AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Lun 2 Jan - 1:55


Le jeune Lio passait nerveusement sa main dans ses cheveux depuis un moment, il était dans sa chambre, tournant en rond. En effet, Kaleb, un homme plutôt imposant lui ayant parlé quelque fois lui avait demandé de le rejoindre dans sa chambre. Lio angoissait totalement à l'idée de ce face à face avec ce géant. Le jeune garçon n'osait pas refuser et l'idée de ne pas y aller ne lui effleurait même pas l'esprit, il avait trop peur. Celui-ci lui faisait trop penser à son propre père et ce qui lui tombait dessus suite à une désobéissance. Et Lio n'arrivait pas à rompre l'assimilation qu'il a fait entre lui et l'homme de son passé cauchemardesque. Pourtant, il ne semblait pas méchant et les rares échanges entre les deux étaient plutôt cordiaux. Lio avait juste encore un peu de mal à faire confiance et à enfouir sa peur du passé.

Lio poussa un soupir et prit une profonde inspiration, il allait devoir y aller. Le jeune garçon rassembla tout son courage et sortit doucement de sa chambre. Son visage était creusé, pâle, marqué par la fatigue. Il marcha longuement dans le couloir, la chambre de Kaleb était assez éloigné de la sienne. Lio se ratatinait sur place, cherchant à se faire le plus petit possible quand il croisait un garde. Finalement, il arriva à la chambre, il était en retard. Il soupira et toqua à la porte avant d'entrer. Il fit un pas à l'intérieur et ferma la porte derrière lui, toujours dans un comportement mécanique. Lio ne regardait jamais Kaleb dans les yeux et les gardait rivés vers le sol.

"Je. Je suis désolé pour le retard."

Lio sentit son estomac se nouer rien qu'à l'idée qu'il était en retard. Son père n'aurait pas attendu qu'il se soit excusé pour le cogner. Et... Son oncle non plus, il haïssait les retards, surtout pour leur petit rendez-vous dans la chambre. Lio ferma les yeux dans l'attente d'un coup mais aussi écœuré. Cet homme... Allait il le frapper lui aussi ou l'épargner ? Après tout, il était déjà pas dans un très bon état. Il avait des bleus sur le visage, résultat de la crise qu'il avait fait avec Isak. Ce dernier s'était défendu de l'attaque physique du jeune bipolaire. Lio porta une main à son visage et caressa les bleus, ces derniers contrastaient beaucoup avec la pâleur de son teint. De plus, il était tout maigrichon. Depuis son arrivée, il avait perdu du poids et peinait à en reprendre. Normal qu'il fasse pitoyable devant Kaleb beaucoup plus grand et âgé.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Lun 2 Jan - 23:20



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Kaleb grogna une nouvelle fois. Il ne faisait que ça lorsque les tremblements étaient trop violents, lorsqu'il était incapable de se contrôler sur la fréquence et la puissance de ces derniers. De tels tremblements qui le montrait directement en temps que malade. Hors il n'était pas malade. Du moins ses tremblements n'étaient pas signes de maladie. Juste signes de manque. Grand manque qui creusait des cernes sous ses yeux, pâlissait son teint et le rendait presque difficile à regarder. Ça faisait trop longtemps, un peu trop. Quelque chose que l'on ne peut pas contrôler. Ça faisait trop longtemps parce qu'il n'avait pas été capable de se servir lui-même. Parce que l'accès était aussi étroit qu'une idée malsaine. Ça l'avait fait soupirer sur les premiers jours. Parce qu'il se pensait capable de pouvoir gérer ça. Hey, devine quoi Sherlock? Il avait tort...

Mais il y a ce garçon. Il est blond, il est petit et il est violent. Violent contre lui-même ou contre les autres. C'est suffisant. Suffisant comme informations. Parce qu'ils ne parlent pas beaucoup. Ou du moins assez pour savoir le peu d'informations qu'il faut. Est-ce qu'elles sont nombreuses? Non. Kaleb ne parle pas de trop. Ou du moins pas assez pour tenir une conversation sans interruptions pendant plusieurs minutes. Et ça à l'air d'être le cas pour Lio. La première fois qu'il l'a vu, Kaleb a eu ce petit rictus, un petit truc content lorsqu'il a vu son visage légèrement abimé, son petit air perdu. C'était amusant, divertissant voir intéressant. Ou quelque chose d'attendrissant. Les sentiments c'est c'truc trop compliqué à discerner.

« C'est pas grave! Rentre! »

Kaleb sourit. De ce petit sourire content. Parce qu'en fait il l'aime bien ce gamin. Le brun croise les jambes sur sa couche et se pousse un peu pour laisser au garçon assez de place pour s'assoir. Il voit bien son regard gênée, sa posture courbée... Il sent bien le malaise qui se dégage du garçon. Mais sans vraiment savoir pourquoi. Aller savoir, chacun a son histoire ici, un passé un peu trop lourd. Et il a pas la chance, ou le malheur allez savoir, d'être psychiatre, de pouvoir lire les dossiers, lire la vie des patients. "Et toi t'as quoi comme livre de chevet?""Oh bah tu sais le dossier Shawn!""Han! Sympa, j'ai déjà lu, l'intrigue est dure et le personnage principal attachant!""Ouais! Et toi?""Oh, le dossier Sharp!""Ah ouais, je vois... C'est un peu gros quand même?" Nan. Franchement ça devait pas être si cool que ça d'être psy.

« Assis toi. Je vais pas te bouffer hein... »

© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mer 4 Jan - 19:02


Lio semblait aspiré par le regard de cet homme, le jeune garçon s'aplatissait complètement. Il détestait qu'on lui dise qu'on avait besoin de parler avec lui. C'était souvent synonyme de colère et de coups pour le jeune Lio sans jamais qu'il comprenne la plupart des raisons. Une excuse bête ou alors tout simplement pour se défouler suite à une journée trop dure. Et le pire souvent, c'était les coups sans raisons, il n'avait même pas quelque chose pour se raccrocher, se dire qu'il l'avait mérité. Ou alors, peut-être, que le pire c'est entendre sa mère dire à son père "Va te défouler sur le gosse et reviens quand tu seras plus aimable." Lio l'avait tellement entendu et pourtant, à chaque fois ca faisait si mal. Le jeune garçon passa sa main dans ses cheveux, repensant à une de ses nombreuses fois où cette phrase avait été prononcé alors qu'il était dans la même pièce. Il était si petit à l'époque et croyait encore que ses parents finiraient par l'aimer. En vain, il a fini par comprendre que ca ne marcherait jamais.

Le jeune garçon regarda l'homme se repositionner pour lui laisser de l'espace sur le lit. Ceci fait, il l'invita à s'asseoir en précisant qu'il ne le mangerait pas. Lio fit un maigre sourire et s'approcha doucement, il s'assit à côté de Kaleb et remonta ses jambes contre lui. C'est à ce moment là, qu'il remarqua les tremblements du plus âgé. Il pensa alors qu'il avait froid bien que c'était loin de ça et c'était même la raison de sa venue ici. Mais ca encore, il n'en savait rien, et il ne s'en doutait absolument pas. Alors il se leva et alla prendre une veste dans les vêtements de Kaleb et lui mit sur les épaules. Ceci fait, il prit ses mains entre les siennes pour les réchauffer.

"Tu as froid ? Tu es malade ?"


Lio semblait inquiet car il savait ce que c'était d'être malade sans que personne ne s'occupe de vous. Il ne savait pas si les infirmiers et les médecins les soignaient bien ici, voilà pourquoi il préférait éviter de tomber malade. Et le froid était l'ennemi des personnes malades car on avait l'impression d'être écrasé, de ne jamais guérir. Et les fois où Lio était tombé malade, il avait tellement eut de mal pour se remettre d'aplomb surtout que ca n'arrêtait pas sa famille, ils continuaient à le frapper.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Ven 6 Jan - 15:29



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Kaleb fronce les sourcils, son regard s'attarde sur le regard du garçon. Urf... On n'y est pas allé de main morte avec sa gueule d'ange... Est-ce qu'il s'est fait ça tout seul? Hm... Kaleb en doute. Voyez, il avait déjà saisis le garçon en colère, lorsque ce dernier pique une crise. Mais quelque chose comme ça? Non ce n'est pas possible. C'est assez gros, différents bleus sur son visage, trop voyant et mal positionnés pour avoir été fait par la personne elle-même. Kaleb n'aime pas particulièrement voir les gens blessés... Il n'apprécie Pas la violence en elle-même. Lorsque le brun tue, il fait les choses proprement. Pas de violence inutile ou de coups portés là où ça ne devrait pas. De toute façon... Kaleb est un pyromane. Il ne reste pas grand chose de ses victimes en fin de compte. Enfin... Petite régression, on ne compte pas tuer le garçon qui se tient face à lui. Nope. Ce n'est pas prévu. Ça ne serait pas non plus très conseillé. Enfin, c'est pas comme si Sharp comptait revoir l'extérieur un jour. Il ne pourrait pas être soigné. Il était malade mais ne désirait pas être soigné.

