AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 162
MIROIR : Grant Gustin
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : bazzart
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016
FORCE : 825
SITUATION : Celibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
Alexandre Olivera

MessageSujet: Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}   Mer 11 Jan - 23:08


 
Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ?
 
Alexandre & Isak

 

Aujourd’hui rendez-vous chez le psychiatre, mais je n’ai pas envie d’y aller alors, je traine dans mon lit. Je comptais me rendormir quand on frappe à ma porte, je soupire ayant une petite idée de qui s’est alors j’ouvre la porte avant qu’ils ne l’ouvrent de force. Comme je l’avais prédit deux gardes été là à m’attendre. Je grimace les regardent avant que l’un ne m’empoigne le bras m’obligent ainsi à les suivre chose qu’il n’aurait pas dû faire. Je commence à me débattre arrivent enfin à me défaire de sa prise lui donnent un coup-de-poing avant de partir en courant dans les couloirs de l’hôpital. Je m’arrête quelque minute regardent ou je suis est soupir réalisent que je suis arrivé dans le couloir avec les bureaux de tous les psys. Je grimace quand j’entends des pas derrière moi je me remets à courir mais ils mon déjà rattraper. Je pousse un cri dans le couloir me libérant à nouveau et rentre dans un bureau n’importe lequel et ferme la porte derrière moi sans regarder s’il y a quelqu’un. Je recule dans la pièce me cognent contre quelque chose et me retourne pour voir le bureau avant de relever le visage pour regarder ce qu’il y a d’autre et la assit sur sa chaise. Je le vois me regarder silencieusement ce qui me fit grimacer, je n’aime pas être observé comme ça, c’est comme si, qu’on pouvait lire en moi comme dans un livre ce qui est peut-être le cas en fait.

Je me retourne entendant la porte s’ouvrir sur les deux garde et fait le tour du bureau pour me mettre derrière le psy me collant au mur ne voulant pas qu’il m’approche puis ils hochaient la tête avant de partir. Je hausse un sourcil ne comprenant pas vraiment puis me laisse glisser sur le sol avec une légèrement grimace quand le siège grinça. Je savais qu’il s’était levé, mais je ne lève pas le regard pour le voir. Je reste juste assis là sans rien dire très bien dans mon coin cacher par le bureau juste en face. Je sais que j’ai l’aire faible au fond je le suis surement surtout à ce moment même. Il doit me prendre pour un fou je me demande d’ailleurs si c’est vraiment lui mon psy car après tout je suis rentre par la premier porte que j’ai trouvé ouvert. Je lève les yeux pour tomber sur deux grande jambe avant de relever la tête en arrière pour suivre son torse jusqu’à son visage. Il n’a pas vraiment l’aire trop en colère malgré c’est bras croiser qui donne une allure un peut sévère. Je reste la a le regarder un petit moment avant de rebaisser la tête posent mon menton sur mes genoux attendent qu’il parle à moins qu’il veuille que c’est moi qui dise quelque chose ? Mais je n’ai rien à dire alors je reste la sans parler juste attendant de me calmer un peu.


 
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
MODERATEUR
PILULES AVALÉES : 575
MIROIR : Jeffrey Dean Morgan
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Ilyria
A DÉBARQUÉ LE : 27/11/2016
FORCE : 2093

SITUATION : Divorcé, mais actuellement il sera perdu lorsqu'il réalisera ses sentiments pour elle
EST ÂGÉ DE : 53 ans
Isak Gallagher

MessageSujet: Re: Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}   Sam 14 Jan - 13:28


