Piper. Elle le draguait. En temps normal, j’en aurais ri, parce que c’était totalement absurde comme situation. Mais là, à cet instant précis, j’avais simplement envie d’arracher au garde tout ce qu’il y avait à arracher. De le tuer. J’avais envie de le tuer. Il tomba totalement dans le piège et éloigna son arme de la tête de Piper, dans la déconcentration la plus totale. Je croisai le regard de Lexie, qui m’incitait à ne pas y aller. Pourtant, je n’attendis pas plus longtemps avant de passer à l’action. Je bondis en avant vers le garde, enjambant la distance qui nous séparait pour lui sauter dessus et le faire basculer en arrière, donnant au passage un coup de pied contre sa main pour qu’il lâche son arme. Il résista et me fila plusieurs coups dans le ventre et au visage, ce qui me fit le frapper encore plus fort. Il s’en était pris à Lexie… Elle était blessée, à cause de lui. Il lui avait tiré dessus alors qu’elle n’avait absolument rien fait. Tant de pensées qui me traversaient l’esprit à cet instant précis, alors que je prenais dangereusement plaisir à défigurer le garde.

Alors qu’il peinait à bouger, j’agrippai fermement son arme et la pointai sur sa tête, le regard rempli d’éclairs enragés. Ca me manquait trop. J’en avais marre de me tenir à carreaux, marre de me faire passer pour quelqu’un que je n’étais pas. Cet hôpital m’avait rendu doux comme un agneau, et il n’y avait qu’un moyen de leur montrer que j’étais tout sauf ça. Mes mains tremblaient de rage. Pas seulement parce qu’il avait touché Lexie, non. Aussi parce qu’ils se sentaient infiniment supérieurs, ces gardes, ces psys, ces éducateurs. Nous filer des médicaments pour qu’on la ferme, c’était trop facile. Ta gueule, Dawkins, tu vaux rien. Bien sûr que si, je valais quelque chose. Couché, Dawkins, sinon tu sais ce qui t’attend ! L’isoloir, ouais. Le fameux isoloir. J’étais prêt à y faire un tour, s’il le fallait vraiment. Si ça me permettait de montrer de quoi j’étais capable, pourquoi pas. Au moins je n’aurais plus assez d’énergie pour réfléchir, et Jenkins sortirait enfin de mes pensées. C’était terriblement tentant. Et puis, si on quittait vraiment l’île ce soir, il fallait au moins le faire avec dignité, pas vrai ? Vous mériteriez la peine de mort, Dawkins. Votre mère n’aurait jamais dû vous mettre au monde, Dawkins. Personne ne vous a jamais aimé, Dawkins. Vous ne méritez pas de respirer, Dawkins, allez crever en enfer. Un sourire dangereux vint m’étirer les lèvres, puis deux coups de feu retentirent, secs, sans pitié. Et un énorme poids quitta mes épaules.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Jeu 6 Avr - 13:32




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8

Mon esprit tournait à plein régime. Pas uniquement pour tenter de trouver une solution mais aussi pour essayer de comprendre quelles étaient les décisions foireuses que j’avais prise dans ma vie pour me retrouver en pleine forêt, avec une patiente menacée par l’arme d’un garde paniqué, une autre qui se vidait de son sang, et un patient dont j’avais le mauvais pressentiment qu’il allait sûrement tenté lui aussi un coup foireux.

Je sentais le liquide chaud et poisseux glisser entre mes doigts, la pression de mes paumes n’était pas suffisante et il fallait d’urgence lui faire un garrot. Et même avec un trou dans l’épaule, Lexie arrivait à être agaçante.
« Mais bien sûr, ça explique pourquoi je m’embête à vous maintenir en vie ! » lui répondis-je hargneusement. « La logique elle était en option lors de votre naissance ? » Elle avait un besoin urgent de soins mais le temps de trouver une solution pour le garde et de rapatrier la blessée vers le manoir, Lexie serait-elle toujours en vie ? Son regard se porta au dessus-de mon épaule et en le suivant, je compris qu’elle avertissait Dawkins de ne rien tenter. L’intention était bonne mais allait-il l’écouter ?