Le jeune garçon vint se poser à ses côtés et Kaleb sourit doucement. Il se voulait rassurant mais sachant qu'il tremblait comme pas permis, c'était un peu différent, il semblait plus malade qu'autre chose. Les tremblements, une nouvelle fois le brun tenta de les cacher. Mais ce n'était pas très efficace. Et au contraire Lio les remarqua rapidement, il se leva et Kaleb grimaça. Ça y est, il avait compris et allait partir en ayant peur qu'il l'agresse. Petit soupir. Kaleb ne l'agresserait jamais... Mais ça il ne pouvait pas s'en douter. Le plus vieux baissa la tête, s'attendant à entendre claquer la porte. Mais au contraire, plus surpris que surpris ça aurait été différent... Lio vint poser sur lui un pull. Un de ses pulls. Kaleb remonta la tête plutôt surpris et étudia le garçon.

« Je... Bah merci. C'est gentil de ta part. Vraiment... J'apprécie... Mais c'est pas ça. »

Kaleb sourit tristement en ressortant sa main de sous le pull pour la tenir devant son visage. Elle tremblait relativement beaucoup. Bien plus que pour un léger froid. Ça aurait certes pu être de la maladie. Mais non... Mais non parce que ça aurait été trop simple. Elle tremblait beaucoup trop et lui grogna en la laissant retomber. Au moins actuellement il n'était pas entrain de vomir ses entrailles sur le sol de sa chambre. Parce que c'était déjà arrivé. Et il était sûr que ça pourrait recommencer...

« C'est pour ça que j'ai besoin de ton aide Lio... »

© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Dim 8 Jan - 21:48


Lio baissa les yeux quand l'homme le scruta, il cherchait à fuir son regard. Peur des représailles? Peut-être ... Après tout, c'était un enfant plutôt vulnérable à la base. Le jeune garçon avait d'ailleurs montré cette vulnérabilité à Kaleb. Ils étaient dans la même pièce, seuls et Lio ne se sentait pas bien, en proie à une crise. Il commença à se frapper la tête au mur, totalement hors de lui en criant mais l'homme ne l'avait pas laissé, il ne l'avait pas fuit non plus. Il s'était contenté de le saisir afin de l'empêcher de se faire du mal et Lio avait finit par craquer et pleurer, pleurer sa douleur au creux de l'épaule de l'homme qui n'avait pourtant rien demandé mais qui avait laissé faire le jeune garçon. Platement, Lio s'était excusé de sa connerie et était partie, le plantant là. Ensuite, il se sont revus un peu et ont échangé quelques mots.

« Je... Bah merci. C'est gentil de ta part. Vraiment... J'apprécie... Mais c'est pas ça. »

Lio le regarda d'une drôle de façon. Bah oui, comprenez le, il n'a jamais connu la drogue. Jamais il n'avait vu ses parents s'en servir, limite, il ne savait que la drogue existait. Bon, il ne fallait pas exagérer, il connaissait mais n'avait jamais été en contact avec. Bien qu'il n'aurait pas refusé de la morphine quand il était vraiment au plus mal. Mais jamais il n'avait eut droit à un médicament, même quand il était malade. Au pire, qu'il crève, n'est ce pas ? Et pourtant non, heureusement, il n'avait jamais eut de maladie grave sinon il ne serait déjà plus de ce monde, le jeune Lio.

« C'est pour ça que j'ai besoin de ton aide Lio... »

Les pensées de Lio se concentrèrent sur Kaleb sans comprendre. Il avait besoin de son aide ? Pourtant, il est mince, pas bien musclé et pas très épais. Il n'avait limite aucun muscle, alors comment pouvait il aider quelqu'un ? A part... Le soulager bien entendu. Lio grimaça à cette pensée. Les mots de sa famille étaient gravés dans son esprit et il était compliqué de les effacer, de les rayer. Il avait beau essayer de les ignorer, ces mots revenaient le narguer au galop dès qu'il avait un moment d'absence. Le garçon fit un léger sourire à Kaleb, pour une fois qu'il sera utile, hors de question de refuser.

"Tu m'as beaucoup aidé la dernière fois avec ma crise, je ne peux pas refuser.."
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Lun 9 Jan - 7:14



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Sa réponse fait chaud au coeur à Kaleb. Vraiment. C'est une réaction vraiment sympathique de sa part. Il ne sait même pas ce que l'autre va lui demander que déjà il accepte. C'est de l'altruisme au dernier point. Et le Kaleb de l'extérieur, celui qu'il avait été avec Digby aurait sûrement profiter de la naïveté, de cette loyauté envers lui. Il en aurait profiter pour vider le garçon jusqu'au plus profond de son être, et lorsqu'il n'aurait pu été utile, pff... Next, il s'en serait débarrassé. Mais le fait était la. Il n'était plus le Kaleb d'autrefois. Il était obligé de faire face à un certain état d'esprit bien plus différent, il ne pouvait pas se débarrasser des gens aussi facilement de nos jours. Parce que c'était des gens qu'il rencontrerait encore au sein de l'hôpital. Et briser une personne que vous allez très certainement revoir sonne comme un mauvais plan.

« Si... Si tu le vois comme ça Lio. Mais je comprendrais si tu refuses d'accord... Je comprendrais. Vraiment. »

C'est vrai. C'est vrai qu'il comprendrait si l'autre homme, si le garçon en face de lui ne désirait pas l'aider. Après tout parler de ça mettait très mal à l'aise Kaleb, vraiment, c'était quelque chose d'assez honteux que d'être drogué... Il pouvait donc comprendre que ça sonnait mal pour le garçon. Que Lio le regarde avec des yeux ronds, qu'il secoue la tête et qu'il fuit la chambre en ne voulant plus jamais lui parler. Parce que ce qu'allait lui demander ici Kaleb était à la pointe de l'illégalité. Parce que sinon ce n'était pas drôle. Et le drôle c'était tout beau. C'était motivant ici.

« J'suis un drogué Lio. Un vrai drogué... Un toxico. »

Voilà. C'était dit. Lâché à voix haute comme une bombe à retardement. Kaleb baissa la tête. Il n'avait pas fini de s'expliquer mais il avait déjà lâché le gros du sujet, déjà parlé du fait qu'il était un drogué. Un vrai et que personne ne pouvait l'aider ici. Personne ne désirait l'aider parce que son plan était bien trop compliqué. Mais il fallait qu'il demande non? Le brun se passa une main dans les cheveux en levant les yeux vers Lio une nouvelle fois. Le garçon ne s'était pas encore enfui de la chambre, ça et rassurait assez Kaleb pour le moment. Soit il était trop surpris pour lui dire non tout de suite soit c'était plus compliqué que ça. Kaleb reprit la parole après quelques secondes.

« Et s'approvisionner ici... C'est particulièrement compliqué. Du style... Vraiment dur... Je... Tu comprends ce que je veux te dire? »

© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Lun 9 Jan - 22:34


Lio fronça les sourcils sans vraiment comprendre. Il savait ce que c'était un drogué mais un toxico ? Non, il ne savait pas, vraiment pas. Et ca l'angoissait. Il se pensait débile, complètement stupide. Comme un gosse qui ne savait pas lire en plein milieu d'une classe qui faisait déjà des multiplications. Lio déglutit, il n'avait jamais eut droit à une véritable éducation, il avait apprit la base. Comme lire, écrire etc... Mais c'était tout, il n'était jamais allé au delà donc il avait beaucoup lu histoire de combler un peu le manque. Mais c'était trop difficile tout seul. Lio déglutit, peut-être que son ami allait le trouver débile et le rejeter ?

