AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de psychologues et de médecins.
D'ailleurs, pensez à nos scénarios, ils sont très attendus ! ♥
Merci de jeter un coup d'œil aux pathologies du forum.

Partagez | 
 

 I tried - ft. Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PILULES AVALÉES : 97
MIROIR : Thomas Brodie Sangster
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : MISH.MISH
A DÉBARQUÉ LE : 01/12/2016
FORCE : 452

SITUATION : Célibataire toujours amoureux... Et haineux
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar
Gwenaël Lefebvre

MessageSujet: I tried - ft. Seth   Lun 19 Déc - 20:29


J'avais essayé mais en vain. J'avais tenté de ne plus penser à lui, de l'oublier, mais sans succès. Quand je réussissais à ne pas songer à lui durant la journée, il revenait hanter mes rêves et mes cauchemars. Je n'avais pas l'impression de faire face à la même personne. Il y avait le Théo doux, gentil, tendre que je connaissais depuis des années avec qui je pouvais rire, discuter, contre lequel je m'endormais chaque soir. Et puis il y avait l'autre. Celui qui me terrifiait. Parce que j'ignorais tout de lui. Parce qu'il était capable du pire et qu'il l'avait largement prouvé. Je ne pouvais pas me résoudre à me dire que ce monstre était l'ange que j'avais connu. Alors, faire une distinction purement arbitraire entre eux me soulageais. La plupart du temps. Et lorsque les cauchemars me saisissaient, les mauvais songes où Il me poursuivait avec un rire cruel, les nuits où je me réveillais en un cri, le cœur palpitant, le corps tremblant, j'avais besoin d'enfouir mon angoisse au fond de mes entrailles, de me réconforter. Et malheureusement, je ne connaissais pas trente-six solutions. C'est comme ça que ce soir, mes pas m'avaient menés jusqu'à la cuisine. Il était bien trois heures du matin et il n'y avait pas un chat dans les couloirs. Par chance, je n'avais croisé aucun gardes et j'étais entré dans la cuisine sans encombres. Alors, le festin avait pu commencé.

J'étais incapable de me retenir. Je me voyais engloutir fruits, céréales, confiture et gâteaux secs comme détaché de mon propre corps, incapable de me stopper, je n'étais pas en mesure de me réguler. Et à chaque bouchée, je sentais mon angoisse s'apaiser, couverte par des tonnes de bouffe, le fait de manger me réconfortant étrangement comme une bulle protectrice où plus rien ne pouvait m'atteindre. J'avisais d'un coup d'oeil les déchets qui jonchaient la table. Mon dieu, tout ce que j'avais réussi à engloutir... Je n'osais imaginer ce qui m'attendais si je me faisais attraper. Pourtant, le nez dans un pot de beurre de cacahuètes je continuais méthodiquement à l'engloutir. Entre l'autre et l'isolement ou la punition, je préfère clairement les deuxièmes. Je sais qu'ils ont bien moins d'impact sur moi que lui. L'isolement n'est pour moi qu'un silence absolu qui m'angoisse, une noirceur qui me hérisse les poils et face à ce qu'Il me fait ressentir, ce n'est rien. Mais soudain la porte s'ouvre dans un grincement de fin du monde qui me parait assourdissant et je me sens comme un lapin prit dans les phares d'une voiture. Qu'est ce qui se passe ? Il faut du temps à mon cerveau qui pédale dans la semoule pour se rendre compte que quelqu'un est entré dans la pièce et ce quelqu'un va sûrement pas tarder à me trouver. Je ne songe même pas à me cacher, figé. Le festin est terminé.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 990
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Shiya
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016
FORCE : 3260

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar
Seth Frances

MessageSujet: Re: I tried - ft. Seth   Lun 2 Jan - 16:57

I tried
but you're so fucking easy, easy to break
Seth ✧ Gwenaël
Partout ou je passe il y a de la glace qui se forme, j'essaye d'atteindre quelque chose mais je n'y arrive pas et alors que je veux avancer, la glace continue de se former autour de moi. J'enroule mes bras autour de ma taille, grelottant sur moi même et cherchant une réponse, seulement il me faudrait déjà avoir la question. Alors ou suis-je et qu'est ce que je fais en ses lieux ? Je continue d'avancer malgré tout et je peux finalement entendre du bruit, des rires d'enfant et alors que je me rapproche des rires, cette fois-ci je peux entendre une conversation et un coup de feu ... Un hurlement et cette fois-ci je me retrouve au même endroit qu'il y a ... Non! impossible, je cours vers le bruit du coup de feu et je peux y voir mon frère m'appeler, je veux courir vers lui mais la glace m'en empêche, cette fois-ci un mur vient se mettre face à moi m'empêchant de sauver mon frère, je hurle et je cogne contre ce mur, sur la glace on y retrouve le sang de mes poings. Mon frère Aaron!