Moment enivrant
Intoxicating ∆ liable to cause someone to lose control of their faculties or behaviour. •••Le regard du médecin s'attarde de nouveau sur le morceau de papier. Les différentes pages du dossier qui lui tire un soupir. Il n'apprécie pas particulièrement de qu'il lis. Sur la vie du garçon ou bien sur ses maladies. Il n'aimait jamais lire les maladies de ses patients. Parce que ce n'était jamais tout un tas de trucs positifs. Enfin, si on leur envoyait un truc positif ici, quelle était leur utilité à eux? Ce qui n'était tout de même pas encourageant. Lire des trucs bien négatifs, des troubles qui étaient le fruit d'une histoire assez sombre, totalement sombre voir totalement insupportable à voir... Isak soupira en tournant les pages de son dossier une nouvelle fois. Bon. Alors très bien... C'était donc une très bonne petite histoire encore plus sympathique que les autres. Un bon passé bien rempli avec des bons petits troubles maintenant. Et voilà qu'il se passe la langue sur la lèvre en retransfigurant dans son esprit la première... Leur rencontre. Un frisson parcourt l'échine d'Isak et ce dernier secoue la tête. Nope. Pas le moment de penser à ça. Pas le moment de se faire un petit moment chaud dans son bureau. Oh, non pas que l'idée ne lui avait pas traversée l'esprit. Elle avait même fait son petit chemin et s'était posée dans un coin de son esprit en secouant négativement la tête. "Oh bro it's a prank!" Isak s'humidifia une nouvelle fois les lèvres et soupira doucement. OK. Ok rester calme.

Puis la porte de son bureau s'ouvre avec une rapidité extrêmement... Inattendue et Isak hausse un sourcil en regardant le garçon entré paniqué dans son bureau. Il n'est pas en premier lieu suivit par les gardes et ferme la porte avec autant de rapidité qu'il lui avait fallu pour rentrer. Isak se mord la lèvre pour s'empêcher de rire. Vraiment? Alexandre s'était enfermé dans la première salle qu'il avait trouvé pour échapper à ses gardes? Et sûrement échapper à sa visite chez le psy en l'occurrence... Hey, surprise, tourne la tête et affronte ton psy adoré... Deux gardes entrent dans la pièce, un regard dur sur le visage. Isak sourit doucement et les informe d'un mouvement de tête que le garçon est bien arrivé à destination. « C'est bon les gars... J'men occupe maintenant. Bon boulot. » L'un des deux grogne en claquant la porte et Isak soupire en se levant. Le garçon a fait le tour du bureau. Il est assit contre le mur, les jambes repliées contre sa poitrine. Sa position défensive tire un petit soupir à Isak et il croise les bras en regardant Alex. « A courir vers mon bureau je vais croire que tu ne peux plus te passer de moi Alexandre... »© 2981 12289 0

_________________
ONE WAY OR ANOTHER
I'm gonna find you. I'm gonna get you. I'm gonna feel you. I'm gonna break you. And I... Will feel alive for it
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 162
MIROIR : Grant Gustin
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : bazzart
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016
FORCE : 825
SITUATION : Celibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
Alexandre Olivera

MessageSujet: Re: Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}   Dim 15 Jan - 11:42


 
Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ?
 
Alexandre & Isak

 

Qui peut me dire ou j’ai eu l’idée de fuir les gardes en leur donnent des coups pour finir par me retrouver a l’endroit que je devais aller. J’ai vraiment des idées enfin après tout, c’est mon psy maintenant enfin depuis qu’il m’a soigné quand je me suis taillé les veines et puis il a promis de s’occuper de moi alors comment refuser surtout après ce qu’il s’était passé par la suite. Cette pensée me fit rougir surtout lorsque je me suis retourne face au bureau me retrouvent face a lui alors que j’étais rentre par la première porte que j’ai trouvée ouverte pour éviter les gardes. Même s'ils sont rentre quelque minute plus tard en même temps que je me cacher derrière le bureau. Je sais qu’ils ne sont pas contents et j’allais en baver en sortent d’ici, mais c’est plus fort que moi en plus il m'on fait mal au bras alors c’est bien fait pour eux si je leur avais fait mal. Je m’assois contre le mir les jambes repliées tout en me tendent alors que l’un des gardes grognant, mais je souris entendant Isak leur parler, mais fit une grimace en entendant le bon boulot qu’il prononça à la fin. Alors j’enfouis mon visage dans mes bras posé sur mes genoux.
Je relève à nouveau le visage lorsque la porte claqua derrière eux avant de me détendre légèrement même si je reste tendu mon regard dériva de lui au bureau repensant ce qu’il s’était passé quelque jour avant de rougir alors qu’il prend la parole pour me dire cas courir dans son bureau. On pouvait croire que je ne pouvais plus me passer de lui ce qui me fit rougir un peu plus jusqu’à la racine de mes cheveux frissonnants incontiament avant de le regarder dans les yeux mordillent ma lèvre inférieur sous la gêne. D’accord, d’accord, il voudrait bien recommencer, c’est vrai. Même avec toute, c’est penser, je ne peux m’empêcher de rester tout de même sur la défensive parce qu'en fait, je ne sais même pas pourquoi, car même s'il a fait bien plus que me toucher la première fois que l’on s’est vue. Je ne peux pas m’empêcher de ne pas apprécier le contact physique surtout après les brutes épaisses qui m'on conduit jusqu’ici.

