AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
LE DANGER EST PARTOUT
PILULES AVALÉES : 266
MIROIR : le maître du jeu.
CRÉDITS : eden memories
A DÉBARQUÉ LE : 08/01/2015
FORCE : 728

SITUATION : dangereux
avatar
Dark Hollow

MessageSujet: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 5 Mar - 14:52


Lexie, Piper, Edward, Nirina
la forêt
Vous n'avez pas hésité à courir, profitant de la panique générale pour vous enfuir de l'hôpital, sans réfléchir. La panique vous a-t-elle gagné aussi? Vous avez simplement voulu suivre le premier visage "familier" que vous voyez? Seulement voilà, vous ne savez pas où vous êtes. Vous vous retrouvez devant l'entrée de la forêt, et cette météo ne vous encourage pas vraiment à vous y engouffrer. Et pourtant, l'idée est tentante. La liberté n'est plus très loin! Il suffit de ne pas se perdre...

Et voilà, le nouvel event est lancé ! Ne faites qu'un maximum de 300 mots, histoire d'avancer assez vite. Si vous voyez qu'un membre ne répond pas rapidement du tout, passez son tour et continuez !

Vous suivrez cet ordre tout le long du sujet : Nirina - Lexie - Edward - Piper
Revenir en haut Aller en bas
http://ostrovisland.forumgratuit.eu
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 5 Mar - 19:18




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8

Alors ça c’était la meilleure. J’avais eu affaire à beaucoup de situations saugrenues à Ostrov, mais la panne d’électricité, c’était une première pour moi. L’hôpital était devenu un vrai capharnaüm, entre les cris de terreurs et les vociférations des gardes. Plongée dans le noir, j’eu pour seule idée de sortir de l’hôpital pour échapper à cette cohue. Alors que le vent et la pluie me fouettaient le visage, il me sembla apercevoir une silhouette s’aventurer hors de l’enceinte des bâtiments pour se diriger vers la forêt, mais je la perdis vite de vue. Curieuse, je me lançais à sa poursuite dans l’espoir de la retrouver. Peut-être que j’agissais de façon inconsciente, mais je n’avais nulle envie de me retrouver seule dehors et encore moins de retourner dans le manoir où régnait la panique générale.

La tempête battait son plein et l'obscurité rendait l’environnement encore plus terrifiant, mais je prenais mon courage à deux mains pour continuer à avancer. Une fois arrivée à l’orée de la forêt, je scrutais les arbres, à la recherche de la silhouette que j’avais aperçu quelques minutes auparavant. La pluie me brouillait la vue, m’empêchant de voir s’il s’agissait d’un patient ou d’un membre du personnel. Mais dans une pareille situation, il était fort à parier que seul un patient aurait eu l’idée de rejoindre la forêt dans l’espoir de s’enfuir. Il était hors de question pour moi de lui laisser une chance de s’échapper et puisque je semblais être la seule en mesure de l’interpeller…
« Hé vous ! Je peux savoir à quoi vous vous amusez ? C’est fini la saison pour cueillir les champignons, vous n’avez rien à faire ici !» criais-je dans sa direction pour couvrir les mugissements du vent en m’approchant prudemment de la silhouette.

BesidetheCrocodile


Dernière édition par Nirina Vespucci le Mar 7 Mar - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1132
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3373

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 5 Mar - 20:31



❝Time to Move.❞
Nirina & Piper & Edward & Lexie
Les lumières s’étaient éteintes, des patients commençaient à crier dans les couloirs de l’hôpital. Je compris rapidement ce qui se passait. Le garde qui m’accompagnait au même moment à l’infirmerie, pour soigner mes coupures aux bras, semblait désorienté par les évènements. Il faisait sombre dans le couloir, mais je voyais suffisamment pour savoir où je devais aller. Alors, d’un geste brusque, et profitant que le garde ne me regardait plus, je lui balançais violemment mon poing au visage pour qu’il me lâche le poignet, puis partait en courant, cherchant la sortie. C’était le moment, c'était maintenant où jamais. Il fallait que je m’enfuis, que je me barre de ce merdier. C’était la cohue dans le bâtiment, des patients couraient, d’autres hurlaient de peur, accroupis dans les coins. Le personnel ne savait plus où donner de la tête. J’arrivai sans mal à me faufiler sans me faire attraper. Je n’hésitais pas à pousser certaines personnes, à les frapper même. Certains patients, terrifiés, s’accrochaient à mes jambes, mais je ne prenais même pas la peine de les regarder et leur retournais un coup de pied. Chacun pour sa gueule! Ou presque… J’espérais, au fond, retrouver Edward dehors. Je ne doutais pas qu’il réussisse, lui aussi, à sortir d’ici...

À peine la dernière porte franchie, je m’arrêtais quelques secondes. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire, ni où je devais aller. Il fallait juste que je m’éloigne le plus rapidement possible de l'hôpital, avant que l’électricité ne revienne, avant que les gardes me voient. Ce temps de merde m’empêchait de voir à plus de cinq mètres devant moi, je n’étais pas vraiment habillée pour affronter cette pluie, mais je ne m’en préoccupais pas. Ce n’était pas le plus important. Je repris ma course, pour me retrouver finalement coincée à l’entrée de la forêt. J’étais peut-être prête à beaucoup de choses pour m’enfuir d’ici, mais je n’étais pas non plus suicidaire. Je n’allais pas m’y aventurer seule, non plus… C’est à ce moment que j’entendis une voix derrière moi, beaucoup trop familière à mon goût. Je me retournais, et malgré la pluie, j'aperçus une tête blonde, que je reconnut assez rapidement. Merde, j’espérais tomber sur un autre patient… Je revenais sur mes pas, pour m’approcher d’elle. “Évidemment, fallait que je tombe sur vous… Vous n’avez pas mieux à faire que de me suivre? Aller rassurer les pauvres patients terrorisés, par exemple?” Je m’arrêtais juste devant elle. “Vous comptez faire quoi, au juste? M’empêcher de me barrer?”


© Pando

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.


Dernière édition par Lexie Jenkins le Mar 7 Mar - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 264
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016
FORCE : 843

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar
Edward Dawkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 5 Mar - 22:05


Disappear into the dark
Edward - Lexie - Nirina - Piper


C’était le bordel. J’attendais ce moment depuis tellement longtemps, je me l’étais imaginé maintes et maintes fois et le bonheur que ça me procurait m’arrachait un sourire dangereux. Si je ne me barrais pas maintenant, je ne le ferais jamais. Inconsciemment, mon cerveau se mit à analyser chaque personne que je croisais, à la recherche de Lexie. L’idée de quitter cet endroit sans elle me procurait un sentiment étrange… une sorte de vide. Je ne comprenais absolument pas mon cerveau, tout ce que je savais c’était que je voulais la retrouver au plus vite. Je croisai le chemin d’un garde, et un sourire en coin vint m’illuminer le visage lorsque je le vis manier une lampe torche. Je passai furtivement derrière lui avant de lui asséner un coup sec derrière la tête, ce qui le fit basculer en avant et s’écraser lourdement sur le sol. Je me penchai pour agripper la lampe et l’éteignis, avant tout pour ne pas me faire prendre, mais aussi parce qu’elle ne m’éclairerait pas à l’infini. « Merci, mec », je lui soufflai dans un sourire fier.

Mes jambes me guidèrent automatiquement vers la sortie du bâtiment, et mon regard se mit à briller en remarquant que tous les dispositifs de sécurité avaient rendu l’âme. Parfait. C’était tout bonnement parfait. Des gouttes de pluie vinrent tremper mes cheveux et je souris à nouveau. Je n’avais plus goûté à la liberté depuis si longtemps… ça me faisait un bien fou. Un peu plus loin, une silhouette attira mon attention. Une silhouette que je pensais reconnaître. Je m’approchai, méfiant, pour éviter de me faire surprendre bêtement par un membre du personnel. « Piper ? » La pluie perlait le long de mon visage, mais je souris en reconnaissant la patiente. « Viens, on y va », lui lançai-je en agrippant fermement sa main. Une alliée de plus ne ferait pas de mal, surtout que Piper était plus redoutable qu’elle n’en avait l’air. D’un pas accéléré, je rejoignis l’entrée de la forêt. Personne n’oserait s’y aventurer, j’en étais persuadé… Pas sans une lampe torche, du moins. « Si on croise du monde on leur arrache la tête, ça marche ? » lançai-je à Piper, un sourire malicieux collé aux lèvres.

En arrivant à la forêt, cependant, une voix qui m’était familière – trop familière – me parvint aux oreilles. « Oublie ce que j’ai dit. » Une joie étrange monta en moi en entendant Lexie, mais elle redescendit tout aussi vite en réalisant qu’elle n’était pas seule. Et vu ses paroles, elle n’était pas en compagnie d’une autre patiente. D’un air enfantin, j’allumai ma lampe torche et la tins à la verticale sous mon menton, éclairant ainsi mon visage comme dans un mauvais film d’horreur. « Je ne vous conseille pas de l’empêcher de se barrer… Sauf si vous avez envie de finir coupée en morceaux derrière un buisson, bien sûr. » Je rejoignis Lexie et me postai face à elle, dirigeant la lampe en plein sur son visage pour l’emmerder. « Salut le monstre ! T’attends quoi, les méchants arbres te font peur ? »  

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1256
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : signature/Frimelda (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3729

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 5 Mar - 22:39

escape into the night
Nirina & Lexie  Edward & Piper
We got engaged on a Friday night I swore on the head of our unborn child that I could take care of the three of us But I got the tendency to slip when the nights get wild. It's in my blood She says she might just runaway somewhere else, some place good We can't wait 'til tomorrow You gotta know that this is real, baby why you wanna fight it? It's the one thing you can choose Let's take a chance baby we can't lose Ain’t we all just runaways? I knew it when I met you, I'm not gonna let you runaway I knew it when I held you, I wasn't lettin' go

Une panne de courant à Ostrov voulait dire deux choses : panique générale et toutes les portes ouvertes. Ce qui dans ma tête se traduisait par : possibilité de partir d’ici. J’attrapais la raquette de tennis que j’avais trouvé (et volé) il y a quelques jours, puis soigneusement caché sous mon matelas et sortais de ma chambre. Personne ne faisait attention à moi, ils étaient tous en train de courir partout et donc beaucoup trop occupé pour faire attention à moi. Je m’avançais dans l’hôpital, ma raquette sur l’épaule. Il fallait être dingue pour sortir par ce temps là mais c’était maintenant où jamais. Je connaissais cet endroit par cœur, à force d’être ici c’était comme si je faisais partit des murs, alors je n’avais pas franchement besoin de lumière pour sortir d’ici. « Hey ! Qu’est-ce que tu fais !? » Je soupirais, et me retournais. Evidemment, il fallait qu’une infirmière tombe sur moi. « J’me casse ça se voit non ? » Et avant qu’elle ne me sorte que je n’avais pas le droit de faire ça je lui assenais un gros coup avec ma raquette de tennis, ce qui la fit tomber par terre. Je souriais, fière de moi et reprenais ma route. J’étais enfin dehors. La pluie tombait et je ne tardais pas à être trempé. Pas de caméras, rien, personne ne saurait que je m’étais barrée avant un moment et encore moins quelle direction j’avais prise. J’avais presque envie de marcher en sifflotant, tellement j’étais heureuse de pouvoir me barrer d’ici. Puis quelqu’un m’appela. Si je n’avais pas reconnu sa voix, j’aurais encore donné un coup de raquette. Je m’arrêtais et plissais les yeux pour voir si c’était vraiment lui. « Edward ? » Apparemment je n’étais pas la seule à vouloir quitter cette île, et ça ne m’étonnait pas vraiment de lui, finalement. Et sans attendre une seconde il attrapa ma main, me disant qu’on y allait. A aucun moment je ne pensais partir d’ici avec quelqu’un, mais pourquoi pas. Après tout Edward était l’un des patients les plus dangereux de cet hôpital, et il serait un parfait allié au cas où on croiserait quelqu’un. Même si je savais me défendre, un peu d’aide ne serait pas de refus. Il m’entraînait vers la forêt, me précisant que si on croisait du monde, on leur arrachait la tête. Un sourire malicieux se dessina sur mes lèvres. Quelle question. « Compte sur moi. »