Lio lisait dans sa chambre, il devait avoir environ une dizaine d'année, il lisait un petit livre d'aventure qui l'émerveillait. Qui lui permettait de s'évader de son univers bien trop noir. Mais son père entra, furieux que Lio ne le rejoigne pas alors qu'il venait de l'appeler. L'homme frappa l'arrière de la tête de son fils avant de siffler :

"Qu'est ce que tu fous à lire ? Ca ne sert à rien, t'es qu'un gosse débile qui ne saura jamais rien faire de  sa misérable vie."


Lio grimaça et reprit sa position défensive, remontant ses jambes contre lui en entourant ses jambes de ses bras. Il commençait à comprendre où voulait en venir l'autre adulte. Il venait de lui suggérer sa mission tout en lançant une phrase d'observation globale. Mais Lio avait apprit à comprendre les sous-entendus, les ordres cachés sous une phrase typique, banale. Mais un problème subsistait, Lio ne connaissait pas les drogues, ne savait pas où les trouver ni ce qui lui arriverait s'il se faisait chopper. Lio poussa un léger soupir et ferma les yeux, réfléchissant aux solutions qui s'offraient à lui. Même si Kaleb lui disait qu'il acceptait sa décision, quelque chose se casserait entre les deux et Lio ne pourrait plus bénéficier de la protection de son ami... Lio murmura d'une petite voix ses interrogations.

"J'accepte mais... C'est quoi la drogue ? J'en trouve où...? Et si je me fais chopper Kaleb ?"

Lio était dans la cuisine et venait de voler un petit morceau de pain avant de manger, il était affamé. Il avait besoin de manger, ca faisait si longtemps... Mais des pas résonnèrent mais Lio n'arrivait pas à s'arrêter de manger, pour une fois qu'il avait quelque chose à grignoter. Le jeune garçon gémit quand un coup violent tomba sur sa tête. Lio se recroquevilla contre le mur et gémit doucement.

"Pitié, ferais plus... Ferais plus..."

Lio regarda l'homme qui déboucla sa ceinture, Lio gémit et se recroquevilla encore plus alors que l'homme commença à s'acharner sur lui. Lio retenait ses gémissements et laissa ses larmes rouler sur ses joues. Qu'avait il fait ? Il avait juste mangé...? Pour survivre... Etait ce si mal?


Lio poussa un léger gémissement et ferma les yeux avant de se blottir contre le mur, il souffla doucement à l'intention de son ami.

"Parles... Occupes mon intention, explique. S'il te plait..."
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mer 11 Jan - 16:39



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Une nouvelle fois Kaleb se passa nerveusement la main sur l'arrière de la nuque. C'était un geste que Digby avait l'habitude de faire. Masser sa nuque pour le calmer, le rendre plus maniable et plus agréable. Après il lui faisait majoritairement du temps une dose et tout était parti pour être plus calme. C'était une habitude que n'avait pas perdu Kaleb. Parce que Digby lui manquait mais aussi parce que le geste l'apaisait. Réellement. C'était ridicule. Même lui s'en rendait compte. C'était ridicule de réagir comme ça pour une simple... Pression sur sa nuque mais c'était aussi la seule pression dont il avait besoin. La seule qui le faisait soupirer dans le bon sens du terme. Soupirer de soulagement. Pas de colère.

La drogue c'était nocif. Putain il le savait. Chaque jour de sa vie il le pensait. Chaque jour de sa vie il voulait changer les choses, changer sa consommation. Arrêter. Pour toujours. Ne jamais reprendre l'idée, ne jamais se retrouver a faire les mêmes gestes ou se retrouver obliger de supplier pour une dose. Jamais il ne voulait ravoir à se déshabiller devant une caméra. Faire le beau devant une caméra branchée sur internet. Plus jamais il ne voulait avoir à refaire ça.

Le mouvement de Lio à ses côtés lui fit tourné la tête. Le garçon avait remonté les genoux contre sa poitrine et paraissait paniqué. Kaleb ne compris pas. Du moins pas en premier lieu. Et même après c'était quelque chose qui lui paraissait encore flou. Est-ce qu'il avait dit quelque chose de mauvais? Une chose qui pouvait ramener au monde d'autrefois? Celui froid dans lequel tout le monde ici avait déjà vécu. C'était certainement ça. Kaleb grinca des dents. Il n'aimait pas se retrouver obliger de s'excuser pour une connerie qu'il avait fait involontairement... Kaleb leva la main pour aller la poser sur le genou du garçon mais il pensa que son geste pouvait mal être interprété. Il laissa donc retomber sa main sur sa jambe en soupirant et se repassant la main sur la nuque.

« Je... Je sais je t'en demande beaucoup Lio j'suis désolé... J'ai.. La drogue c'est... T'es déjà allé à l'infirmerie? Tu vois les seringues qu'ils utilisent? Dedans c'est ça. La drogue, les calmants. C'est ça la drogue... Je sais que je t'en demande beaucoup Lio. Mais je te connais. Tu ne te feras pas prendre. »

C'était la version positive de Kaleb ça. Mais le fait est qu'il était presque sur de ce qu'il avançait. Presque sur que le garçon en face de lui était du genre à ne pas se faire prendre. Parce que c'était quelqu'un d'adorables. Avec ses grands yeux de chien battus il ne voyait vraiment pas comment on pouvait faire passer des soupçons sur sa tête. C'était impossible. Quelque chose de faux qui serait démentit aussitôt. De plus, le garçon était du genre à toujours être à l'infirmerie. C'était peut-être assez un point positif? Peut-être pas pour lui... Mais ses crises le blessait souvent. Lui en temps que personne...

Kaleb tourna de nouveau la tête en fronçant les sourcils. Oh. Ce n'était jamais bon ce genre de petits bruits. C'était peu significatif.

« OK... OK... Écoutes, quand j'étais petit, j'ai été kidnappé. Enfin, ça c'est pas le plus... Bref... Il y avait ce gars qui a passé plusieurs années... J'ai passé 7 ans avec lui. Et pendant ses 7 ans, pendant tous les jours il m'a offert de la drogue. M'a fait plané. M'a obligé à faire des trucs pour que j'ai ma came. Puis après c'était pareil. Je suis... J'sais pas un gars accro. Je peux pas faire sans... »

© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Dim 15 Jan - 19:41


Kaleb assura à Lio qu'il ne se ferait pas prendre, Lio baissa de nouveau les yeux, réfléchissant. S'il se fait prendre ? Qu'allait il lui arriver ? Il ne voulait pas non plus décevoir Isak, lui, qui cherchait à l'aider. Lio ne voulait pas voir cette lueur déçu, il n'avait fait que la voir cette putain de lueur toute sa vie. Mais maintenant qu'il commençait à apprécier Isak et d'autres personnes, il ne voulait pas les décevoir. Lio voulait voir de l'amour, de... Pour une fois, une lueur d'acceptation. Se dire qu'il ne faisait pas que de la merde dans la vie.

"Je le ferai Kaleb... Mais s'il te plait... Ne me laisses pas si je fais une crise, je t'en supplie."


Lio commença à raconter sa vie à la demande du jeune garçon quand celui-ci voulut occuper son esprit à penser à autre chose. Mais... Ce que lui racontait son ami était horriblement triste... Il était devenu accro à la drogue à cause de la malveillance d'un homme. Pourquoi les adultes ne pouvaient pas s'occuper bien d'eux, il y aurait déjà beaucoup moins de problèmes. Lio en était persuadé.

"Je suis désolé... Je ne pensais pas que, que ca allait dur pour toi de raconter. Tu n'es pas obligé de continuer, ca ira."

Lio gigotait anormalement, n'arrivant pas à tenir en place à cause de son envie de se faire du mal. Ca le démangeait, il en avait franchement besoin mais il devait résister encore, pour se défaire de cet ignoble habitude qui lui pourrissait la vie. Franchement, merci les parents. Lio prit une profonde inspiration et tendit ses mains vers Kaleb pour qu'il puisse les prendre et les maintenir si Lio finissait pas craquer mais avant que Kaleb ne puisse agir. Le jeune garçon se souvint alors de sa promesse, s'il voulait aider, il allait devoir se faire mal. Lio baissa les yeux et remonta doucement ses manches. Il allait pouvoir satisfaire son envie et en même temps aider son ami. Le jeune garçon commença alors à gratter les plaies avec une légère grimace tandis que ses ongles s'enfonçaient dans les plaies pour enlever les croutes et les ouvrir de nouveau. Doucement, le sang commença à couler tout d'abord doucement puis de plus en plus rapidement quand le nombre de blessure augmenta.