- Je… En fait, j’ai ouvert… La première porte que j’ai trouvée.


Détourne les yeux ne pouvant pas expliquer de plus avant de rougir. « Aller dit un truc intéressant ne te dégonfle pas. » Je grimace avent de me redresser, mais restent toujours assit a même le sol.

- Je hum peut-être presser de vous revoir monsieur, je suis désolé.

Je baisse la tête le regardant le sol où je finis par gratter mon bras touché par le garde comme un stress quelque chose qu’il devait faire, mais arrête rapidement sentent sont regardé sur moi. Je relève la tête en arrière pour le regarder droit dans les yeux tout en m’excusent.

- Désoler, je suis rentre sans frapper, mais je ne sais même pas si c’est vraiment moi que vous attendiez en fait.

Je détourne le regard une nouvelle fois gênée posant ma tête contre le mur. J’ai vraiment l’air d’un idiot pitoyable et faible. Cette fois, c’est sûr, il va se moquer de moi, je ne sais pas pourquoi je le sens bien.
 
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
MODERATEUR
PILULES AVALÉES : 575
MIROIR : Jeffrey Dean Morgan
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Ilyria
A DÉBARQUÉ LE : 27/11/2016
FORCE : 2093

SITUATION : Divorcé, mais actuellement il sera perdu lorsqu'il réalisera ses sentiments pour elle
EST ÂGÉ DE : 53 ans
Isak Gallagher

MessageSujet: Re: Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}   Lun 16 Jan - 6:40


Moment enivrant
Intoxicating ∆ liable to cause someone to lose control of their faculties or behaviour. ••• Isak n'est apparemment pas la définition du collègue sympathique sur lequel on peut compter. Ça c'est une valeur sûre merci bien. Le regard qu'il adresse aux deux gardes est lourd de sens. Quelque chose comme "sérieusement les gars? Même mon patient il a réussi à arriver avant vous!" Ou bien un quelque chose du style "Non mais les gars... Vous êtes sérieux d'avoir mis en rogne autant mon patient? La prochaine fois je vous défonce. Bonne journée maintenant dégagez de mon bureau." Bon... Il était peu sûr qu'on arrive à lire tout ça dans ses yeux mais c'était déjà bien d'essayer de faire passer une once violente de sentiments. Parce que ramener un patient, ou plutôt le patient qui ramène à la traine les différents gardes derrière lui c'était pas vraiment le meilleur scénarii de crédibilité pour eux mais aussi pour lui. Parce qu'avec une équipe incapable de maintenir l'ordre entre les patients comment voulez vous que les psychiatres ou psychothérapeutes s'en sortent sans problèmes? Hm... Nope! C'était pas possible!
Alors Isak grogne. Parce que c'est certainement ce qu'il fait de mieux. Après les rapports sexuels très certainement. Parce qu'il est très doué pour l'un comme pour l'autre. Et la question se pose même sur lequel il Préfère. Han, certainement le second. C'est un sportif Isak. Il aime bien quand ça bouge nan? Ça c'est du sport intensif chez lui. C'est ce qui fait toute sa magie d'ailleurs. Enfin, enfin, on va éviter de s'attarder sur les rapports sexuels d'Isak des maintenant. Même si ça n'a pas l'air d'être un sujet qui va être évité d'être longtemps. Voir très rapidement ramener sur le tapis nan?

« Ouais... C'est ce qu'ils disent tous lorsqu'ils arrivent là où leurs pas les portent non? »

Isak sourit en croisant les bras sur sa poitrine. Il tease. Mais bon dieu ce qu'il adore teaser c'est fou. Il tease tout le monde. Et Isak sait pertinemment que la dernière fois qu'il a teaser le garçon, ça s'est fini sur quelque chose de particulièrement intéressant. Pourquoi ne pas recommencer?