On s’approchait de la forêt, quand une voix familière arriva à mes oreilles. Elle aussi, était là. Lexie. Je ne l’avais pas vu depuis l’épisode des douches. Et je n’étais toujours pas certaine de savoir quoi en penser, et donc encore moins comme agir avec elle. Parce que je la détestais elle, mais certainement pas ce qu’elle m’avait fait cette nuit là. Je m’approchais encore, ma raquette toujours à la main, pour voir qu’elle n’était pas seule. Edward me précisa que je devais oublier ce qu’il avait dit, et je hochais rapidement la tête, pas totalement sûre de moi, de s’y j’allais m’y tenir. La personne avec elle, je ne l’avais jamais vu mais vu ce qu’elle lui avait dit elle n’était pas une patiente avec l’intention de se casser. Je m’approchais du groupe, jetant un rapide coup d’œil à Lexie, puis vers l’autre femme. « A votre place je retournerai sagement à l’hôpital, ça devient dangereux ici. »
Made by Neon Demon

_________________

GIVE ME LOVE


Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 5 Mar - 23:38




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8

En général, c’est pile au moment où l’on se dit « ça ne pourrait pas être pire », que le sort décidemment très farceur se met en tête de vous faire comprendre que si, ça peut toujours être pire. Un exemple ? Etre dans la forêt sous une pluie battante, alors que le courant de l’hôpital est coupé, et que la seule compagnie à votre disposition soit… Lexie Jenkins. Pendant l’espace de quelques secondes, l’envie de tourner les talons et de retourner dans la jungle qu’était devenu le manoir me traversa l’esprit. Après ce qui s’était passé dans les cuisines, je ne l’avais plus recroisé à mon plus grand bonheur. Il était de ces souvenirs qu’il valait mieux effacer et peu importe si l’expérience avait était… satisfaisante, je ne tenais pas à y repenser. Ce qui s’avérait assez compliqué maintenant que ce sale petit démon se tenait en face de moi, l’air toujours aussi revêche. J’entendais le tonnerre gronder au loin, et il me semblait qu’il répondait en écho au tonnerre d’énervement qui commençait à naître en moi alors que Lexie commençait déjà à me taper sur les nerfs. Oh que si j’avais mieux à faire, les patients dans l’hôpital étaient en sécurité et bien gardsé –du moins je l’espérais- et toi Lexie, tu étais en totale liberté dans la forêt. J’allais probablement le regretter mais si je savais que je ne pourrais réussir à l’empêcher de s’enfuir, je pouvais toujours lui mettre des bâtons dans les roues pour ralentir sa course.
« Et où souhaitez-vous vous barrer ? Nous sommes sur une île ! Vous allez faire quoi ? Partir à la nage rejoindre le contine… Qu’est-ce qui se passe encore ?! » m’exclamais-je soudain alors que je voyais deux nouvelles silhouettes nous rejoindre. Un homme et une femme que je n’avais encore jamais croisés mais une chose était sûr, il ne faisait pas parti des membres du personnel. L’un portait une torche, et l’autre tenait… une raquette ? Suspicieux, je les regardais s’avancer vers nous, je n’étais guère étonnée de ne lire dans leurs yeux aucune sympathie à mon égard. Et il se croyait malin à tenir sa lampe de cette façon ? En entendant ses propos, je n’avais pas pu m’empêcher de reculer d’un pas. Rien ne me permettait de savoir s’il était sérieux, mais il était un patient, donc potentiellement dangereux. Et à le voir se comporter avec Lexie, je devinais qu’ils se connaissaient déjà. Et Lexie ne semblait pas le genre à traîner avec des enfants de chœur. La blonde qui l’accompagnait n’était pas en reste lorsqu’elle me proposa de retourner à l’hôpital pour éviter tous problèmes. J’inspirais calmement, ce n’était pas le moment de paniquer. Devoir supporter Lexie était déjà pénible, mais affronter toute une meute de loup enragés, c’était une autre paire de manche. Je ne pouvais clairement pas les laisser seuls dans la forêt, en qualité de psychologue et parce que personne d’autre n’était disponible, je me retrouvais responsable d’eux et de leurs sécurités. Ils étaient dangereux et effrayant mais ils n’en restaient pas moins des patients et vu la situation, ils étaient placés sous ma responsabilité.
« Inutile de me menacer jeunes gens je ne partirais pas sans vous » rétorquais-je d’un ton ferme.
« Bien, je vous explique le programme, vous me suivez et nous allons tranquillement regagner l’hôpital où vous rejoindrez vos chambres en attendant que le personnel rétablisse le courant, c’est clair ? »

BesidetheCrocodile


Dernière édition par Nirina Vespucci le Mar 7 Mar - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1132
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3373

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Lun 6 Mar - 8:26



❝Time to Move.❞
Nirina & Piper & Edward & Lexie
J'ignorais si c'était une bonne chose que je me retrouve avec Nirina, plutôt qu'avec un autre membre du personnel à mes trousses. Après tout, ça aurait pu être pire… J’aurais très bien pu tomber sur un garde deux fois plus costaud. Mais avec Nirina, j’avais déjà plus de chances de m'en sortir. Maintenant qu'on se connaissait plus “intimement”... J'allais répliquer à ses paroles mais un bruit m'interpela. Surprise, je tournais rapidement la tête en entendant une voix masculine près de nous, voix bien familière, elle aussi. Malgré moi, je ne pouvais pas m’empêcher d’afficher un sourire rassuré, en voyant Edward... Au moins, il était là. Je savais qu'il s'en sortirait de son côté... Mais Piper était là, elle aussi. Et ça, ça m'enchantait déjà moins… Disons qu’on ne s’était pas recroisé, depuis ce qui s’était passé dans les douches. Et je n’avais pas vraiment prévu de la revoir non plus. Encore moins dans ce genre de situation… Je lui adressais un regard, haussant les sourcils en voyant ce qu'elle tenait dans la main. “Une… raquette?!” il ne valait peut-être mieux pas que je l'emmerde, cette fois-ci. Même si l'idée était tentante, il était plus sage de s'entraider, pour espérer se barrer d'ici.

Edward s’approcha de moi, et l’espace de quelques secondes, je me permettais d’oublier que nous n’étions pas seuls... J'affichais une grimace lorsqu’il orienta la lumière sur mon visage, m’aveuglant à moitié. Toujours aussi emmerdant… Par réflexe et sans tendresse, je giflais sa main pour qu’il arrête de m’éclairer. “C’est ta gueule qui me fait peur, Dawkins.” Une façon comme une autre de dire bonjour, entre nous… Je lui adressais un sourire en coin, puis mon regard se porta sur le reste du groupe. À en juger la situation, je ne donnais pas cher de la peau de Nirina. Dawkins, Blackwood et Jenkins au même endroit? Très mauvais plan, pour elle du moins. Plutôt étonnant, d’ailleurs, qu’on ait tous les trois eut la même idée. Celle de quitter cet endroit, en passant par la forêt. Mais puisqu’on était ensemble, autant faire les choses bien. Enfin, c’était sans compter sur miss Vespucci, qui faisait encore des siennes… À ses mots, je tournais la tête vers elle en faisant les gros yeux, prenant une voix menaçante. “Fermez-la un peu, Vespucci! À mon avis, vous n'êtes pas en position pour négocier quoi que ce soit… VOUS allez nous suivre, plutôt.” Cette femme avait un sérieux grain dans sa tête. Elle espérait sincèrement que trois patients dangereux allaient sagement l’écouter et retourner au manoir, sans broncher? Malheureusement, pour nous, il valait mieux qu’elle nous accompagne… Faisant comme si Nirina n’était pas là, je jetais un regard à Edward et Piper. “Si on l’emmène pas avec nous, elle va nous balancer. Personne ne sait où on est, pour le moment... Et avec un peu de chance elle connaît peut-être l’île? Au pire, si elle ne coopère pas, on laissera Blackwood jouer au tennis avec son crâne.” un regard dangereux parti en direction de la jeune psychologue, à ces mots.


© Pando

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 264
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016
FORCE : 843

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar
Edward Dawkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Lun 6 Mar - 21:34


Disappear into the dark
Edward - Lexie - Nirina - Piper


Elle était mignonne, la petite blonde. Naïve, surtout. Rentrer sagement à l’hôpital parce qu’elle nous le demandait ? Elle pouvait toujours rêver. Avec un trio pareil, ses chances de survivre étaient pour le moins minimes et elle devait s’en douter. Pour vivre quelques heures de plus, par contre, elle allait devoir gentiment la fermer, parce que sinon elle se mettrait en danger toute seule, la pauvre. Lexie prit la parole, et ses menaces m’arrachèrent un sourire en coin. Elle était sexy, comme ça. A bouffer. Pour la peine, je me tus, bien trop impatient à l’idée de voir Lexie péter un plomb sur la dénommée Vespucci. Je ne comprenais pas comment elle faisait pour ne pas prendre ses jambes à son cou rapidement, en fait, parce qu’elle était, disons… plutôt mal entourée. Ou terriblement bien entourée, ça dépendait du point de vue. Lexie poursuivit, et je ne pus m’empêcher de ricaner lorsqu’elle évoqua l’idée du tennis avec la tête de miss Vespucci. « En voilà une bonne idée… On se passera la raquette, parce qu’il est hors de question de laisser Piper s’amuser toute seule. »

Joueur, je passai mon bras autour de la nuque de la blonde en l’entraînant dans la forêt. « Du coup ! Moi c’est Edward, elle c’est Piper et... vous avez déjà fait la connaissance de Lexie, apparemment. » Je posai mon regard sur cette dernière et lui soufflai d’un air sensuel : « J’adore quand tu prends un air autoritaire comme ça... C’est excitant. » Je souris et resserrai un peu mon étreinte sur la blonde pour éviter qu’elle se débatte. Elle nous suivrait, qu’elle le veuille ou non. En allumant ma lampe, je poursuivis : « Sinon, c’est quoi votre petit nom ? Vu qu’on risque de passer les prochaines heures ensemble, on aura le temps de faire connaissance. Une belle bande de copains, hein les filles ? » Je me tournai joyeusement vers Lexie et Piper, l’air beaucoup trop innocent. J’étais dans mon élément, là, c’était le moins qu’on puisse dire. Je n’avais pas la moindre idée de comment on s’échapperait, mais il fallait au moins tenter le coup. Sans lâcher la jeune blonde, je me mis à marcher à reculons pour pouvoir parler correctement à mes deux patientes préférées. « Vous arrivez à vous entendre maintenant, toutes les deux ? En tout cas, j’ai pas choisi les alliées les plus moches, hein… » C’était même tout le contraire, en réalité. Un soupir de bonheur m’échappa. C’est parti.  