-AARON!!!

Je me rélève brusquement en sueur ... Inspirant, expirant ... Je me prends la tête entre les mains. Ce n'était qu'un cauchemar, c'était pratiquement toujours le même, pour moi c'était déjà difficile d'avoir perdu mon frère, mais il fallait en plus que je revive les événements la nuit. Me relevant j'allais dans ma petite salle de bain me passer un coup d'eau sur le visage, ne voulant même pas croiser mon regard dans le miroir. Rejoignant mon lit d'un pas lent, je refuse de me rendormir et c'est avec un soupire que je me prends la tête entre les mains. Je suis tellement habitué au silence qu'un léger bruit attire mon attention ... C'était sans doute pas le moment de me foutre dans les emm*rdes, seulement je ne pouvais me rendormir, alors je sors de ma chambre et marche en direction de cette légère source sonore. Je fini par arriver aux cuisines et c'est la que j'aperçois un jeune homme manger, manger et encore manger ... Il va se rendre malade, regardant derrière moi si il n'y a personne je rentre dans la cuisine et je vois que celui-ci semble complètement paniqué, je lève les mains ne sachant pas trop quoi lui dire, enfin une chose est sur, si jamais des gardes nous trouvent, c'était l'isolement ...

-Vient ... C'est bientôt la tournée des gardes

Je ne savais pas dans quelle chambre il était, la mienne était proche, mais si la sienne était loin, il allait se faire attraper en plein milieu du couloir et le pourquoi du comment ? Je lui propose de me suivre sans même chercher à savoir si il est dangereux.
© Starseed


Ps : Désolé du retard


Dernière édition par Seth Frances le Mar 17 Jan - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 97
MIROIR : Thomas Brodie Sangster
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : MISH.MISH
A DÉBARQUÉ LE : 01/12/2016
FORCE : 452

SITUATION : Célibataire toujours amoureux... Et haineux
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar
Gwenaël Lefebvre

MessageSujet: Re: I tried - ft. Seth   Lun 9 Jan - 20:33


Je fixe l'homme face à moi. Les cheveux mi-longs, les yeux bleus, il ne semble pas agressif. Il n'a pas vraiment l'air d'être un garde même si sa carrure est bien plus épaisse et imposante que la mienne. Et pourtant, je n'ai pas envie de le suivre. Je suis bien ici. Dans le noir seulement troublé par la lumière de la lune (et celle qui émane aussi de la porte ouverte désormais), entouré de nourriture. En plus il fait légèrement plus chaud que la normale, bref j'ai tout ce qu'il me faut pour me sentir à l'aise et en sécurité. Alors non, je n'ai vraiment pas envie de partir maintenant. Pourtant, ses mots me font réagir. Je n'ai pas la moindre envie de me retrouver en face des gardes. J'ai déjà bien assez fait connaissance avec l'isoloir à mon goût pour ne pas avoir envie d'y retourner tout de suite. Pourtant, cette perspective de dure punition ne me fait pas plus bouger que cela, pétrifié que je suis. Pourtant, il va bien falloir que je bouges si je ne veux pas me retrouver nez-à-nez avec les terreurs de l'établissement. Je regarde le carnage autour de moi, à la fois déconnecté, étonné et fasciné. A la fin de chaque crise c'est comme ça. J'ai toujours du mal à croire que c'est vraiment moi qui ai fait ça, que je me suis enfilé autant de nourriture à moi tout seul. Je reportes mon regard sur l'homme face à moi et murmure, comme pour avoir une confirmation :

"-C'est moi qui ai fait tout ça ?"