"Je vais aller te chercher ça... Promis... Je t'aiderais... Je ne me ferais pas prendre. Et. En échange, tu seras là, promis ? Hein?"

Lio continua son manège, regardant fixement le mur devant lui tandis que le sang coulait doucement le long de ses bras, commençant alors à tacher ses vêtements. Lio devait trouver la limite, ne pas aller trop loin mais ne pas aller à l'infirmerie pour une blessure trop minime. Sinon, il allait attirer l'attention de l'infirmier.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Lun 16 Jan - 4:25



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
C'est plus que beaucoup qu'il lui demande. Bien sur que Kaleb s'en rend compte. Il n'est pas stupide. Simplement dépendant, ce qui en l'occurrence n'est pas mieux. Parfois l'un influence l'autre. Beaucoup d'Hommes ont fait de stupides choses sous le besoin intensif de quelque chose. Et Kaleb le sait. Et il aimerait bien arrêter. Mais il ne peut pas, il en est incapable. C'est Seth qui lui a fait remarquer. Qu'il en était incapable et que son corps ne pourrait pas vivre sans. Mais comme personne ne s'intéressait au fait qu'il était intoxiqué jusqu'à la moelle, Kaleb pouvait mourir ici... Sans avoir eu d'aide.

« Je serais là Lio. Promis. Je ne veux pas que tu refasses de crises. Je te promet que quand je serais là je t'empecherai dans refaire une, ça marche? »

Kaleb secoue la tête tout en parlant. En aucun cas son but n'avait été de se faire plaindre, d'ailleurs il n'aimait pas particulièrement la pitié, ce n'était pas ce genre de sentiment qu'on lui avait appris, simplement sa famille lorsqu'il l'avait retrouvé 11 ans après son enlèvement. Elle n'avait arrêté de le regarder avec cette lueur dans les yeux, de la pitié, du questionnement, qu'est-ce qui s'était passé pour lui pendant toutes ces années? C'est... Enfin.. C'était juste l'histoire qui sortait plus facilement.

« Non. Non ça ne me fait rien de raconter. Vraiment. C'est plutôt anodin... Même si c'est plus facile de raconter ça à toi qu'à mon psychothérapeute dis donc... »

Un rire sans joie s'éleva de la gorge de Kaleb. Ça c'était sur. Parler avec Nirina était plus compliqué que de parler au garçon. Le garçon, Lio à côté de lui il prêtait l'oreille, il avait aussi vécu ce genre d'aventures qu'on aimerait pas avoir à affronter mais qu'on avait dans le code génétique. Et puis, même si c'était la jeunesse, il était assez mature pour ne pas taper sur les nerfs du plus vieux. Tandis qu'il bouge à ses côtés, Kaleb tourne la tête pour le regarder faire. Faire quoi? Son regard ne fait pas le lien au premier abord et il le regarde juste bouger comme si il avait des vers. Puis le blondin lui tend ses mains, et tandis que Kaleb va pour les prendre ce dernier les retire. Le danois fronce les sourcils en regardant le plus jeune. Non vraiment il ne compris qu'à la fin. Et la stupidité de ses propos à lui le frappe d'un bon coup dans le visage.

"Je vais aller te chercher ça... Promis... Je t'aiderais... Je ne me ferais pas prendre. Et. En échange, tu seras là, promis ? Hein?"

C'est ce qui le fait réagir. Pendant quelques instants Kaleb n'a fait que rester choqué, incapable de bouger devant la détermination dont faisait preuve le garçon à se griffer les bras. Et c'est encore après quelques secondes que Kaleb réagit.

« til råber højt Lio! C'est pas du tout ce que je voulais que tu fasses! »

Kaleb attrape les mains du garçon d'un seule des siennes et pose son pull sur les plaies du garçon pour éviter que ça saigne énormément. Il serre plutôt doucement en le regardant.

« Hey, écoutes... Je ne veux pas que tu te blesses volontairement pour moi, compris? »

© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mer 18 Jan - 22:22

Lio continua à se griffer les bras tandis que son ami ne semblait pas réagir, sûrement sous le choc mais le jeune garçon était soulagé, voir même content. Il lui avait promit qu'il l'empêcherait de faire une crise trop dangereuse pour lui. Et ca rassurait le jeune garçon qui avait peur d'être abandonné à cause de cette partie de lui... En plus, ce sont ses maladies mentales qui ont poussé sa famille à le dénigrer et à le frapper. Mais aussi à l'asservir puis finalement, le rayer complètement comme un vulgaire déchet. Lio déglutit à cette pensée, était il un déchêt ? Alors... On le parquait ici avec les autres ? En attendant qu'ils crèvent ? Histoire... Histoire de les éloigner des personnes normales de peur que ce soit contagieux ou trop dangereux. Soudain, Kaleb sembla avoir reprit ses esprits et lanca quelques mots dans une langue qui était inconnu au jeune garçon avant de prendre ses mains dans la sienne. Lio, face à ce geste brusque bien que protecteur, ferma les yeux et rentra la tête dans les épaules dans l'attente d'un coup... Un coup qui ne vient pas.

"Je... Je suis désolé, s'il te plait... Ne sois pas en colère..."


La colère de quelqu'un était sans doute une des plus grande hantise du jeune garçon. Car pour lui, colère signifiait plusieurs choses. Les coups. La douleur. La privation de nourriture. L'isolement. Le noir. Le froid. Et la honte. Lio regarda le pull se poser sur ses plaies puis il se rendit compte que Kaleb ne voulait en aucun cas lui faire de mal. Le noeud au creux de son ventre lâcha et les larmes se mirent à couler sur son visage encore marqué par quelques traits de l'adolescence. Le jeune garçon releva les yeux vers son ami qui lui expliqua qu'il ne voulait pas que Lio se blesse volontairement pour lui.  Le jeune garçon prit une légère inspiration pour parler malgré ses larmes.

"Mais si... Si tu calmes mes crises, jamais je ne pourrais t'aider. Tout ce que je te demande, c'est de m'empêcher d'aller trop loin."


Le jeune garçon enleva doucement le pull de Kaleb de sur ses bras. Il ne voulait pas tâcher le vêtement de son ami pour une bêtise qu'il a commise de lui-même. Il lui rendit son pull en silence, les larmes roulant toujours sur ses joues. Il était tellement soulagé que son ami n'ait pas eut les pensées de lui faire du mal. Dire que c'est sûrement dans le pire endroit du monde que Lio apprend que certaines personnes peuvent l'aimer et ne lui vouloir que du bien dans ce fichu monde. Le jeune garçon regarda Kaleb, ses yeux pétillant d'espoir pour une fois.

"Si tu veux... Je peux aller te chercher la première dose tout de suite en allant soigner ça."
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Jeu 19 Jan - 19:18



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Kaleb secoua la tête. Non il détestait l'idée que quelqu'un se fasse du mal pour lui. Ça n'était jamais arrivé avant. Encore heureux... Enfin... Les gens avaient déjà fait des sacrifices pour lui, déjà fait des Choses, des choses qu'on ne demande pas de faire. Un trop plein d'émotions. Alors ça ne lui plaisait pas particulièrement de voir que Lio était capable de faire ce genre de choses. L'idée lui donna la nausée, le portant à des souvenirs douloureux d'un Digby trop protecteurs ou bien trop violents pour être considéré comme une personne normale. Il ne voulait pas s'imaginer Lio comme ça. Et il ne voulait pas non plus que Lio l'imagine comme quelqu'un de violent. Mais c'était ce qui pouvait s'apparenter le plus à de la violence actuellement. Parce qu'il lui avait attrapé rapidement les mains, l'empêchant de continuer cette affreuse habitude qu'il avait. L'habitude qui lui donnait envie de vomir. Ou de le frapper. Parce que c'était de l'imbécilité. Même si c'était un geste pas désirée, quelque chose qu'il ne pouvait pas contrôler, même si il ne pouvait pas faire autrement ça rendait malade. Kaleb secoua la tête une nouvelle fois en souriant tristement au garçon.