« 'Fucking tease gamin... Mais ça... Je n'en doute pas! »

Isak se passe la langue sur les lèvres sans pouvoir retenir un sourire, un sourire prédateur, on le voit peu sur son visage celui-là... Mais ça, c'est une proposition, désolé de le prendre tel quel mais à vrai dire Isak ne voit pas trop comment il pourrait prendre ça autrement. Ceci dit, il se tourne vers son bureau et attrape un carnet.

« Pas de soucis là-dessus c'était bien toi que J'attendais. T'es mon patient Alex' »

Isak rit doucement et regarde un peu autour de lui avant de s'accroupir et finalement venir s'asseoir à côté du garçon en grognant doucement, appuyant son dos contre le mur avant de soupirer lasement.

« Ce qui veut dire qu'on a toute une séance. Mais aussi que je peux faire ce que je veux. »© 2981 12289 0

_________________
ONE WAY OR ANOTHER
I'm gonna find you. I'm gonna get you. I'm gonna feel you. I'm gonna break you. And I... Will feel alive for it
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 162
MIROIR : Grant Gustin
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : bazzart
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016
FORCE : 825
SITUATION : Celibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
Alexandre Olivera

MessageSujet: Re: Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}   Mar 17 Jan - 21:59


 
Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ?
 
Alexandre & Isak

 

Je grimace finalement, j’ai bien fait de prendre la premier porte que j’ai trouvé pour ainsi me retrouver avec lui, car oui malgré que je suis au sol collé au mur derrière le bureau. Il avait réussi à faire partir les gardes ce qui m’aida à me détendre, je ne voulais pas qu’il m’approche plus que ce qu’il, on fait un peu plutôt en plus il m’avait fait mal alors voilà maintenant, je suis au calme malgré ma position de défense. Je grimace le regardent debout avant de rougir lorsqu’il prend la parole pour me dire que c’est ce que tout le monde dit lorsque l’on va ou les pas nous porte.

- Oui, je crois monsieur, je ne sais pas trop. Il m'on fait mal alors je suis parti et je suis arrivé ici, c’est tout.

Je rougis repensant à notre première rencontre comment elle s’est finie. Je sais qu’on n’a pas le droit, mais je n’avais pas su résister alors s'il recommencer, je risque de ne pas résister non plus surtout lorsqu’il me dit qu’il n'en doute pas et qu’il me taquiner alors je baisse les yeux légèrement gênés n’osent pas lui répondre.
Je le regarde se lécher les lèvres ne pouvant m’empêcher de me mordiller la lèvre alors qu’il se retourne vers son bureau pour regarder dans un carnet avant de me regarder tout en le referment ce qui me fit rougir gêner lorsqu’il me dit qu’il n’y a pas de doute que c’est bien moi qu’il attend.

- Donc vous êtes devenue mon… Hum nouveau psy ? Depuis la dernière fois qu’on s’est vue n’est-ce pas ?

Je le regarde à la fois curieux et une légère timidité tinter de gêne baissant la tête n’osant pas le regarder dans les yeux, mais je me détends tout de même me sentent plus en sécurité ici que n’importe où ailleurs dans l’hôpital. Je le sens s’asseoir contre le mur à côté de moi alors je ne peux m’empêcher de relever la tête pour le regarder. Je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’il s’assoie a même le sol pour être à ma hauteur si on peut dire. Je me mordille la lèvre lorsqu’il mentionne toute une séance et qu’il pourrait faire ce qu’il voulait alors je pose la tête contre le mur rougissant le regarde diriger sur le bureau puis a lui fessant ressortir tout ce qui s’était passé lors de leur première rencontre ce qui me fit rougir jusqu’à la résine de mes cheveux, mais ne peut m’empêcher de lui répondre.

- Hum… Tout ce que vous voulez ? Et qu’est-ce que vous voulais monsieur ?

Le regarde à présent droit dans les yeux malgré mes rougeurs de gêne sur les joues.
 