Je jetais un coup d’œil du côté de Piper, si Lexie était en fâcheuse posture, la blonde n’était elle non plus, pas en reste. Je voyais ses lèvres bouger mais j’étais incapable d’entendre quoique ce soit à cause du vent et de la pluie. En revanche, je n’eu aucun mal à voir son corps se coller contre celui du garde, ce dernier oubliant notre présence pour fixer la blonde. À peine le temps de comprendre son manège que Dawkins s’était rué sur le garde pour le désarmer. Retenant ma respiration, je regardais l’affrontement, cependant le patient eut bien vite le dessus et lorsque je le vis prendre l’arme, mon rythme cardiaque doubla d’intensité en songeant à ce qu’il allait faire. Je jetais un regard implorant à Lexie.
« Jenkins je vous en supplie faite lui entendre raison, ne le laissez pas abat… » Deux détonations m’empêchèrent de finir ma phrase. Tournant la tête, mon sang se glaça d’effroi à la vue du corps allongé au sol. Il l’avait fait…
Inconsciemment, mes jambes s’étaient relevées d’elles-mêmes. Je savais qu’il ne fallait jamais relâcher la pression d’une hémorragie mais mon corps ne m’obéissait plus. Le regard vide et fixé sur le corps sans vie, je passais devant Piper et mes lèvres bougèrent elles aussi toutes seules.
« Allez vous occuper de Jenkins, trouvez un moyen de lui faire un garrot. » lui lançais-je l’air hagard.

Je m’accroupis auprès du jeune garde, et avec une extrême douceur, je retirais les feuilles et la boue qui s’étaient accrochées à son visage dans sa chute, puis je lui fermais les paupières. C’était la deuxième fois que j’affrontais une mort mais celle-ci était beaucoup plus douloureuse, pire qu’un échec, je m’en sentais responsable. Il était jeune et avait fait une stupide erreur de débutant, et moi, je n’avais pas réussi à le maintenir en vie.

En me relevant, et sans mot dire, mes jambes me faisaient avancer d’elles-mêmes à reculons, jusqu’à me faire arriver à hauteur d’Edward. Puis une bouffée de colère s’empara de moi. Ce pauvre garçon avait tiré sur Lexie et manqué de faire pareil avec Piper, mais il ne méritait pas ça… Personne ne le méritait… Sauf… N’écoutant que la fureur qui grondait en moi, ma main chargée de haine et d’injustice vint atterrir droit sur la joue de cet assassin.
« Vous n’êtes qu’un parfait abruti Dawkins, s’il y avait une justice dans ce monde il y a longtemps qu’elle vous aurez envoyé dans le couloir de la mort ! » lui hurlais-je alors que je tentais de le repousser violemment avec la frêle force qui me restait. Tant pis s’il devait me le faire payer, j’étais bien trop aveuglé par la rage pour songer aux conséquences de mon geste. La crise de nerf me guettait, j’avais envie d’hurler tout mon désespoir, de ne pas être là en cet instant précis, de rentrer chez moi.


BesidetheCrocodile


Dernière édition par Nirina Vespucci le Mar 2 Mai - 20:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1132
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3373

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Jeu 6 Avr - 23:32



❝Time to Move.❞
Nirina & Piper & Edward & Lexie
Même en suppliant Edward du regard, je savais très bien qu’il n’en ferait qu’à sa tête, et qu’il irait tout de même s’en prendre au garde. Je n’avais pas fais attention au petit manège de Piper. Mon regard n’avait pas quitté le visage de Dawkins, que je vis partir en furie, en direction du garde et de Blackwood. Sans dire un mot, parce qu’il était déjà trop tard, j’observais la scène. Malgré la pluie, je tentais tant bien que mal de discerner les deux hommes. Je connaissais la force d’Edward. Ce n’était pas ça qui m’inquiétait. C’était plutôt le flingue. Un coup de feu était si vite parti, mon épaule en avait eu la preuve. Et je refusais qu’Edward soit blessé, lui aussi. Ou pire, tué.