« Je ne suis pas en colère Lio... J'ai pas... J'vais pas me mettre en colère, t'en fais pas. »

Parce que la colère c'était quelque chose de peu compréhensif pour lui. Il connaissait le sentiment et le ressentait très fort mais c'était plus de l'intérêt qui le poussait à faire du mal aux gens. Une terrible envie de violenter le monde. Une terrible envie de rencontrer le nouveau monde simplement pour l'écraser avec violence. Mais Lio n'était pas le nouveau monde. Lio était une valeur sûre. Parce que Lio était quelqu'un de bien. Et que c'était ce genre de personne qui ne devait pas s'attarder ici. Qu'on devait aider à soigner pour partir d'ici. Kaleb lui il n'en avait plus rien à foutre de rester ici. Après tout il avait été condamné pour plusieurs meurtres. Il était certainement sûr qu'il ne verrait jamais plus la couleur du ciel. Du moins celui du continent... Mais Lio avait une chance d'être sur ce continent, non?

« Trop loin pour moi Lio c'est quand tu commences déjà à te faire du mal comme ça. Je serai pas toujours là pour t'aider. Alors quand je suis là... Non je refuse que tu te fasses du mal... »

Une nouvelle fois il secoue la tête. Ça pourrait attirer un petit sourire sur son visage pour un geste bien répétitif. Mais ça n'attire pas, ça ne fait rien à par faire soupirer. Parce qu'il n'aime pas l'attachement qu'il lit dans les yeux de Lio, n'aime pas l'idée qu'au final il puisse se servir de lui. Il n'aime pas l'idée, mauvaise idée.

« Je... Ça serait chouette de ta part c'est vrai. Ça serait sympa de ta part... Tu veux que je t'accompagne? Si tu y vas au moins que je portes la responsabilité de tes coups... Je veux pas que tu finisses à l'isoloir. »

© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Dim 22 Jan - 12:05


Lio regardait la main de Kaleb enserrer ses poignets, il avait de la force quand même par rapport à lui. Le jeune garçon se revit alors un peu plus jeune, il s'était tracé plusieurs coupures sur ses poignets avant que sa tante débarque. Et là, en moins de deux... Un cri. Son père. Des domestiques. Et cette putain de ceinture. Ces fichus domestiques avaient relevé le jeune garçon avec violence avant de l'emmener au salon et le plaquer contre la table. Puis là, le tee-shirt de l'enfant fut enlevé et la correction débuta devant toute sa famille. Lio avait retenu ses cris mais pas ses larmes de douleur. Ca faisait si mal et puis surtout, la honte l'étreignait d'être considéré comme une bête devant tout le monde. Doucement, Lio commença à gigoter de plus en plus mal à l'aise par cette poigne.

"Tu... Tu peux me lâcher s'il te plait ? Je suis désolé. Je sais que tu ne veux pas de mal, c'est... C'est juste une habitude. Mon père me corrigeait s'il me voyait et devant tout le monde."

Lio rougit à ses mots, honteux. Il baissa les yeux vers ses mains et les dégagea doucement de la poigne de Kaleb, ne voulant pas faire de gestes brusques. Finalement, il essuya négligemment le sang sur son tee shirt pour éviter qu'il ne coule partout et salissent la chambre de son ami. Parce que oui, après tout, maintenant, il considérait Kaleb comme un ami. Et c'était rare pour lui qu'il en ait. Alors maintenant, c'était comme un besoin vital, de s'assurer qu'il ne le laisserait pas. Lio concentra son attention sur Kaleb qui lui expliquait que ça allait déjà trop loin quand il commençait à se faire du mal. Le jeune garçon sentit son coeur se serrer, ça faisait du bien à entendre...

"Je suis désolé Kaleb. Je voulais juste t'aider. Servir à quelque chose pour une fois... A part être un défouloir..."

Le jeune garçon eut alors un sourire soulagé quand Kaleb accepta. Lio se sentait enfin utile pour lui. Le jeune garçon sourit, vraiment content. Mais c'était malsain. Comment Lio pouvait il être content de s'être fait du mal pour aider ? Oui, c'était bel et bien malsain. Mais. C'était Lio, les choses ont fait que c'était comme ça. Qu'il était content d'enfin servir à quelque chose. Le jeune garçon se releva doucement et sourit à Kaleb qui s'inquiétait pour lui. Le jeune garçon cacha ses plaies sous son sweat. Puis il se dirigea vers la porte et lui dit avant de partir sans lui laisser le temps de répliquer.

"Je ne veux pas t'attirer des ennuis. Et puis Gabriel est gentil, il ne va pas m'envoyer à l'isoloir."

Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mar 24 Jan - 19:06



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Si il avait pu, sincèrement il aurait tenu le garçon entre ses bras, l'aurait serré fort pour le rassurer. Mais lui n'était pas familier avec ce genre de contact. Et Lio ne devait pas l'être non plus. Parce que Lio n'avait pas eu la meilleure enfance qui soit possible d'avoir. Et ça voulait certainement dire beaucoup de choses. Parce que même avec une enfance merdique comme la sienne, Kaleb avait été aimé. D'une façon différente, d'une façon pas normale, mais quelqu'un avait été dépendant de lui. Parce que quelqu'un avait tenu à ce qu'il reste en vie, avait pris soin de lui. Lio, Lio est-ce qu'il avait eu cette chance? Peut-être. Mais peut-être pas. Les contacts physiques ici c'est quelque chose de compliqué. Parce qu'il ne faut pas heurter quelqu'un qui ne veut pas être touché.

« Je... Suis. Oui pardon. Excuse moi. Je comprend... Les habitudes c'est mauvais, ça lâche pas facilement. Je comprend. Juste, enregistre ça Lio. Je ne suis pas ton père. Et moi je ne veux pas te faire de mal. J'suis un patient. Au même stade que toi dans cette foutue galère. »

Kaleb lâche abruptement les poignets du garçon pour se passer nerveusement la main sur la nuque. Il a merdé. Très certainement. C'est facile de merder dans ce genre de situation. Il parlait de contact un peu plus haut. Là il venait de merder dans le contact. Même si ses paroles vont à l'encontre de ses paroles, il est tout de même compliqué de saisir la nuance. Et en l'occurrence la violence avec laquelle Kaleb tenait le garçon. Dans ses paroles il est doux, il énonce un fait, celui qui affirme qu'ils sont bien tous les deux dans la même galère et que jamais au grand jamais Kaleb voudrait se défouler sur Lio. Parce que ça c'était une mauvaise idée, mauvaise idée, sale idée. Le genre de truc à mettre en rogne.

« Tu en fais déjà beaucoup Lio. Tu en fais plus que n'importe qui a déjà fait pour moi. Par ta présence. Crois moi c'est déjà beaucoup... »

Nouveau petit sourire, agréable petit sourire. Qui informe que le deal est scellé, pas besoin de poignée de mains, de quelque chose comme ça, c'est plus concret entre eux, pour réalistes. Kaleb secoue la tête, mais avant de pouvoir répondre le garçon sort déjà de la chambre. Kaleb sort pour lui crier ce petit quelque chose dans le couloir. Pas grand chose. Juste... Assez.

« Je... Merci... »

© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mar 7 Fév - 18:12


Kaleb lui assura une nouvelle fois qu'il ne lui voulait en aucun cas, du mal. Lio baissa doucement les yeux, il le savait. Son père n'était plus là, son ombre ne planait plus au-dessus de lui et ses cris ne résonnaient plus dans la maison. Non, il était bel et bien loin de lui et pourtant, Lio se sentait encore sous pression, toujours apeuré de recevoir le moindre coup, le moindre blâme. Un enfant trop bien conditionné. Tellement conditionné qu'il est coincé dans une attitude encore d'enfant. Lio le regarda quand il lui avoua qu'il avait déjà fait beaucoup de choses pour lui. Le jeune garçon secoua la tête et joua nerveusement avec une mèche de cheveux, histoire de s'occuper. Il était comme ça, il avait besoin d'aider  les autres pour ne pas sombrer, c'était un rôle qu'il avait depuis longtemps, au point de s'oublier.

"J'ai encore rien fait Kaleb mais je vais changer ca..."