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
MODERATEUR
PILULES AVALÉES : 575
MIROIR : Jeffrey Dean Morgan
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Ilyria
A DÉBARQUÉ LE : 27/11/2016
FORCE : 2093

SITUATION : Divorcé, mais actuellement il sera perdu lorsqu'il réalisera ses sentiments pour elle
EST ÂGÉ DE : 53 ans
Isak Gallagher

MessageSujet: Re: Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}   Jeu 19 Jan - 19:07


Moment enivrant
Intoxicating ∆ liable to cause someone to lose control of their faculties or behaviour. ••• Un petit sourire vient s'inscrire sur les lèvres du plus vieux. Ce n'est pas quelque chose de moqueur, ce n'est pas quelque chose de mauvais. C'est même quelque chose de plutôt doux. Comme si il comprenait ce qu'il faisait là. Qu'il comprenait ne pas vouloir voir les gardes, ne pas vouloir venir le voir. Oh Isak n'était pas naïf. Il savait pertinemment que les patients n'aimaient pas voir les psy. Parce que les psy ont ce petit quelque chose. Ce petit quelque chose qui pousse les autres. Qui les poussent à parler même lorsqu'ils ne le désirent pas. Qu'il force à révéler une vérité que l'on préférerait enfermée.

« C'est déjà pas mal Alexandre. C'est déjà pas mal... Ne t'en fais pas, c'est normal de t'enfuir lorsqu'ils te font mal. Ce n'est pas moi qui vais te blâmer. »

C'est déjà pas mal une telle action. Le fait de s'enfuir c'est quelque chose. Ça n'équivaut pas à rien. Il y a tout un petit processus, la fuite. Parce qu'ici la question de fuite n'est pas si anodine que ça non? Parce que les gens veulent partir, s'enfuir d'une île où ils sont bloqués. Isak peut comprendre ça. Lui n'est pas enfermé. C'est une bonne chose, un point positif pour lui. Il n'a pas a pensé à mal en le voyant débarqué comme ça. Au contraire. Ça l'avait fait plutôt froncé ses sourcils. De la surprise, peut-être un peu d'anxiété. Il n'aime pas voir les gens arrivés comme ça, presque paniqués par une situation qu'il ne saisit pas.

« Exactement. Je suis devenu ton psy entre la dernière fois et maintenant. Et tu sais quoi? Je n'effacerai tout de même pas ce qui s'est passé la dernière fois. »

Parce que l'ancien n'en avait pas envie nan? De garder Alex? Ou alors il n'en avait pas eu d'autres. Isak fronca les sourcils. Voilà quelque chose dont il ne se souvient plus. Est-ce qu'il avait eu un autre psy avant lui? Non. Logiquement non. Donc c'était tout au privilèges D'Isak d'être le psy D'Alex. Est-ce qu'il avait demandé à l'être? Nooooon... Comprenez ici l'ironie. Parce que oui Isak avait demandé à ce qu'on lui confit le jeune garçon. Parce que le jeune garçon avait un petit quelque chose d'intéressant. Qu'on prenne en compte leurs activités extra-seances.

« Haan... Je t'avoue que je n'ai pas encore décidé tu vois. Je me dis que peut-être une séance normale peut t'aider. Mais. Merde je sais très bien que ça ne le fera pas. »

Isak sourit vicieusement en tournant sa tête vers le garçon.

« Et toi qu'est-ce que tu veux faire Alex? Parcourir la surface du bureau une nouvelle fois? »

Isak rit doucement en se rapprochant du garçon pour lui souffler à l'oreille.

« Et que je puisse te faire crier mon nom jusqu'à ce que tu oublie la raison pour laquelle tu es venu ici. »© 2981 12289 0

_________________
ONE WAY OR ANOTHER
I'm gonna find you. I'm gonna get you. I'm gonna feel you. I'm gonna break you. And I... Will feel alive for it
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 162
MIROIR : Grant Gustin
IDENTITÉ : juju94
CRÉDITS : bazzart
A DÉBARQUÉ LE : 25/12/2016
FORCE : 825
SITUATION : Celibataire
EST ÂGÉ DE : 25 ans
Alexandre Olivera

MessageSujet: Re: Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}   Hier à 16:49


 
Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ?
 