Je vis Edward prendre facilement le dessus sur le garde. Un rapide coup d'oeil en direction de Nirina, alors qu'elle me demandait d'empêcher Dawkins de tirer sur lui. Mais je n’eus même pas le temps de réagir, que deux nouveaux coups de feu se firent entendre. Plus de garde. Et c'était tant mieux… même si Nirina me l'avait demandé, je n'aurai pas empêché Edward de tirer sur lui. Parce que je ne pouvais pas me venger seule, cette fois. Ce garde méritait de mourir… mais pas aux yeux de la psychologue, qui avait finalement lâché mon épaule, pour s'approcher de la scène du crime. Je sentais le sang couler, la douleur devenait presque insupportable et inconsciemment, je grimaçais en me tenant le bras. Est-ce que j'allais survivre ? Je ne préférais pas me poser la question. En attendant, J’étais consciente que je me vidais de mon sang, et que sans aide, le temps était compté…

J’observais Blackwood s’approcher de moi, à son tour. Surement parce que Nirina lui avait demandé de la remplacer. Mais je ne voulais pas de son aide. Surtout pas venant d’elle. J’étais bien trop préoccupée par ce que ce que la psychologue avait l’intention de faire. Le garde était mort, qu’espérait-elle de plus? C’est seulement lorsque je la vis se tourner vers Edward, et lui balancer une gifle, que je réagis. “Mais quelle malade…” Je me redressais comme je pouvais, en m’aidant de Piper, m’accrochant à elle pour m’aider à me lever, sans forcément le lui demander. Puis m’approchais de Vespucci et Dawkins, poussant la psychologue assez violemment, à une certaine distance de sécurité de lui, avec mon bras non blessé. “Vous cherchez à crever, vous aussi?! Il est mort, alors ça sert à rien de s’exciter! Edward a bien fait!” Hurlais-je sur elle. Oh, j’avais sacrément envie de lui en coller une, aussi. La douleur avait tendance à m’énerver encore plus. Mais visiblement, elle semblait être la seule à savoir soigner, ici. Et je n’avais pas vraiment envie de mourir ce soir. Si elle commençait à s’en prendre à Dawkins, on pouvait surement dire adieu à Nirina. Surtout dans l’état dans lequel il se trouvait, une arme aussi dangereuse à la main. Cette femme était complètement inconsciente. Et sa crise inutile n’allait rien arranger. Ma respiration se faisait de plus en plus forte, je n’aurais peut-être pas dû me lever, finalement… je commençais à sentir des vertiges.

Et puis merde, si cette femme était suicidaire, ce n’était plus mon problème… je fis demi-tour, retournant vers Piper en laissant les deux autres s'expliquer entre eux. Je partis m'appuyer contre un arbre, puis me laissais glisser le long de celui-ci, pour m'asseoir. J'ignorais si Blackwood avait des connaissances en médecine, et je m'en foutais. Mais elle était la seule à être près de moi pour l'instant, à mon plus grand regret… Merde, si je venais à mourir maintenant, elle serait le dernier visage que je verrais… Si ça, ce n'était pas de la poisse. Je soupirais, mais le son qui sortait de ma bouche ressemblait plus à une plainte. Je commençais dangereusement à perdre mes forces. Un juron s'échappa de mes lèvres, et je tournais la tête vers Piper, posant ma main sur la sienne, pour capter son attention. “Hey… Si Edward tire… tu leur dira que c'est le garde qui a tué la psychologue…” lui demandais-je d'une voix assez faible, le regard suppliant. Si Dawkins tuait Nirina, je n'osais même pas imaginer ce qu'ils allaient lui réserver au manoir. Sans parler du garde... Parce que merde, il fallait bien se rendre à l'évidence, c'était impossible de quitter cette île... Dans un second soupir, je laissais mes yeux se fermer quelques secondes. Juste quelques secondes...