Lio sortit doucement dans la chambre et quand Kaleb l'interpella pour le remercier. Le jeune garçon se tourna vers lui et lui fit un sourire rayonnant. Son attitude exprimait vraiment sa personnalité, la personne qu'il était, un enfant coincé dans un corps d'adulte. Mais un enfant détruit qui s'accroche pour vivre dans un monde de brute. Lio s'éloigna et alla à l'infirmerie, il entra timidement et alla voir Gabriel qui n'eut pas besoin d'explications. Il le soigna tout en lui parlant. Lio répondait évasivement et dès que l'occasion se présenta, il prit une seringue et des flacons présents dans le tiroir. Lio ne savait pas quoi prendre et s'était contenté de prendre ce qu'il avait vu. Heureusement, son sweat est beaucoup trop grand, il cacha alors ce qu'il avait prit et fila se remettre sur le lit. Gabriel revint alors et finit de le soigner. Lio le remercia et lui assura qu'il allait mieux avant de partir. Le jeune garçon avait la boule au ventre, dégouté de mentir à Gabriel, il s'en voulait énormément. Le patient entra dans la chambre de Kaleb, les jambes tremblantes. Il ne savait plus quoi faire maintenant, il allait apporter des ennuis à Gabriel et à Kaleb... Le jeune garçon se rassit sur le lit de Kaleb et prit ses mains entre les siennes pour tenter d'atténuer les tremblements.

"J'ai pris un peu de tout, je ne savais pas trop..."
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mer 8 Fév - 19:52



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
"Mais ne fais rien de particulièrement stupide Lio." Oui bien évidemment... C'est logique de penser ça lorsque l'on venait juste de lui demander d'aller à l'infirmerie pour aller chercher de la drogue pour pouvoir aider un patient à se shooter... Ouaiiiis Lio... Ne fait rien de stupide comme si tu pouvais faire plus stupide que ce que te demandait Kaleb. Kaleb qui secoue nerveusement la tête. C'est vital. Cette terrible envie qui le tiraille de partout, qui le fait trembler de partout, gémir ou se rouler en boule lorsqu'il est victime de putains d'hallucinations... C'est vital. Mais mettre un garçon innocent dans l'addition... Ça ne l'aurait pas dérangé plus que ça avant. Il aurait même sourit à l'idée que ce dernier se fasse choper pour lui. Mais maintenant? C'était plus compliqué. Les relations étaient plus compliquées...

« Je te crois Lio... Ça ouais... Je te crois. »

Kaleb frissonnant, retourna s'assoir sur son lit. Il était nerveux. Nerveux comme lorsqu'il disait quelque chose à far, que celui-ci sortait de la chambre avec un petit "hm" et que le garçon n'était pas sûr de quand il le reverrai. L'idée est mauvaise, malsaine dans son esprit. Et pourtant elle s'est fait une place actuellement. Et qu'elle va rester jusqu'à ce qu'il voit Lio revenir. Ou qu'il ne le voit pas revenir. Ou alors que des gardes passent la porte pour l'emmener à l'isoloir parce que c'est lui qui a foutu Lio dans cette situation... Est-ce que Lio réagirait comme ça? Est-ce que Lio le balancerait pour éviter l'isoloir? Quelque part il comprendrait. Ça serait certainement décevant, pour sur. Parce que les gens avaient souvent l'habitude de le décevoir, mais il comprendrait. Se sacrifier pour sauver sa peau. Vraiment Kaleb pouvait comprendre la démarche. Pas qu'il l'appréciait plus que ça. Mais même si l'idée d'aller à l'isoloir ne lui faisait pas plaisir, l'idée que le garçon y aille pour lui n'était pas non plus des plus rassurantes. Comme si le sentiment de culpabilité qui pesait sur ses épaules n'était déjà pas assez lourd. Nerveusement il porte ses mains sous ses aisselles, éviter d'aggraver le problème. Mais le garçon passe la porte. Et Kaleb ouvre de grands yeux tandis qu'un sourire passe sur son visage. Le plus jeune lui attrape les mains. Kaleb sourit tristement cette fois-ci.

« Je ne sais pas ce que je pourrais faire sans toi Lio... »
© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mer 15 Fév - 1:42


Lio se sentait hyper mal d'avoir fait ça, d'avoir trompé la gentillesse de Gabriel. Il se sentait horrible, sale. Il ne méritait pas la confiance que lui accordait Gabriel ni celle de Kaleb. Lio ferma les yeux. Pourquoi ? Pourquoi avait il fait ça ? Il n'aurait pas pu trouver un autre moyen pour tenter d'aider Kaleb ? Le jeune garçon baissa doucement les yeux d'un air coupable. Il essaya de prendre une profonde inspiration pour tenter de calmer la haine qui ressentait envers lui-même. Lio tenta d'inhaler sa colère, d'apaiser son esprit. Mais c'était vain. Il se sentait trop coupable pour tenter de trouver une solution qui puisse le détendre. Le jeune garçon lâcha doucement les mains de Kaleb,  écoutant attentivement ses paroles puis il prit la parole à son tour, faiblement.

"Je ne sais pas... Tu serais peut-être dans un meilleur état... Et si à cause du moi, tu allais à l'isoloir ?"


Le jeune garçon n'avait pas pensé à ça. S'il aidait Kaleb à se droguer, il pourrait envoyer ce dernier à l'isoloir. En effet, si les gardes trouvent la drogue ou Kaleb dans un état tertiaire, ils ne seront pas tendres. Et tout ça, ce serait la faute de Lio. Et si Gabriel était renvoyé à cause du vol ? Et si un de ses amis étaient puni pour la même raison ? Lio se mit à trembler à son tour. Trop de possibilités, tout était de sa faute. Il était horrible, mauvais... La respiration du jeune garçon s'accéléra. Il se sentit si coupable. Si abject. Il venait de foutre tellement de personnes dans la merde. Il remonta ses jambes contre lui et entoura ces derniers de ses bras avant de fourrer sa tête dans le creux formé. Il se balança doucement comme pour tenter de se détendre, la respiration haletante.

"Non... Je n'aurais pas dû... Et si tu allais à l'isoloir ? Ou dans la salle de torture ? Ou alors quelqu'un d'autre ? Un innocent ! Et si Gabriel se faisait renvoyer ? Je suis mauvais! Tout est de ma faute... Tout... J'aurais pas dû... Je suis désolé, si désolé... Pardonnes moi..."
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mer 15 Fév - 22:29



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Si le regard de Kaleb reste braqué sur les seringues, sur ce petit quelque chose qui va le délivrer, il n'est pas aveugle, il voit bien le malaise de Lio. Mais pour l'instant son esprit n'arrive pas à se concentrer. Voyez, il avait fait beaucoup de choses pour cette substance. Il en avait toujours beaucoup fait pour décoller, laisser son esprit avoir un peu de repos, bénéficié d'un silence bien mérité. Mais aujourd'hui, c'était différent. Il n'avait pas eu besoin de faire quelque chose. Pas besoin de donner de son corps ou de céder à des caprices d'un homme insupportable. C'était l'autre qui avait tout fait pour lui. Et l'idée fait son chemin jusqu'à son esprit. L'empathie. Il connait sur le papier. Mais c'est compliqué à saisir quand personne n'en a jamais eu pour vous.

« Lio... Je suis prêt à aller dans l'isoloir pendant plus d'une semaine si ça me permet de bénéficier de ça. Je peux pas faire sans Lio. »

Et puis en quelques secondes la situation avait pris une autre tournure. L'idée de s'injecter tout de suite la substance était assez sympathique, elle avait flottée un peu dans son esprit avant qu'il se rende compte finalement que c'était trop tôt. Lio n'était pas en état. Ses gestes, son corps et son esprit le trahissait, il était nerveux. Très nerveux et ce mouvement de balancier n'allait peut-être que partiellement le calmer. Kaleb jugea la situation. Il pouvait, au choix, s'enfoncer l'épine dans le bras et oublier ses problèmes pendant un court moment, mais ainsi oublier le garçon qui l'avait aidé jusque là. Mais il y avait ce putain de truc chez Kaleb. Ce truc qui le ramenait sans cesse à un chien, il était fidèle, alors l'autre repoussa ses seringues pour venir poser ses mains sur les genoux de l'autre garçon.