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1256
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : signature/Frimelda (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3729

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Lun 6 Mar - 22:52

escape into the night
Nirina & Lexie  Edward & Piper
We got engaged on a Friday night I swore on the head of our unborn child that I could take care of the three of us But I got the tendency to slip when the nights get wild. It's in my blood She says she might just runaway somewhere else, some place good We can't wait 'til tomorrow You gotta know that this is real, baby why you wanna fight it? It's the one thing you can choose Let's take a chance baby we can't lose Ain’t we all just runaways? I knew it when I met you, I'm not gonna let you runaway I knew it when I held you, I wasn't lettin' go

Je ne m’attendais clairement pas à voir autant de monde ce soir. Cependant, deux d’entre eux pourraient être de bons alliés, même si l’entendre entre Jenkins et moi n’était pas au beau fixe. Mais la troisième, cette Vespucci n’allaient clairement pas nous faciliter la tâche. Je ricanais. Si elle pensait réellement qu’on allait la suivre sagement vers l’hôpital. « Vous voulez pas qu’on se donne encore la main en plus de ça ? » Il était hors de question que je la suive. Je ne savais absolument pas comment j’allais quitter cette île, mais une chose était sûre : j’étais dehors et je ne rentrerais pas. Jamais. Lexie ignora totalement la petite blonde, ne s’adressant qu’à Edward et moi, nous disant qu’on devait l’emmener avec nous pour éviter qu’elle nous balance. Je hochais la tête, c’était mieux. Et au pire si elle nous saoulait trop on pourrait trouver l’attacher à un arbre ou l’enterrer quelque part. Un sourire en coin se dessina sur mes lèvres quand Lexie proposa de jouer au tennis avec son crâne. « Ouais… » Alors que notre seul compagnon masculin passa son bras autour de la quatrième personne de la bande, il l’entraîna dans la forêt. Et par réflexe, je lui emboîtais le pas, Lexie à mes côtés. C’était quand même bizarre, de me retrouver ici avec elle. En temps normal, s’il n’y avait eu que nous deux j’aurais tout fait pour l’éliminer mais là je devais prendre en compte deux choses. La première, elle voulait autant se barrer d’ici que moi et elle était une excellente alliée. La deuxième, c’était notre nuit dans les douches, qui ne m’avait pas totalement laissé indifférente. Je la détestais, mais bordel, wow. En tout cas, Edward semblait bien heureux de partir d’ici. Je l’étais moi aussi, mais pas au point de donner l’impression de partir en colonie de vacances. Je haussais un sourcil lorsqu’il se tourna vers nous, balançant ma raquette dans l’air en marchant. Le grand brun marcha à reculons vers nous, entraînant la petite blonde comme une vulgaire marionnette. Si on s’entendait bien maintenant ? Beaucoup plus compliqué que ça. Je jetais un coup d’œil à Lexie, avant de le regarder à nouveau, haussant les épaules. « Disons qu’on se tolère, plus ou moins. » Un sourire mi malicieux mi pervers se dessina sur mes lèvres. Bien qu’il s’emblait assez proche de Jenkins, il n’avait pas l’air au courant... « On est partenaire de douche aussi. »
Made by Neon Demon

_________________

GIVE ME LOVE


Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mar 7 Mar - 20:26




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8

J’étais relativement choquée devant la façon violente qu’avait Lexie et cet étrange Dawkins de se saluer. D’habitude, la plupart des patients que je rencontrais étaient seuls, et voir ces deux là interagir entre eux était presque fascinant… Ça me rappelait ce reportage animalier que j’avais vu sur les babouins de Tanzanie, qui se querellaient sans cesse. Sauf qu’ici les babouins étaient des patients qui pouvaient sur un coup de tête, décider de me faire la peau.

En entendant les propos de Lexie, je tournais vers elle un regard consterné, son insolence ne m’avait pas manqué. Je n’étais pas ravi à l’idée d’être obligé de les suivre tout en devant supporter leur menace. La seule chose que je connaissais de cette île se résumait au ponton où m’avait déposé le bateau et l’hôpital, le reste m’était totalement inconnu, alors s’ils comptaient se servir de moi comme d’une carte, ils allaient vite être déçus. J’étais partagé entre l’agacement et l’inquiétude à les entendre proposer de se servir de ma tête comme balle de tennis. Je détestais ce sentiment d’impuissance auquel je faisais face. Inutile de me leurrer, j’avais autant d’autorité sur eux que j’en avais sur la tempête qui se déchaînait toujours plus.

« Vous ne me faîtes pas peur, Jenkins m’a habituée aux charmantes menaces. » rétorquais-je en essayant de ne pas montrer mon inquiétude grandissante.

Alors que je m’apprêtais à repartir en direction du manoir je sentais qu’on agrippait ma nuque tout en me forçant à avancer. En regardant à qui appartenait ce bras, je constatais avec horreur qu’il s’agissait de Dawkins. Une tête d’ange avec le diable au corps. Alors qu’il m’apprenait son prénom en plus de celui de la blonde, de mon côté j’essayais de ne pas trébucher dans les fougères qui se prenaient dans mes pieds. J’étais tellement paralysée par la peur que je ne trouvais même pas la force de le repousser, de toute façon son emprise me serrait comme un étau, m’empêchant toute tentative de fuite. J’étais piégée. Piégée et foutue. J’avais l’impression de me retrouver avec la version masculine de Lexie, pour mon plus grand malheur. Lui aussi avait ce don d’être particulièrement agaçant dans ses paroles.
« Nirina Vespucci, mais pour vous ça sera juste Vespucci » Et je n’avais aucune envie d’avoir pour "copains", une bande de cinglés. «  Vous vous croyez intelligent à kidnapper une psychologue, ça va vous retomber sur le coin du nez, croyez-moi. »  Kidnapper était peut-être un mot fort, mais il n’en restait pas moins que je n’étais pas libre de mes mouvements. Alors qu’il se retournait pour adresser la parole aux deux jeunes filles, j’écoutais attentivement leur conversation. Apparemment ce n’était pas la grande amitié entre Jenkins et Blackwood, c’est pourquoi je ne compris pas vraiment ce que la blonde sous-entendait par "partenaire de douche’’.
« Ne me dites pas qu’à leur âge elles ont encore besoin d’aide pour se laver ? » marmonnais-je dans ma barbe.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1132
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3373

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mar 7 Mar - 23:00



❝Time to Move.❞
Nirina & Piper & Edward & Lexie
Edward passa son bras autour de Nirina, l’incitant fortement à nous suivre. Aucun choix possible, de toute façon. J’adressais un sourire en coin, lorsque Edward se tourna vers moi, à ses paroles. Et nous voilà en marche, enfin. Dans les bois, la pluie était beaucoup moins violente, mais de toute manière, on était déjà bien trempés. En y réfléchissant, heureusement que Dawkins avait pensé à récupérer une lampe torche, sans ça, je ne pense pas que nous aurions pu aller bien loin, parce qu’on ne voyait strictement rien! Aller où, d’ailleurs? Ici, c’était le meilleur moyen de se perdre. On avançait aveuglément, sans avoir la moindre idée de l’endroit où on souhaitait aller. Tant qu’on s’éloignait de ce foutu asile, c’était l’essentiel. Pour le reste, on improvisera. C’était déjà ce qu'on faisait de toute façon. “Sérieusement... Nirina... Ce sont des menaces que j’entends, là? Vous cherchez à mourir?” Fis-je à l’attention de la jeune psychologue, lui adressant un sourire malsain.

La question d’Edward me décrocha un sourire nerveux. Si on arrivait à s’entendre, Piper et moi? Ah, Edward, si tu savais… Je tournais mon regard vers Blackwood, menaçant. Si elle osait, ne serait-ce, que balancer un sous-entendu à propos de ce qu’il s’était passé entre nous, qu’elle tienne une raquette ou non, je me promettais de l’encastrer dans un arbre… Je n’avais pas spécialement peur de la réaction d’Edward, s’il apprenait la nouvelle, quoi que... Je ne voulais simplement pas en parler. Parce que pour en parler, il fallait déjà que je sache ce que j’en pensais. Et je n’en avais pas la moindre idée, au fond. Je n’avais pas vraiment voulu me poser réellement la question, avant de retomber sur elle… Un peu comme avec Nirina, d’ailleurs. Mais ça, c’était encore une autre affaire… On passera ce sujet. Je bloquais quelques secondes en fixant Piper d’un regard noir. Elle avait osé parler des douches. Deux choix s’offraient à moi. Ou bien je faisais comme si ça ne me touchait pas, ou bien je la tuais sur place… La seconde idée me semblait la plus convaincante, et surtout la plus appropriée à mon état… Mais si on commençait sur ce terrain, on allait certainement faire du sur place pendant un long moment, et le temps était compté.

Alors je pris sur moi, lui adressant un sourire faussement amusé. “Partenaires? Prends pas trop tes rêves pour des réalités, Blackwood…” Je n’osais même pas adresser un regard à Edward, dans le doute où il avait compris de quoi on parlait. Bien sûr, c’était le moment idéal pour régler ce genre d’histoire… Tu parles d’une fine équipe… À peine quelques mètres de fait, et on commençait déjà à vouloir s’entretuer. Je savais bien que me retrouver avec Piper n’annonçait rien de bon. Mais j’avais espéré qu’elle la ferme et qu’on fasse comme si rien ne s’était passé. J’avais oublié que je parlais de Blackwood... Et merde, pourquoi dès que je repensais à ce moment dans les douches, je me sentais aussi gênée? Je connaissais très bien la réponse, malheureusement, mais impossible de l’avouer. Plutôt crever, que d’admettre que j’avais pris du plaisir, avec elle. Manquerait plus qu’Edward me tape une crise de jalousie, ou que Nirina s’y mette aussi....


© Pando

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 264
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016
FORCE : 843

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar
Edward Dawkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mer 8 Mar - 22:48


Disappear into the dark
Edward - Lexie - Nirina - Piper


Vespucci ? Très peu pour moi l’idée de l’appeler comme ça. Les petits surnoms agaçants fuseraient dans 3…2…1… « On ne vous kidnappe pas, Niri’gloo, on vous emmène prendre l’air. Détendez-vous, vous ne risquez rien. » J’arborai un sourire faussement rassurant en lui tapotant gentiment l’épaule. Non, elle ne risquait pas grand-chose. Juste de se faire arracher les ongles un par un si elle nous faisait chier une minute de plus. Et puis Lexie et Piper avaient probablement une petite idée de ce qu’on pourrait lui faire, aussi. Mais non, à part ça, elle ne risquait rien du tout. Alors que je dirigeais nos pas à l’aide de ma lampe, Piper prit la parole quant à ma question. Je savais que les deux demoiselles ne pouvaient pas se voir en peinture, sans en connaître la raison exacte, alors je trouvais ça plutôt étonnant de les voir aussi calmes toutes les deux. Après tout, Lex n’était pas un enfant de chœur et Piper n’était pas du genre à se laisser faire non plus, alors bon… ce calme était déroutant.