© Pando

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1256
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : signature/Frimelda (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3729

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Lun 10 Avr - 0:42

escape into the night
Nirina & Lexie  Edward & Piper
We got engaged on a Friday night I swore on the head of our unborn child that I could take care of the three of us But I got the tendency to slip when the nights get wild. It's in my blood She says she might just runaway somewhere else, some place good We can't wait 'til tomorrow You gotta know that this is real, baby why you wanna fight it? It's the one thing you can choose Let's take a chance baby we can't lose Ain’t we all just runaways? I knew it when I met you, I'm not gonna let you runaway I knew it when I held you, I wasn't lettin' go

Draguer un garde. Ce n’était pas la première fois que je le faisais. Mais dans ces conditions, même à moi ça ne me serait jamais venu à l’esprit. Il avait son flingue braqué sur ma tempe. Et nerveux comme il était ça ne m’étonnerait même pas de me retrouver avec la balle dans la tête. Alors je le draguais, pour attirer son attention, pour le faire oublier son arme quelques secondes. Et ça fonctionnait. Il relâchait la pression, son arme n’était plus sur ma tête et je n’avais plus qu’à espérer qu’Edward me donne un coup de main, maintenant. Parce qu’il n’avait peut-être plus son arme sur ma tête, mais il me tenait toujours fermement et j’avais beaucoup moins de force que lui. Alors un petit peu d’aide ne serait pas de refus. Par chance Dawkins n’avait fait aucune remarque. Au lieu de ça, il avait fait ce que j’espérais. Il avait rapidement franchi la distance qui nous séparait et il avait bondi sur le garde. Dans le même temps il m’avait repoussé. Je le regardais, ma raquette à la main. Je ne voyais pas vu grand-chose. Mais j’avais rapidement compris qu’Edward avait pris le dessus. Et je pouvais voir que c’était lui qui tenait l’arme. C’était lui qui avait braqué l’arme sur la tête du garde, comme je l’avais eu braqué il y a à peine deux minutes. Et je ne bougeais pas. Je n’en avais rien à foutre qu’il le tue ou non. Je voulais juste qu’on en finisse avec cette histoire. Alors si la solution d’Edward était de tuer le garde, qu’il le fasse.

Puis deux coups retentirent.

Je sursautais. J’étais juste à côté, à quelques pas. J’étais aux premières loges. Je ne lâchais pas mes yeux des deux hommes. Je ne bougeais toujours pas. Je n’avais aucune idée de ce que je devais faire. Aucune. J’étais tétanisée. Mes yeux étaient rivés vers le garde. Et je ne ressentais rien, je m’en fichais qu’il soit mort. C’était lui ou nous, et je préférais que ce soit lui. Oh je savais qu’il y avait déjà eu ce genre d’histoire à Ostrov, mais c’était la première fois que j’en étais témoin. Que je le voyais de mes propres yeux. Doucement, mes yeux se relevèrent vers Edward, et je le regardais à son tour. Je savais qu’il pensait la même chose. Tant pis pour le garde. Mais il devait y avoir autre chose, que je ne pourrais certainement pas comprendre tant que je ne tuerais pas quelqu’un de sang-froid.

Nirina s’approcha de nous, visiblement énervée du geste d’Edward. Elle me disait d’aller m’occuper de Jenkins, et je mis quelques secondes à comprendre de quoi elle parlait. Ah oui, la blessure de Lexie. Je m’exécutais, et m’approchais de l’autre patiente. Je ne faisais même pas attention à ce que Nirina et Edward disaient. Une claque. J’avais juste entendu qu’elle lui avait mis une claque avant de le traiter d’abrutit. Elle en avait du cran, finalement. Lexie n’attendait pas pour se lever, avec mon aide. Elle ne m’avait rien demandé, mais je ne disais rien. Après tout, c’était normal qu’elle ne veuille pas de mon aide. J’étais certainement la dernière personne qu’elle voulait voir, donc bon… Je la laissais partir, regardant dans leur direction. J’entendais Lexie hurler, certainement sur Nirina. Je regardais vers eux, les discernant à peine à travers le rideau de pluie qui se trouvait entre nous. Edward a bien fait. Pour une fois, j’étais d’accord avec Jenkins.