Pourtant, je sais très bien que ça ne sert à rien de demander : bien sûr que c'est moi, c'est pas le voisin de palier. Mais même après des années de crises, après des années d'angoisse recouverte et étouffée par la nourriture, je suis toujours aussi étonné de voir la quantité de bouffe que je peux ingérer à toute vitesse, mécaniquement et sans vomir. Alors que je me décides enfin à me lever pour le suivre, des pas lourds se font entendre. Immédiatement, cette sonorité m'effraie. Je ne me serais sans doute même pas aperçu qu'un garde arrivait si l'homme face à moi ne m'avait pas trouvé. Cependant, ça nous laisse une opportunité de nous cacher. Anxieux, je regarde autour de moi précipitamment, priant pour qu'une cachette se révèle à moi comme par magie. Je demande pas grand chose, un placard vide, un renfoncement de mur, n'importe quoi ! Soudain, derrière un frigo, au coin de la cuisine, j'aperçois une discrète porte en bois. Sans réfléchir, j'y cours le plus silencieusement possible pour l'ouvrir dans ce qui me semble être un grincement de fin du monde. Cependant, j'entre tout de même à l'intérieur, faisant signe à l'homme de venir. Lorsqu'il entre, je referme le plus doucement possible la porte puis observe autour de moi. On dirait bien que je nous ai planqué dans le cellier. Je finis par demandé dans un tout petit chuchotis :

"-Tu crois qu'il va nous trouver ?"
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 990
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Shiya
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016
FORCE : 3260

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar
Seth Frances

MessageSujet: Re: I tried - ft. Seth   Mar 17 Jan - 16:13

I tried
but you're so fucking easy, easy to break
Seth ✧ Gwenaël
Je voyais le jeune homme hésiter, comme ci c'était le moment, mais après tout, pourquoi moi je ne m'occupais pas de mes affaires ? Peut-être parce que j'en avais marre de la violence gratuite des gardes, nous sommes des patients, pas des prisonniers voir des otages, alors lorsque j'avais entendu du bruit dans la cuisine, ma curiosité avait pris le dessus. La jeune homme face à moi avait dévalisé la cuisine et ne semblait pas s'en rendre compte sur le coups, après qu'il hésite à me suivre je comprenais parfaitement, après tout j'étais un parfais inconnu qui venait lui tendre la main, qui dit que je n'étais pas un malade dangereux ? Oui il avait raison de se méfier mais bientôt son regard changea et il regarda la pièce et cette fois-ci il semblait térrifié. D'ailleurs il murmura si c'était lui qui avait fait tout ce carnage, même si dans le fond il devait connaitre la réponse, hochant la tête je restais alerte au moindre bruit dans le couloir. Finalement celui-ci se lève mais il était trop tard, c'était la tournée des gardes et ceux-ci arrivaient dangereusement du côté de la cuisine ... Tout comme le jeune homme je cherche une solution lorsque celui-ci semble avoir trouver quelque chose. Dans tout le fonds de la cuisine, proche du frigo se trouve une porte en bois, le bois est tellement sombre qu'il faut vraiment avoir une très bonne vue pour voir la porte dans le noir, heureusement que nous avions le clair de lune. Je me dépêche de suivre le jeune homme, nous cachant alors dans une sorte de cellier. Que vont faire les gardes ? Entrer dans la cuisine ou pas ? Si les gardes venaient à découvrir immédiatement que la cuisine avait été ravagé, il allait de suite sonné l'alarme comme quoi un patient n'était pas dans sa chambre ... Ce qui fait maintenant deux patients vue que j'ai décidé de jour le "héro" pensais-je en roulant des yeux. Alors que le jeune homme me demande si les gardes vont nous trouver, je ne sais quoi répondre.

-Pour le moment le mieux c'est qu'il n'entre pas dans la cuisine

© Starseed


Dernière édition par Seth Frances le Sam 1 Avr - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 97
MIROIR : Thomas Brodie Sangster
IDENTITÉ : Lore
CRÉDITS : MISH.MISH
A DÉBARQUÉ LE : 01/12/2016
FORCE : 452

SITUATION : Célibataire toujours amoureux... Et haineux
EST ÂGÉ DE : 24 ans
avatar
Gwenaël Lefebvre

MessageSujet: Re: I tried - ft. Seth   Dim 26 Mar - 0:00


Je hochais la tête lorsqu'il me répondit que, pour l'instant, le mieux était qu'ils n'entrent pas dans la cuisine. Il n'y avait sûrement rien de plus vrai à cet instant. Si on voulait éviter les emmerdes, l'isoloir voir pire (le souvenir de la salle de torture continuait de hanter mon esprit. Je n'y étais descendu qu'à deux reprises en trois ans mais jamais je n'oublierais ce que j'y ai vécu). Angoissant de plus en plus, je plaquais ma main contre ma bouche, tentant par ce biais de masquer ma respiration qui se faisait de plus en plus paniquée. Ce n'était pas le moment de faire une crise d'angoisse, pas le moment de les attirer par ici si je voulais qu'on s'en sorte sans dommage. Je tendais l'oreille, tentant de repérer si les gardes allaient entrer dans la cuisine. J'étais vraiment nul moi, ce n'était pourtant pas le soir pour faire une crise de boulimie ! Mais si je réfléchis bien, aucun des soirs n'est adapté pour jouer au boulimique à l'humeur triste et chagrine que je suis. Je finissais par planter mes dents dans mon poing pour masquer ma respiration qui me semblait faire un vacarme infernal.