Puis vinrent les paroles de Piper. Mon visage s’assombrit, et mon étreinte sur Nirina se resserra pour essayer de canaliser cette colère soudaine qui m’envahissait. Partenaires de douches, hein ? Rien que ça. Mes doigts se resserrèrent sur la lampe et j’accélérai le pas, par réflexe. Lexie lui répondit, mais sa voix manquait d’assurance. Lexie Jenkins était peut-être une terreur, mais elle avait aussi ses faiblesses et je commençais tout doucement à connaître certaines d’entre elles. Nirina marmonna une phrase que je ne compris que trop bien, et ma main partit tout seul s’écraser contre l’arrière de sa tête, sèchement. « Ta gueule. » Je me tournai vers les deux patientes et d’un air mauvais, je répondis : « On s’amuse comme on peut, pas vrai ? » Mon visage était baigné dans le noir, mais Lexie devinerait facilement le regard foudroyant que je lui lançais. Elle commençait aussi à me connaître, après tout… Ridicule. J’étais loin d’être une exception, Lexie Jenkins n’était pas capable d’éprouver des sentiments envers qui que ce soit. Un jeu, voilà ce que tout ça représentait, pour elle. Ce n’était pas mon cas, et je lui avais montré la seule partie de moi-même qui n’avait pas été touchée par cette haine profonde que j’éprouvais depuis tant d’années. Un aspect de ma personnalité que j’avais préféré enfouir au plus profond de moi-même pour éviter d’être blessé. Raté. « Bien ! Tout le monde baise tout le monde ici, manquerait plus que vous vous tapiez Nirina, tiens ! » Mon sang bouillonnait dans mes veines, j’avais du mal à me contrôler. Plus de patience, plus d’arrogance, plus de subtilité. Je savais que je n’étais pas censé réagir d’une telle façon. Après tout, ça révélait beaucoup de choses sur ce que je pensais de Lexie Jenkins. Tant pis. Tant pis pour le temps que je m’apprêtais à perdre, aussi. D’une main, j’agrippai le cou de Nirina pour la plaquer contre un tronc d’arbre, furieux, le regard brillant de colère. « Quelle excellente idée d’ailleurs, hein Niri’ ? »    

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1256
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : signature/Frimelda (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3729

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Jeu 9 Mar - 0:06

escape into the night
Nirina & Lexie  Edward & Piper
We got engaged on a Friday night I swore on the head of our unborn child that I could take care of the three of us But I got the tendency to slip when the nights get wild. It's in my blood She says she might just runaway somewhere else, some place good We can't wait 'til tomorrow You gotta know that this is real, baby why you wanna fight it? It's the one thing you can choose Let's take a chance baby we can't lose Ain’t we all just runaways? I knew it when I met you, I'm not gonna let you runaway I knew it when I held you, I wasn't lettin' go

Oops. Je venais littéralement de lâcher une bombe en pleine tempête. Bravo Piper. Même si Vespucci n’avait pas relevé (enfin, elle avait marmonné quelque chose dans sa barde, et je m’en foutais clairement en réalité), ce n’était pas le cas de Jenkins. Le fait que je lâche ça maintenant ne lui plaisait clairement pas. Je la regardais. Mes rêves pour des réalités ? Oh non. Etre partenaire avec elle ne faisait pas partit de mes plans. Loin de là. Je la détestais, c’était ce que je ressentais quand je la voyais. Mais ce que j’avais ressentis cette nuit là, je ne pouvais clairement pas le nier. Oh non. Et ça m’énervait. Ça me foutait en rogne d’avoir éprouvé autant de plaisir avec quelqu’un que je méprisais autant. Mais apparemment, ça énervait Dawkins encore plus. Je ne voyais pas son visage, mais au son de sa voix je devinais parfaitement que le grand brun était en colère. Oh. Aurait-il un faible pour Lexie ? J’aurais peut-être du me taire. En fait non. Il m’avait posé une question, j’y répondais. Tout simplement. Et puis pour ce soir il valait mieux qu’on s’entende plutôt qu’on s’en mette plein la gueule. Mais ça c’était avant que j’ouvre la bouche, évidemment. Je ne bougeais plus, attendant presque qu’il s’en prenne à moi plutôt qu’à Lexie. Mais non. Rien. Ni elle, ni moi. Il s’en prenait à la psy. Je haussais un sourcil. Sérieusement ? Il était vraiment sérieux là, à se mettre en colère là maintenant ? Ok j’avais fait une bourde, et je l’assumais totalement. Mais on était en pleine forêt, avec une belle tempête autour de nous. Je soufflais. J’avais qu’une envie, c’était partir d’ici, et vite. Et je pourrais tourner les talons, continuer mon chemin toute seule. Mais Dieu seul savait ce qu’ils étaient capable de me faire. Je m’approchais de lui, énervée. Pas autant en colère que lui, mais je pourrais l’être et je ne lui souhaitais pas. « Dawkins ! » Je levais les yeux vers lui. Il était bien plus grand que moi, mais je n’avais pas peur. « T’arrêtes ok ? Si tu la tue, on sera encore bien plus dans la merde que si elle va nous dénoncer pour évasion. » Je levais ma raquette, le menaçant. J’espérais pour lui qu’il ne se mettrait pas à sous-estimer ma force. « Alors tu vas la lâcher, on va l’emmener avec nous, partir d’ici et on réglera ça plus tard. » Je fronçais les sourcils. « J’assume ce que j’ai dit toute à l’heure, mais maintenant stop. » Je retirais sa main du cou de la blonde, avant d’attraper fermement le bras de la psychologue et de recommencer à marcher. « Me tuez pas tout de suite, des quatre je dois être celle qui connait le mieux cette forêt. C’est pas la première fois que je mets les pieds ici. »
Made by Neon Demon

_________________

GIVE ME LOVE


Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Jeu 9 Mar - 22:23




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8

Si j’avais su dans quelle galère j’allais m’embarquer en venant ici, je serais restée bien au chaud dans l’hôpital et tant pis si j’avais dû supporter la cohue générale. C’était toujours préférable comparé à se retrouver trempée jusqu’aux os et accompagnée de Satan, Djokovic et Crazy Lantern.

Et comme si cela ne suffisait pas, j’étais obligée de supporter l’humour plus que contestable de ce Dawkins. Niri’gloo ? Sérieusement ? J’avais beaucoup de mal à le croire lorsqu’il m’affirmait que je ne risquais rien. Je me contentais de souffler d’un air exaspéré en guise de réponse. En revanche je ne me sentais pas du tout rassurer de le voir resserrer sa prise sur moi et je ne pu m’empêcher de crier de douleur lorsque sa main vint s’abattre contre mon crâne. Et c’est en entendant sa phrase que je compris sa réaction. Lexie et Piper dans les douches ? Cela ne m’étonnait qu’à moitié venant de Jenkins. J’étais consternée et légèrement honteuse à l’idée de penser qu’elles n’avaient pas été les seules à prendre du bon temps dans les douches. Cependant mes yeux s’écarquillèrent d’horreur lorsque je l’entendis prononcer mon nom. Personne d’autre n’était au courant, alors pourquoi faisait-il allusion à cela ? Je tremblais de peur lorsque je le vis empoigner mon cou avant de m’envoyer contre un arbre. L’attitude d’Edward ne présageait rien de bon, vu sa réaction, je commençais à croire qu'il éprouvait un léger faible pour la brune.

« Pitié ne me tuez pas, je vous jure que je n’ai rien fais, et ce n’était même pas un patient en plus. » couinais-je sans réfléchir à ce que je disais tellement j’étais terrifiée. Je regardais Lexie d’un air implorant, si elle parlait j’étais fichue. « C’est sur Lexie que vous devez rejeter votre colère, pas sur moi ! » protestais-je. « Comme si j’avais une tête à coucher avec les patients. » J’étais bien obligée de mentir, c’était soit ça, soit le risque d’aller rendre visite à Saint-Pierre. Quelle injustice que je sois obligée de m’abaisser à ça pour espérer rester en vie.

Et soudain je vis Blackwood tenir tête à Dawkins, il fallait reconnaître qu’elle n’avait pas froid aux yeux pour oser lui parler ainsi. Je commençais enfin à reprendre espoir, rassurée de voir enfin une personne réagir de façon raisonnable. Puis la pression sur mon cou disparu et la blonde me tira avec elle à travers les bois.
« Merci » lui répondis-je alors que j’étais encore sous le choc de ce qu’il venait de se passer. Je poussais un soupir de soulagement lorsqu’elle nous apprit qu’elle connaissait cette forêt, au moins cela réduisait les chances de se perdre.
Je me retournais vers les deux autres pour leur lancer un regard noir. « Vous pouvez remercier votre amie d’être une personne raisonnable, vous devriez prendre exemple sur elle. » Puis je m’adressais à nouveau à Piper « Il faut trouver un moyen de s’abriter, on ne peut pas rester sous les arbres, si un orage arrive on est fichu. »

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
LE DANGER EST PARTOUT
PILULES AVALÉES : 266
MIROIR : le maître du jeu.
CRÉDITS : eden memories
A DÉBARQUÉ LE : 08/01/2015
FORCE : 728

SITUATION : dangereux
avatar
Dark Hollow

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Jeu 9 Mar - 22:59


Mais quelle idée de sortir et de s'aventurer dans cette forêt sombre et dangereuse... La tempête fait rage et vous être seul tous les quatre, même pas capable de vous entendre... Le vent souffle d'une puissance inimaginable et on peut entendre quelques arbres tomber un peu plus loin. Enfin pas si loin que ça, finalement... Un craquement sourd se fait entendre, quelques craquements de branches ensuite. Attention Blackwood ou tu risques de finir comme une crêpe...
Revenir en haut Aller en bas
http://ostrovisland.forumgratuit.eu
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1132
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3373

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Ven 10 Mar - 10:06



❝Time to Move.❞
Nirina & Piper & Edward & Lexie
Honnêtement, lorsque je disais que je n'espérais pas voir Edward me taper une crise de jalousie, je n'en pensais pas un mot. Parce que je n’imaginais pas qu'il réagirait vraiment à ces paroles. Et pourtant… lorsqu'il se tourna vers nous, m'adressant un regard noir, je compris que ça ne passait pas… C’était quoi ça? Ça ressemblait clairement à de la jalousie. Qu’est-ce que je devais comprendre... ? Alors que je m'attendais à ce qu'il me fasse regretter, il s'en prit à Nirina. Pourquoi? Le plus logique aurait été qu'il me saute à la gorge, ou à la limite sur Piper, mais Nirina?! Je regardais la scène, interdite. Encore étonnée de la réaction de Dawkins. Mais Piper gérait déjà la situation, obligeant Edward à lâcher la jeune femme, pour reprendre la marche avec elle, nous laissant en retrait. C’était l’occasion. Tout en me rapprochant d’Edward, j’adressais un doigt à Nirina, à ses paroles, sans même prendre la peine de la regarder. Je me postais devant lui, cherchant son regard. Il était encore énervé, ça se voyait. Alors, au risque de m’en prendre une à mon tour, je fis un geste qui m’étonna moi-même. Mes doigts vinrent timidement frôler sa main, sans quitter son visage du regard. Je ne savais pas vraiment ce que je voulais lui faire comprendre. C’était à la fois, une façon de me faire pardonner, mais aussi parce que sa réaction m’avait fait réaliser certaines choses… Je m’apprêtais à lui parler, mais les seuls mots que je put sortir à cet instant, accompagnés d’un sourire en coin, furent; “T’es encore plus sexy quand tu t’énerves.” On repassera pour le romantisme… Je ne sais pas m’exprimer, je ne sais pas m’excuser. Du moins, pas avec les mots, mais mon regard en disait long....