Puis Lexie revenait, s’installant contre un arbre, attendant d’être soigné. Un garrot. Comme un robot, je déchirais le pull que je portais, arrachant un bout assez grand pour faire un garrot à Lexie. Je m’agenouillais à ses côtés, et m’exécutais à le lui faire. Sans un mot. Je la regardais à peine, étant concentrée sur ce que je faisais. C’était la deuxième fois que j’en faisais un. La première personne sur qui je l’avait fait ne saignait pas, c’était juste un entrainement. Mas je m’en souvenais parfaitement. Voilà. C’était fait. J’avais serré suffisamment pour que Lexie tienne le coup jusqu’à notre retour à l’hôpital. Parce qu’on n’avait plus le choix. Fallait se rendre à l’évidence, c’était impossible de se barrer d’ici. C’était ma deuxième tentative et j’étais toujours là. Avec la mange de mon pull, j’essayais d’enlever un peu le sang du bras de Lexie. Je levais les yeux vers elle lorsqu’elle toucha ma main. Elle me demandait de mentir, pour protéger Edward le plus possible. Je hochais la tête et lui chuchotais. « Promis. Je dirais ça. T’inquiètes pas. » Le garde a tué la psy, la prenant pour une patiente. Edward a tué le garde pour se protéger et nous protéger. Légitime défense. Ça se tenait. Je m’arrêtais. Même s’il ne la tuait pas, il avait quand même tué le garde. Et ça ils ne le laisseront pas passer, là-bas. Sans compter la tentative de fuite. Lexie fermait les yeux et ce n’était pas bon signe. « Lexie… Je sais que tu veux pas m’entendre mais t’endors pas… alors écoute ma voix s’il te plait… » Je levais les yeux vers Edward et Nirina, tout en continuant de dire quelques mots à Lexie. Si on décidait de continuer notre chemin, il y avait le risque que Lexie ne tienne plus longtemps. Et même si au fond, ce n’était pas ce qui m’inquiétais, les deux autres ne seraient sûrement pas du même avis…
Made by Neon Demon

_________________

GIVE ME LOVE


Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 264
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016
FORCE : 843

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar
Edward Dawkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 16 Avr - 18:15


Disappear into the dark
Edward - Lexie - Nirina - Piper


En voyant les yeux ouverts mais sans vie du garde, un rire m’échappa. Un rire nerveux, mais aussi un rire de pur plaisir. Ca faisait tellement longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de faire ça. J’aimais manipuler, faire tourner les gens en bourrique, les faire chier jusqu’à ce qu’ils craquent. Mais les tuer, c’était tellement bon aussi. Ca me permettait d’extérioriser toute cette haine que j’avais accumulée au fil des années, de la meilleure façon qui soit. Je n’étais pas né meurtrier, non. C’était la faute au monde entier. Et j’y avais pris goût, petit à petit. Ca m’impressionnait moins, je me sentais moins coupable. Je me sentais même aucunement coupable de ce qui venait de se passer. Il avait tiré sur Lexie, menacé Piper, alors il l’avait grandement mérité. Sans le moindre tremblement, je laissai mon bras retomber le long de mon corps, le flingue bien en main. La psychologue me sortit de mes pensées en s’accroupissant près du garde, visiblement choquée. Un sourire sombre en coin m’étirait les lèvres en la regardant faire, bien conscient que j’avais réussi à toucher deux personnes d’un seul geste. Elle en ferait des cauchemars, Nirina. Une belle réussite.

Puis elle s’approcha de moi, les yeux remplis de colère. Sa main partit sans que je n’aie le temps de l’esquiver, et ma joue se mit à me brûler. Me frapper ? Vraiment ? Pour qui elle se prenait ? Si ça se trouve, je lui avais sauvé la vie aussi. Un garde aussi jeune aurait très bien pu la prendre pour une patiente et lui foutre une balle dans la poitrine. Ca ne m’aurait même pas étonné. Mon visage se ferma et je balançai mon arme contre l’os de sa joue, là où ça lui ferait le plus mal, sans une once d’hésitation. « Ta gueule, Nirina », je lui lançai sèchement, le regard menaçant. « T’as toujours pas compris que tu ferais mieux de la fermer ? » Je m’apprête à la frapper une deuxième fois lorsque Lexie s’en mêle, et ses paroles m’auraient fait sourire dans d’autres circonstances. Bien sûr que j’avais bien fait. Ce type ne servait strictement à rien. Je lançai un coup d’oeil inquiet à Lexie en la voyant tituber, bien conscient qu’il faudrait retourner à l’hôpital au plus vite pour éviter qu’elle crève bêtement dans cette forêt. Ca me faisait chier, clairement. Mais je n’étais pas prêt à risquer la vie de Lexie pour une liberté incertaine.