« Lio je t'en supplie calme toi bon dieu... Tu paniques bien trop facilement. Si quelqu'un s'était rendu compte de quelque chose actuellement ni toi ni moi serions en mesure d'en parler. Et ce n'est pas Gabriel qu'ils chercheront à punir en premier. Ils sont déjà en manque de personnel... Tu crois vraiment qu'ils se permettraient de virer les gens de cette façon? On t'as déjà dis que tu étais trop bon pour ce monde? »
© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mer 22 Mar - 20:36


Le jeune garçon posa son regard sur la seringue et le flacon. Ca lui faisait penser à quelque chose, un souvenir du passé, mais flou. Lio se concentra sur ce souvenir afin de se rappeler des détails. Puis, comme un flash, tout lui revint en mémoire. Son père. Quand Lio devait avoir une douzaine d'année, il était tombé sur son père et son oncle dans le petit salon attenant au bureau de son paternel. Et par l’embrasure de la porte, Lio avait pu voir les désastres que procurait ce poison aux personnes drogués mais aussi à l'entourage. Alors c'était donc de la drogue qu'avait prit son cher père... Ce dernier en effet, s'était piqué dans le bras, tandis que son corps devenait de plus en plus mou, son sourire plus fous et ses yeux... Plus effrayants... Alors que Lio s'apprêtait à partir, son regard croisa celui complétement fou de son géniteur. Le piège s'était refermé sur le jeune garçon. Son père l'avait alors violé avec violence sans préambule... Lio avait crié, de douleur dans un premier temps puis d'angoisse plus tard dans la nuit tandis que les images cauchemardesques hantaient son esprit. Mais lors de l'acte, Lio avait finit par se taire, détruit, endoloris. Le sang coulant entre ses cuisses d'enfant. Lio revient au moment présent quand Kaleb lui parla.

"Je ne veux pas que tu ailles là-bas Kaleb."

Lio était l'exemple parfait du gamin détruit, incapable de penser à soi-même avant de penser aux autres. Habitude? Sûrement. Mais c'était ainsi et personne ne parierait sur le fait qu'il arrive à changer ceci. Après tout, on ne perd pas les bonnes habitudes ? Considérons ça comme une bonne. Le jeune garçon releva le regard sur les mains de l'homme qui venait de se poser sur ses genoux puis son regard suivit les bras puis le cou afin de traverser le visage et de s'ancrer dans le regard de son ami, écoutant religieusement ses paroles. Lio prit doucement ses mains dans les siennes, il voulait un câlin mais il n'osait le demander, de peur de gêner Kaleb... Ou de se faire rejeter. La douleur serait trop grande pour lui. Lio était dans la merde... Il s'attachait bien trop facilement et ce n'était pas une bonne idée dans cet endroit maudit. Lio, perturbé, prit aux pieds de la lettre la question de Kaleb. Encore à cause de son comportement enfantin.


"Non... Mais on a déjà dit que j'avais un bon c*l de p*te. Ou des trucs comme ça. Je suis un bon jouet aussi."
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Sam 25 Mar - 9:29



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Et maintenant? Maintenant il ne restait plus qu'à le faire. Et logiquement, ou normalement ça serait plus simple maintenant. Une aiguille, un petit quelque chose qui allait valoir son salut. La drogue était son salut. C'était la seule chose qui le maintenait réveillé, qui le maintenait dans le monde réel et acceptable. Parce que ce n'était pas acceptable cette version sordide, morbide et triste qu'on lui offrait. Les murs pales, le sol couleur dégueulasse et l'odeur de la mort dans les couloirs. Nan. Ça ne valait pas le coup de rester connecter à cette réalité. Celle qu'il avait, faite, créer. différente, elle valait plus le coup. Parfois, il lui arrivait d'envier ceux qui n'avaient pas les pieds sur terre. Ou ceux qui avaient une vie normale. Mais comment on peut envier des gens sans connaitre ce qu'ils ont. "Normal" même le mot lui semblait inconnu. Le seul normal qu'il connaissait c'était s'assoir à un bar et commander une boisson. C'était la seule notion de "normal" qu'il avait en commun avec les autres. Parce qu'après? Après ça n'était jamais ça. C'était toujours plus compliqué, moins sain voir plus nocif.
Les mots de Lio ne le heurtait pas autant qu'ils auraient certainement du. Le prévenir d'une façon qu'il aurait du écouter. Mais, l'isoloir ne l'effrayait pas. Enfin... C'est ce qu'il aimait à croire. Kaleb n'était pas claustrophobe. Mais avec le temps, ave. le temps c'est plus compliqué et se faire à l'idée d'être enfermé, c'est plus cohérent que d'être libre.

« Je n'irai pas Lio. Je sais faire des choses sans me faire prendre. Je sais. Je le fais. Pas de quoi s'inquiéter. »

Si la situation n'avait pas été aussi morbide et le sujet de conversation aussi malsain, Kaleb se serait certainement permis un petit rire. Pourquoi? Croyez que c'était assez drôle comme situation. Ce qui pro quo magique. Jamais Kaleb n'avait posé la question en la pensant. c'était rhétorique. Parce qu'il est doué pour l'utilisation du rhétorique, sait l'utiliser et le fait souvent d'ailleurs. Mais maintenant? Hey, si c'était une question rhétorique, il éviterait d'en faire aux alentours de Lio. Parce que Lio n'a pas l'air très doué pour cet humour. Pas très réceptif à l'humour rhétorique, il gardera certainement ses questions pour plus tard et se contentera d'une pure vérité en face de lui. Les paroles du blond lui vont droit au coeur et il a une sorte de légère grimace. "Le pauvre" bon dieu aucune personne ne devrait à avoir ça... Mais, qu'est-ce qu'on y Peut? À part être spectateur d'un passé aussi froid qu'impossible...

« Ah. J'y ai eu le droit aussi au dernier. Mais c'est pas ça que je te demandais... Lio je te faisait un compliment bordel... »

Le brun s'assied sur le lit et entoura le plus jeune de ses bras.

« Maintenant il n'y a plus personne pour nous dire ce genre de choses. »
© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mar 18 Avr - 21:55


Lio releva les yeux vers l'endroit où se trouvait les aiguilles. Avait il bien fait ? Pour les personnes non toxicomanes et ne vivant pas dans cet endroit, ca serait un non catégorique. Pour les personnes qui vivent ici, c'est différents. Ils connaissent l'horreur, la soumission des uns, la domination des autres. Mais surtout, l'envie de liberté, l'envie de s'évader. Alors, dans ce cas-là, la réponse peut-être oui. Quant à Lio, il aimerait pouvoir se convaincre que oui, qu'il avait fait une bonne chose mais si ca se trouve, il ne ferait que précipiter Kaleb dans sa chute.

"Mais les gardes n'ont pas besoin de preuves pour t'y emmener..."

Oui, bon... Lio va devoir prendre des cours sur l'utilisation du rhétorique mais aussi sur le second degré. Mais on ne pouvait le blâmer de ne pas comprendre. Tout simplement car il n'avait jamais pu se développer normalement socialement.  De plus, les personnes de sa famille n'avaient pas besoin de cacher leurs paroles blessantes. Ils ne cherchaient jamais à cacher leurs intentions, leurs méchancetés. Donc, il n'a jamais eut l'occasion de travailler ce genre de langage. De plus, il se prenait que des insultes, des ordres en pleine face. Donc, il pouvait difficilement se rendre compte qu'il avait eut un compliment, c'était si rare... Mais ca lui mit du baume au coeur... Il fit un sourire vers Kaleb et son sourire s'agrandit quand celui-ci le prit dans ses bras en essayant de le rassurer, de l'aider. Et pourtant, il avait échoué dans ses paroles. Lio posa son visage contre le cou de Kaleb et souffla doucement mais assez distinctement pour qu'il comprenne.

"Si... Les gardes continuent à me le dire. Parfois, ils s'amusent à poser ses mains sur mes fesses ou mes hanches... Voir même devant... Dis... Kaleb... Est ce que c'est normal? Est ce que je suis normal?"

Lio écarta son visage de son cou pour le regarder avec un regard suppliant, avide d'une réponse. Il avait vu les mines dégoutés des autres patients lorsqu'un garde faisait ca. Et Lio, lui, l'avait vécu que ça durant son enfance puis son adolescence. Alors, il ne savait plus quels étaient les normes. Car ces dernières avaient été fortement ébranlés à son arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Mar 25 Avr - 19:52



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Kaleb secoua la tête une nouvelle fois. Il n'aimait pas la façon dont Lio semblait intéresser, semblait triste presque, curieux de ce qu'il pouvait lui arriver. Anxieux certainement. Et le brun n'aimait pas l'intérêt que le plus jeune lui portait. Il n'aimait pas la façon dont il était concerné. Parce que lui se sent bien, sûr que les choses vont bien se passer. Il n'est pas question d'avoir peur, de s'inquiéter d'un monde qui tombait tout autour d'eux. De toute façon il n'est plus possible d'évoluer normalement dans ce joli petit monde. Il est question de s'y laisser mourir...