Et alors que je tournais la tête vers Nirina et Piper, après avoir entendu un craquement pas loin de nous, que je vis un arbre sur le point de tomber sur elles. Je crois bien qu'à cet instant, mon corps se contrôlait tout seul. Sans réfléchir, je me mis à courir vers elles, poussait violemment Nirina sur le côté et, dans la course, emportait Piper avec moi, l'écrasant de tout mon poids contre un arbre. Il me fallut… plus de dix secondes, pour comprendre ce que je venais de faire. Dix secondes pendant lesquelles, je fixais Blackwood dans les yeux, le souffle court. Cette scène me rappelait étrangement quelque chose…

Encore sous l'effet de l'adrénaline, je me décollais enfin d'elle, d’un geste rapide, et mon poing partit aussitôt se loger violemment dans sa mâchoire, la faisant tomber. Pourquoi? Aucune idée. Peut-être pour me venger du fait qu'elle ait tout balancé pour les douches. Peut-être parce que je regrettais déjà de l'avoir sauvé. Parce qu’il fallait que je me défoule, putain. Depuis le temps que j'attendais ça... “Ça, c'est parce que t'as pas su fermer ta gueule!” Fis-je d’un ton glacial. C’était la réaction que j’aurai dû avoir dès le début. Ça nous aurait évité un Dawkins en rogne. Ça nous aurait évité de perdre du temps. Elle aurait dû fermer sa gueule, mais je savais très bien que je n’aurai pas dû l’ouvrir non plus… Tout est parti de là. En voulant m’éloigner, je remarquais la raquette par terre. Je la récupérais mais, étrangement, plutôt que de la garder, et sous le coup de la colère, je préférais la balancer violemment sur Piper, visant la tête. “Et ne me remercie pas!”

D’un pas rapide, je m’avançais vers Nirina, et l’aidais à se relever en tirant son bras, sans aucune tendresse, pour reprendre la marche. Je n’avais pas envie qu’un autre arbre menace de nous tomber sur la gueule. Je n’avais pas envie de revenir sur ce qui venait de se passer. Non, je n’assumais pas du tout d’avoir sauvé Piper. Je préférais me dire que c’était uniquement par intérêt. Parce qu’elle disait connaître la forêt, et que je voulais me barrer d’ici, rapidement. Tout en tenant fermement le bras de Nirina pour avancer, je lui lâchais d’un ton faible, mais suffisamment audible un “merci.”, elle comprendra certainement pourquoi… Merci d’avoir menti, ça nous sauvait la mise, à nous toutes, mine de rien.


© Pando

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 264
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016
FORCE : 843

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar
Edward Dawkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Ven 10 Mar - 23:42


Disappear into the dark
Edward - Lexie - Nirina - Piper


La peur que je lisais dans le regard de Nirina me fit sourire dangereusement, parce que ces sensations m’avaient terriblement manqué. Pourquoi je m’en prenais à la psychologue et pas à l’une des patientes ? Bonne question. Elle se trouvait à portée de main, ça lui ferait plus d’effet qu’à Lexie ou Piper… et puis une occasion de s’en prendre à une psychologue ne se ratait tout simplement pas. Pitié, ne me tuez pas. Pitié ? Ce mot ne se trouvait plus dans mon dictionnaire depuis bien longtemps. J’avais juste envie de lui tordre le cou, de lui arracher les cheveux, n’importe. Tant que ça m’aidait à évacuer ma colère. Nirina avait raison. J’aurais dû m’en prendre à Lexie, parce qu’après tout c’est elle qui avait joué. Mais quelque chose m’empêchait de lui en vouloir, dans le fond. Oh, j’avais envie de le lui faire regretter, mais une petite voix me criait de faire profil bas. La voix du cœur, probablement.

Piper prit la parole, sèchement, et me déconcentra. Je relâchai un peu la pression sur le cou de Nirina, tournant la tête vers la patiente blonde. Ses paroles me forcèrent à réfléchir. Elle avait raison. C’était terriblement énervant à admettre, mais on perdait du temps, effectivement. Mon regard suivit la raquette qu’elle leva, menaçante, et ça m’arracha un rire moqueur. « Doucement, le Minimoys, tu vas te faire mal. » J’avais une envie folle de lui arracher la raquette des mains, mais je me retins. Ce n’était pas le moment de se faire des ennemis. Je lâchai donc le cou de Nirina, ramenant mes bras près de mon corps, tremblants. Je serrai les poings et balançai l’un d’entre eux dans un tronc d’arbre, pour éviter de me défouler sur quelqu’un d’autre. Je grimaçai et m’appuyai contre l’arbre un instant, avant de me remettre à marcher aux côtés de Lexie. Silence radio. Je n’avais rien à lui dire, ou plutôt, je n’avais pas envie de lui dire quoi que ce soit. Je n’avais pas la moindre idée de ce qui sortirait, de toute façon. Une insulte, une remarque pleine de haine, rien de tout ça… je n’en savais rien. La patiente se posta devant moi, et mon regard hésita entre se river dans le sien ou l’ignorer et fixer un point indéterminé au-dessus de sa tête. Un mélange des deux fut le résultat de cette hésitation, jusqu’à ce que je sente ses doigts frôler les miens. Je baissai le regard pour le poser sur son visage, sans rien laisser paraître. Rien que ce léger contact me faisait du bien, mais très peu pour moi l’idée de l’avouer. Les paroles qu’elle prononça m’agacèrent, tout en me faisant plaisir à la fois. « Pfff », je soufflai en secouant la tête. Je me remis à marcher sans lui répondre, sans montrer aucune émotion en dehors de l’agacement le plus total. Dans ma tête, c’était tout le contraire, pourtant. Mais ça, Lexie Jenkins n’était pas obligée de le savoir.

Une image des deux patientes dans les douches me parvint au cerveau, et fit remonter la colère. En temps normal, une image de ce genre m’aurait mis dans tous mes états. Mais là, je ne parvenais pas à y prendre du plaisir. Perdu dans mes réflexions, je ne remarquai pas l’arbre sur le point de nous barrer la route, écrasant Piper et Nirina au passage, jusqu’à ce que Lexie plonge pour les sauver. Mon réflexe fut de reculer de plusieurs pas, me séparant ainsi du reste du groupe. Les yeux écarquillés, je suivis du regard l’énorme tronc d’arbre qui s’écrasa de tout son poids contre le sol, puis m’empressai de l’escalader pour rejoindre les filles. « Hé, rien de cassé ? » Ma voix inquiète contrastait totalement avec l’attitude que j’avais eue quelques minutes plus tôt, mais témoignait du caractère passager de ma colère. Ensuite, tout se passa très vite. Lexie envoya son poing contre la mâchoire de Piper, puis la fameuse raquette contre sa tête, avant de se lever comme si de rien était et d’empoigner le bras de Nirina pour l’inciter à se remettre à marcher. Je restai interdit pendant quelques secondes, avant de poser mon regard sur Piper, toujours au sol. Je lui tendis la main pour l’aider à se relever, sans réelle tendresse mais sans pour autant la tirer avec force. « C’était quoi, tout ça ? » L’idée de lui demander comment elle allait ne me traversa même pas l’esprit, parce que ça m’avait presque fait plaisir de la voir se faire tabasser. Je me remis à marcher, prêt à soutenir Piper en cas de chute. Elle n’avait pas intérêt à tomber dans les pommes, sinon on était foutus. Mais les coups de Lexie étaient puissants, et je ne savais pas à quel point Piper était capable d’y résister.

Lorsqu’elle sembla marcher sans tituber, j’accélérai le pas pour rejoindre Nirina et Lexie, attrapant le bras de cette dernière pour qu’elle s’arrête de marcher. Je laissai Piper passer devant et se charger de Nirina, attendant qu’elles soient assez éloignées pour ne pas nous entendre. Etrangement, nous n’avions pas besoin de mots pour se comprendre, tous les trois, et ça me rappelait mon passé. Les accords tacites, il n’y avait rien de plus pratique. Tout en me remettant à marcher avec Lexie, je lui demandai d’un air faussement indifférent : « Ça va ? » Ça devait bien être la première fois que j’attendais réellement une réponse à cette question. En général, je m’en tapais de savoir comment allaient les autres. Pas cette fois. « La prochaine fois, c’est à toi que je m’en prendrai, Lex. » Il s’agissait là d’une menace, en quelque sorte, mais elle remarquerait facilement mon manque de conviction. Non, je n’avais pas envie de m’en prendre à elle. Plus maintenant. « C’était avant ou après… ? » Notre moment de tendresse ? Je ne terminai pas ma phrase, elle comprendrait. J’étais tout bonnement incapable de prononcer le mot tendresse, parce qu’il n’était pas censé exister dans mon cerveau. Sérieusement… elle avait tout foutu en l’air. Et le pire dans tout ça, c’était que je ne lui en voulais pas le moins du monde.    

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1256
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : signature/Frimelda (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3729

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Sam 11 Mar - 18:37

escape into the night
Nirina & Lexie  Edward & Piper
We got engaged on a Friday night I swore on the head of our unborn child that I could take care of the three of us But I got the tendency to slip when the nights get wild. It's in my blood She says she might just runaway somewhere else, some place good We can't wait 'til tomorrow You gotta know that this is real, baby why you wanna fight it? It's the one thing you can choose Let's take a chance baby we can't lose Ain’t we all just runaways? I knew it when I met you, I'm not gonna let you runaway I knew it when I held you, I wasn't lettin' go

Je ne relevais même pas lorsqu’Edward me traitait de Minimoys. Je voulais juste qu’il lâche la psy et qu’on continue notre route, histoire d’avancer le plus vite possible. Mais s’il voulait absolument me voir énervé, il avait tout de même intérêt à se méfier. Il ne savait absolument pas de quoi j’étais capable, même contre un mec. Il lâchait enfin le cou de la blonde, alors que je la prenais par le bras pour l’entraîner avec moi devant, laissant les deux autres derrières nous, ne faisant même pas attention à s’ils nous suivaient ou non. J’entrainais la psychologue avec moi, sachant à peu près où j’allais mais dans le noir, ce n’était pas la chose la plus simple. Et évidemment, j’avais la raquette, et Dawkins la lampe. Pendant un instant je pensais à échanger avec lui mais… non. Je préférais quand même garder ma raquette. Je levais les yeux en entendant Nirina. Une personne raisonnable. Ca se voyait qu’elle ne me connaissait pas vraiment. Si nous n’avions pas été en pleine fuite, c’était peut-être moi qui la tuais. Ou alors je l’aurais laissé faire sans broncher. Puis elle s’adressa de nouveau à moi, me disant qu’on devrait trouver un moyen de s’abriter. Je la regardais quelques secondes avant de la regarder. Je m’arrêtais deux secondes. Je connaissais un endroit, j’avais vu une cabane dans ces bois à ma dernière escapade ici. Mais est-ce que c’était vraiment une bonne idée d’y aller ? Là maintenant ? Où est-ce que ça allait nous faire perdre notre temps, encore une fois ?