Pourtant, je me concentrai à nouveau sur Nirina, le temps de régler cette histoire. Je lui agrippai les cheveux, fermement, tout en portant mon arme à son cou, menaçant. « Qu’est-ce qu’on va faire de toi, hein ? » je sifflai, prenant le temps de détailler son visage malgré la pluie qui tombait à flots. « Ce serait dommage de défigurer un si joli visage plus que ça. » Je soupirai, glissant mon arme le long de son visage, descendant lentement vers son cou, puis sa poitrine. Je m’arrêtai au niveau de son coeur, d’un air dangereusement malicieux. « Quel dilemme », j’ajoutai mystérieusement. « Je pourrais te demander de me supplier de te laisser en vie. Ce serait drôle. Mais t’as de la chance que la seule personne que j’apprécie dans cet hôpital soit en train de crever. J’ai mieux à faire. Mais ce n’est que partie remise, Vespucci. » Je lui agrippai fermement le bras pour aller retrouver les autres, tout en réalisant que j’en avais trop dit. La seule personne que j’apprécie dans cet hôpital… Imbécile. Je retins un soupir agacé, avant de m’accroupir près de Lexie, remarquant le garrot que venait de lui faire Piper. Elle nous était plus utile que ce que je pensais, la blonde, finalement. « Ouvre les yeux, Lex », je lui lançai sèchement, sans pour autant réussir à cacher une certaine douceur. « J’vais tellement me faire chier si tu crèves, alors reste avec nous, tu veux bien ? », je lui lançai d’un air légèrement ironique, mais pourtant tellement sincère.

Puis, sans vraiment y réfléchir, je me redressai pour la soulever, les muscles tendus. Hors de question qu’elle marche, elle tiendrait pas plus de quelques mètres, j’en étais persuadé. « On rentre », je lançai, déterminé. Je n’avais pas la moindre envie de rentrer, surtout après avoir tué ce foutu garde. On m’enverrait à l’isoloir pour plusieurs jours, voire même plusieurs semaines. Peut-être même qu’on me laisserait mourir dans ce trou dégueulasse, mais on n’avait pas le choix. « Piper, si tu veux continuer, vas-y. Tu peux même emmener la psy pour la noyer dans la mer, ça me ferait carrément plaisir. Mais nous on rentre. » Ma dernière phrase, je l’avais prononcée en posant mon regard sur Lexie, sans lui laisser le choix. Ma décision était prise,et elle n’avait pas son mot à dire. Je soupirai, énervé, puis me mis à marcher en direction de l’hôpital, les yeux assez habitués à l’obscurité pour ne plus avoir besoin de la lampe torche. Sentiments de merde.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mar 2 Mai - 20:20




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8

Dawkins... Je savais que j’avais fait une belle erreur en le giflant mais le coup était parti tout seul. Il était inutile d’espérer qu’il ne riposte pas à mon coup et il ne se fit pas prier pour confirmer mes craintes, lorsqu’il porta un violent coup contre ma mâchoire qui me fit voir trente-six chandelles. Je devais me forcer pour ne pas hurler de douleur, par contre aucun moyen d’empêcher les larmes de couler le long de mes joues tant je souffrais. J’étais bien partie pour avoir un vilain bleu qui resterait plusieurs semaines gravé sur ma joue.