« Tu sais, il y a toujours un moyen de moyenner. Je trouve toujours un moyen de m'en sortir Lio. Ne t'en fais pas pour moi. »

Parce que Kaleb voulait reellement que l'autre arrête de s'en faire. Il voulait juste que son esprit se ferme à toutes pensées négatives, qu'il repousse tout encore et encore. Histoire qu'ils puissent tous deux faire abstraction de la sanction qui pourrait leur tomber, lui tomber dessus et qu'ils se concentre tout simplement sur ce qu'il y avait, ce qui les entourait. Ce qui créait ce tout ça. Il y avait lui et l'autre. Lui et le plus jeune. Lui et le plus sage, le plus mignon, voir le plus innocent, totalement innocent. Comment diable voulez-vous vous occupez d'une telle personne, la rendre vilaine, lui faire faire des choses qu'un enfant ne devrait pas faire. La conscience n'est pas faite pour être tranquille lorsqu'il est question de manipulation. Manipulation équivaut à service. Parce qu'il lui rend des services mais en rien, oh non en rien Kaleb aimerait manipuler le plus jeune. Alors que pourtant, ce sujet là, il est doué. Très doué, trop doué.

« Pardon... Pardon quoi? Ils font quoi les gardes? » Parce que Kaleb ne se faisait plus agressé de cette façon. Même si quelque part il était victime de cette beauté qui lui était propre, il n'avait pas à affronter les regards et les attouchements malsains des gardes... « Tu es... normal Lio. Plus normal que la majorité des gens ici. Ceux qui te disent le contraire sont... sombres et incapables.. »

Parce que la normalité n'était plus quelque chose de très basique en nos jours, Kaleb ne savait réellement sur quel critère se baser. Il y avait la télé qui lui avait appris comment être. Mais on ne lui avait jamais dit, jamais parlé ou commenté de façon clair. Tous les gens qu'il connaissait étaient malsains. « Le plus normal d'entre nous... »
© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 150
MIROIR : Dylan Sprayberry
IDENTITÉ : Nath
CRÉDITS : Lore
A DÉBARQUÉ LE : 19/12/2016
FORCE : 682
SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 18 ans
avatar
Lio A. Shawn

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Dim 4 Juin - 22:51

Lio regardait pensivement les traits du visage de Kaleb. Celui-ci avait un visage dur, forgé par de nombreuses épreuves difficiles qu'il avait pu traverser. Lio, quant à lui, avait toujours un visage marqué par des traits enfantins. Un regard innocent et terne, la petite étincelle de vie semblait s'être éteinte. La violence, les abus ont souillé l'enfant. Un enfant... Ces êtres si purs, si blanc, si immaculés. Mais Lio, maintenant adulte au comportement d'enfant, n'était absolument rien de tout ça. Son corps était déchiré par les coups, son âme souillée par les abus des adultes. Et son esprit...? Détruit, malléable à souhait.
Lio regarda Kaleb, celui-ci lui expliqua qu'il pouvait toujours trouver un moyen de s'en sortir. Une idée sordide fleurit dans l'esprit du jeune garçon. Il se disait qu'après tout, si Kaleb se faisait prendre, il pourrait très bien... Laisser le garde abuser de son corps en échange de la liberté de Kaleb. C'était une horrible idée. Mais après tout, Lio y était habitué... Non? Mais Lio ne fera jamais part de cette pensée à son ami... Celui-ci semblait déjà suffisamment offusqué par la confidence du plus jeune. Lio avait peur... Le trouvait-il dégoutant? Lio ne voulait pas qu'il s'éloigne de lui, dégouté par ce qu'il était.

"Tu me trouves dégoutant ...? C'est pas ma faute... J'aime pas. J'essaye de me défendre. Mais ca fait mal..."

Kaleb lui assura qu'il était normal, le plus normal d'entre eux. Ce qui était pas vraiment vrai. S'il était normal, il ne serait pas interné. S'il était normal, il ne serait pas rejeté par sa famille. S'il était normal, personne ne le violerait... Lio releva les yeux vers Kaleb, doucement, il s'approcha et posa sa tête contre le torse de Kaleb. Il avait besoin de contact, de réconfort. Comme avec Naël, comme avec Isak la dernière fois, dans son bureau. Lio entremêla ses doigts avec ceux de Kaleb avant de souffler.

"Tu ne me feras jamais ca...? Hein?"


Dans la voix du jeune garçon résonnait l'espoir. L'espoir de ne pas être un morceau de viande pour tout le monde. Qu'il pouvait avoir des amis, des personnes qui ne lui veulent pas de mal. Dans le pire endroit du monde, Lio apprenait doucement à faire confiance... A être aimé et a aimé sans crainte. Des choses qu'il aurait dû apprendre dès sa naissance. Par conséquent, cet endroit serait il, tel un phénix, le lieu de sa renaissance ?
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
PILULES AVALÉES : 450
MIROIR : Andrew Lincoln
IDENTITÉ : Arman
CRÉDITS : Schizophrenic
A DÉBARQUÉ LE : 30/12/2016
FORCE : 1663

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 47 ans
avatar
Kaleb Sharp

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   Sam 10 Juin - 10:36



❝Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène❞
Lio & Kaleb
Le brun ne répond pas de suite. Ses yeux sont fixés sur le jeune homme, son esprit réfléchit. Est-ce que c'est ça? Est-ce qu'il le trouve dégoûtant? Non. Bien sûr que non. Comment aurait-il pu le trouver dégoûtant? Lui qui avait fait le même genre de chose lorsqu'il était plus jeune. Oh, vous dites que non? Est-ce que c'était réellement différent? Il n'est plus temps de se mentir à soi-même Kaleb. On l'a déjà fait trop souvent. Trop pour rien. Ça n'a jamais donné un quelque chose de bon. Ça se finit toujours dans les larmes et la douleur de toute façon. Alors? Il s'est passé la même chose dans sa jeunesse. Lorsqu'il n'était même pas question de se défendre. Parce qu'au bout d'un moment ça devient commun, immonde mais commun, il n'est plus question de réfuter, se battre, tout esprit avec cette idée c'est fait la malle. Juste. Regarde. Apprend. Vis cette horreur que l'on t'offre sur un plateau. Celle où tu n'es que spectateur du toi. Alors un petit sourire passe sur le visa d Kaleb tandis qu'il passe une main dans les cheveux du plus jeune.

« Je ne te trouve pas dégoûtant Lio. Et je sais bien que tu essaies de te défendre. Mais je me doute aussi que ça n'est pas facile et que tu ne le peux pas le faire si facilement. Je sais Lio. Ne t'en fais pas. Je ne te trouverais jamais dégoûtant. »

Pas sur un tel sujet. Et pas sur un autre. Il n'est pas question de savoir s'il est dégoûtant ou non. Il est question de savoir pourquoi les gens ont dit qu'il était dégoûtant quand lorsque l'on regarde on ne peut voir qu'un enfant, gentil enfant, peut-être un peu trop perdu dans un monde adulte, incapable de se relever sous les nombreux coups que cette dernière lui porte. Mais un enfant. Et il n'est pas question de casser sa confiance. Encore. Encore. Encore. C'est le genre de choses que les gens font déjà si facilement...

« Jamais. Jamais Lio. »

Il n'a jamais forcé personne. Comme si lui allait le faire lorsqu'il était encore incapable de penser correctement en présence d'une personne plus imposante. Il ne forcerait jamais personne. Et encore moins Lio. Parce que Lio est spécial pour lui. Représente une sorte d'espoir. Un esprit qu'il n'a jamais eu. Il aurait aimé être comme lui. Peut-être dans l'histoire. Mais sans l'histoire il ne serait pas là.

« Tu peux avoir confiance en moi Lio. »
© Pando

_________________
the beast
the evil

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le marionnettiste et la marionnette entrent en scène. Feat Kaleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour sur scène [feat. Call Sintar]
» Répétition et Mise en scène - Morgan Ciallmhar (Rp)
» Gavriil le Marionnettiste
» Tu n'es qu'une marionnette entre mes pattes. - Fléau des Enfers || 04/03
» Tu es mien, ma marionnette, mon jouet. | Hot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: A walk in Ostrov Island :: Men's corner :: The Bed Rooms-