De toute façon, je n’eus même pas le temps de lui répondre.

Tout s’était passé tellement vite, que je n’étais même pas sûre de ce qu’il s’était réellement passé. Lorsque je reprenais mes esprits pour la première fois, j’étais contre un arbre, le corps de Lexie appuyé contre le mien. Ce qui me rappelait cette nuit là, évidemment… Je jetais rapidement un coup d’œil derrière elle, entendant la voix d’Edward qui nous demandait si nous n’avions rien de cassé, alors que je le voyais passer par-dessus un tronc. Puis je regardais à nouveau Lexie. Elle venait de me sauver la vie, alors qu’elle avait toutes les raisons du monde de me voir morte. Puis sans que je ne m’en rende compte, son poing m’arriva dans la mâchoire et je tombais au sol. Ok, je le méritais. Un peu. Beaucoup. Puis je me prenais la raquette qui avait du voler un peu plus loin. Ok, celle là aussi je la méritais. Peut-être. J’étais totalement sonné, et je n’arrivais même pas à lui répondre quoi que ce soit. Pas un merci pour m’avoir sauvé, pas un juron pour m’avoir collé une droite.

La deuxième fois que je reprenais mes esprits, je voyais Dawkins me tendre la main pour m’aider à me relever. Un peu trop vite, parce que d’un coup, j’avais l’impression que tout tournait autour de moi. Je le regardais, et soufflais. « Merci. » Je savais qu’il n’attendait pas que je le remercie, mais j’étais polie, quand même et je devais au moins le dire une fois, à une personne ce soir. Peut-être qu’un jour, je le dirais à Lexie pour m’avoir sauvé la vie. Mais pour l’instant, je me disais que si je lui adressais encore la parole, je ne passerais pas la nuit. « C’était quoi, tout ça ? » Je n’étais même pas sûre de savoir. Si il parlait de l’arbre qui venait de manquer de nous écraser, c’était la tempête. S’il parlait du poing de Lexie dans ma gueule c’était… « Toute la haine qu’elle a contre moi. »

J’étais solide, et j’en avais eu des coups, mais je devais avouer que Lexie avait une sacrée droite. Et quelque part, j’étais presque admirative pour ça. Je recommençais à marcher, ma raquette en main, Edward à mes côtés qui semblait prêt à me rattraper en cas de chute. Je respirais doucement, prenant de grandes inspirations, lorsque je sentais que tout allait mieux, et recommençais à marcher droit. Dawkins accélérait alors le pas, s’arrêtant cependant avec Lexie. Je passais à côté d’eux, ne faisant même plus attention et marchant à nouveau aux côté de la psychologue. Elle aussi avait failli se transformer en crêpe. Je lui chuchotais. « Ça va ? » Finalement, je devais peut-être m’en faire une alliée, parce que si on ne quittait pas cette île, c’était la punition assurée pour tous les trois. Et elle était la seule ici avec un minimum d’autorité, donc la seule à pouvoir réduire nos coups. « Je sais qu’il y a une cabane, pas loin. »
Made by Neon Demon

_________________

GIVE ME LOVE


Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 12 Mar - 21:30




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8

Les gouttes d’eau me tombaient dans les yeux m’obligeant à battre régulièrement des cils pour les chasser. Des pas précipités me firent tourner la tête pour apercevoir Jenkins courir à notre rencontre, sauf qu’elle ne ralentissait pas, bien au contraire. Et soudain j'entendis un craquement sinistre dans les airs, à peine le temps d’en connaître la provenance que Lexie me projetait sur le côté. Sous la violence du choc, je perdis l’équilibre en chutant dans les fougères et ma bouche fut remplie d’un goût terreux. Tout en recrachant la terre, je me retournais furieuse pour hurler sur la brune lorsque le sol se mit à trembler alors qu’un arbre s’abattait au sol. A quelques mètres de là se trouvait Lexie et Piper, ou plutôt Lexie serrée contre Piper.  Le temps de reprendre mes esprits, je vis le poing de Lexie partir en direction de la mâchoire de Piper. Je poussais un cri d’horreur devant la violence du geste. Lorsque la brune s’empara de la raquette, je crus vraiment qu’elle était sur le point de venir finir le boulot mais elle la balança dans la direction de la blonde. Enfin elle s’approcha pour me relever sans ménagement, mes vêtements étaient couverts de boue et j’étais quasi sûr d’avoir des restes de fougères et de boue dans mes cheveux.
« Ne me remerciez pas, c’est pas pour vous que je l’ai fais mais parce que je tiens à rester en vie. » grommelais-je. En tant normal, j’aurais dû être ravi de voir qu’un cas désespéré était encore capable de faire preuve de courage pour sauver son prochain. Mais là il s’agissait de Jenkins, et ça me rendait malade à l’idée de savoir qu’elle m’avait sauvé la vie et que je lui devais une fière chandelle. Puis Dawkins nous rejoignit, obligeant Lexie à s’arrêter. Je levais les yeux en m’imaginant ce qu’il pouvait bien avoir à lui raconter à l’écart des oreilles indiscrètes. Je poursuivais mon chemin à côté de Piper, en jetant de brefs coup d’œil inquiet dans sa direction, elle était relativement solide pour une personne de son gabarit, c’était un miracle qu’elle en ressorte quasi indemne. A sa question, je ne pu m’empêcher de lâcher une rire sans joie. Tout allait bien, ce n’est pas comme si j’avais manqué de me faire écraser par un arbre.
« C’est plutôt à vous que je devrais poser la question, Jenkins ne vous a pas raté. » Je hochais vigoureusement la tête lorsqu’elle fit mention d’une cabane. J’en avais marre de claquer les dents de froid, un abri ne serait pas de trop. Seulement dans l’obscurité, il était impossible de se repérer, alors je me retournais vers les deux autres patients.
« Dawkins, quand vous aurez fini de conter fleurette venez éclairer le chemin, on y voit comme dans le derrière d’un phacochère ! » criais-je pour couvrir le bruit de la pluie. Ce n’était pas le genre de phrase à dire à un patient aussi dangereux mais je m’en contre-fichais actuellement, j’avais froid, mes vêtements étaient trempés par la pluie, et j’étais au bord de la crise de nerf, alors tant pis si je devais heurter les petits egos.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1132
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3373

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Dim 12 Mar - 22:26



❝Time to Move.❞
Nirina & Piper & Edward & Lexie
La colère ne voulait pas redescendre. Et j’avais tendance à me défouler un peu trop sur le pauvre bras de Nirina, en serrant toujours un peu plus, sans forcément m’en rendre compte. Je relevais à peine ses paroles, alors que je regardais droit devant moi, marchant d’un pas rapide. Je me doutais bien qu’elle ne l’avait pas fait pour moi, mais mine de rien, elle nous avait toutes sauvées. Je n’espérais qu’une seule chose, que tout le monde la ferme, et qu’on avance rapidement, qu’on sorte de cette foutue forêt. Je devais bien admettre que la réaction d'Edward, avant que l’arbre ne tombe, était mérité. L’indifférence. Mais ça m’avait quelque peu refroidie, à l’idée de faire des efforts avec lui. Il voulait quoi, que je me mette à genoux et que je lui implore de me pardonner? Dawkins… Pardon. Mais tu n’entendras certainement jamais ce mot sortir de ma bouche.

Je sentis une présence derrière nous, mais ne prenais même pas la peine de m’en inquiéter, jusqu’à ce qu’une pression sur mon bras ne me force à m’arrêter. Je n’avais pas besoin de tourner la tête, pour comprendre qu’il s’agissait d’Edward. Je lâchais un soupir, levant les yeux au ciel. Je ne voulais pas me confronter à lui, une nouvelle fois. Je préférais encore la compagnie de Nirina… Mon regard se posa quelques secondes sur Piper, alors que celle-ci passait à côté de nous, pour rejoindre la psychologue, nous laissant à nouveau tous les deux en retrait. Je ne savais pas ce qui me retenait de partir en courant et fuir toute cette merde. Ça n’avait jamais été dans mes habitudes, de me prendre autant la tête, pour des histoires pareilles. J’avais toujours eu cette liberté, sans avoir besoin de me justifier ou de trouver une excuse, pour quoi que ce soit. Maintenant qu’il y avait Edward, j’avais la sensation que tout était différent. Sans dire un mot, je reprenais gentiment la marche avec lui. Je ne lui avais adressé aucun regard, encore. Sa question me fit sourire nerveusement, et je répondis d’un ton faussement enjoué. “Ça va parfaitement bien.” Comment ça pouvait aller? J’avais rêvé de ce jour des millions de fois. Une chance de pouvoir s’échapper d’ici. La liberté! Ou presque. Et alors que ce jour arrivait enfin, j’avais l’impression de vivre un épisode des feux de l’Amour. “Toi je t’aime pas mais je te sauve la vie quand même, parce que je suis totalement conne. Toi je sais pas si tu m’aimes vraiment mais tu me tapes une crise de jalousie. Et toi, bah toi… Mieux vaut ne pas le mentionner, parce que ça va finir en boucherie.”

La prochaine fois, il s’en prendra à moi? Des menaces, maintenant… Cette soirée se déroulait merveilleusement bien. Mise à part le fait qu’on était certainement paumés dans cette forêt, sous une tempête, je trouvais tout de même que cette escapade méritait une petite photo souvenir. Avec ce petit troupeau si bien soudé... “Avant ou après quoi, Ed...?” Lui fis-je en lui adressant un regard froid. J’aurai tellement aimé l’entendre me le dire. Au moins, ça aurait pu clarifier certaines choses, entre nous. Mais est-ce que c’était vraiment nécessaire, au fond? Ça a toujours été comme ça, avec lui. Flou. Deux handicapés des sentiments qui se retrouvaient ensemble. Voilà ce que ça donnait. Incapables de se dire les choses, mais pour ce qui était d’agir… Il ne répondait pas. Surement parce qu’il ne savait pas quoi dire. Mais on connaissait tous les deux la réponse… Celle que ni l’un ni l’autre n’osait vraiment dire. Je lâchais un long soupir d’agacement, regardant à nouveau devant moi. “C’était avant…” Finissais-je par répondre, d’un ton neutre. En y repensant, c’est vrai qu’il aurait pu poser la question AVANT de s’emporter et manquer de tuer Nirina… C’était un peu tard, maintenant. Je fermais les yeux en fronçant les sourcils, alors que des flashs de cette nuit me revenaient. J’avais tellement de haine envers elle, envers moi-même. Et pourtant, je mentirai si je disais que je regrettais réellement ce qui s’était passé. Alors je ne préférais rien dire. Si on devait se retrouver une nouvelle fois seulement toutes les deux, je n’avais aucune idée de ce qui se passerait. Peut-être que je tenterai de la tuer. Mais je me promettais de ne pas me montrer faible. Pas une deuxième fois… La voix de Nirina me sortit de mes pensées, et sous l’agacement, lui balançait “Putain… J'aurai dû vous laisser crever...”