Alexandre & Isak

 

Bon d’accord, d’accord, j’avais à la fois envie et pas envie d’être ici, c’est bizarre dit comme cela, mais voilà puis c’était aussi le seul endroit où je pouvais esquiver les gardes alors qu’il m’avait fait mal où je m’étais coupé quelque jour plutôt c’est ici qu’il m’avait soigné d’ailleurs avant que hum tout change. Je regarde la pièce à la fois tendu et inquiet, mais au moins je savais qu’il n’allait pas revenir de sitôt me chercher alors je pouvais me détendre. Je soupire avant de gratter mon bras comme si la main du garde été toujours là tout en l’écoutent parler.

- Mais, c’est toujours pourquoi ? Ils ont droit de faire ça ?


Le regarde droit dans les yeux attendant des réponses le regarde à la fois triste et perplexe grimacent légèrement repensant à toutes les fois que je les ai fuies depuis que je suis arrivé ici.
Je reste toujours à terre cette fois un peu moins sur la défensive le regardent. J’ai vraiment trop d’arrivée fracassante, mais là, j’avais toute de même une raison, j’étais poursuivi par les gardes, mais c’est vrai que je ne m’attendais pas à ce qu’il m’aide en arrivent en mettent pratiquement les gardiens à la porte ça m’avait rassure parce qu'au moins je pouvais avoir confiance en lui. Je retrouve le sourire alors qu’il me dit qu’il est bien mon psy à présent ce qui me fit lâcher un profond soupir me laissent allais contre le mur, mais je rougis alors qu’il rajoute qu’il n’effacerait pas ce qu’il s’est passé la dernière fois. Je me détourne gêner le rouge aux joues. Je ne m’attendais pas vraiment à ça ce qui me fit arrêter tout mouvement avant de réaliser que je ne le voulais pas non plus ça avait été tellement bon, il en avait rêvé des jours et des jours par la suite.

- Je hum, c’est bien… Moi… Moi non plus je ne veux pas monsieur, je ne veux pas oublier.

Je lui souris finalement, je suis heureux qu’il soit mon psy, même si je sais que je ne parler jamais de moi ou alors très, très peut, je n’aime pas ça non en fait ma vie me fait peur puis je n’ai rien à dire alors la plupart du temps, je préférais rester muer à regarder autour de moi que de parler ça fait passer l’heure plus doucement, mais comme c’est un peu obligatoire bien voilà, je fessais juste acte de présence si on veut. Je sors de mes pensers en entendent ça voir me dire qu’il ne savait pas encore quoi faire, je trouve d’ailleurs qu’il se parle plutôt a lui-même, mais je souris lorsqu’il parle de séance normale pour m’aider même si au final, elle ne servira à rien et il a bien raison au fond avec moi cela ne serre a rien.

- Ce que vous voulez monsieur, mais vous avais raison cela ne serre a rien.

Je rougis alors à mes dires, car oui, il a raison, mais pourquoi je m’envahis dire que c’est vrai ? Peut-être tout simplement parce que je préfère l’écouter et le regarder tout, c’est moindre fait et geste ?
Je me mordille la lèvre gênée par, c’est question qu’est-ce que je veux faire ? Par courir une nouvelle fois, la surface du bureau. Je le regarde avant de laisser mon regard se poser sur le bureau penchant la tête sur le côté rougissant une nouvelle fois ayant un frisson me parcourir le corps d’envie jusqu’en bas des reins. « Alex ressaisit toi, tu sais que tu n’as pas le droit de faire ça ». Je laisse, mais penser de coter avant de reposer mon regard sur lui.

- Je veux… Oui, mais on ne devrait pas n’est-ce pas ? J’en ai terriblement envie.

Je regarde à nouveau le bureau haletant sentant son souffle contre mon oreille et c’est parole oh oui, j’aimerais crier son nom jusqu’à ne plus pouvoir. J’aimerais perdre pied à la réalité avec lui. Oh oui, je frémis d’anticipation reposant mon regard à nouveau sur lui mon corps bien réveiller par, ces paroles. J’avance mon visage près du sien et l’embrasse profondément en réponse passant les bras au tour de son coup nous fessant tombé au sol.
 
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}   Aujourd'hui à 9:31

Revenir en haut Aller en bas
 

Est-ce cas moi que ça arrive, c'est drôle de moment si enivrant ? [Pv Isak]{+18 ans}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Elle arrive !!!
» Arrive en furie [PV Céline]
» J'arrive pour tous vous embêter ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: The Murder House :: psychiatrists's offices-