On attendit durant ce qui me sembla être des heures. On attendit que les bruits s'éloignent, on attendit que tout redevienne, on attendit que les gardes retournant à leurs petites affaires. Durant ce long moment, toutes sortes de pensées traversèrent ma tête, mais je m’efforçais toujours de repousser Théo au fin fond de mon esprit. Je repoussais mon passé aussi. Et toutes sortes de pensées parasites qui hantaient mon esprit. Et c'est seulement à ce moment là que je pris conscience du nombre de songes sombres et noirs qui hantaient mon esprit de façon quasi-constante. J'avais soudainement besoin de sortir, de prendre l'air, de faire place nette. Alors je murmurais doucement "-Je crois qu'on peut sortir...". Je jetais un dernier regard à la haute stature présente à mes côtés et poussais le plus silencieusement possible la porte du cellier, étant décidé à ranger le bordel que j'avais mis dans la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
PILULES AVALÉES : 990
MIROIR : Norman Reedus
IDENTITÉ : MissChainsaw
CRÉDITS : Shiya
A DÉBARQUÉ LE : 26/08/2016
FORCE : 3260

SITUATION : Célibataire
EST ÂGÉ DE : 42 ans
avatar
Seth Frances

MessageSujet: Re: I tried - ft. Seth   Sam 1 Avr - 23:50

I tried
but you're so fucking easy, easy to break
Seth ✧ Gwenaël
Comment surmonter un coup de pression ? Etre enfermer dans une petite pièce à attendre l'issue de cette histoire. Il y avait deux options, soit les gardes nous retrouvaient et ont étaient mal, soient ont avaient de la chance et ont auraient peut-être même assez de temps pour ranger la cuisine. Ce n'est pas moi qui a ravagé la cuisine, c'était un jeune homme, celui-ci devait souffrir de boulimie de temps en temps, un besoin intense de manger, qui revenait selon des angoisses peut-être ? Bref, pour chaque cas c'était différent et pour le moment, je n'allais pas poser de question au jeune homme. J'avais l'habitude de me faire discret, surtout lorsque j'étais petit et que je voulais que mon père m'évite, combien de fois m'étais-je plaqué la main devant la bouche à m'en couper la respiration ... Voilà que le jeune homme faisait pareil, de mon côté je n'osais rien faire, à quoi bon tenter de le rassurer, je pouvais très bien le faire sursauter, la situation était bien trop tendu. Alors que j'écoutais attentivement, je pouvais entendre la marche des gardes, les pas qui se rapprochent, je déglutis fermant les yeux tout en continuant d'écouter. Les pas qui finissent pas se stopper, puis finalement voilà que les pas s'éloignent, c'est après un long moment d'angoisse qu'enfin je peux dire que les gardes sont partis, d'ailleurs ceux-ci ne sont même pas rentraient dans la cuisine, je soupire de soulagement avant de regarder le gamin qui se mords le poing. Alors que j'allais parler, celui-ci pris la parole et j'hochais la tête, ouvrant doucement la porte et regardant le carnage dans la cuisine. Sans plus attendre je lui tendis des sacs poubelle, moi-même en prenant aussi.

-Bon il y a du boulot pour ranger ça avant la prochaine ronde ...


Tout ce que je trouvais qui pouvait traîner au sol je le jeté dans le sac poubelle, papier, emballage, pot de yaourt, boîte de conserve ... Enfin tout ce que je pouvais trouver, je me demande comment ce gosse faisait pour ne pas être malade, il devait avoir un gros déséquilibre côté alimentation, il n'était pas maigre, preuve que ce n'était pas une anorexie, après je pouvais toujours me tromper, après tout, anorexie ne veut pas dire "maigre". Mais pour le moment pas de question, il fallait que je continue de ranger la cuisine.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I tried - ft. Seth   

Revenir en haut Aller en bas
 

I tried - ft. Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Technique Seth'Gya
» seth greko
» Seth a une soeur : Isis !
» Segment : Seth Rollins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostrov Island :: Ostrov Island - Outside :: Les flashbacks-