Je m’étais attendu à une réaction, mais pas celle de Jenkins. Alors que je la voyais se lever et s’approcher de nous, je pestais intérieurement de voir qu’elle ne faisait rien pour arranger les choses. La seule chose qu’elle allait réussir à faire en bougeant ainsi, c’était d’ouvrir sa blessure un peu plus. Je lui lançais un regard assassin lorsqu’elle me repoussa brutalement.
« Retournez vous asseoir Jenkins, je suis assez grande pour gérer ça par moi-même » répondis-je à son attention en me massant la joue endolorie. En réalité je ne gérais rien du tout, mais je devais l’empêcher de bouger, même si c’était pour me « protéger ». Si elle venait à mourir en chemin, son Roméo enragé était capable de me faire porter le chapeau et de me le faire payer. Il fallait que Lexie survive, au moins le temps de rejoindre l’infirmerie. Après libre à elle de rejoindre sa demeure en enfer ou non, et si elle venait à passer l’arme à gauche, alors je devais m’assurer qu’elle le fasse pendant que Dawkins serait en train de pourrir en isolement. J’étais à demi-soulagée de la voir retourner s’asseoir auprès de Piper, et j’espérais vraiment que cette dernière était en mesure de savoir faire un garrot correct. C’était à double-tranchant, soit il serait bien fait et l’hémorragie serait ralentie, soit il serait mal fait et bonjour la nécrose qui nous mènerait à un cadavre supplémentaire.

J’eus un mouvement de recul lorsqu'Edward se retourna à nouveau vers moi. Je ne fis même pas mine de lui résister lorsqu’il empoigna violemment mes cheveux, mais ce n’était rien comparé à la sensation de la bouche glacial du pistolet pressée contre mon cou descendant jusqu’au niveau de mon cœur. Morte de peur en écoutant ses paroles, j’attendais de voir quel sort il me réservait. Jamais je ne l’aurais supplié de m’épargner, et la peur de mourir était la seule chose qui me retenait de lui cracher au visage. Mais ses paroles n’étaient pas tombées dans l’oreille d’un sourd et Dawkins venait de se trahir tout seul. Il l’appréciait… « Ne vous en faîtes pas Dawkins, j’en ai pas fini avec vous non plus. » rétorquais-je d’un ton narquois. Mieux valait attendre un peu avant de trouver une occasion de l’attaquer sur ce charmant point faible.

Et alors qu’il m’agrippait le bras pour rejoindre les deux jeunes femmes, je vis avec étonnement que le pull de Blackwood était à moitié déchiré. Pendant qu’Edward parlait à Lexie, je regardais attentivement le garrot de cette dernière et j’adressais à Piper un mince sourire signifiant qu’elle avait fait du bon boulot. Mais il fallu prendre sur moi et faire mine de ne pas avoir entendu la stupide remarque du jeune homme lorsqu’il parla de me noyer dans la mer. Je laissais d’abord les deux patients s’éloigner de quelques mètres, puis je m’approchais de Piper pour ramasser la hache que Lexie avait fait tomber après s’être faite tirer dessus.
« Vivement qu’on regagne l’hôpital pour que j’envoie ce dégénéré au trou. » marmonnais-je pour moi-même et tant pis si Piper m’avait entendu penser tout haut. J’avais bien compris qu’il ne servait à rien de continuer à revêtir mon masque d’autorité puisqu’à leurs yeux je ressemblais plus à un stupide clown qu’à autre chose.
« J’espère que vous êtes au courant de la merde qui va vous tomber dessus dès qu’on aura franchi la porte du manoir » signalais-je à Blackwood  avant de lui faire un signe de tête pour lui signifier d’avancer. « Et n’oubliez pas la lampe torche, elle peut encore servir » ajoutais-je en montrant du menton la lampe qui gisait à proximité du garde sans vie. Il allait falloir penser à prévenir la direction pour rapatrier le corps à sa famille…

Je suivais Edward en veillant à bien rester derrière lui, la hache dans ma main, j’étais prête à l’abattre sur son joli crâne vide au moindre geste suspect de sa part. Voilà une leçon que j’avais réussir à tirer de cette aventure, parfois il ne servait à rien de jouer à la jeune fille bien éduquée, si l’on voulait survivre, il fallait s’adapter à la bande de primates barbares qui nous entouraient.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» EVENT N°1 : MARIAGE D'EDWARD & BELLA
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Djawad et Nirina au ciné
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Ostrov Island - Outside :: La forêt-