© Pando

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 264
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016
FORCE : 843

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar
Edward Dawkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Lun 13 Mar - 22:57


Disappear into the dark
Edward - Lexie - Nirina - Piper


Parfaitement bien, qu’elle allait… Je n’en croyais pas un mot. Lexie n’allait jamais tout à fait bien dans sa tête, finalement. Il n’y avait qu’à voir la façon dont elle s’en était prise à Piper. D’accord, elle l’avait peut-être mérité parce qu’on ne crame pas Lexie Jenkins, mais tout de même. Je ne relevai pourtant pas, évitant soigneusement de lui taper sur les nerfs et de démarrer une Troisième Guerre mondiale. Je mourais d’envie de le faire pourtant, parce que ça faisait trop longtemps qu’on ne s’était pas tapés dessus. Mais ce n’était pas du tout le moment, pas si je voulais quitter cette putain d’île un jour.

Avant ou après quoi ? Elle faisait semblant de ne pas comprendre, mais elle ne savait que trop bien de quoi je parlais. Ce moment qui nous hantait depuis plusieurs jours, ce moment que ni elle ni moi n’avions compris. Je levai donc les yeux au ciel à sa question, parce que je savais qu’elle savait. Elle avait juste trop de fierté pour l’avouer, moi c’était pareil, alors je me tus. C’était peut-être bien ça, le problème. On se ressemblait trop. Bon, elle faisait moins dans la subtilité que moi, mais on avait le même but dans la vie. Emmerder notre monde, casser les gueules qu’il y avait à casser, interrompre le rythme du cœur de nos ennemis. Nos méthodes étaient différentes, mais à part ça on était pareils. C’était avant. Je posai mon regard sur elle à ses paroles, puis le détournai à nouveau en esquissant un sourire en coin qu’elle ne verrait pas, puisque cette partie de mon visage était baignée dans le noir. C’était avant. J’aurais dû réfléchir avant de me péter un plomb, c’est sûr. Mais pour une fois, l’idée d’y réfléchir à deux fois ne m’avait même pas effleuré l’esprit. J’avais des nerfs à passer sur quelqu’un, et il avait fallu que ça tombe sur Nirina. La prochaine fois, ce serait quelqu’un d’autre. « Ah », je lui répondis simplement, ne sachant pas trop quoi dire d’autre. Ok, j’ai merdé ? Je ne me sentais même pas capable de prononcer ces mots. Tant mieux ? Trop dangereux, ça me ferait passer pour le faible de service. « Vous auriez pu m’inviter, au moins », je lâchai, parce que tout passe mieux sur le ton de la rigolade. Pas le courage d’être sérieux, pas ici, pas maintenant.

Alors que je m’apprêtais à rajouter quelque chose, la voix de Nirina retentit et je levai les yeux au ciel, agacé. Elle avait une grande gueule pour quelqu’un qui s’apprêtait à vivre ses dernières heures sur terre. La réponse de Lexie m’arracha un sourire amusé, qui s’effaça lorsque je répondis à mon tour. « Tu vas le voir de très près, le cul du phacochère, si on te laisse crever dans cette forêt ! » je lui lançai, énervé. J’avais vraiment envie d’en finir avec elle, mais elle pouvait encore nous être utile et Lexie et Piper me tueraient, probablement. « Si dans dix minutes elle a pas fermé sa gueule je lui arrache les yeux », je murmurai pour que seule Lexie puisse m’entendre. J’accélérai ensuite le pas pour rejoindre Piper et Nirina, éclairant le chemin devant nous, puis les alentours. La silhouette d’une vieille cabane pourrie se dessinait à quelques pas, mais l’idée de s’y réfugier quelques instants était tout sauf tentante. Vivement, je me tournai vers Nirina, pointant ma lampe torche sur son visage. « N’y pense même pas », lui lançai-je sèchement. « Je sais ce que tu te dis. Chouette, une cabane ! Pyjama party ! » ajoutai-je en imitant sa voix de façon trop aigüe. « Désolé de te décevoir, Niri’guane, mais j’ai pas pris mes pantoufles. Une prochaine fois, promis. » Puis je repris mon chemin, jetant un œil à Lexie de temps en temps. Pourquoi ? Je vous en pose des questions ?    

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1256
MIROIR : dianna agron
IDENTITÉ : jeune padawan
CRÉDITS : signature/Frimelda (@prd) gifs/moi+(@tumblr)
A DÉBARQUÉ LE : 29/07/2016
FORCE : 3729

SITUATION : célibâtarde, au coeur finalement brisé qui essaye de le recoller comme elle peut.
EST ÂGÉ DE : 26 ans. Je suis née le 29 septembre 1990, en Angleterre.
avatar
Piper C. Blackwood

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mar 14 Mar - 18:15

escape into the night
Nirina & Lexie  Edward & Piper
We got engaged on a Friday night I swore on the head of our unborn child that I could take care of the three of us But I got the tendency to slip when the nights get wild. It's in my blood She says she might just runaway somewhere else, some place good We can't wait 'til tomorrow You gotta know that this is real, baby why you wanna fight it? It's the one thing you can choose Let's take a chance baby we can't lose Ain’t we all just runaways? I knew it when I met you, I'm not gonna let you runaway I knew it when I held you, I wasn't lettin' go

Je tournais la tête vers la psy sans m’arrêter. Elle était sérieuse là ? Elle venait vraiment de dire ça à Edward ? J’avais l’impression qu’elle cherchait clairement à mourir. Et je ne sais pas si j’arriverais à la sauver une deuxième fois. Ou même si j’en avais envie. Parce que moi aussi, elle me tapait sur les nerfs dans le fond, mais je ne disais rien parce que je voulais partir d’ici le plus vite possible. Et si on réussissait vraiment à se barrer, on pourrait toujours la noyer au milieu de l’océan. Je levais au ciel à sa remarque, avant de rire légèrement en entendant la réponse sans appel de Lexie. Elle nous avait sauvé toute les deux, alors que dans le fond elle aurait voulu qu’on meure toute les deux. Elle s’était déjà défoulée sur moi, m’offrant gentiment son poing dans ma mâchoire. Et je le méritais vraiment, je le savais. Si ça pouvait lui passer les nerfs tant mieux, tant qu’on continuait à avancer. Et là, elle regrettait déjà d’avoir sauvé la psychologue, ce qui ne m’étonnait pas franchement non plus. C’est vrai que d’être éclairé ne serait pas de refus, surtout pour trouver cette cabane. J’avais balancé cette idée parce que c’était clairement la seule que j’avais pour l’instant. Et puis on pourrait peut-être trouver quelque chose pour nous aider, une corde par exemple… Mais il y avait une façon de demander les choses, surtout à un Dawkins énervé. Sa réponse me fit encore plus rire que celle de Lexie. Ça ne m’étonnait pas de lui, et je continuais d’avancer, essayant de faire le plus attention possible à toutes les branches qui trainaient. J’avais presque l’impression que mes yeux s’étaient habitués à l’obscurité et que j’y voyais presque quelque chose.

Edward nous avait finalement rejoint et éclairait les alentours. Jusqu’à ce que je la vois. Cette fameuse cabane. Je ne savais pas pourquoi elle était là, ni depuis quand. Je savais juste qu’elle était déjà là lors de ma première promenade en forêt, il y a plus de quatre ans déjà… Edward se tournant vers la psy m’obligea à m’arrêter. Visiblement, il était contre l’idée d’aller à cette cabane. Je riais doucement. « Niri’guane… » Puis il reprit sa route, mais pas moi. Je le regardais. « Edward ! Attend ! » Je m’avançais jusqu’à lui et lui prit sa lampe torche. « On pourrait aller voir au moins, deux minutes. » Peut-être qu’on trouverait une autre lampe torche, ou quelque chose d’autre qui pourrait nous être utile. Sans attendre sa bénédiction, je faisais signe à Nirina de me suivre et avançais vers la cabane, espérant au fond de moi qu’au moins Lexie approuve mon idée.
Made by Neon Demon

_________________

GIVE ME LOVE


Give a little time to me to burn this out, We'll play hide and seek to turn this around, All I want is the taste that your lips allow | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 1192
MIROIR : carey mulligan
IDENTITÉ : Verendrye
CRÉDITS : Avatar : Verendrye
A DÉBARQUÉ LE : 26/09/2016
FORCE : 4032

SITUATION : Des rumeurs courent disant que le coeur de la blonde ne serait plus à prendre. Si elle est toujours là, c'est pour lui.
EST ÂGÉ DE : 31 ans
avatar
Nirina Vespucci

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Mer 15 Mar - 19:11




Escape into the night

Nirinafeat Lexie ; Edward ; Piper

Event n°8


Je levais les yeux au ciel face à la remarque de Lexie, aucun doute possible, elle était à nouveau redevenue la petite peste que je connaissais si bien. Rien à voir à voir avec la brune que j’avais découverte dans les cuisines, mais c’était mieux ainsi. Le fait d'avoir apprécié ce bref interlude ne changeais rien au fait que je m’efforçais d’enterrer ces souvenirs au plus profond de mon esprit.
Un rictus de mépris fut ma seule réponse face à la menace d’Edward. Son côté distingué était à classer au même titre que son éducation, inexistant. Enfin il passa devant nous, éclairant le chemin à mesure que nous nous enfoncions toujours plus profondément dans les bois.

Enfin, au milieu de l’obscurité éclairée par la lampe torche, une masse sombre devenait de plus en plus visible à mesure que nous nous en approchions. La fameuse cabane abandonnée. Alors que je m’apprêtais à rentrer dans cet abri de fortune, Edward dirigea la lampe torche en plein dans ma direction, m’obligeant à détourner le regard pour éviter le faisceau aveuglant. Si j’avais eu la certitude qu’il ne me tue pas avant, je lui aurais fait bouffer sa foutue lampe torche. Je me mordais la langue pour ne pas lui balancer une réplique cinglante, après le coup du phacochère, je doutais qu’il ait la patience de supporter une énième remarque de ma part. Mais je fulminais intérieurement en l’entendant prendre cette voix ridicule et en continuant ses stupides jeux de mots.  En plus de ne pas être drôle il était amputé de bon sens. Nous avions enfin un endroit s'abriter et il préférait poursuivre sa route ? Une raison de plus qui expliquait pourquoi il se retrouvait interné et non pas employé à Ostrov… Heureusement je pouvais à nouveau compter sur Blackwood pour relever le niveau intellectuel de cette fine équipe alors qu’elle s’emparait de la lampe torche.
« On ne va pas la voir pour deux minutes, on va s’y réfugier jusqu’à ce que la tempête se calme. » rétorquais-je. « Dawkins est libre de faire ce qu’il veut, moi je refuse de prendre le risque de me refaire écraser par un arbre. » Je lançais un sourire narquois à Lexie « Ma bonne étoile ne sera pas toujours là pour me protéger. » Suivant Piper, je lui emboitais le pas pour atteindre l’entrée de la cabane. Un vieux panneau de bois rongé par l’humidité et tenu par des charnières rouillées faisait office de porte. Je ne savais pas ce que allions trouver derrière cette porte, mais c’était toujours mieux que de rester dehors. Alors je poussais le vieux panneau, qui dans un horrible grincement s’écroula par terre, en lambeau, alors que des termites fuyaient de toutes part. Je lançais un rapide coup d’œil dans la cabane plongée dans le noir, une forte odeur de renfermé s’en dégageait. Je lançais un regard déterminé à Piper. « Les autres font ce qu’ils veulent, moi je ne bougerais pas jusqu’à l’arrivée des renforts » Puis je rentrais dans la cabane. Cette fois-ci il n’était plus question de responsabilité des patients ou de s’assurer de leur sécurité, non là il s’agissait pour moi de trouver un toit à mettre au-dessus de ma tête et la cabane remplissait parfaitement ce critère.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
PILULES AVALÉES : 1132
MIROIR : Kristen Stewart
IDENTITÉ : 'Joke
CRÉDITS : 'Joke
A DÉBARQUÉ LE : 07/09/2016
FORCE : 3373

SITUATION : Dans une belle merde...
EST ÂGÉ DE : 27 ans
avatar
Lexie Jenkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Jeu 16 Mar - 14:09



❝Time to Move.❞
Nirina & Piper & Edward & Lexie
Ah… Ah?! C’était ça, sa réponse? Il devait sans doutes se sentir légèrement con, en repensant à sa crise, alors qu’il n’y avait finalement aucune raison qu’il s’emporte de cette façon... Enfin! Au fond, je ne pouvais pas vraiment m’en plaindre, d’une certaine manière, ça prouvait qu’il… tenait vraiment à moi? Je tournais vivement la tête vers Edward, à ses mots. On aurait pu l’inviter… Si c’était sa manière de dire “Ok, j’ai merdé sur ce coup-là”, alors je pourrais m’en contenter… Ne pouvant me retenir, j’affichais malgré moi un sourire en coin en baissant la tête, amusée, continuant de marcher.  La réponse d’Edward à Nirina me fit sourire de plus belle, et je lâchais un faible rire en lui adressant un regard, alors qu’il menaçait de lui arracher les yeux, mais sans s’adresser directement à elle.

Finalement, Dawkins les rattrapa pour aller éclairer le chemin. Pour ma part, je préférais rester en retrait. Je n’avais pas envie de me retrouver à nouveau à côté de Piper, et si Nirina recommençait à balancer une de ses expressions à la con, je n’étais pas certaine de pouvoir me retenir de la pendre à un arbre, par la langue. Perdue dans mes pensées, je ne relevais pas vraiment ce qui se passait devant moi, jusqu’à ce que le groupe change soudainement de direction. Sur le moment, je ne remarquais même pas la fameuse cabane, mais lorsque Piper et Nirina s’en approchèrent, je fronçais les sourcils. Par curiosité, je rattrapais le groupe assez rapidement. Une seule idée me vint en tête, en voyant cette cabane. Il y avait forcément quelque chose qui pourrait nous servir, là-dedans. À moins qu’elle soit complètement vide… Edward ne semblait pas vraiment partant pour y entrer, il préférait continuer le chemin. Piper était du même avis que moi, rien ne nous empêchait d’y jeter un coup d’oeil juste quelques minutes, sans forcément s’y attarder. Quant à Nirina… Dès qu’elle se tourna vers moi, pour m’adresser son sourire narquois, je lui rendis aussitôt, avant de lui répondre d’un ton assez sec; “Bah oui bien sûr, et on envoie des signaux de fumée tant qu’on y est, pour qu’on nous retrouve plus facilement?! Non, on peut juste regarder si on trouve quelque chose d’utile, par contre...” Sur ces derniers mots, j’adressais un regard confiant à Edward, pour tenter de le convaincre.

Nirina passa devant, pour ouvrir la cabane. Enfin, ouvrir était un grand mot. Vu la gueule de la porte, celle-ci s’écroula aussitôt que la jeune psychologue l’avait poussé. Curieuse, je jetais rapidement un coup d’oeil à l’intérieur. L’odeur qui s’en dégageait était vraiment désagréable, mais il ne fallait pas trop en demander non plus. Alors que Nirina entrait, je me permettais de lui répondre, continuant d’explorer la pièce du regard “C’est pas comme si on vous laissait le choix, Vespucci...” Au risque que la jeune femme trouve quelque chose avant nous, je m’empressais de lui emboîter le pas, lui jetant quelques rapides coups d’oeil pour la surveiller, tout en faisant le tour de la pièce, en tâtonnant un peu partout. Comment pouvait-on rester dans un tel endroit plus de cinq minutes? Même une cellule d'isolement semblait plus propre et moins odorant que cette foutue cabane… On avait l’impression que le toit allait s’écrouler d’un instant à l’autre. Et avec la tempête dehors, je me demandais bien comment cette ruine pouvait encore tenir debout… “Bingo...” Fis-je soudain, en récupérant ma trouvaille, avant de me tourner vers les autres. Les trois paires d’yeux étaient posés sur moi. “Bah quoi?! Elle a une raquette!” M'emportai-je en montrant Piper d’un mouvement de bras. C’était juste une hache, quoi… Puis, je pris une voix une grave, en calant la hache sur mon épaule, un sourire malsain sur les lèvres. "On sait jamais ce qui peut se passer dans cette forêt... Je prends juste mes précautions."

© Pando

_________________
★ I keep dragging around what's bringing me down ★
Did you lose what won't return? Did you love but never learn? Did it hurt so much you thought it was the end? Did you break but never mend? Lose your heart but don't know when. The fire's out but still it burns. And no one cares, there's no one there.


Dernière édition par Lexie Jenkins le Mer 3 Mai - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 264
MIROIR : Chris Wood
IDENTITÉ : Kay
A DÉBARQUÉ LE : 11/09/2016
FORCE : 843

SITUATION : Coeur pris... mais il ne battra bientôt plus
EST ÂGÉ DE : Vingt-sept ans
avatar
Edward Dawkins

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   Ven 17 Mar - 22:58


Disappear into the dark
Edward - Lexie - Nirina - Piper


Alors que je m'apprêtais à poursuivre mon chemin, Piper m’interrompit en me disant qu'on pourrait au moins aller voir ce qu'il se trouvait dans cette fameuse cabane. Je levai les yeux au ciel en soupirant. On perdrait du temps. Pour une fois que ce n'était pas moi qui en perdais, il fallait que les filles le fassent à ma place. Mais à trois contre un, je n'avais pas vraiment mon mot à dire, en fait. J'aurais pu poursuivre mon chemin seul, mais encore une fois, on était plus forts à plusieurs et en plus, Piper venait de m'arracher la lampe torche des mains. Y’avait sérieusement de quoi me faire râler, là. La remarque de Nirina m’arracha un rire ironique. Elle se croyait au Pays des Merveilles, sérieusement ? Se réfugier jusqu'à ce que la tempête se calme… elle avait tellement d'espoir, c'était adorable. Personnellement, je m'en tapais d'être trempé jusqu'aux os, l’adrénaline me tenait plus que chaud. La réponse de Lexie me fit sourire en coin, puis son regard confiant croisa le mien. Je levai à nouveau les yeux au ciel, avant d'acquiescer silencieusement d'un hochement de tête. Encore une fois, je n'avais absolument rien à dire. Et l'idée de rapidement vérifier le contenu de la cabane n'était pas si nulle que ça, il fallait bien l'avouer. “Faites vite”, répondis-je simplement, avant d'aller me poster à l'entrée de la cabane. Si elles y entraient à trois, il fallait au moins quelqu'un pour faire le guet. Et puis vu l'odeur du truc, ce rôle me plaisait plutôt bien.

Nirina passa devant, et ça me donnait une terrible envie de l’enfermer dans la cabane pour qu'on puisse se barrer en toute tranquillité. Je me retins pourtant, déjà parce que la porte venait de lourdement s'écrouler et ne retiendrait donc pas Nirina, et puis aussi parce que les filles semblaient tenir à cette foutue psychologue. Pourquoi, je n'en avais pas la moindre idée, mais la Lexie que je connaissais l’aurait déjà tuée depuis longtemps en temps normal. Encore une fois, la naïveté de Nirina ressortit, et je confirmai intérieurement la réponse de Lexie. Non, elle n'avait pas le choix. Dans le pire des cas on l'assommerait pour que je puisse la jeter par-dessus mon épaule, mais ça me ferait bien chier, honnêtement. Un poids inutile à porter.

Lexie cria victoire plutôt rapidement et je passai ma tête par l'encadrement de la porte, haussant un sourcil en apercevant la hache qu’elle venait de dénicher. Même s’il s’agissait de Lexie, la voir avec une arme aussi redoutable me fit tiquer un peu. Je me retrouvais clairement en position de faiblesse, et ça ne m’allait pas du tout. “Dehors, Jenkins, c’est mon tour”, je lui lançai sans réelle douceur, avant de rentrer dans la cabane. L’odeur était atroce… Elle me rappelait une scène de mon passé, mais j’avais bien trop hâte de trouver une arme à mon tour pour m’en soucier réellement. “Piper, la lampe”, lançai-je sèchement pour qu’elle m’éclaire. Mon regard parcourut la pièce avec rapidité, sans trop de succès. Même pas un pied de biche en vue, c’était nul à en crever… La seule chose plus ou moins intéressante que je parvins à dénicher fut une clé à molette rouillée accrochée à un clou  au mur. Je l’agrippai rapidement, avant de sortir le plus vite possible de cette cabane pourrie, pressé de pouvoir enfin respirer un peu d’air frais. En passant devant Piper, je pointai mon arme vers son visage et longeai sa joue pour remettre une mèche de cheveux derrière son oreille, un sourire en coin aux lèvres. “Maintenant, si tu voulais bien me rendre MA lampe, ce serait vraiment sympa”, lui soufflai-je sans lui laisser le choix. C’était bête, mais cette lampe torche me rendait indispensable et c’était exactement ce dont j’avais besoin, en ce moment. “Vespucci, au pied”, lui ordonnai-je d’un ton autoritaire, bien décidé à la rendre folle, peu à peu. Si on ne pouvait pas la tuer, on pouvait au moins l’emmerder un peu, non ? Je fis quelques pas vers Lexie, puis me penchai vers son oreille pour l’effleurer de mes lèvres, sensuellement. “Une bûcheronne meurtrière… T’as vraiment décidé de me faire rêver aujourd’hui, hein ?"

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT 8 + Lexie, Piper, Edward, Nirina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» EVENT N°1 : MARIAGE D'EDWARD & BELLA
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Djawad et Nirina au ciné
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Ostrov Island - Outside :: La forêt-